Roswell-fanfictions

fan-fictions sur la serie Roswell
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Roswell Hight

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
meumeu
Kyle
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 30
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Roswell Hight   Jeu 31 Jan - 8:40

chouette j'ai hate!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZouLy EvaNs
Tess
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 30
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Roswell Hight   Ven 1 Fév - 11:36

- Elle, quoi ? Fait Maria complètement bouleversée
Nous marchons dans les couloirs en direction de la cafétéria.
- Oui c’est ce qu’elle m’a dit, méfies-toi
- « Méfies-toi » ! Liz, mais enfin tu es folle ! Comment veux-tu que je fasse attention à mes rêves ! Si on pouvait contrôler ses rêves ça se saurait ! Bon après les cours je passe acheter des gris-gris genre attrapeur de rêves, mais même pour les bons et puis je t’amène le tien, ce soir oh ! Je sais ce qu’il nous faut c’est un…
Sa voix se perd au loin, mes oreilles se bouchent soudain et Tess apparaît devant moi, ses yeux lancent des éclairs, son visage d’ordinaire comparable à celui d’une poupée Barbie, affiche une expression de haine non dissimulée. Bientôt elle est sur moi, et ses mains fines se portent sur mon cou, je ne peu pas bougé, mes membres sont figés, elle commence à serrer de plus en plus fort :
- Tu ne peux rien contre moi, Liz, rien, je peux te tuer… si vite.
Je regarde autour de moi, tout est flou, les gens autour semblent se mouvoir comme si cette scène ne se passait pas, je ne distingue que le visage de Tess. Peu à peu je sens la vie qui s’échappe de moi, ma respiration s’arrête…
- Rien…
Le noir.
- Liz !
- Max ?
Je me redresse, de nombreux visages me contemplent, Maria, Alex, Max, ils sont penchés autour de moi, et moi je suis allongée au milieu de la cantine.
- Qu’est-ce qui s’est passé ?
- Tu t’es pétrifiée au milieu de la cantine, et puis tu es tombée, d’un coup ! Tu m’as fait une de ces peurs ! Fait Maria
Je me redresse chancelante. Et au milieu d’une marrée de visages choqués, le sien étouffe un rire. Je retiens une envie irrésistible de la frapper tandis qu’elle sort de la cantine.
- Ca va aller ? Fait Max, la mine inquiète
- Oui… Je vais juste sortir un instant.
Sans même leur jeter un regard, je prends la même direction que celle prise par Tess.

Lorsque je la vois de dos, ses cheveux blonds bouclés volant, je la rattrape par le bras :
- Qu’est ce que tu m’as fait ? Je fais, d’un ton furieux
- De quoi tu parles ?
Elle prend une moue innocente, pourtant je vois son sourire narquois. Elle tourne les talons mais je ne compte pas en rester là.
- Tess, je le découvrirais, dis-je les lèvres serrées
Alors, elle se penche vers moi et me murmure :
- Tu ne peux rien contre moi, Liz…
Je me surprends à l’attraper par le col, n’étant pas du genre violente, je suis surprise par mon brusque accès de colère :
- Qu’est ce que tu veux ?
- Tu sais ce que je veux…
Evidemment. Max.
- Tu ne peux pas forcer les gens à t’aimer, Tess.
- Ah, tu crois ?
Je resserre mon emprise sur elle. Son tee-shirt rose « Roswell Hight » est tout froissé à présent. Soudain, son visage se transforme : elle ressemble à une petite fille apeurée.
- Liz ! Mon dieu ! Lâche moi, hurle-t-elle
- Qu’est-ce que…. Je bégaie
Une surveillante alertée par les cris de Tess apparaît dans le couloir :
- Parker ! Voyons, qu’est-ce que vous faîtes ? Dans le bureau du proviseur !
Je lâche Tess, non sans lui avoir lancé un regard plutôt mauvais. Elle me gratifie alors de son sourire narquois, et mime avec ses lèvres le mot « RIEN ».

D’un pas traînant je me dirige vers le bureau de proviseur, je me demande ce que Tess, veut dire et comment elle fait ça, et si elle était elle aussi une… ? Non c’est impossible. Je frappe trois fois à la porte et le proviseur me somme d’entrer.
- Mademoiselle Parker, asseyez vous donc.
Je prends place sur le fauteuil, qu’il m’indique.
- Alors, comme ça vous vous attaquez, à vos petites camarades de cours ?
- Monsieur…
- Je vous connais bien Liz, vous êtes une élève brillante, et vous n’avez jamais eu de problèmes. Alors que s’est-il passé ?
- Et bien je… Elle m’avait fait des menaces.
- Des menaces ? De quel genre ?
- Eh bien…je euh…
- Mademoiselle Parker, vous êtes un de nos meilleurs éléments, voilà pourquoi je n’en tiendrais pas compte, mais que ça ne se reproduise pas.
- Bien monsieur, dis-je en me levant, au revoir.
- Au revoir, Liz…
Je sors de la pièce et aperçoit Max, assis sur le banc, il semble m’attendre, lorsqu’il me voit, il se lève pour marcher à mes côtés :
- Qu’est-ce qui s’est passé ? J’ai appris que tu avais brutalisé Tess.
- Brutalisé ! Ça c’est fort…
Il prend mon bras, m’obligeant à m’arrêter et plante une fois de plus ses yeux dans les miens :
- Liz, qu’est-ce qu’il y a ?
- Ne t’inquiètes pas Max, il n’y a rien, je fais en me lovant dans ses bras, pour me convaincre autant que lui.

Je m’apprête à prendre mon service du soir au Crash Down, mais Kyle Valenti m’interpelle avant :
- Hé Liz ! Je peux te parler une seconde ?
Je soupire, puis fais à contre cœur :
- Oui, mais une seconde alors je dois prendre mon service, qu’est-ce qu’il y a ?
- J’ai trouvé ça dans le bureau de mon père, j’ai pensé que ça pouvait t’intéresser.
Il me tend alors une série de clichés format 13X18, je les prends en fronçant les sourcils, me demandant bien où il veut en venir. Quand je remarque, sur les photos un cadavre…orné de la même marque argentée que moi, quelques jours auparavant. Je tente alors de paraître sûre de moi. Je note vite fait la date dans un coin de ma tête et lui rend les clichés :
- Et alors ?
- Ne te moque pas de moi Liz, j’ai vu cette marque sur ton ventre.
- Une décalco Kyle…
- Quoi ?
- Tu sais, ces tatouages qu’on se faisait quand on était petit !
- Liz, j’ignore ce que tu caches, mais… fais attention, c’est pour toi que je le dis.
J’avale ma salive, peut-être devrais-je lui demander…
- Euh, Kyle est-ce que… tu pourrais…
- Je ne dirais rien à mon père Liz, tant que je te saurais en sécurité.
- Tout va bien Kyle, mais merci…
Sur ce, il tourne les talons et s’en va vers la porte, finalement je me suis peut-être trompée sur son compte, il n’est pas si idiot que ça… Allé ! Prête à commencer ma soirée…

J’entre dans ma chambre épuisée par ma soirée au Crash Down et me dirige vers mon ordinateur, prête à me renseigner sur ce meurtre. Je tape alors dans mon moteur de recherche « Meurtre, Nouveau Mexique et environs, 1994 » Il y a trois ans. Il s’agissait d’une fille d’une quinzaine d’années environ, je pourrais ainsi affiner ma recherche. Je tombe donc sur trois coupures de journal « Melissa Cooper, 15 ans retrouvée assassinée, Utah 1994 » ; « Sarah Down, 17 ans, Texas, 1994 » et « Sandy Wilsberg, 14 ans, Arizona, 1994 ». Pour deux, des trois jeunes filles le meurtre s’est passé dans leur lycée. Une minute me dis-je, Tess vient d’Arizona, j’imprime donc la liste des élèves de chacun des lycées. Bingo ! Le nom de Tess Harding, figure sur la liste des anciens élèves du lycée d’Arizona, son départ remonte au 15 février 1994, immédiatement je reviens sur la page qui annonce le meurtre de Sandy Wilsberg : 12 janvier. Des frissons me parcourent l’échine. Maria avait sûrement raison, Tess est le mal incarné.

Traumatisée, par les révélations de la veille, je n’ai pas pu fermer un œil : Tess-Tueuse, ça me donne froid dans le dos. « Tu ne peux rien contre moi, Liz ».
- Ben dis donc, tu as une de ces têtes, me fait Maria en arrivant vers moi.
- Je n’ai pas beaucoup dormi, tu as vu Max ?
- Non, mais son acolyte, le grand Michael-Tout-Puissant est là tu n’as qu’à lui demander !
En effet, Michael vient d’apparaître dans le couloir, curieuse des propos de Maria je fais :
- Tu as quelque chose contre Michael ?
- Non, pourquoi ? Fait-elle un peu trop sur la défensive
Je décide de couper court à la conversation, j’ai d’autres sujets en tête, et me dirige vers Michael :
- Salut, je fais
- Salut, fait Michael.
- Tu n’as pas vu Max ?
- Non ! Fait-il précipitamment
Je fronce les sourcils, devant son air gêné. Soudain tout s’éclaire :
- Il est avec Tess, c’est ça ?
- Quoi ?! S’exclame Maria
- Ecoute, fait Michael, l’air de ne vraiment pas être à sa place, ce n’est pas mes affaires.
- Non attends, tu ne comprends pas.
Sur ce, je lui montre les coupures de journaux et la liste des élèves.
- Et Kyle Valenti m’a montré une photo d’un cadavre d’une jeune fille à cette date là, il n’y a eu que TROIS meurtres, ça ne peut être qu’elle ! Elle a manipulé mon esprit, pour me montrer qu’elle pouvait me tuer, et celui de Max pour être avec lui ! C’est une extraterrestre.
Michael à l’air d’assimiler toutes les informations, puis fait :
- Maria va chercher Isabel, j’ai entendu Tess parler d’aller chez Max, Liz vient on commence à y aller il n’y a pas de temps à perdre.
- Une seconde ? Comment ça je vais chercher Isabel ?
- Maria ne discute pas ! S’énerve Michael
Maria croise ses bras sur sa poitrine et prend un regard de défit.
- Et où je la trouve ?
- Dans les toilettes des filles ! Elle est toujours là avec ses pompom girls !
- Et pourquoi tu pars avec Liz ?
- Mais parce qu’on va chercher Max !
J’ai l’impression d’assister à une scène de ménage, je les regarde à tour de rôle, interloquée.
- Michael, je grogne.
- On y va, fait-il.


Lorsque nous arrivons devant la maison de Max, Michael pose la main sur la serrure, et la déverrouille en un rien de temps :
- Impressionnant, je fais appréciatrice.
Il rigole, puis nous entrons, pour retrouver Max sur le canapé, torse nu affalé sur Tess. Cette vision m’arrache une grimace.
- Max ! Crie Michael la main levée face à Tess.
Max se redresse et ouvre des yeux apeurés en me voyant, il se lève du canapé et prend un air de dégoût en regardant Tess :
- Tess !
- Qu’est ce que tu croyais ? Fait Michael
- Je…je…
Il baisse la tête, je ne l’ai jamais vu aussi gêné.
- Je croyais être avec Liz…
Tess rajuste son soutien gorge dont la bretelle tombe sur l’épaule.
- Ne bouge pas ! Crie Michael
- Je vais me doucher… Fait Max, toujours sous le choc.
- Michael ? Je l’interroge du regard.
- T’inquiètes pas, je jette un œil sur elle…
Je pars à la suite de Max, une fois dans sa chambre il se prend la tête dans les mains :
- Max…
Je pose ma main sur son bras, il frémit.
- Ca va ?
- Non… Je… j’ai cru que c’était toi… Heureusement que tu es venue sinon je…
Il reprend sa respiration, mal à l’aise.
- Comment as-tu su ?
J’entreprends alors pour la deuxième fois de la journée de raconter mes découvertes.
- Une extraterrestre, j’ignorais qu’on n’était pas seuls.
Je l’embrasse sur le front :
- Rejoints nous en bas
Il hoche la tête avant d’ajouter :
- Merci Liz…


Dernière édition par le Ven 1 Fév - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZouLy EvaNs
Tess
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 30
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Roswell Hight   Ven 1 Fév - 11:36

- Bon qu’est-ce qu’on fait ? demande Isabel en tournant en rond dans la pièce.
Elle et Maria nous on rejoint peu de temps après.
- On l’interroge, et après on décide, fait Max en redescendant de sa chambre, les cheveux dégoulinants.
Tess est assise en tailleur sur le canapé l’œil mauvais, Maria et moi sommes sur un fauteuil tandis qu’Isabel et Michael lui font face près à attaquer.
- Qui es-tu ? Poursuit Max
- Tess Harding… Fait elle en levant les yeux au ciel
Max s’approche d’elle menaçant :
- QUI ES-TU ?
Sa voix a un ton dur, s’il n’était pas amoureux de moi, j’aurais pu en avoir peur, mais Tess, elle ne parait pas ébranlé.
- Je suis la Reine Ava.
- La quoi ? Demande Isabel
- J’étais dans les mêmes incubateurs que vous…
Incubateurs, c’était donc ça, les grosses coquilles desquels ils étaient sortis.
-… mais vous ne m’avez pas attendu, j’ai été recueillie par un autre extra terrestre du nom de Nasedo.
J’étouffe un rire.
- Qu’est-ce que tu as ? Fait Tess menaçante
Peu impressionnée par son accès de colère je réponds :
- Nasedo, « visiteur » dans la langue des indiens… Mon père a un ami dans la réserve, j’ai appris pas mal de choses là bas.
Michael sourit, ça doit être la première fois que je le vois sourire.
- Ensuite ? Fait Isabel
- Ensuite, il a été emmener par le FBI, et j’ai du me débrouiller toute seule. C’était il y a trois ans.
- Comment as-tu fait pour vivre seule sans qu’on ne le découvre ?
- Facile, j’ai inventé des parents, il est tellement facile de manipuler l’esprit des gens.
Sur ce elle lance un regard brillant à Max qui pâlit immédiatement.
- Et le meurtre ? Demande Maria
- Comment...?
- Nous aussi on sait des choses…
- La fille de l’agent Pierce, celui qui a tué Nasedo, il était comme un père pour moi, j’ai donc pris la fille de l’homme qui l’avait tué.
Tout ça sur un ton froid, égal. Je me demande encore, comment j’ai pu traîner aussi longtemps avec une meurtrière.
- Et nous ? Demande Max.
- Tu es Roi, Max. Le Roi Zan, toi, fait-elle en désignant Michael, tu es son bras droit : lieutenant Rath et Isabel ta femme Valendra et aussi la sœur de Zan.
Je sens mes trois amis se raidir face à cette information.
- Max, fait-elle en se levant et se rapprochant de lui, toi et moi nous sommes mariés, c’est notre destin, c’est un…
-…Devoir.
Surprise je me retourne, c’est Michael qui vient d’achever cette phrase. Il regarde Isabel, et dévisage ensuite Maria, d’une façon…étrange. Max repousse alors Tess.
- Et c’est pour ça que tu m’as manipulé ? Pour un devoir ?
Elle hoche la tête mais garde le silence.
- Qu’est-ce que tu nous caches encore ? Je fais.
Tout le monde se retourne vers moi, surpris.
- Je la connais, même si elle ne vient pas d’ici, je la connais assez bien pour savoir qu’elle ment, aussi manipulatrice soit-elle.
Tess lève le menton, hautaine.
- Il y a une guerre, chez nous… là haut et Khivar t’as mis au tapis, alors ta mère a recréé génétiquement notre ADN, pour nous envoyer sur Terre, fait-elle en regardant Max dédaigneuse, du coup maintenant il règne chez nous.
Chacun de nous la dévisage intensément :
- C’est chez moi là bas ! Rien ne me rattache à cette Terre, rien !
- Tu as passé un marché avec Khivar ? Demande Isabel
- Je devais rentrer avec l’héritier de Zan et vous livrer à Khivar.
Isabel, la regarde dégoûtée, Tess prend alors un sourire triomphe :
- Ne me regarde pas comme ça, Valendra, avant que Khivar ne vous tue tous, tu as trahi ton frère et ton mari pour son amour.
- Quoi ?
- Et oui, du sang de traîtresse coule dans tes veines.
Tout va très vite, d’un coup, Isabel se retrouve sur Tess en rien de temps, Michael les sépare et Max menace Tess avec sa main. Ils doivent faire exploser des choses comme ça, il n’y pas d’autre explication.
- Tu… tu veux dire que sur notre planète des gens attendent notre venue, pour les secourir ?
- Max, je sais que le fait d’être Roi tout ça te monte vite à la tête, « le héro d’une nation tout ça », mais ça ne nous concerne pas, notre place est ici sur cette planète.
Michael a parlé, le silence se fait. Je m’éclaircie alors la gorge :
- Qu’est-ce qu’on fait d’elle ?
- Comment comptais-tu repartir ? Demande Max
Elle ne répond pas, garde les yeux levés
- PARLE ! Fait-il sur le même ton que tout à l’heure.
- Le Granulite
- Le quoi ? Fait Maria
- C’est une sorte de vaisseau spatial, il se trouve derrière la grotte des incubateurs.
Nos trois amis digèrent lentement cette information. Après tout moi aussi, si derrière le mur de ma chambre, il y avait eu un vaisseau spatial j’aurais été choqué. Faudrait peut-être que je pense à vérifier…
- Je vais peut-être le répéter, mais qu’est-ce qu’on fait ? Demande Maria pour couper court à toute réflexion.
- J’ai une idée.
A nouveau tous les regards se tournent vers moi, surpris.
- Arrêter, ça va finir par devenir vexant à la fin ! Bon voilà mon plan : on fait repartir Tueuse-Girl sur sa planète d’origine, on dit à Kyle, qu’elle n’était pas d’ici blabla, c’est elle qui m’a fait ce truc bizarre sur le ventre, on peut même dire qu’elle m’a sauvé, après tout on était euh…amies…avant. Il jure de garder le silence, puis pour le reste de la population, on fait passer le tout pour un accident et on crame sa voiture ou autre chose qui ne laisse pas de preuves.
- Ça se tient, fait Michael
- Mais pour Kyle, ce n’est pas une bonne idée de lui dire, c’est le fils du shérif, dit Max.
- Oui mais il aura toujours des soupçons, c’est mieux pour lui s’il se retrouve dans la confidence.
- On réfléchira à ça plus tard, en attendant il faut ramener Tess sur euh…
- Antar, fait-elle
- Comment ?
- Je dois activer le Granulite mais ça prendra 24h avant qu’il ne soit opérationnel.
- Bien, fait Max, allons-y alors.

La grotte des incubateurs est comme dans les souvenirs de Max, grande et noire mais quatre et non trois poches sont fichées dans le mur. Tess nous fait ensuite traverser une paroi rocheuse qui n’en ai pas une, il s’agit en fait d’un rideau tellement opaque qu’il paraît être la continuité du mur. Nous entrons alors dans une « salle », oui je crois qu’on peut appeler ça comme ça, peu commune : les parois sont lisses, elles ressemblent à du bronze bleue et au milieu se tient un cône qui prend la moitié de la pièce.
- Voilà, le Granulite, fait Tess, et ça, en désignant le cône, c’est la capsule.
Elle sort ensuite un cristal de sa poche et le glisse dans la fente du Granulite, un symbole s’illumine alors contre l’une des paroi, il s’agit de deux serpentins entremêlés en spirales et tout autour, semblent être décomptées les minutes, tel un cadran de montre. Personne n’ose parler, mais nous sommes sûrs à présent que ce secret nous lie à jamais…

De retour chez Max, nous optons pour des tours de garde humains extraterrestre pour être sûr que Tess n’aura pas d’emprise avec ses pouvoirs : Maria prendra le tour avec Michael, Max sera seul, quant à Isabel elle partagera son tour de garde avec moi.
Max se sent sans doute assez fort pour veiller tout seul.
- Et si elle étend son emprise sur toi ?
- Et bien jusqu’à ce qu’elle parte je repousserais toutes les Liz, de mon entourage, fait-il en souriant.

Je souris à mon tour pas très rassurée mais je me propose quand même pour prendre le premier tiers en demandant à Isabel si cela lui convient. Oui.
Tess dort dans son canapé, et Isabel et moi qui n’avons pas grand-chose en commun tentons de rester éveillées grâce à nos grands bols de café dans les mains.
- Bon, fait Isabel, et si on se faisait un scrabble ?
J’acquiesce, de toute façon il faut bien passer le temps pour ne pas dormir.

Au bout d’un instant Max descend pour nous dire d’aller nous coucher, Isabel m’amène jusqu’à la chambre d’amis ou Maria dort déjà. Michael quant à lui partage la chambre avec Max, je suis surprise étant donné que lui et Isabel sont ensemble comme il est dit souvent. Lorsque je me glisse dans les draps, Maria grogne :
- Tu es là, j’attendais que tu reviennes…
- Pourquoi ? Je murmure
- Il FAUT que je te parle, c’est au sujet de Michael !
- Quoi Michael ?
- On…s’est embrassé…
- Quoi mais quand ça ?
L’information a du mal à passer, je m’imagine difficilement Maria et Michael.
- Hier soir, enfin non avant-hier puisqu’il est 1h.
- Et tu ne m’as rien dit ?
- Non, parce que hier matin tu cherchais Max…
- Ah oui… Et bien racontes-moi, comment ? Où ? Pourquoi ? Et Isabel ?
- Michael, m’a dit qu’il sentait que c’était pour lui, plus un devoir d’être avec elle.
Je repense alors à son curieux regard lorsque Tess a parlé de devoir elle aussi.
- Ca c’est passé juste après le service du Crash Down, je l’ai croisé sur sa moto il rentrait chez lui et a proposé de me ramener, j’ai accepté et ça s’est passé sur le perron il m’a dit : « Maria ce que je ressens pour toi est tout nouveau pour moi »
Une imitation parfaite de la voix de Michael.
-…Puis il est partit et on s’est revu le matin, la suite tu la connais.
- Oui votre scène de ménage !
Maria baisse la tête…
- Et Isabel, je fais, qu’en dis t-elle ?
- Je pense que c’est pareil pour elle : un devoir.
- Mais elle n’est au courant de rien ?
- Pas encore, mais après tout, ce n’est pas à moi de lui parler, et puis je ne sais même pas ce qui va se passer avec Michael…



C’est le lendemain matin, une délicieuse odeur de café me réveille lorsque je descend à l’étage. Je suis surprise de voir tout le monde debout.
- Alors la belle au bois dormant ? Une tornade ne te réveillerait même pas ! Me fait Maria moqueuse.
Je l’interroge du regard, lorsque je m’aperçois sur la pendule qu’il est déjà 13H30.
- Oh ! Je suis vraiment désolée.
- Tu avais besoin de sommeil, me dit Max, après tout tu n’avais pas dormis la nuit précédente.
Je me tourne vers Tess, en boule sur le canapé, la mine renfrognée.
- Pourquoi tu n’essayes pas de t’enfuir ? Je lui demande intriguée
- Et pour aller où ? Me demande-t-elle agressive, j’aspire plus que tout rentrer sur Antar, maintenant que j’ai trouvé Roswell, je ne compte pas en partir si ce n’est pour retrouver ma planète d’origine.
J’acquiesce ça se tient, Tess ne tient à rien, elle.
- Une petite partie de scrabble pour passer le temps ? Demande Isabel tout sourire


Juste avant de partir pour la grotte des incubateurs, Max me demande de le suivre jusqu’à sa chambre.
- Ecoute Liz…
Je le regarde, il semble mal à l’aise.
- Je tiens beaucoup à toi, continu-t-il, mais on est trop différents…
La terre s’ouvre sous mes pieds, j’aimerais être partout ailleurs, sauf dans cette pièce face à l’homme que j’aime et qui est entrain de me quitter, je ne peux retenir mes larmes.
- Tu ne m’aimes pas ?
Il s’approche de moi, et pose sa main sur mon bras, s’en est que plus douloureux, je recule, la vision brouillée.
- Liz… Je t’aime, plus que tu ne le sauras jamais, mais Tess avait dans l’idée de te tuer, tu aurais pu être touchée, blessée et ça juste parce que tu me connais, crois-moi Liz, je t’aime, mais je ne le supporterais pas s’il t’arrivait quelque chose.
- Et moi ? Ce que je pense moi ?
- Liz c’est inutile…
Il s’approche de moi, me caresse doucement le bras avant de quitter la pièce. Je sens une brûlure là où il m’a touché. C’est dingue ça ! Pourquoi le « super héro », enfin celui qui a les pouvoirs, se sent toujours obligé de laisser tomber la fille à cause des dangers ? Ne se rend-il pas compte que la fille veut être sauvée ? Elle veut vivre à ses côtés, ses aventures, sa vie c’est le danger et jamais elle ne s’en plaint car elle est aux côtés de celui qu’elle aime… Je ne le laisserais pas partir, je ne laisserais pas me quitter à cause des dangers…


Dernière édition par le Ven 1 Fév - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZouLy EvaNs
Tess
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 30
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Roswell Hight   Ven 1 Fév - 12:25

J’ai décidé de partir avec Maria en voiture et de laisser les quatre extraterrestres entre eux.
- Ça va Liz ? Fait ma meilleure amie, tu n’as pas dessoudé les lèvres depuis ta discussion avec Max.
- Oui, ça va…
Ma voix ressemble à un couinement de souris. Ma meilleure amie se tourne vers moi le regard insistant.
- Max m’a quitté.
- Quoi ?!
- Ne m’oblige pas à répéter…
- D’accord mais pourquoi ?
- Trop de dangers… Il a peur de me perdre.
Maria ne dit rien, elle à l’origine si bavarde, qui défend toujours ma petite personne, se tait.
- Maria ?
- Il a raison Liz, Tess a bien failli te tuer…
- Mais Maria enfin ! Je l’aime…
- Il t’aime aussi Liz, ça se voit et c’est pour ça qu’il a peur pour toi…

Lorsque nous arrivons dans la grotte, tout le monde est tendu, même Tess. Nous pénétrons dans la salle du Granulite, sans un mot Tess pose la main sur le cône noir devenu translucide, un éclair traverse la salle et Tess se retrouve à l’intérieur du cône. Je suis fascinée, personne ne décroche un mot, jusqu’à ce que Max crie :
- Dehors ! Vite !
Le tremblement est tel que je manque de tomber, Max me rattrape par le bras, et me tire hors de la pièce. La grotte s’écroule à mesure que le temps qui sépare Tess de son retour se rétrécie. Lorsque nous sortons finalement à l’air libre nous courrons comme si notre vie en dépendait vers les voiture. Soudain, un tremblement gigantesque nous propulse à terre, je sens Max se mettre au dessus de moi pour me protéger, il y a sifflement à percer les tympans. Pour plus rien. Je relève la tête : une traînée blanche dans le ciel indique la direction prise par Tess, la grotte a cessé son activité comme si elle s’était figé en un dernier geste. Je regarde autour de moi : Isabel affiche un sourire satisfait, et Michael a attrapé la main de Maria. Max plonge ses yeux dans les miens, incroyablement tendres :
- Tu n’as rien ?
- Max… Je ne veux pas que tu me quittes, je veux vivre avec toi. Sans toi je n’existerais plus… Tu m’as sauvé. Je préfère vivre deux ans heureuse que toute une vie malheureuse et loin de toi…
Pour toute réponse il dépose un baiser sur mes lèvres. Celui-ci et plus passionné et moins retenu que tous les autres que nous ayons échangés jusqu’à présent.


Comme prévu nous avons fait dégringoler la voiture de Tess du haut d’un ravin et nos amis extraterrestres l’ont brûlée pour que personne ne retrouve de traces du corps de Tess, vu qu’il n’y en avait pas. Maria s’est entiché de Michael et bizarrement cela n’a pas l’air de bouleverser Isabel qui se pavane dans tout le lycée, à la recherche de nouveaux garçons. Kyle n’a pas été mis au courant de l’histoire sur Tess, nous sommes persuadés que l’histoire va se tasser toute seule, et s’il venait à devenir trop insistant, nous appliquerons le plan B. Max a rennoncé à me quitter pour mon bien être, je pense que ça a été aussi difficile pour lui que pour moi et qu’il ne tient pas à renouveller l’expérience. Quant à moi, et bien j’ai décidé de croire en Noël…


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
meumeu
Kyle
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 30
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Roswell Hight   Dim 3 Fév - 20:08

waou c trop bien!
jespere ke tu va continué a ecrire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larilou
Isabel
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 30
Localisation : Stras
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Roswell Hight   Sam 16 Fév - 12:49

supeeeeeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larilouu.skyblog.com
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Roswell Hight   Lun 18 Fév - 8:36

excellente fic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiria
Alex
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 47
Date d'inscription : 12/01/2007

MessageSujet: Re: Roswell Hight   Lun 18 Fév - 20:43

J'ai beaucoup aimé
Au plaisir de te lire à nouveau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.freewebs.com/kiriaweb/
liz59640
Kyle
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 29
Localisation : dunkerque
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: Roswell Hight   Jeu 26 Mar - 20:37

bocoup de plaizie a lire ta fic bisous et jespere ke tu va en faire une otre pas une suite mais une otre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roswell Hight   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roswell Hight
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Ouran Hight School Host Club
» Roswell - Un baiser papillon - G - Max & Maria
» ROSWELL
» Premier essais de hight key
» Roswell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roswell-fanfictions :: Fan-Fictions :: Dreamer-
Sauter vers: