Roswell-fanfictions

fan-fictions sur la serie Roswell
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sans toi

Aller en bas 
AuteurMessage
Ephyse
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1680
Age : 31
Localisation : Candyland
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Sans toi   Dim 15 Mai - 12:34

Ce n'est pas moi qui l'ai écrite mais je la trouve super alors voilà

Résumé : L’histoire se situe après l’épisode « Le départ ». Max est parti avec Tess sur leur planète pour sauver leur enfant, sans savoir que Tess avait tué Alex. La dernière scène de cet épisode n’a donc pas eu lieu. Il revient 3 ans après sur Terre, seul, et va voir ses amis.


« C’est étrange de revenir ici, pensa Max. Rien n’a changé, ni ma maison, ni le crashdown, les rues…. J’espère qu’elle ne m’a pas oublié. »
Il accéléra le pas, pressé d’aller voir Michael, son meilleur ami de toujours.

Toc ! toc ! toc !
La porte s’ouvrit et laissa place à une magnifique petite fille qui devait avoir environ 4 ans.
- Bonjour ! T’es qui toi ?
- Eh ! Elizabeth, ça ne se fait pas de parler comme ça au gens ! la réprimanda une voix que Max connaissait trop bien pour appartenir à Maria.
- Max ! s’écria t-elle en l’apercevant. Mais qu’est ce que tu fais ?
- Je suis rentré !
- Je vois ! mais c’est super ça ! Michael va être tellement content, et Isabel ! Oh mon Dieu Max, c’est génial !
- J’espère qu’ils ne seront pas les seuls, murmura t-il tellement bas que Maria ne l’entendit pas.
- Entre vite !
Tout en entrant, Max admirait la décoration de l’appartement de son ami. Elle avait complètement changée la décoration, Maria avait emménagée avec lui. Tout avait été refait dans une teinte de roses dégradés, et de jolies cadres ornaient les murs, des fleurs, des paysages, d’étranges symboles, autant de petits détails qui prouvait que Michael aimait Maria.
- Dis moi Maria, tu as une magnifique petite fille ! tu dois être heureuse, on dirait un ange.
Etrangement, Max sentit que Maria était gênée, comme si elle savait quelque chose qu’elle ne voulait, qu’elle ne pouvait pas lui dire.
Heureusement pour elle, Michael arriva à ce moment là.
- Maria, qui c’était ? lui demanda t-il, avant de lever la tête :
- Max ! tu es rentré ! s’écria t-il, fou de joie, je suis tellement content !
- Moi aussi Michael… et vous me manquiez tous, tellement que j’ai décidé de rentré.
- C’est super, mais dis-moi, tu n’as pas emmené Tess et ton fils avec toi ?
- Non, et heureusement d’ailleurs.
Il se tut un instant, puis ajouta :
-Si je suis parti, c’est parce que j’ai appris que je n’étais pas le père du bébé de Tess.
- Quoi ! s’époumona Maria. Mais qui c’est alors ?
- D’après ce que m’a dit Tess, peu de temps avant qu’on soit ensemble, Kyle et elle ont couché ensembles, et c’est là qu’elle est tombé enceinte. Elle m’a aussi dit que Nasedo avait pactisé avec Khivar, lui promettant de nous ramener tous les 3, toi, Isa et moi à Khivar, ainsi que l’enfant royal qu’elle porterait. C’est pourquoi quand Tess est tombé enceinte, elle a toute de suite vu l’opportunité de faire passer ce bébé pour le mien et de me faire croire qu’on avait couché ensemble. Bien sûr, elle a manipulé Kyle pour qu’il oublie la nuit qu’ils avaient passé. Ensuite elle m’a fait croire que le bébé, mon bébé mourrait sur Terre et qu’il fallait repartir, mais ça vous le savez déjà.
Quand on est rentré, étrangement Khivar nous laissait tranquille, sans que je sache pourquoi. Bien sûr, je sais maintenant qu’il attendait tout simplement que Tess accouche pour prendre le bébé. Mais quand il est né, il avait beaucoup de difficulté à respirer et à s’habituer à notre planète, comme nous quand on était petit, tu te rappelles Michael ?
C’est comme ça que je me suis rendu compte qu’il était humain. J’ai demandé la vérité à Tess et elle m’a avoué que ce n’était pas mon fils, et n’étant pas l’enfant royal, Khivar a tué Tess pour l’avoir trahi et ma laissé l’enfant. Je l’ai élevé pendant 3 ans et je l’ai confié à mes parents, le temps de renter sur Terre, car je voulais d’abord parler à Kyle, et lui demander s’il souhaitait retrouver son fils.
Mais je voulais surtout rentrer pour vous voir, parce que vous me manquiez tellement, surtout Liz.
A ces mots, Maria et Michael se regardèrent, plutôt gênés.
- Mais dis-moi Michael, continua Max en apercevant Elizabeth au coin de sa chambre, tu as une fille absolument magnifique !
Maria et Michael se regardèrent un bref instant, et Maria lui fit un signe de tête dont il comprit aussitôt la signification.
- Tu as raison, elle est magnifique ! Mais tu te trompes sur un point. Elizabeth n’est pas ma fille.
- Elle n’est pas ta fille ? répondit Max, surpris.
- C’est la fille… de Liz, ajouta t-il après un dernier regard vers Maria.
- La fille de Liz ! elle a refait sa vie ? demanda t’il avec un brin d’amertume dans la voix.
- Non.
- Pourquoi est-elle ici alors ?
- Ma maman est partie, lui répondit la petite fille qui s’approchait timidement de lui, sa peluche dans les bras.
- Et elle est partie où ta maman ? pourquoi elle t’a laissé ici toute seule ?
- Elle est partie voir grand-mère Claudia.
- Voir grand-mère Claudia ? demanda Max en se tournant vers Maria.
- Max… Lizzie ma puce, va dans ta chambre je vais venir te raconter une histoire, ajouta t-elle en se tournant vers la fillette.
Elle est adorable, tu ne trouve pas ? souria t-elle en se tournant vers Max, essayant de changer de sujet.
- C’est vrai, mais tu ne pas répondu Maria. Où est Liz ? et pourquoi vous as t-elle laissé sa fille ?
- Je suis désolée Max, mais Liz est… morte, lui annonça Michael, aussi calmement qu’il put.
- Quoi ? s’éffondra Max.
- Quand tu es partie, elle nous a dit que tu lui avais promis de revenir…
Flash :
-Max, je ne veux pas que tu partes… pleurait Liz.
- Je n’ai pas le choix, tu le sais, je dois…
- sauver ton fils, je le sais Max. Mais moi, qui va me sauver ?
- Liz, je t’en prie… tu sais que je t’aime, mais je ne peux pas laisser Tess toute seule.
- Je comprends, mentit-elle, mais reviens moi vite, je t’en supplie…
- Je te le promets, je reviendrai, bientôt.
Présent :
- Max, tu m’écoute là ? donc, je disais, elle t’attendait, tout les jours elle allait au granilith, et tous les soirs elle rentrait, de plus en plus faible, de plus en plus triste. Elle était enceinte de bientôt 5 mois, 5 moins d’attente, de patience, d’espoir qui s’envolait jour après jour, mais elle voulait cet enfant, car elle savait que tu allais rentrer, tu lui avais promis…
- Alors Elizabeth est…
- Ta fille Max, oui, tu as raison.
Flash :
Max et Liz sont dans la chambre de celle-ci, assis sur le lit.
- Max, s’il te plaît, laisses-moi au moins ce souvenir de toi…
- Ce sera encore plus dur pour moi de te laisser… de partir en sachant tout ce que je perds, tout ce que je laisse derrière moi…
- Max, l’implora t-elle.
Pour toute réponse, Max s’approcha tout doucement d’elle et lui déposa un baiser sur les lèvres, baiser qui pour lui signifiait un adieu, la seule chose qui pouvait lui offrir, mais ce même baiser se transforma en quelque chose de tellement intense que Max se rapprocha de plus en plus de Liz, la serra dans ses bras et l’allongea sur son lit, pendant qu’elle lui ôtait sa chemise, bouton par bouton, tout en continuant à l’embrasser.
C’est ainsi qu’ils avaient passé la nuit ensemble, une nuit que ni Liz ni Max ne pourrait oublier de leur vie tellement elle était belle, magique, et qui représentait tellement pour eux d’eux.
Le lendemain, Liz s’était réveillée dans les bras de Max qui la regardait, réveillé depuis une heure mais qui n’avait pas voulu la réveiller, comme s’il mémorisait chaque parcelle de sa peau, l’odeur de son parfum, de ses cheveux …
- Merci Max, chuchota Liz, qui venait de se réveiller.
- On aurait pas dû Liz…
- Mais Max, je t’aime, et que tu aies accepté prouve que tu m’aimes aussi, alors je vois pas pourquoi on aurait fait une erreur. Il n’y aura aucune conséquence, tu partiras quand même tout à l’heure…


A suivre...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bric-a-brac.easyforumpro.com/index.forum
Virginie Parker Evans
Liz
avatar

Nombre de messages : 1122
Age : 30
Localisation : *~* On a stage *~*
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Sans toi   Dim 15 Mai - 14:03

Hey tu as trouvé la suite?!?
Parce que moi ca fait la je ne sais aps quantième fois que je lis ce début... Je n'ai jamais réussi à trouver de suite...
Mais je trouve cela en effet très très beau!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misslizzy01.skyblog.com
Ephyse
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1680
Age : 31
Localisation : Candyland
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Sans toi   Dim 15 Mai - 17:08

evidemment que j'ai la suite, en voilà une partie

- Je suis désolée Max, lui dit gentiment Maria, comme si elle lisait dans ses pensées.
Mais tu peux faire une chose pour elle.
- Laquelle ?
- T’occuper de Lizzie, comme elle te la demandé. D’en pendre soin, de la protéger, comme tu la protégeait elle.
- Dans ce cas il vaudrait peut être mieux que vous la gardiez, Toi et Michael.
Je n’ai pas su protéger Liz, la garder près de moi et l’aimer assez pour l’empêcher de ….
Alors comment veux-tu que je protège ma fille, tout en sachant que j’ai tué sa mère ? lui répondit Max, la voix tremblante, avant de quitter la pièce.

Max errait dans la ville, sans savoir quoi faire. Il n’en revenait toujours pas…
Liz, Sa Liz, la fille pour qui il était revenu, la fille qui hantait ses nuits, ses jours, qu’il avait toujours dans la tête, la seule fille qu’il ait jamais aimé, était morte, morte par sa seule faute ! Mais pourquoi l’avait t-il quitté, il ne le savait même plus.
« Oh si, je sais, je l’ai quitté pour la fille qui a tué son meilleur ami, la fille qui nous a tous manipulé, celle qui m’a fait croire que j’avais couché avec elle, que j’en étais amoureux, qui m’a fait croire qu’elle était enceinte de moi, que notre fils mourrait pour pouvoir me livrer à notre pire ennemi… Je me souviens, je l’ai quitté pour cette garce ! mais comment ai-je pu la croire, comment ai-je quitter la seule fille que j’aimais, celle que j’admirais depuis la maternelle, que j’aimais avant même de savoir ce que voulait dire ce mot… Mais pourquoi ? pourquoi, pourquoi, pourquoi ? pleurait t-il.
- Peut être parce que tu croyais que c’était le mieux, et parce que maman te l’avait demandé, lui dit une petite voix derrière lui.


A suivre...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bric-a-brac.easyforumpro.com/index.forum
Nellote
Invité



MessageSujet: Re: Sans toi   Dim 15 Mai - 17:14

J'aime beaucoup moi aussi, c triste que Liz soit morte... Sad
Merci Ephyse, vivement la suite et bravo pr la rédactrice Wink
Biz
Revenir en haut Aller en bas
Ephyse
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1680
Age : 31
Localisation : Candyland
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Sans toi   Dim 15 Mai - 17:15

c'est vrai que ce soit triste, ça fesait un moment que je l'avait lu cette fic mais je l'avais perdu. Maintenant que je l'ai retrouvé je vais me faire un plaisir de la partager avec vous

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bric-a-brac.easyforumpro.com/index.forum
VALANDRA
Invité



MessageSujet: Re: Sans toi   Dim 15 Mai - 17:36

g deja lu entierement cette fan fic sur un site roswell
c sur que c triste mais ca va la fin est heureuse
le fait que liz soit morte Sad et en plus quelle se soit suicider Sad Sad é un enorme rebondissemen Rolling Eyes
c un changemen considerable que l auteur a faite par rapport au autre fan fiction
c surprenan et deconcertant a la foi shakng2
mille merci pr cette fic flower
Revenir en haut Aller en bas
Lydia
Invité



MessageSujet: Re: Sans toi   Dim 15 Mai - 18:11

la suite mes den kel site el et cet fic
Revenir en haut Aller en bas
Ephyse
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1680
Age : 31
Localisation : Candyland
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Sans toi   Dim 15 Mai - 18:19

voilà, suite et fin de cette fic

Flash :
- Max, je t’aime.
- Moi aussi, je t’aime… mais dis-moi, tu n’as jamais couché avec Kyle ?
Liz lui fit non de la tête.
- Alors pourquoi ? pourquoi m’avoir fait croire que oui ?
- Je peux pas Max, je suis désolée, lui dit-elle, en pleurs.
- Attends Liz… je vais partir, et je vais peut être ne jamais revenir, alors je t’en prie, dis-moi la vérité.
- Très bien, avait consentit Liz, avant de lui révéler toute la vérité, sur le Max du futur, Tess, la guerre…
- Je comprends, mais au lieu de ça, tu aurais pu me dire la vérité, et on aurait empêché Tess de quitter Roswell…
- Ca n’aurait pas marché, il fallait que vous soyez ensemble….
Alors je t’en prie Max, si tu m’aimes, et je sais que je vais regretter de te demander ça, mais si tu m’aimes, prouves-moi que je n’ai pas fait tout ça pour rien et pars, pars avec Tess. Rentres sur Antar, mais je ne te demanderai qu’une seule chose, ne m’oublies pas, penses à moi et continue de m’aimer, s’il te plait Max.
Présent :
« Ne pas t’oublier, continuer de t’aimer ? ce doit être la seule choses que j’ai réussi à faire de bien dans ma vie ! »
- Tu l’aimais ma maman, persista la petite voix dans son dos.
- Oh que oui mon ange ! je l’aimais, plus que tout au monde, lui répondit-il en se retournant et en la prenant dans ses bras. Au loin, il aperçut Maria qui, après lui avoir fait un dernier signe de tête se tourna, et partit.
- Alors, tu dois pas être triste, parce que ma maman elle t’aimait beaucoup, et c’est pour ça qu’elle voulait que tu partes avec la dame, parce que sinon, il y aurait eu une guerre et ma maman elle ne voulait pas. C’est pas ta faute si elle est partie voir grand mère Claudia.
- Si ça l’est ma puce, je t’assure. Et à cause de ça, je l’ai perdu, j’ai tout perdu…
- Mais moi je suis là, et moi je veux rester avec mon papa, lui dit –elle d’une voix innocente qui fit fondre Max.
- Je sais, et heureusement que tu es là toi, sinon, je sais pas ce que je serai devenu.
- Alors tu vas rester avec moi ?
- Oui, je te le promets.
- Pour toujours ?
- Pour toujours, et je te jure que cette fois, je tiendrai ma promesse, acheva t-il en la serrant dans ses bras.
C’est ainsi que Max passa le reste de l’après midi avec sa fille, à lui parler de sa mère, de leur vie, de leur amour, et elle de son côté lui raconta le peu de souvenirs qu’elle gardait de sa maman. En début de soirée, Max ramena Elizabeth chez Michael et Maria, le temps d’aller voir Kyle et de lui expliquer la situation, son fils et toute l’histoire.

15 minutes plus tard, maison de Kyle :
Toc ! toc ! toc !
Kyle ouvre la porte après quelques minutes :
- Max ! s’écria t-il, surpris.
- Salut Kyle, comment tu vas ?
- Bien, et toi ? mais entre, je t’en prie.
- Ca pourrait aller mieux, soupira t-il.
- Oh, je vois, Maria t’a dit pour Liz… tu sais, tu ne dois pas t’en vouloir, ce n’est pas de ta faute. Enfin, si mais tu ne pouvais pas le prévoir.
- Merci Kyle, tu as toujours su trouver les mots justes pour me réconforter, ironisa Max.
- Euh, je ne veux pas paraître désagréable, mais pourquoi es-tu rentré Max ?
- C’est justement pour ça que je voulais te voir.
- Quoi ? ne me dis pas que je te manquais trop ?
- Non, sérieusement, si je suis rentré, c’était avant tout pour revoir Liz (il marqua une pause, toujours aussi ému en repensant que Liz était morte), mais je suis également rentré car j’ai appris que je n’était pas le père du fils de Tess.
- Ah ouais, demanda il, perplexe. Et qui donc alors a eu cet honneur ?
- Toi.
- Quoi ! s’écria-il. Attends Evans, si c’est une blague, elle est pas drôle du tout ! et puis, si j’avais couché avec elle, crois-moi, je m’en serais souvenu !
Rien qu’a l’idée de les imaginer ensemble, Max prie un air de dégoût, mais se ressaisit et ajouta :
- J’aimerai que ça en soit une, que tout ça ne soit qu’une farce, mais c’est vrai !
Quand on est rentré, peu de temps après que le bébé naisse, on s’est rendu compte qu’il était humain. C’est alors que Tess m’a avoué que peu de temps avant qu’on ne parte, vous aviez couché ensemble et elle s’était retrouvée enceinte, de toi. Mais comme elle avait pactisé avec Khivar, et qu’elle devait rapporter l’enfant royale, elle t’a manipulé pour que tu oublie cette nuit là, et elle m’a fait croire que nous avions couché ensemble, et qu’à la suite de notre nuit, elle était enceinte de moi, et que le bébé allait mourir s’il restait sur Terre.
- Mais pourquoi tu me racontes ça, maintenant.
- Parce que je trouve normale que tu retrouve ton fils, et qu’il vive avec toi. Enfin, si tu le désire, sinon, je ne t’en voudrais pas.
- Et pourquoi vivrait-il ici, avec moi ? pourquoi il ne vivrai pas avec Tess et toi ?
- Déjà, parce que Tess est morte. Khivar, quand il s’est rendu compte que le bébé était humain, donc pas l’enfant royale, il a tué Tess pour l’avoir trompé, et m’a laissé l’enfant. Mais il était encore trop petit, et j’ai préféré attendre qu’il grandisse un peu pour le ramener sur Terre. Pour le moment, il est encore sur Antar, car je ne voulais pas prendre de risque de lui faire faire le voyage pour rien si tu ne voulais pas t’occuper de lui. Et puis, comme je te l’ai dit, je ne suis pas son père. Mais c’est toi qui vois. Je te laisse la semaine pour réfléchir, et viens me voir chez mes parents samedi soir pour me dire si oui ou non tu veux de ton fils.

Sur ce, Max avait quitta la maison, laissant à Kyle le temps de comprendre, de réfléchir, et ensuite de choisir.
Maintenant que le plus dur était fait, il décida d’aller enfin rendre visite à sa sœur.
Toc ! Toc ! Toc ! La porte s’ouvrit :
- Oui ? que puis-je faire pour vous ? demanda un jeune homme qui paraissait plus vieux que lui.
- Euh.. bonjour. Je suis bien chez Isabel Evans ?
- Oui, mais qui êtes-vous ?
« qui je suis ? »
- Je suis Max, son frère, je peux la voir ?
- Son frère ? elle ne ma jamais dit qu’elle avait un frère. Attendez une minute…
« je rêve ! elle ne lui a pas parler de moi ! mais pourquoi ? »
Soudain, l’apparition de sa sœur à la porte le sortit de ses pensées.
- Max ! oh mon Dieu, dis moi que je ne rêve pas ! lui demanda t-elle en lui sautant au cou.
- Non, c’est bien moi petite sœur, je suis rentré, et plus jamais je ne quitterai, je te le promet.
- Oh Max, si tu savais comme tu m’as manqué !
- Alors pourquoi ton ami ne savait même pas que tu avais un frère ?
- Ne m’en veux pas Max, mais quand tu es parti, j’ai cru que je ne te reverrai jamais. Alors pour oublier, pour oublier la douleur, le fait que tu sois parti, que tu sois parti avec Tess, sans savoir qu’elle avait tué Alex… et surtout, que voulais-tu que je lui dise ? que mon frère était parti, qu’il avait quitté la Terre pour retourner sur notre planète d’origine, avec sa future fiancée, pour éviter que leur bébé, un alien, tout comme nous trois, ne meurt car il ne pouvait respirer sur la Terre ? c’est ça que tu voulais que je lui dise ?
- Non, bien sûr, mais tu n’étais pas obligé de lui caché mon existence… mais bon, c’est pas grave. Mais au fait, en parlant de ton ami, qui est-ce ?
- Il s’appelle Jesse Ramirez, il travaille au cabinet de papa, et je l’ai rencontré peu de temps après ton départ, et on s’est mariés quelques mois plus tard.
- Wahoo ! alors les choses ont vraiment changées depuis mon départ, dit-il, de nouveaux avec un brin d’amertume dans la voix, et une lueur de tristesse dans le regard.
- Liz, comprit Isa. Tu sais Max, je sui vraiment désolée pour elle. Et puis, tu as Lizzie, elle comptes sur toi maintenant que Liz n’est plus là.
- Tu as raison, d’ailleurs, je vais aller la chercher demain matin, et on va passer la journée ensemble. Après tout, on a du temps à rattraper. Mais pour le moment, il est tard, et je ferai mieux de rentrer…
- Tu sais où tu va dormir ?
- Oui, je pense que je vais rentrer chez Michael et Maria…
- Mais il est tard Max, et tu risque de réveiller Elizabeth. Restes ici ce soir, comme ça on pourra parler, et je te présenterai Jesse, qu’est ce t’en penses ?
- D’accord, mais je partirai demain matin.

Le lendemain, après avoir déjeuné avec Isa, Max prie ses affaires et rentra. En passant devant une boutique de jouet, Max ne put s’empêcher d’entrer en d’acheter une peluche pour sa fille, avec l’inscription « pour toujours » brodée dessus, puis il se dirigea vers l’appartement, sonna et ce fut Elizabeth qui ouvrit la porte. En le voyant, elle lui sauta ans les bras et lui fit un gros câlin, avec la même intensité que Liz lorsqu’elle l’embrassait. Il la reposa et lui tendit la peluche. Elle le remercia et lui fit un bisou.
Ensuite, il l’emmena au parc, accompagné de Maria. Ils pique-nquèrent pendant que Lizzie jouait à la balançoire, au toboggan… elle avait passé une journée magique, et s’était beaucoup amusée.
- tu sais Max, je ne l’avais jamais vue aussi heureuse depuis la mort de Liz, lui confia Maria, sur le chemin du retour. Elle a passé une super journée, elle a beaucoup ri… même si on s’occupe bien d’elle, qu’elle possède tous ce qu’elle désire, et qu’on l’aime comme notre fille, elle était toujours mélancolique, le regard vide, et elle ne jouait jamais avec les autres enfants, ni même n’allait au parc. Depuis toute petite, elle avait un manque, un manque d’amour dû à ton absence. Je ne te le reproche pas Max, mais elle a toujours eu ce manque, et depuis presque 2 ans, ce pseudo équilibre affectif s’est écroulé et elle n’a plus aucun repère. C’est pourquoi elle a terriblement besoin de toi, de toi et de tout l’amour que tu peux lui consacrer. Occupes-toi en Max, elle t’aime énormément, avant même de te connaître elle t’aimait. D’après tout ce que lui racontait Liz, tu étais parfait à ses yeux, le père et le mari idéal, aimant, attentionné, courageux… sauf que tu n’étais pas là.
Enfin, tout ça c’est du passé et tout va aller bien maintenant. Elle va enfin avoir une vie normale. Enfin, aussi normale que puisse être la vie d’une petite fille aux pouvoirs magiques, avec un père, une tante, un oncle extra-terrestre et sans maman.
- Tu as raison, conclua Max. C’est pourquoi je, on va rester à Roswell, et je vais commencer tout de suite à chercher un appartement.

La semaine passa ainsi, Max trouva une belle petite maison, pas trop loin de chez Michael et Maria. Bien sûr, ses parents l’avaient un peu aidé, aussi bien à trouver une maison qu’à la financer, et tout se planifia et s’arrangea petit à petit. En fin de semaine, la maison était décorée, avec de beaux cadres, de belles peintures, tout avait été fait selon les goûts de Liz, des teintes du papier peints aux derniers petits détails ménagés. Liz aurait adorait cette maison, Max en était certain.
Le vendredi matin, Max amena Elizabeth chez Maria et lui demanda de la garder la journée, sans lui expliquer pourquoi, ce qui la mit un peu mal à l’aise, pour avoir déjà connu cette situation. Devant l’expression inquiète de Maria, Max la prie dans ses bras et lui murmura :
- Je reviendrai, je te le promets. Je reviendrai et jamais plus je ne vous quitterais.

Le samedi, en début d’après midi, chez les Evans :
Toc ! Toc ! Toc ! La porte s’ouvre.
- Kyle, Viens, entre je t’en prie, lui proposa Max.
- Tu sais, j’ai réfléchi à ce que tu m’as dit, j’ai pesé le pour et le contre…. commença t-il en entrant dans la salle à manger.
- Et…. ?
- Et j’ai décidé de garder le bébé. Après tout, il a déjà perdu sa mère, alors pourquoi perdre aussi son père… bien qu’il ne me connaisse pas et qu’il croit que tu es son père.
- Non, c’est faux Kyle. C’est vrai que ce serait injuste qu’il perde son père, après avoir perdu sa mère, mais il ne croit pas que je suis son père. Je ne voyais pas pourquoi lui le lui faire croire, alors que son père était en vie, sur Terre. C’est pourquoi, dès qu’il a eut l’age, si je peux dire, de comprendre, je lui ai expliqué avec des mots simples que sa maman était partie, et que son papa était sur une autre planète où il l’attendait, et que pendant quelque temps, il allait rester avec moi, un ami de son papa et de sa maman. Voilà. Maintenant, viens ! poursuivi Max, en entraînant Max dans son ancienne chambre, où Kyle put admirer un magnifique petit garçon aux cheveux blond, endormi.
- Mais… comment savais-tu que j’allais accepter ?
- Kyle, je ne te connais peut être pas autant que je ne le voudrais, mais je sais que personne ne peut lui résister, répondit-il, le regard dirigé vers l’enfant.
- Une dernière chose Max… commença Kyle avant d’être interrompu par Max.
- Il s’appelle Julien. Tess adorait ce prénom.
- Merci Max, merci pour tout.

Kyle passa la nuit dans la maison, à surveiller son fils pour que rien de mal ne lui arrive, comme le ferait n’importe quel père.
Le lendemain, Kyle remercia une dernière fois Max, prie son fils par la main, après que Max lui ai tout expliqué et lui ai donné un dernier baiser. Il le serra une dernière fois dans ses bras, et le regarda s’éloigner dans les bras de son père.
Ensuite, il alla chez Maria, prie sa fille dans ses bras et ils rentrèrent tous les deux dans leur nouvelle maison. Une nouvelle vie commençait, qui s’annonçait pleine de surprise, de tendresse, de joie et d’amour.

Fin

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bric-a-brac.easyforumpro.com/index.forum
Lydia
Invité



MessageSujet: Re: Sans toi   Dim 15 Mai - 19:04

c den kel site ke tu la trouver??? merci de me repondre
Revenir en haut Aller en bas
Ephyse
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1680
Age : 31
Localisation : Candyland
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Sans toi   Dim 15 Mai - 19:34

en faite moi je l'ai trouver dans les archives d'un site : http://www.francofanfic.com les archives : http://francofanfic.arn-i.com/

_________________




Dernière édition par le Dim 15 Mai - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bric-a-brac.easyforumpro.com/index.forum
Lydia
Invité



MessageSujet: Re: Sans toi   Dim 15 Mai - 20:14

merci!!!
Revenir en haut Aller en bas
Virginie Parker Evans
Liz
avatar

Nombre de messages : 1122
Age : 30
Localisation : *~* On a stage *~*
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Sans toi   Lun 16 Mai - 0:01

C'est pas du tout à ca que je m'attendais...
mais c'est plutot chouette comme fin...
Y a juste le fait que ce soit sans Liz... C'est du sucrage de personnage préféré là Razz
Mais bon, ca se termine plutôt bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misslizzy01.skyblog.com
Aube
Isabel
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 01/04/2005

MessageSujet: Re: Sans toi   Lun 16 Mai - 21:58

J'avais déjà lu!!! C'est trop triste parce que ça fini sans Liz!!! Mais bon c'ets toujours cool de lire une fic dreamer en français!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roxie
Invité



MessageSujet: Re: Sans toi   Lun 16 Mai - 23:11

c'est vrai que Liz manque beaucoup dans l'histoire, mais le fait que Kye soit père et Max et Liz aient eu un petite fille prénommait comme sa maman, c'est trop bien
merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
MarissaP
Invité



MessageSujet: Re: Sans toi   Jeu 9 Juin - 20:28

cette fanfic est super, c'est triste mais la fin est magnifique!






Dernière édition par le Sam 11 Juin - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Sans toi   Ven 24 Juin - 7:54

c triste dommage ke tu puisse pa fer revenir liz a la fin ca orè été excellent et une surprise pr max
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tess5
Invité



MessageSujet: Re: Sans toi   Lun 18 Juil - 2:44

C'est trop triste...chu pas habituer de voir des fanfiction que Liz meurt...c'est différent facque cé vrm bon mais cé triste...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sans toi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans toi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment decouper des cercles sans crafty?
» Pâte à crêpes sans gluten
» Gâteau au chocolat sans oeufs
» [AIDE] HD qui reboot sans arrêt depuis ce matin
» Crème glacée au Nutella (sans sorbetière)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roswell-fanfictions :: Fan-Fictions :: Dreamer-
Sauter vers: