Roswell-fanfictions

fan-fictions sur la serie Roswell
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 NeW-Life [saison 4]

Aller en bas 
AuteurMessage
ZouLy EvaNs
Tess
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 30
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: NeW-Life [saison 4]   Jeu 9 Aoû - 10:47

Bonjour à tous... je ne sais pas si ce forum est encoe actif, mais j'ai fait deux-fanfics que j'aimerais bien partager avec vous...
En tout cas félicitation aux créateurs c'est une idée géniale!
Bonne lecture a tous...


Liz Evans se réveilla ce matin là dans les bras de son mari, actuellement, ils séjournaient tous dans une petite ville de Californie.
Depuis qu’ils avaient été obligés de quitter Roswell, au Nouveau Mexique Michael, Isabel, Maria, Kyle, Max et Liz allaient de villes en villes sans jamais s’attarder plus de quelques mois, de peur d’être recherché par l’armée…
Pourtant depuis qu’ils étaient partis tout semblait tranquille : pas l’ombre du FBI ou autre organisation à l’horizon…
Par mesure de précaution, ils logeaient en revanche dans des appartements différents…
Liz pensait souvent à ses parents espérant que tout irait bien pour eux, et qu’ils avaient su cacher comme il fallait la disparition de leur fille ainsi que de sa meilleure amie et du fils du shérif…
- Tu penses encore à tes parents ? Lui demanda doucement Max
- Oui… De plus en plus souvent, j’arrive à voir dans l’avenir mais pas ce que je veux… Je voudrais au moins un signe pour savoir s’ils vont bien…
- Liz, tu peux les appeler…
- Non Max c’est trop dangereux et puis ils vaut mieux pour eux qu’ils n’aient pas de nouvelles de moi…
- Je ne suis pas de ton avis mais c’est à toi de décider.
Liz se blottit un peu plus contre Max, et chercha un peu de réconfort ce qu’il ne tarda pas à lui donner…

Michael et Maria, eux entretenaient toujours une relation plus distante, moins fusionnelle, pourtant après tout ce qu’ils avaient vécus ils s’étaient rendus compte qu’ils ne pourraient plus vivre l’un sans l’autre… Lorsque chaque matin ils ouvraient les yeux ils se rendaient compte de la chance qu’ils avaient d’être ensemble et en vie après tout ce qu’ils avaient enduré...
La seule qui inquiétait tout le monde était Isabel, après avoir quitté Jesse elle était devenu plus amer, et surtout lorsqu’ils se retrouvaient tous les cinq… Heureusement Kyle était là et veillait sur elle, ils n’habitaient jamais loin l’un de l’autre, sortaient souvent et avaient noué une complicité à toute épreuve.

Lorsque toute la bande se retrouva ce matin là dans le café habituel c’était avec un plaisir toujours aussi intense, à présent tous six étaient liés à jamais. Malgré tout ce qui c’était passé entre eux et les différents qui avaient pu en opposer certains, ils avaient toujours eu une sorte de reconnaissance entre eux, ils s’étaient toujours soutenus et avait combattu les pires moments ; la mort d’Alex, le retour de Tess, le départ du fils de Max et bien d’autre encore…
Ce matin là donc c’était un jour ordinaire et ils étaient tous assis autour d’une table à plaisanter.
- Nous pourrions rester un peu plus longtemps ici, suggéra Isabel
- Non, dit Max, on en a déjà parlé, pas d’endroit fixe, c’est trop dangereux pour notre sécurité à tous...
- Mais je me plais ici… Tout le monde se plaît ! Maria chante dans des bars, Kyle est garagiste, Liz travaille dans un centre médical…
- Isabel…
- Et puis j’ai rencontré quelqu’un…
Soudain la table se figea.
- Ah oui ? Demanda Liz, et c’est sérieux ?
- Comment est-il ? Demanda à son tour Maria
- Eh bien très beau et…
- Isabel on avait dit pas d’attachement, se renfrogna Max
- Oui c’est facile à dire pour toi ! Tu as Liz qui te soutient depuis le début et Micheal a Maria, Tu n’imagines pas combien c’est dur pour moi de vous voir ! Et surtout depuis que j’ai dû laisser Jesse…
- Je suis désolé Isabel mais tu as vu ce que ça a donné avec Jesse vous en avez tout deux eu le cœur briser, recommencer et laisser encore tomber quelqu’un c’est ça que tu veux ?
- Mais Max cela fait plus d’un an qu’on est parti et il ne sait encore rien passé, on a pas eu à se servir de nos pouvoirs, les gens nous voient comme des jeunes sympa ! Ici c’est loin de tout on a une chance de tout recommencer.
- On ne peut pas prendre cette décision à la légère, ça nous regarde tous…
- On pourrait peut-être rester un peu et aviser ensuite, suggéra Liz
Isabel sourit
- Pour l’instant on reste mais Isabel, s’il te plaît, fais attention.
Liz se leva.
- Où vas-tu ? Lui demanda Max
- Au toilette.
- Ca va ? Tu n’as pas l’air bien.
- Si si ça va, juste un peu dérangé, elle sourit et se dirigea vers le fond du café…
- Bon, continua Max, on restera sûrement plus longtemps que dans les autres villes, c’est très calme ici… Mais il nous faudra sans doute repartir…
- Excusez-moi, coupa alors Maria en se levant à sont tour…
- C’est contagieux ! Se moqua Kyle
- Ca doit être un truc qu’on a mangé Liz et moi, le poulet sans doute…
- J’en ai mangé, ça ne me fait rien, dit Micheal
- C’est parce que tu n’es pas vraiment humain, souligna gentiment Maria
Elle prit alors elle aussi la direction des toilettes… Liz y était et se rincer la bouche.
- Ca va Liz ? Max a raison t’as pas l’air bien…
- Maria t’inquiètes pas…
- Oh si je m’inquiète, la dernière fois que tu avais ce genre de tête c’est quand tu as découvert tes nouveaux pouvoirs et je n’étais pas là pour toi…
- Ne te sens as obligée d’être toujours près de moi… Ca va je t’assure juste un peu barbouillée c’est le poulet...
- Oui il n’était pas très bon… Liz ?
- Oui Maria ?
- Si quelque chose ne va pas tu viendras immédiatement m’en parler ?
- Je te le promets mais ça va là…
- Bon, on y va ? Je ne voudrais pas laisser trop longtemps mon cosmonaute !
Bras dessus bras dessous elles retournèrent auprès de leurs amis…

Isabel et Kyle marchaient tranquillement dans les petites rues de la ville…
- Je ne comprends pas Max, je voudrais tellement rester : cette ville est super ; le FBI ne viendrait pas nous chercher là…
- Il faut le comprendre on a risqué à plusieurs reprises de se faire tuer, vous comme nous. Et notre dernière aventure lors de la remise des diplômes a failli être fatale, il n’a pas envie que l’on risque notre vie à chaque fois…
- Oui mais moi je me sens seule…
- Bah et moi alors ?
- Oui mais toi tu es mon petit frère Kyle…
- Non mais moi aussi je me sens seul, mais tu sais l’amitié est une valeur tout aussi importante que l’amour…
- Oui... Tu as sans doute raison, mais ce n’est par évident…
- Je sais Isabel, je sais

Michael grogna lors de la troisième sonnerie du téléphone de Maria retentit :
- Allo ? Liz ?
- Il est trois heure du mat’ Liz ! Grogna Michael
- Ne t’en fais pas il est grognon quand il a sommeil… Maintenant ? C’est une alerte ? ...
Ok j’arrive…
- Qu’est-ce qu’il y a on nous a retrouvé ?
- Non non un truc de filles…
- A trois heure du mat ?
- Michael !
- Vas-y mais ne me dérange plus ! C’est encore ma nuit !


Liz faisait les cent pas en attendant Maria…
- Liz mais enfin qu’est-ce qu’il y a ?
- Maria ! Tu m’as dit de t’appeler quand j’aurais un problème ?
- Oui bien sûr mais quel problème ?
- Regardes…
Elle souleva son gros pull et laissa découvrir un ventre tout rond…
- Liz tu as pris du poids mais ça arrive à tout le monde ! Le stress ça y fait beaucoup…
- Non Maria… Tu ne comprends pas c’est arrivé cette nuit !
Et je n’arrête pas d’aller vomir…
- Liz…
Maria regarda son amie la mine inquiète…
- Au début j’ai cru que c’était une simple gastro mais cette nuit mon ventre a gonflé comme un ballon…
- Tu en as parlé à Max ?
- Non… je ne veux pas l’inquiéter, pas encore… Je lui ai laissé un mot comme quoi je passais la nuit chez toi... Parce qu’on devait parler entre filles…
- On va tout de suite aller voir un médecin
- Il est quatre heures du mat !
- Bon, on va chez moi, mais à la première heure on fonce voir un médecin…
Liz hocha la tête soucieuse…

- Qu’est ce qu’il y a ? Tu t’es disputé avec Max ? Demanda Michael
Liz acquiesça.
- Pourquoi ? Vous êtes mariés maintenant c’est fini ça !
Elle tressaillit même si elle en avait toujours rêvé ça lui faisait toujours bizarre quand on lui disait ça, ou quand on l’appelait Madame Evans. Lorsque le Max du futur était venu et lui avait dit qu’elle ne se marierait jamais à Las Vegas dans une chapelle, elle s’était fait une raison. Mais lorsqu’ils étaient allés à Las Vegas et qu’elle avait vu cette même chapelle elle n’avait plus cessé d’en rêver, et plus encore après le départ de Tess lorsque plus rien ne pouvait plus les séparer.
- Michael laisses là tranquille s’il te plaît…
- Ca va excuses moi, je ne savais pas que c’était sérieux…

Isabel se leva aux aurores, elle s’était pomponnée et s’apprêtait à rejoindre Laurens. Quand elle sortit de chez elle, elle se sentait légère et heureuse. Blond mince et de son âge Laurens avait tout de l’homme idéal, quand elle le retrouva elle se serra contre lui et lui dit :
- Lau’ tu es idéal…
- Et toi Isabel tellement mystérieuse… Je ne sais même pas d’où tu viens…
- Laisses moi alors garder cette part de mystère… Dit-elle en l’embrassant..
- Mm cela me convient.



- Qu'est-ce qui s’est passé avec Liz ? Demanda Michael à Max alors qu’ils faisaient une partie de baby-foot chez Michael.
- Rien, pourquoi ça?
- Elle venu hier ici passer la nuit.
- Je sais elle m’a laissé un mot, comme quoi Maria l’avait appelé, des trucs de filles. Ne t’en fais pas.
- Max… Elle a appelé Maria à trois heures du matin, elle m’a dit que vous vous étiez disputé et elle n’avait vraiment pas l’air bien et ce matin elle et Maria sont parties très tôt…
- Quoi ? Comment ça pas l’air bien ? Mais on ne s’est pas disputé.
- En tout cas elle est venue et ça n’allait pas…

________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZouLy EvaNs
Tess
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 30
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: NeW-Life [saison 4]   Jeu 9 Aoû - 10:48

- Et bien Madame Evans ne vous en faîtes pas tout va bien…
- Mais qu’est-ce que j’ai docteur ?
- Ce que vous ressentez est tout à fait normal à deux mois, dit-il en souriant gentiment.
- Deux mois de quoi ?
- Deux mois de grossesse enfin !
- Deux moi de…. Elle regarda Maria tout aussi interloquée qu’elle.
- Vous ne vous en n’êtes pas rendu compte ? Tout de même avec votre ventre qui s’est arrondi !
- Oui euh… J’étais un peu préoccupée.
- Eh bien maintenant vous allé l’être bien plus, mais faîtes moi plaisir revenez me voir pour des contrôles et puis dans un mois nous pourrons faire votre première échographie…
Liz sourit doucement…
- Madame Evans si vous l’aviez su avant, auriez-vous pris la décision de garder cet enfant ?
- Je… je ne sais pas… C’est encore possible de… ?
- D’avorter ?
- Euh oui…
- Je suis désolé le maximum est à cinq semaines…

- Liz qu’est ce que tu vas faire ? Lui demanda Maria affolée dès sa sortie de chez le médecin...
- Je, je ne sais pas Maria…
- Il faut aller voir Max !
- Non ! Pas encore, pas tant que je serais comme ça, je veux dire dans cet état…
- Mais Liz…
- Maria je décide c’est mon… c’est à moi de décider. Je peux rester chez toi encore cette nuit ?
- Tu sais bien que oui… Mais tu dois prévenir Max.
- Bien je vais l’appeler si ça peut te rassurer… dit-elle en sortant son mobile de sa poche, Allo ? Max, oui c’est moi, oui ça va… Non… Il fallait bien que je lui dise quelque chose… Maria ne va pas bien ; Maria lui fit les gros yeux ; non pas cette nuit à demain… Oui... Euh moi aussi…
- Euh moi aussi, Liz ? Tu n’as jamais parler comme ça à Max, il va être mort d’inquiétude !
- Non je lui ai dit que tu n’allais pas bien, il a parlé à Michael, il pensera que ton moral a influé sur moi…
- Liz, toi et Max vous êtes les deux seules personnes que je connaisse à vous comprendre sans même vous parler…
- Oui mais pour l’instant, je n’ai pas le choix Maria…




Quand Michael rentra de son travail, ce jour là, il fut surpris de retrouver Liz encore chez lui…
- Si tu veux je rajoute une brosse à dent dans le gobelet de la salle de bain ! Plaisanta-t-il, mais soudain une onde d’inquiétude traversa son visage, quoi ?
- Michael il faut qu’on te parle …


Max ne cessait de tourner en rond…
- Eh vieux calmes toi un peu, qu’est-ce qui t’arrives ? Lui demanda Kyle
- C’est Liz… Elle est… bizarre ces derniers temps…
- Comment ça ? Vous vous êtes disputés ?
- Non ! Mais je ne comprends pas ! Elle va pas bien je le sens… Elle est chez Maria, elle dit que c’est elle qui ne va pas bien mais je sais que c’est faux !
- Attends je pige pas ? Qui dit que c’est elle ?
- Liz dit que Maria ne va pas bien ! Et je sais que c’est elle ! Je n’en peux plus de ne pas savoir…


- Mais qu’est-ce qu’on va faire ? Gémit Michael… Comment se fait-il qu’en deux mois tu n’ais rien remarqué ?
- Parce que ça ne fait pas deux mois, cela fait une semaine que je suis comme ça !
- Attends, je sais que Tess s’en est rendu compte dessuite, peut-être que ça se passe plus vite chez les…hybrides.
- Mais moi, je suis humaine
- Moins maintenant que Max t’as ramené… A mon avis si on calcul par rapport à Tess, il ne doit y avoir qu’un mois avant…
- Un mois ?! Mais je ne peux pas… Je… Je ne suis pas prête pour ça…
Tout trois se turent. Liz grimaça…
- C’est Tess c’est ça ? Demanda Maria
Liz la dévisagea l’air penaud…
- Quoi Tess ? Demanda Michael incrédule
- Liz ne veut pas vivre comme Tess, elle ne veut pas tomber enceinte parce que Tess a eu un enfant avant elle avec Max.
Michael se rapprocha de Liz et lui prit la main.
- Liz, il est rare que je comporte comme ça mais je vais te dire quelque chose qui est certain, Max n’a jamais aimé Tess, elle a manipulé ses pensées, elle lui fait croire des choses ! Max a eu un moment de faiblesse mais même quand il était avec elle il pensait à toi... C’est toi qu’il aimait.
- Tess m’a dit la même chose…
- Quoi ? Dit Maria
- Lorsque je l’ai amené pour détruire la base, elle m’a dit que chaque fois qu’elle était avec lui, elle avait des flashs et elle me voyait dans la tête de Max…
- C’est vrai, dit Michael, et tu le sais, il t’aimait bien avant que tu poses ton regard sur lui, il te regardait quand tu étais petite et aujourd’hui il te regarde de la même façon… Et même si…
Il fut interrompit par trois coups frappés à la porte… Tous trois attendirent en silence…
- C’est Max, ouvrez moi !
Ils se figèrent, Michael regarda Liz qui fit « non » de la tête.
- Je m’en occupe, dit-il
Il partit à l’entrée et les filles tendirent l’oreille.
- Max il vaut mieux que tu partes…
- Je sais que Liz est là laisses moi la voir !
- Max, je crois que ce n’est pas le moment…
- Michael je VEUX la voir et j’entrerais par mes moyens s’il le faut laisses-moi passer !
- Non, Ecoutes Max demain…
Il n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il fut projeté à l’autre bout de la pièce.
- Michael ! Mais t’es malade ? Cria Maria en passant devant Max pour rejoindre Michael
Max traversa le salon pour rejoindre Liz…
- Tu n’aurais pas dû venir, lui dit-elle
- Liz…
- Va t’en s’il te plaît…
- Liz, tu me rends fou je voudrais savoir… Qu’est-ce que tu as ? Pourquoi tu agis ainsi avec moi ? Je sais très bien, que Maria ne va pas mal…
Liz refléchi un instant, après tout cela le concernait aussi, autant qu’elle elle n’vait pas le droit de le laisser dans le doute comme ça…
- Viens dehors, dit-elle en lui pressant le pas.
Max la suivit mais fut d'abord retenu par le bras par Michael.
- Michael, je suis désolé pour…
- Laisses tomber, écoutes c’est avant tout à cause de Tess.
- Quoi ? Demanda t-il incrédule
Michael pointa le menton vers la sortie et lâcha Max, qui rejoint aussitôt Liz.
- Liz mais enfin…
- Laisses moi parler s’il te plaît… Max il y a un problème.
Il la dévisageait l’air inquiet.
- Liz si j’ai fais quelque chose qu’il ne fallait pas, je suis…
Liz releva son pull de la même manière qu’elle l’avait fait avec Maria…
- Oh Liz… Dit-il ému aux larmes, tu… ?
Il s’approcha, elle recula, il l’interrogea du regard.
- Liz… Je t’aime, je t’ai toujours aimé, même si il y a eu… je veux dire même si Tess et moi… C’est toi que j’ai toujours aimé… Elle s’était…tu me repoussais sans arrêt et à l’epoque je croyais que Kyle et toi… Liz, elle ne doit plus jamais se mettre sur notre route…
- Mais je ne peux pas, je ne veux pas, dit-elle en larmes.
Il s’approcha d’elle :
- Tu n’en veux pas ?
- Mais c’est trop tôt, on est toujours sur les routes ! On bouge tout le temps, je ne veux pas de cette vie là pour mes enfants !
Max inspira un grand coup…
- On va trouver une solution, est-ce que tu songes à… ?
- Max, c’est trop tard… Je suis enceinte de deux mois…
- Deux mois ? Mais c’est impossible !
- D’après Michael, votre…espèce ne garde l’enfant qu’un mois…
- Mais tu n’es pas… comme nous.
- Mais tu m’as soigné, je suis différente des autres humains maintenant. Un mois ! Ca veut dire qu’il ne nous reste que trois semaines… Max qu’est-ce qu’on va faire ?
Max serra Liz contre lui en lui caressant les cheveux…

Isabel feuilletait un magasine dans la chambre de Laurens alors que celui-ci prenait sa douche…
Elle était heureuse de vivre une existence normale, de sortir avec ses amis et cela faisait bien longtemps qu’elle ne s’était plus préoccupée de ce qu’elle était vraiment. Elle se leva dans le but d’en savoir un peu plus sur son petit ami, elle parcouru les dossiers présent sur le bureau, guère intéressants, Lau’ avait l’air d’être un jeune homme tout à fait honnête et sain. En se retournant Isabel renversa le vase posé sur la commode, il se brisa en plus de quinze morceaux :
- Qu’est-ce que c’est ? Cria Lau’
- C’est rien j’ai juste fait tomber ton vase mais il n’est pas cassé !
Elle vérifia que Lau’ était toujours sous sa douche et reconstitua le vase, tout comme elle avait vu Tess le faire autrefois. Fière d’elle, elle se retourna et sursauta lorsqu’elle vit Lau’ sur le pas de la porte enroulé de sa serviette, la bouche bée.
- Qui es-tu ?
- Lau’… Je peux tout t’expliquer !
- Sors de chez moi !
- Mais…
- Dehors !
Isabel ramassa à la hâte ses affaires et se précipita dehors jetant un dernier regard au visage décomposé de Laurens.

Max et Liz dormaient depuis peu, ils avaient passé toute la nuit à retourner leur problème dans tous les sens et cela faisait deux heures à peine qu’ils avaient trouvé le sommeil lorsque le mobile de Max sonna…
- Allo ?
- Max, c’est moi, il faut que je te voie c’est urgent !
- Isabel j’ai passé une très mauvaise nuit ça ne peut pas attendre ?
- Max… C’est très urgent.
- D’accord
Sur ce il raccrocha.
- Un problème ? Demanda Liz qui ouvrait à peine les yeux
- Non, rendors toi, je reviens, dit-il en l’embrassant sur le front.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZouLy EvaNs
Tess
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 30
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: NeW-Life [saison 4]   Jeu 9 Aoû - 10:48

- Qu’est-ce qu’il y a ? Demanda Max à Isabel alors qu’ils étaient attablés dans un café.
- Max j’ai fait quelque chose d’horrible.
- Quoi ? Comment ça ?
- Laurens, mon…petit ami m’a… m’a vu utiliser mes pouvoirs.
- Quoi ?! Mais Isabel on avait dit plus de pouvoirs ! On vit comme des gens normaux ! Mais qu’est-ce qui t’a pris ?
- Je suis désolée Max, j’avais cassé son vase et j’avais tellement peur de sa réaction que…
- Un vase ? Et maintenant sa réaction ?
- Il m’a jeté dehors et…il avait l’air terrorisé
- Peut-être qu’il pensera qu’il est devenu dingue, c’est déjà arrivé et…
- Il n’y a pas que ça Max… Il est journaliste.
- Isabel ! Tu étais obligée de nous rajouter des problèmes !
- Max je suis vraiment… Comment ça rajouter des problèmes ?
- Liz est enceinte
- Quoi ?
- Oui et de plus comme une extra terrestre, ce qui veut dire que notre enfant arrivera dans trois semaines…
- Oh non Max…
- Dire que nous voulions une existence tranquille…

L’histoire ne fit pas un pli, deux jours après cela les gros titres des journaux se disputaient la première place… Kyle tenait un journal dont le sien était « Ils sont parmi nous ».
« Méfiez vous cela peut-être votre voisin, votre père, ou pire votre petit ami, des gens aux supers pouvoirs qui vous terrorisent, vous envahissent, vous tuent… Ils ont l’apparence de gens normaux, parlent comme nous mais sont différents ! Ils sont parmi nous et veulent notre mort à tous ! »
- C’est pas vrai ! Grogna Kyle.
Lui et Liz avait décidé de se retrouver pour discuter.
- On est en Californie, loin de Roswell les extras terrestres ici ne sont pas des objets d’études mais un réel danger. Les gens ont peur…
- L’article est signé Laurens Hall, c’est le copain d’Isabel…
- Oui il l’a vu.
- Oh non !
Il marqua une pause
- Et toi Liz ça va ?
- Oh tu sais, j’essaie de relativiser, mais nous allons devoir partir et je ne sais pas ou nous serons lorsque… ça arrivera… Ca me fait peur Kyle…
Kyle posa la main sur l’épaule de son amie.
- Ca me rappelle le jour où tu as découvert tes pouvoirs mais ça au moin ça ne risque pas de m’arriver…
- Toujours le mot pour rire, hein ?
- On ne se refait pas !
Liz contempla le journal..
- Ce qui est sûr, continua Liz, c’est que les gens vont devenir dingues après ça.

En quelques jours les journaux ne parlaient plus que de ça, tout le monde était devenu fou dans la ville, des gens se faisait passer pour des extras terrestres pour piller des commerces, d’autres dénonçaient leur voisins pour une maigre récompense et beaucoup se terraient chez eux de peur de tomber sur un allien. Liz arborait maintenant un bon ventre rond, qui ne cachait plus son état, mais elle restait inquiète quand à l’avenir de leur enfant. Max était de plus en protecteur et Isabel était allé voir les médias en dénonçant Laurens d’être fou allier mais le mal était fait…

- Il faut partir, décida Michael alors qu’ils étaient tous attablés dans leur café habituel.
- On ne peut pas laisser la ville comme ça… Décréta Isabel
- Il faut exiger un démenti, assura Maria
- Et comment ? Je suis allée voir les médias ils refusent toute communication
- Il faut trouver une solution on ne peut pas partir comme ça, surtout que ça paraîtrait suspect, renchérit Liz, le mieux est de se comporter normalement…
Tous reflechirent un instant…
- Liz, murmura Maria le regard sur la porte d’entrée, c’est la voiture de ta mère…
- Quoi ?
Elle se retourna vivement et en effet la voiture remontait l’allée avec quatre personnes indéfinissables à son bord.
- Il faut que j’y aille
- Non, ne bouges pas, j’y vais, dit Max
- Max, je peux bouger… S’il s’agit de mes parents je veux y aller
- Non, dit-il plus sévère
- De toute façon ils sont partis, dit Maria

Alors que Max et Liz rentraient chez eux, Liz demanda :
- Pourquoi tu as fait ça au café ? Qu’est-ce qu’il y a ?
- C’est que… je m’inquiète beaucoup pour toi et…notre enfant.
- Max il faut te calmer, d’accord ?
- Oui, oui ça va aller… Je t’aime tellement Liz, je ne voudrais pas qu’il t’arrives quoi que ce soit…
Liz lui prit la main :
- Ca va aller…

Ils passèrent devant une épicerie-bar et c’est là qu’ils virent la même voiture, grise immatriculée à l’etat du Nouveau-Mexique.
- Max c’est bien la voiture de ma mère !
- On va entrer on verra bien…
Lorsqu’ils penétrèrent dans l’épicerie tout été devasté au niveau des rayons des gens avaient dû passer par là pour piller, déclarant qu’ils avaient des pouvoirs surnaturels et menaçant de tuer s’il n’avait pas gain de cause, le côté bar de l’épicerie était désert hormis une table où quatre personnes discutaient doucement…
- Papa ? Maman ? S’étonna Liz
Les parents de Max étaient là aussi.
- Liz ! Liz chérie ! Comment vas-tu ? Demanda sa mère en la prenant dans ses bras
- Oh Mon Dieu Liz… S’alarma son père en regardant son ventre, tu…
- Ca va papa…
- Mais Liz ! S’inquiéta à son tour sa mère
- Qu’est-ce que vous faîtes ici ? Demanda alors Max
Il étrenna sa mère puis son père qui lui dit alors :
- Asseyez-vous…
Ce qu’ils firent tous.
- Nous avons vu aux informations que cette ville était en zone rouge et nous nous sommes inquiétés pour vous tous, vous êtes en danger, alors nous n’avons pas réfléchi nous sommes allés voir les parents de Liz, puis avons pris la voiture.
- Nous ne attendions pas à ça… Murmura Max, Isabel a eu un dérapage et en peu de temps tout c’est déclanché comme un feu de poudre.
- Qu’est-ce vous allés faire ?
- Je ne sais pas… On doit réfléchir.
- Comment va Isabelle ? Demanda inquiète Diane Evans
- Ca va… répondit Max
- J’aimerais la voir.
- Je vais te donner son adresse, répondit Max en se levant

Les parents de Max partis, Liz et Max se confrontèrent aux deux autres :
- Liz… Nous sommes venus te dire de rentrer à la maison… Ca ne te ressemble pas tout ça, ce n’est pas ta vie.
- Si c’était pour me dire ça il ne fallait pas venir ! Enfin, après avoir lu mon journal, comment avez-vous pu croire que je reviendrais…. C’est MA vie, ça le sera toujours, et si Max n’avait pas été là je n’aurais plus de vie.
- Mais Liz, tu… Je veux dire tu as gâché ta vie… Tu été si brillante, si…ça ne te ressemble pas tout ça !
- C’est ma vie et cela depuis quatre ans, depuis la fusillade au Crashdown après tout ce que j’ai vécu vous pourriez comprendre !
- Je m’en vais, déclara Max se levant, Liz est ma femme maintenant et c’est ainsi, je ne veux pas en entendre plus...
Il quitta la boutique…
- Attends Max ! Lui cria Liz.
- Liz, la retint sa mère, rentres s’il te plaît
- Je croyais que vous aviez compris ! Je suis comme eux maitenant moi aussi je peux faire des choses ! Je suis en danger et vous aussi si je reste… Et puis sans Max… Je serais malheureuse à tout jamais… J’ai vu ce que c’était de vivre sans lui, j’ai essayé en allant dans le Vermon, je ne peux pas c’est ainsi…
- Liz maitenant tu vas nous écouter, tu es notre fille, tu es une gamine, tu dois encore nous obéir, gronda son père
- Obéir ! Je te signal que j’attends un enfant de Max ! Et qu’il sera là dans moins à peu près deux semaines ! Je ne rentrerais pas ! Acceptez le !
Sur ce le tourna le pas, plantant là ses parents incrédules et tentant de retrouver son mari. Elle le vie passer à toute vitesse dans une camionnette d’ambulance, girofars allumés :
- Max ! Max ! Mais qu’est-ce que tu fais !
Il la regarda à peine, c’est alors qu’elle vit Michael arriver à grande vitesse, il l’attrapa au vol.
- Nouveau don ? Demanda-t-elle
- Découvert cette nuit !
- Mais qu’est-ce qu’il fait ?
- C’est ce que je veux savoir…
Ils furent vite rattrapés par une voiture de police qui les talonnait.
- Je te laisse ici c’est trop dangereux pour toi et ton bébé.
- Attends Michael…
Il la deposa à terre et reprit son train, la voiture toujours sur ces talons…

Liz resta là des heures à errer, jusqu’à ce qu’elle tombe sur Isabel…
- Oh Isabel !
- Liz, repondit celle-ci en la serrant dans ses bras, ca va ?
- Pas vraiment…
- Allez viens on va prendre un verre.

- Oui je vois : tes parents, le bébé, c’est beaucoup tout ça…
- Oui j’ai beaucoup de mal à accepter tout à la fois… Et Michael s’est decouvert un nouveau don, il se deplace à la vitesse grand V !
- Ah oui ? Nos pouvoirs evoluent de plus en plus maintenant et soudainement..
- Il y a autre chose… J’ai vu Max qui volait une ambulance
- Qu’est-ce que c’est que cette histoire ?
- Je n’en sais pas plus que toi…
- Et il a fait ça devant tout le monde ?
- Oui… Et la police les suivait, à mon avis ca ira, Michael est avec lui, on s’en sort toujours ... Tout le monde est dingue mainteant.
- Et dire qu’on voulait une existence normale…
- Et les filles… Grogna un jeune loumbard accompagné de ses amis derrières elles, ça vous direz qu’on… s’asticote ?
- Et puis après tout, déclara Isabel
Elle se leva et envoya valser l’energumène d’un geste de la main. Se tournant vers Liz :
- Ils ont trop bu, alors avant de s’en rendre compte…
Une fois hors du café désert, Liz se tourna vers Isabel
- Isabel, tu veux bien m’amener, pour…sortir ce soir ?
- Quoi ?
- Aller… Avant que je ne sois trop grosse, et tellement déprimée que je ne puisse plus rien faire !
Isabel sourrit :
- Très bien… previens Maria !


Michael grimpa dans l’ambulance de Max :
- T’es malade qu’est ce qui te prend de voler cette ambulance ?
- Prends le volant, ordonna Max
Il s’executa alors que Max passait à l’arrière
- Qu’est-ce que tu fais Max ?!
Il réapparut en nage :
- C’est mon employeur je ne pouvais pas le laisser mourir…
Micheal ouvrit de grand yeux
- Max, ça me donne une idée !




Liz, Maria et Isabel dansaient gaiement dans une boite à la sortie de la ville.
- Qu’est-ce qu’on s’amuse ! Rigola Maria
- Oui, fit Liz, Loin de tous nos ennuis !
- Ca fait du bien, renchérit Isabel
- Liz ! Ca va ?! S’alarma Maria
- Maria… Maria… suffoqua t’elle
- Qu’est-ce qu’elle a ? Demanda Isabel
- Il faut l’amener à l’hôpital vite !
Soutenant Liz, Isabel et Maria se rendirent à la voiture et y installèrent leur amie.
- Max… Je veux voir Max.
- Il n’est pas là, Liz calmes-toi, la reconforta Maria en lui tapotant le front.


Michael et Max étaient à l’hôpital suivit de près par la police.
- Guérris le plus de personnes que tu pourras !
- Mais Michael… Si ça ne marchait pas
- Ca doit marcher…Vite !
Passant de chambre en chambre Max se rendit d’abord au service cancérologie au deuxième étage. Il se pencha vers le plus de personne que possible
Le commissaire chargé de l’enquête entra alors dans la chambre l’arme à la main :
- Arrêter ! Cria-t-il, qu’est-ce que vous leur faîtes ?
Max resta silencieux, à bout de force.
- Qu’est-ce que vous leur faîtes ?!
Michael entra à ce moment là et envoya l’arme à travers la pièce.
- Il les a sauvé…
Le policier resta là, incrédule.
- Et maitenant vous allez m’écouter… Décrata Michael

Liz était allongée sur une civière qu’on amenait au service marternité, au premier étage :
- Où est Max… ? Ne cessait-elle de gémir
- Ca va aller Liz, disait Maria en lui tenant la main.
Isabel faisait les cent pas devant la salle inquiète…
- Qu’est-ce qu’elle a ? Demanda Maria à l’infirmière
- Elle est à sept mois, son enfant va naître…prématurément.
- Quoi ? S’exclama Maria
- Non… murmura Liz, pas sans Max, j’ai trop peur…
- Je suis là Liz… Lui dit doucement Maria en lui carressant le front

Max et Michael decendirent la mine rejouit accompagné du commissaire. Max aperçut Isabel et se figea.
- Oh Max ! Cria t-elle de soulagement en le voyant arrivé en courant, tu as été prevenu !
- Qu’est-ce qui se passe ?
- Liz va voir son bébé…
- Quoi ?!
Il se precipita dans la salle, une infirmière lui barra la route
- Vous n’avez pas le droit d’entrer !
- Je suis le père !
Elle le laissa alors passer… Il vit alors Liz allongée et Maria qui lui parlait
- Liz… Liz, murmura t’il, je suis là…
- Oh Max, Max j’ai si peur…
- Ne t’inquites pas ca va aller
Maria s’eclipsa pour rejoindre Isabel et Michael dans la salle d’attente..

Plusieurs heures après, Kyle arriva suivit des parents de Liz, dans la salle d’attente.
- Comment vont-ils ? S’inquiéta-t-il
- On ne sait pas, répondit Isabel
- On n’a pas encore eu de nouvelles, renchérit Maria
A ce moment là Max sortit le visage serein :
- C’est une fille… Declara-t-il ému…
Heureux tous le sérrèrent dans leurs bras…
- Je retourne les voir…
- Max ! Demanda Kyle tout sourir, vous lui avez trouvé un nom ?
- Elle s’apelle Alexa, dit-il en regardant Maria, et si tu veux bien on aimerait que…
- Oui bien sûr, dit-elle en le serrant une nouvelle fois dans ses bras.
- Et toi Michael… ?
- C’est un honneur…
- Max… Commença le père de Liz, alors que celui-ci tournait déjà les talons.
- Oui ?
- Félicitations… Je suis désolé j’ai eu…peur pour ma fille vous comprenez ? Mais après tout… Après avoir réfléchi je sais que sans vous elle serait malheureuse.
- Ne vous en faîtes pas Mr Parker, c’est oublié... Je vais aller les voir et puis vous pourrez tous entrer…

Il entra dans la chambre de Liz…
- Oh Max dit-elle, elle est si belle, elle te ressemble tellement… Mais malgré cette joie, je suis tellement triste qu’elle n’est pas un avenir plus…
- Ne t’en fais pas pour ça, nous avons eu droit à un démenti, et dans la prochaine ville où nous iront nous pourrons enfin tous vivre normalement. Nous avons rentenu la leçon..
- Max…
- Je t’aime Liz, je t’aimerais toujours…

Lorsque toute la bande entra dans la pièce, des exclamations fusèrent, des rires et des larmes aussi…
- Ma filleule… murmura Michael
- Liz… Murmura son père ému aux larmes, nous sommes très heureux pour toi sincèrement.
- Merci Papa, merci Maman…
- Félicitations, rièrent Kyle et Isabel.
- Liz… Murmura Maria, j’ai composé une chanson pour elle…
Et tout le monde comtempla la nouvelle venue, bercé par la chanson de sa marraine.

_____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larilou
Isabel
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 30
Localisation : Stras
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: NeW-Life [saison 4]   Ven 10 Aoû - 9:54

Super ta fic Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larilouu.skyblog.com
ZouLy EvaNs
Tess
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 30
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: NeW-Life [saison 4]   Ven 10 Aoû - 12:09

Miciiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madhaj
Isabel
avatar

Nombre de messages : 245
Age : 30
Localisation : roswell new mexico
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: NeW-Life [saison 4]   Lun 13 Aoû - 20:58

ok c'est pas mal!!

ca va a toute allure!
ce qui m'a le plus etonné c'est la relation max et liz j'aurai pensé qu'ils etaient plus solidaire ca ne se voyait pas trop dans ta fic.

mais sinon c'est plutot bien

et c'est fini?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de-roswell.skyblog.com
ZouLy EvaNs
Tess
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 30
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: NeW-Life [saison 4]   Lun 13 Aoû - 21:13

Oui c'est fini... En fait c'était ma premiere Fic je l'ai fait y a un bout de temps, un petit plus Very Happy
Maintenant je me consacre à ma fin alternative qui est toute recente!!
J'avoue oui ca va très vite LOL, j'espère m'améliorer dans les porchaines Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZouLy EvaNs
Tess
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 30
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: NeW-Life [saison 4]   Lun 13 Aoû - 21:19

tu me diras ce que tu en penses:D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madhaj
Isabel
avatar

Nombre de messages : 245
Age : 30
Localisation : roswell new mexico
Date d'inscription : 18/11/2006

MessageSujet: Re: NeW-Life [saison 4]   Lun 13 Aoû - 22:23

oui je l'ai vu je vais la lire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fan-de-roswell.skyblog.com
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: NeW-Life [saison 4]   Sam 13 Juin - 20:46

je la découvre tout juste très bonne fanfic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NeW-Life [saison 4]   

Revenir en haut Aller en bas
 
NeW-Life [saison 4]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roswell-fanfictions :: Fan-Fictions :: Dreamer-
Sauter vers: