Roswell-fanfictions

fan-fictions sur la serie Roswell
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jamais deux sans trois...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Dim 21 Mai - 21:43

j'adore les avis!!!!
bon en vrai, c'est marrant de voir comment vous imaginez la suite...Par contre, ca ne sera pas un truc extraterrestre (quoi que là tu m'as donné une autre idée, je trouve que celle que j'ai fini, elle n'est pas top!! je ne suis pas contente de ce qui est sorti de ma petite cervelle, lol!)
Sinon je suis aussi d'accord avec vous par rapport aux mecs! C'est vraiment tous les mêmes ou quoi???? Ca ne m'étonnerais pas du tout!! Evil or Very Mad Enfin pas un...
Sinon je sens vraiment une "haine" (si je peux m permettre) envers Douglas....T'inquiètes la partie Dreamer va bientôt arriver (enfin si je suis mes idées...car avec moi rien n'est sur! lol!)
Bye...Peut être à mercredi, vu que jeudi est férié (et vendredi c'est pont!! thumright )on aura moins de travail pour la semaine donc peut etre que j'arriverais à pondre une partie...A voir!
Isamax
Revenir en haut Aller en bas
Virginie Parker Evans
Liz
avatar

Nombre de messages : 1122
Age : 30
Localisation : *~* On a stage *~*
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Lun 22 Mai - 15:28

Ha mais prends tout ton temps!! on attend! Razz

Non mais douglas c'est pas de la haine contre ce pauvre personnage, c'est contre le prénom en lui même... Histoire d'amour avec un douglas qui a mal tourné (enfin, si on considère que cette histoire a un jour commencé) enfin bref ne nous étalons pas! Rolling Eyes

Ouais les mecs sont résolument tous les mecs à quelques exceptions près, et pas de bol, les exceptions, nous on les voit, mais elles ne nous voient pas elle... C'est jamais réciproque!!

Bon bhen ravie de 'tavoir donné une idée Razz je n'avais pas pour but de te faire penser que celle que tu avais eu avant n'était pas top mais bon, tout est bon à prendre Wink

Fais en ce que tu en veux de ta fanfic je suis certaine qu'elle plaira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misslizzy01.skyblog.com
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Jeu 25 Mai - 23:46

salut!!
Je sais que je devais 'pondre' une partie mais que les semaines sont courtes ou non, les profs nous mettent une sacré couche de travail et ca en plus des révisions = pas de temps pour écrire!!
Bref, je ne crois pas pouvoir revoir ce que j'avais écrit. Alors la suite ne sera pas avant samedi ou dimanche!!! Encore désolé...

Sinon, pour reparler des mecs! C'est clair qu'il y a quelques exceptions mais elles ne courent pas les rues ou alors elles sont prises!! Ou alors, comme tu l'as dit Virginie, elles ne nous voient pas!! *gros soupir....énorme même!* lol

Bye
Isamax
Revenir en haut Aller en bas
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Dim 28 Mai - 20:20

Voilà la suite, elle n’était pas prévue mais elle me permettra de décider dans la semaine comment je vais tourner la suite. Bonne lecture !
Bye


Partie 6

Shérif-D’après les premiers éléments de l’enquête, il se serait suicidé.
Liz resta encré sur les yeux de Jim qui lancèrent des éclairs au shérif, qui était connu pour son tact à dire les mauvaises nouvelles. Jim regarda de nouveau Liz et eut l’impression qu’à cet instant, mille et une questions traversaient son esprit. Liz secoua la tête, Jim pensa que c’était pour se remettre les idées en place.
L-Excusez-moi !
Liz s’éloigna de Jim et du shérif d’un pas mal assuré. Jim regarda le shérif
J-Je vous avais demandé de me laisser parler ! Vous étiez d’accord !
Shérif-Je voyais que vous avez des difficultés !
J-Je maîtrisais parfaitement la situation !
Le shérif leva les yeux. Jim le quitta et entra dans la chambre des petites qui jouaient tranquillement alors il les laissa avec les deux officiers. Il se dirigea vers la direction qu’avait emprunté Liz, il frappa mais n’obtint aucune réponse. Il frappa une nouvelle fois puis entra. Il trouva Liz s’appuyant contre le lavabo. Il alla aussitôt près d’elle et posa une main sur son avant-bras, Liz sursauta et le regarda
Jim-Il faut excuser le shérif, tu sais comment il est ?
L-Tout recommence, hein ?
J-De quoi tu parles ?
L-C’est comme avec Alex…
J-Tu confonds tout !
Liz secoua la tête
L-J’aimais Alex et il est mort !
Jim força Liz à lâcher les bords du lavabo et à le regarder
J-Ecoutes moi bien ! Tu as prouvé, contre l’avis de tout le monde, qu’Alex ne s’était pas suicidé.
L-J’avais 17 ans, aujourd’hui j’en ai 10 de plus et j’ai deux enfants !
J-Alors bat-toi, Liz !
L-C’est facile de dire ça…
Liz se laissa tomber au sol, Jim se baissa.
L-…Jusqu’à que Max me sauve, je trouvais que j’avais une vie heureuse même si elle était un peu monotone mais au moins, je savais où j’allais…Alors que depuis qu’il m’a sauvé, j’ai l’impression d’avoir un gros nuage noir au dessus de moi et surtout d’être née sous une mauvaise étoile…Et que tout ceux qui me côtoyait en subissait les conséquences comme Kyle, toi, Alex…Toutes les personnes que j’appréciais…
J-Les aliens n’ont rien à voir avec la mort de Douglas !
L-Tu étais aussi persuadé que je me trompais avec Alex…et même, si c’est le cas ou pas, je le préférerais…Au moins, ça ne serait pas entièrement de ma faute…
J-Même si je suis à la retraite, je suis au courant de ce qui se passe à Roswell. S’il y a quelque chose qui est nouveau, je te préviens…
Liz acquiesça et regarda le carrelage. Jim reprit la parole
J-Tu…tu penses qu’il a pu se suicider ?
Liz le regarda et haussa les épaules
L-Je ne sais plus…Il est…enfin…il était un médecin. Il sauvait des vies, mais depuis quelque temps, il n’était plus le même. Il ne me laissait rien voir alors peut-être…Au fond de moi, je suis certaine qu’il ne s’est pas suicidé car même si ça n’allait plus entre nous, il aimait ses filles…Comment je vais leur annoncer que leur papa est mort ?
Jim lui fit un sourire compatissant
L-Tu veux bien rester un moment avec moi ?
Jim acquiesça et laissa Liz poser sa tête sur son épaule. Une dizaine de minutes passèrent où Liz resta le regard dans le vide puis elle brisa le silence
L-Est-ce qu’il y a eu d’autres victimes ?
J-Non…
Liz hocha la tête puis se détacha de Jim
L-Tu restes avec moi pour l’annoncer aux petites ?
J-Si tu veux !
Jim se leva et aida Liz à en faire autant. Ils allèrent dans la chambre des petites, les deux officiers s’en allèrent et Jim referma derrière eux. Liz alla près d’elles alors qu’elles s’étaient installées à la table où elles s’amusaient à prendre un chocolat. Liz s’installa sur une des deux dernières chaises, Jade descendit de sa chaise et monta sur les genoux de Liz
L-Mes puces…J’ai..
Tiffany la coupa
T-Pourquoi il y a les deux monsieurs qui étaient avec nous ? Ils ne voulaient même pas prendre un chocolat avec nous !
Liz sourit amèrement, pour Tiffany c’était une catastrophe, qu’est ce qu’elle penserait de cette nouvelle ?
L-Ils sont venus avec Jim m’annoncer que…
Liz prit une profonde respiration et embrassa Jade qui suçait un de ses doigts.
L-Vous savez que papa est parti en voyage ?
T-oui…Il rentre quand ? J’ai fait plein de dessins…
Liz lâcha un sanglot. Mais elle se reprit rapidement, elle ne pouvait pas se permettre de pleurer devant elles. Il fallait qu’elle soit forte comme Jim l’avait dit. Tiffany s’approcha d’elle
T-Pourquoi tu pleures ? Je t’ai fait aussi des dessins !
Liz approcha Tiffany d’elle
L-Ma puce, papa est …Il est monté dans le ciel !
Tiffany fronça les sourcils
T-Mais il va revenir ?
Liz secoua la tête
L-Quand on monte là-haut, après on ne peut plus redescendre…il est mort, ma puce !
T-Alors pourquoi il est monté ?
Liz ne sut que dire. Jim prit la relève, il s’approche d’elles et posa une main sur l’épaule de Liz comme pour lui apporter du courage et du réconfort.
J-Tu sais, parfois il y a des mamans et des papas qui doivent s’en aller même s’ils n’en ont pas envie…
T-Papa il ne voulait pas ?
J-Non…
Tiffany regarda les yeux de Liz qui se força à ne pas les baisser
T-Et toi maman, tu vas monter avec papa ?
L-Non ! Je vais m’occuper de toi et de Jade, d’accord ?
Tiffany acquiesça, Liz baissa les yeux vers Jade qui lui sourit. Liz se força à lui sourire aussi mais le cœur n’y était pas. Elle serra Tiffany contre elle qui commençait à pleurer, comprenant que son papa était mort. Quant à Jade, elle descendit des genoux de Liz et partit sur son cheval à bascule en riant. Tiffany s’installa à sa place et pleura plus durement. Jim les laissa en famille. Il retrouva le shérif et les deux officiers dans le salon
Shérif-Comment va-t-elle ?
Jim haussa les épaules et saisit le téléphone. Il téléphona aux parents de Liz, laissa un message sur le répondeur des parents de Douglas pour leur demander de l’appeler dès qu’ils auraient ce message, il prévint également les amis de Liz leur demandant de venir chez cette dernière. Tous arriveraient dans une dizaine de minutes. Jim se retourna vers les autres
J-Vous pouvez vous en aller…Je vais me débrouiller.
Ils acquiescèrent et s’en allèrent. Jim partit dans la cuisine et prépara du café. La machine à café venait de sonner quand les amis et les parents de Liz frappèrent. Jim alla leur ouvrir
Jeff-On peut savoir ce qui se passe, Jim ?
Jim-Asseyez-vous !
Ils obéirent et tous trouvèrent une place, Jim resta debout
Jim-Douglas est mort…
Mar-Oh mon dieu !
Maria mit sa main sur son cœur, l’autre contre sa bouche et s’appuya sur Michael qui passa un bras autour d’elle
Nancy-Liz ?
J-Elle est dans la chambre des petites…
N-Comment elle a réagi ?
J-Comme d’habitude…Elle garde tout pour elle, elle intériorise…
I-Comment il est mort ?
J-Les premiers éléments de l’enquête nous amène sur la piste d’un suicide…
Maria ferma les yeux pour chasser ses larmes puis elle se leva et sans un mot, elle partit vers la chambre des filles. Elle frappa et entra. Liz était allongée sur le lit de Tiffany, cette dernière avait posé sa tête sur la poitrine de Liz qui lui caressait les cheveux. Tiffany pleurait alors que Jade s’amusait.
J-Ria !
Jade alla près de Maria qui se baissa
Mar-Tu veux aller voir grand-mère et grand-père ?
Jade acquiesça avec un gros sourire puis elle s’en alla en courant de la chambre. Maria s’approcha du lit et essuya une larme de Tiffany. Elle regarda Liz
Mar-Je…je sui désolée…
L-Pas maintenant, Maria, s’il te plait !
Maria acquiesça mais Liz comprit à ses yeux qu’elle ne patienterait pas longtemps. Liz baissa les yeux vers Tiffany qui reniflait
L-Tu restes avec Maria, j’ai besoin d’aller aux toilettes !
Tiffany se releva et laissa Liz s’en aller. Maria s’assit sur le lit et laissa sa nièce pleurait contre elle. Dans le salon, Jade faisait un câlin à son grand-père qui avait vu Liz sortir de la chambre pour s’engouffrer dans les toilettes. Tout le monde l’avait vu mais seule Nancy se leva et entra dans la cabine de toilettes. Liz releva les yeux de la cuvette mais replongea sa tête à l’intérieur. Nancy s’avança et lui tendit du papier toilettes, Liz s’essuya et s’assit par terre, Nancy à côté d’elle l’attirant contre elle
N-Pleure ma fille…
Liz secoua la tête
L-Pas maintenant…Les petites sont à côté !
N-Vous allez venir à la maison ce soir !
Liz acquiesça même si elle savait déjà que c’était une affirmation.
L-Je…je sais plus quoi penser !
N-Pourquoi ?
L-Il y a un quart d’heure, vingt minutes, j’aurai presque mis ma main à couper que Douglas ne s’était pas suicidé mais que pour Alex, on l’avait « aidé » alors que maintenant, j’en doute…
N-Pourquoi ?...
Liz garda un instant le silence puis lui répondit d’une voix lointaine
L-Je le revois avant qu’il s’en aille pour sa conférence…Il m’a demandé de prendre soin de moi et à Tiffany, il a dit qu’elle devait veiller sur Jade et sur moi…Maintenant, je pense qu’il nous disait adieu à sa façon…Il n’avait pas droit…
Nancy embrassa le sommet de la tête de Liz. Une demi-heure plus tard, Liz et ses deux petites s’en allaient chez les Parker. Ce soir-là, Liz se leva en faisant attention à ne pas réveiller Tiffany qui s’était endormie avec elle et se rendit dans son ancienne salle de bains. Elle referma la porte et s’y revit, il y a plus de 8 ans alors que ses parents étaient partis en voyage d’affaires et que ses amis étaient venus lui tenir compagnie. Elle s’était excusée et était partie dans la salle de bains, certaine que mourir était la meilleure solution.
Liz fit couler de l’eau chaude dans sa baignoire et partit près de l’armoire à pharmacie. Elle l’ouvrit mais ne trouva que des pansements, des bandes et autres ustensiles pour soigner une petite blessure. Mais elle se souvint du tube que l’interne de l’hôpital lui avait donné, elle se baissa et après avoir fouillé dans les serviettes, elle trouva le tube. Elle le serra fermement puis se releva et partit éteindre l’eau. Puis elle partit près de sa glace, voulant se recoiffer une dernière fois. Elle se regarda dans le miroir et se trouva horrible, avec des poches sous les yeux, un teint palot presque blafard et des yeux vides. Elle ferma les yeux et quand elle les rouvrit, elle se vit toujours dans le miroir mais il y avait également sa grand-mère et Alex.
A-Qu’est ce que tu comptes faire, Liz ?
Liz se retourna mais elle était bien seule dans la salle de bains. Elle regarda de nouveau la glace et vit Alex lui sourire
A-Il y a que toi qui nous voit et qui nous entend !
L-Je suis morte ?
Alex sourit et lâcha un petit rire puis secoua la tête
A-Mais tu le veux ?
Liz acquiesça
L-Je suis seule…
Claudia-Ce n’est pas vrai !
Elle leva sa main, le miroir se brouilla et à la place de voir les visages de sa grand-mère et d’Alex, Liz vit ses parents qui lui souriaient
L-Papa…Maman !
Leurs visages s’effacèrent et celles de ses amis les remplacèrent. C’était en ce moment, ils étaient dans le salon des Parker mangeant du pop-corn.
L-Je suis un boulet pour eux…
Les visages s’effacèrent et Liz revit sa grand-mère et Alex.
A-C’est ce que toi, tu crois…Mais ils t’aiment tous, chacun à sa façon. Ne leur fais pas ça !
L-Max est parti…
C-Il ne te méritait pas !
L-C’est plutôt moi qui ne le méritait pas. Je ne suis qu’une simple terrienne et lui, un roi extraterrestre ! On n’aurait jamais du se rencontrer !
A-Il n’aurait jamais du te sauver ? C’est ça que tu penses ?
Liz acquiesça et se laissa tomber par terre. Elle lâcha un soupir
L-Je veux que vous vous en alliez !
On frappa à la porte, Liz entendit la voix de Maria
Mar-Liz, tu es là ?
Liz ne répondit pas et regarda sa grand-mère
Claudia-je t’en prie, Liz !
Liz ferma les yeux et refoula ses larmes
L-Je n’y arriverais jamais toute seule !
Mar-Liz ??? Tu m’entends ?? MICHAEL !!!
Liz entendit Michael lâcher un ‘quoi’.
Mar-Liz ne me répond pas !! et elle s’est enfermée !!
Liz voyait la poignée bougée. Elle ouvrit les yeux et se concentra pour bloquer complètement la porte avec ses pouvoirs. Depuis qu’ils étaient tous revenus à Roswell, ils avaient évités, même reniés, leurs pouvoirs mais aujourd’hui, c’était un cas urgent. Liz sentit le pouvoir de Michael puis celui d’Isabel s’ajouta pour ouvrir a porte mais Liz renforça la poignée. Elle sursauta quand elle entendit les tambourinements de Michael. Elle leur cria
L-ALLEZ VOUS EN !! Je vous prie !!
Liz lâcha des sanglots qui ne demandaient qu’à être libéré.
I-Ouvre cette porte !!
L-Allez vous en !!
I-Non, tu es notre amie et on tient à toi !!
L-S’il vous plait, laisse moi tranquille…Je veux juste être seule !
Liz regarda ses mains et vit qu’elles tremblaient sans qu’elles puissent les contrôler. Liz pleura en entendant les supplications de ses amis. Elle releva les yeux vers la glace et revit Alex et sa grand-mère
L-Aidez moi…Je ne pourrais pas réussir toute seule, j’en ai pas la force !
Sa grand-mère lui sourit, les larmes aux yeux.
Claudia-Il y a un interne qui ne demande qu’à t’aider !
Liz la regarda un instant sans comprendre puis se souvint de cet interne qui l’agaçait plus qu’il ne l’aidait. Elle acquiesça et elle vit le visage d’Alex et de sa grand-mère disparaître
L-Non !
Mais les visages ne revinrent pas. Liz pleura plus durement, trouvant que tout le monde l’a quitté mais elle entendit de nouveau la voix de ses amis
Mar-Allez Liz, ouvre nous !
L-Je veux que…
Liz s’arrêta, elle ne souvenait plus du prénom de cet interne. Elle lâcha quelques pleurs
Mar-Tu veux quoi ?
Liz secoua sa tête, elle n’avait définitivement pas de chance. Puis alors qu’elle ouvrit la boite de somnifères, elle entendit la voix de sa grand-mère qui lui parvint désespérée.
Claudia-Douglas…Douglas !
Liz eut un faible sourire et se reprit
L-Je veux Douglas…
Il eut un silence de l’autre côté de la porte
Mar-Qui ?
L-Douglas, l’interne qui s’est occupé de moi à l’hôpital.
Mar-Oh…Tu sais où il est ?
L-…Non…
Elle entendit Maria soupirer
Mar-Je vais appeler l’hôpital !
Liz attendit une bonne demi heure, perdue dans ses pensées, puis elle sursauta quand on frappa à la porte et entendit la voix d’Isabel
I-Liz…On a trouvé ce Douglas, il partait de chez lui pour venir ici !
Liz lâcha un fin soupir, elle n’aurait pas pu attendre plus longtemps. Isabel revint à la charge
L-Liz ouvre nous !
Liz se boucha les oreilles et lui répondit d’une voix fatiguée
L-Tais toi, par pitié tais toi !
Ça lui était insupportable d’entendre des voix, surtout celles de ses amis. Car ces derniers la ramenait à Max et si elle buvait, c’était bien pour l’oublier et oublier son départ. Liz sursauta une nouvelle fois quand elle entendit la voix de Douglas
D-Elizabeth c’est Douglas…Vous voulez bien m’ouvrir !
Liz regarda la porte et retira la protection. Puis elle se leva et partit ouvrir la porte. Douglas entra et Liz le trouva différent avec des habits de ville. Elle referma derrière lui
D-Vous avez enfin accepté mon aide ?
Liz haussa les épaules puis lui répondit
L-Je ne sais pas…Je ne suis pas sure que ça vaut le coup !
D-Mais la vie vaut le coup d’être vécue…
L-Pas toutes…
Liz partit près de sa baignoire, elle mit sa main dans l’eau. Cette dernière était tiède, Liz soupira, elle n’aimait pas l’eau tiède, elle la préférait chaude presque brûlante. Elle s’assit par terre, appuyée contre sa baignoire. Elle reprit la boite de comprimés
D-Vous comptez les avaler ?
L-Je ne sais pas…
Douglas se baissa aussi mais resta à un mètre d’elle
D-Vous voulez bien me donner cette boite ?
L-C’est vous qui me l’avez donné !
D-Si j’avais su que vous étiez suicidaire, je l’aurais gardé ! S’il vous plait Elizabeth !
...
Revenir en haut Aller en bas
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Dim 28 Mai - 20:22

...
Liz releva les yeux
L-Pourquoi vous m’appelez toujours Elizabeth, c’est Liz mon diminutif…
D-Je le sais mais je ne vous connais, je ne vais pas vous appeler comme si on était ami…À moins que vous le préfériez ? Si c’est le cas, vous pouvez m’appelez Dougi ou Doug !
Liz réussit à décrocher un sourire
L-Qui vous appelle comme ça ?
D-Ma sœur, parfois mes parents quand ils veulent m’énerver…Vous me donnez la boite ?
Liz referma le couvercle et regarda Douglas
L-Vous ne trouvez pas qu’il fait froid ?
Douglas secoua la tête et remarqua que Liz grelottait.
L-J’ai froid…
Douglas regarda autour de lui et se dirigea vers une armoire, il l’ouvrit et en sortit une couverture. Il la déplia et retourna près de Liz pour la mettre sur ses épaules. Il resta près d’elle
D-C’est mieux comme ça ?
Liz acquiesça faiblement
D-Vous me donnez les médicaments ?
L-Vous allez m’aider ?
D-Oui.
Liz regarda la boite et la donna à Douglas qui lui sourit. Liz resserra la couverture autour d’elle mais elle avait toujours froid, elle n’arrivait pas à contrôler ses tremblements.
D-Vous venez ?
L-On peut attendre un peu ?
D-Si vous le voulez…
Douglas se mit en tailleur et la regarda. Liz sentait son regard mais décida de l’ignorer.
D-On va faire quelque chose. Vous allez vider vous-même ce tube pour me montrer que vous allez tout faire pour qu’on réussisse. D’accord ?
Douglas lui tendit le tube de comprimés, Liz le regarda et le saisit. Elle ouvrit le tube et après un dernier regard à Douglas, elle le vida par terre et donna un coup de pied dans les comprimés pour les éparpiller.
D-Merci…Vous êtes prête ?
L-Ils ne voudront pas que je m’en aille…
D-Je m’en occupe.
Douglas se releva et ouvrit la porte. Liz l’entendit parler mais elle ne le comprenait pas. Elle était fatiguée et elle voulait dormir. Elle sentit Maria près d’elle qui l’attira contre elle et lui frotta ses avant-bras pour la réchauffer, mais Liz avait toujours froid. Elle ferma les yeux mais les rouvrit quand elle sentit Douglas la relevait en la prenant par les avant-bras.
D-On y va !
Liz le suivit en le remerciant silencieusement de la tenir, elle avait l’impression que ses jambes étaient en coton. Elle entendit faiblement la voix de Maria et de Douglas mais elle ne comprit pas ce qu’ils se disaient. Liz s’installa à l’avant et laissa Douglas refermer la porte. Douglas monta également et démarra. Liz posa sa tête contre la vitre et regarda les lampadaires défilés. Elle sursauta quand elle entendit la voix de Douglas
D-Alfred, c’est Douglas…est ce que tu pourrais me passer le patron ?...Merci. Bonsoir Professeur. Oui, tout va bien ne vous inquiétez pas mais j’aimerais savoir si c’est toujours possible de prendre la semaine de vacances dont vous m’aviez parlé ? Merci Professeur ! Au revoir !
Liz le regarda curieusement, il allait prendre une semaine de congés pour s’occuper d’elle. Elle le trouvait tellement bizarre mais à cet instant, c’était le seul qui pourrait l’aider. Douglas tourna la tête et lui sourit avant de retourner à la route. Liz lui demanda
L-Ça va être quoi le programme ?
D-Je ne sais pas encore…Mais il faut que vous vous retrouviez.
Il la regarda
D-Dormez, vous en avez besoin.
Liz reposa sa tête sur la vitre et ferma les yeux.

Liz ferma les yeux pour refouler ses larmes et sursauta quand elle sentit Tiffany près d’elle
T-Maman ?
L-Viens, on retourne se coucher…
Liz l’entraîna dans le lit et après avoir regardé Jade dormant profondément, elle rejoignit Tiffany
L-Allez dors, il est tard…
T-Maman ?
L-Oui ?
T-Pourquoi papa ne sait pas défendu quand il est monté en haut ?
L-…On ne lui a pas laissé le choix…Dors maintenant !
Tiffany posa sa tête sur Liz et ferma les yeux. Liz finit par s’endormir également. Deux jours plus tard, l’enterrement eut lieu. Liz se trouvait entre ses parents, Tiffany était collée à elle tandis que Jade était dans ses bras. Liz passa Jade à sa mère quand Tiffany lui tendit ses bras.
T-je ne veux pas qu’ils mettent papa dans le trou !!
Liz respira profondément et l’embrassa. Elle avait envie de pleurer mais il fallait qu’elle se montre forte pour ses filles. Tiffany pleura librement quand on commença à jeter les fleurs
T-Non !!!
L-Je suis là ma fille !
T-papa !
Jeff-tu veux que je la prenne ?
Liz secoua la tête et embrassa la joue de Tiffany. Cette dernière s’accrocha au cou de Liz et pleura plus durement. A la fin de la cérémonie, Jeff prit Tiffany savant que Liz voulait restée seule un instant. Dans le cimetière, il n’y avait plus que Liz qui avait gardé sa fleur. Liz s’approcha du trou et se baissa
L-Pourquoi tu as fait Douglas ? Tes filles avaient besoin de toi…J’arriverais à me débrouiller mais il y avait d’autres solutions !! J’espère que tu as fait le connaissance de notre bébé…On en avait souvent parlé et quand Jim m’a appris que tu étais mort, j’ai su que tu n’aurais pas peur, notre bébé sera là pour t’accompagner
Liz prit une profonde respiration.
L-je ne sais pas quoi penser, Douglas ! Tu aimais la vie mais tout montre le contraire. J’ai besoin que tu m’aides….
Liz attendit quelques minutes de plus, comment si elle voulait attendre une réponse mais qui ne venait pas. Elle jeta sa fleur et se releva. Elle sursauta quand elle vit Max
Max-Bonjour !
Max n’eut le temps de rien faire que Liz alla dans ses bras et pleura. Max l’entoura de ses bras et attendit plusieurs minutes qui semblèrent interminable
L-Pourquoi tout se casse autour de moi, Max ? Est-ce que tu crois que un jour je pourrais vraiment vivre pleinement ma vie sans que le jour d’après, il n’y ait plus rien ?
Max-Je suis désolé…
Liz se retira des bras et essuya ses larmes
L-Tu ne m’as pas répondu…Toi tu es parti et tu m’as laissé ! Pourquoi ?

A suivre…

Ps : Hé oui, la semaine prochaine, il y aura la mise au point entre Max et Liz !!
Revenir en haut Aller en bas
Virginie Parker Evans
Liz
avatar

Nombre de messages : 1122
Age : 30
Localisation : *~* On a stage *~*
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Dim 28 Mai - 21:08

Ha bhen enfin, j'attends avec impatience!!!

je n'ai aps trop le temps de faire plus long comme commentaire!! parceque mon ordi a quelques petites défaillances, mais 'jattends j'attends la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misslizzy01.skyblog.com
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Dim 28 Mai - 21:34

que va répondre max??
vivement la suite en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Dim 28 Mai - 23:39

Pfff...Tu m'avais habitué à mieux comme commentaire!! Lol
Sinon, Lizevans, tu le sauras la semaine prochaine!!
Bye et passez une bonne semaine!!
Isamax
Revenir en haut Aller en bas
Lizdu91
Kyle
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 26
Localisation : Dans les étoiles
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Lun 29 Mai - 8:58

J'adore trop vos histoires !!!!!! franchement RESPECT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roswell-91.skyblog.com
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Lun 5 Juin - 15:11

salut!
Merci Lizdu91!
Voilà la septième partie! Bonne lecture!
isamax

J’avais prévu une « dispute » plus vive mais l’inspiration me manquait ! Dsl !


Partie 7 :

L-Tu ne m’as pas répondu…Toi, tu es parti et tu m’as laissé ! Pourquoi ?
Max-Liz, je… !
Liz le coupa
L-Tu n’as rien laissé pour expliquer pourquoi tu partais ! C’était si difficile d’écrire un mot ou venir me voir ?
Max-Non, mais…
Liz le coupa une nouvelle fois.
L-Pourquoi ?
Mais Max ne lui répondit pas, il lui posa à son tour une question
Max-Tu ne m’as jamais vraiment pardonné alors ?
Liz secoua la tête
L-Tu es parti le jour de notre mariage. Le jour où je pensais vraiment que j’allais pouvoir vivre sans fuir et sans avoir peur…Tu crois qu’on peut vraiment pardonné ?
Max-Je ne sais pas !
L-Non, on ne peut pas. Quand tu es parti, je n’arrivais même pas à te détester
Max-Mais aujourd’hui c’est le cas ?
L-Non !
Max fronça les sourcils
L-Je veux juste comprendre pourquoi tu es parti sans prévenir ?
Max-Je te l’ai déjà dit : je devais sauver Antar ! Liz, je ne crois pas que tu es en état pour cette conversation !
L-Ce n’est pas à toi de décider ! Maintenant je veux que tu me répondes !
Max-Liz, s’il te plait !
L-réponds !
Max s’ébouriffa et lui répondit
Max-J’avais peur que tu me détestes et puis, c’était mon devoir !
L-Mais…
Liz chercha ses mots, elle reprit la voix tremblante
L-Mais, je croyais qu’on devait oublier tout ce qui se reportait au…’pas normal’ ?
Max-je sais mais ça fera toujours partie de nous…Comme tes pouvoirs ! et comme mon trône…Le peuple m’a attendu pendant plus de 50 ans, je ne pouvais plus les faire attendre et tu l’as toujours su !
Max voulut se rapprocher de Liz pour la prendre dans ses bras, voyant qu’elle avait mal, mais Liz se recula mettant plus d’espace entre eux qu’il y en avait. Elle le regarda
L-Je sais que ça va paraître égoïste mais…s’ils ont attendu 50 ans, tu ne crois pas qu’ils auraient pu attendre une demi heure de plus ?
Max baissa les yeux et lui répondit
Max-Si…mais je savais que si je te voyais, je n’aurais jamais pu m’en aller…C’est pour ça que je ne suis pas venue te voir.
L-j’aurais pu venir avec toi !
Max secoua la tête et la baissa. Liz s’approcha de lui, Max la regarda et leva une main pour tirer une larme
Max-Ce n’était pas un endroit pour toi…
L-J’avais des pouvoirs !
Max leva les yeux au ciel, il ne comprenait pas pourquoi Liz voulait avoir cette dispute, qui se transformait peu à peu en une conversation calme, aujourd’hui le jour où son mari était enterré.
Max-Mais il n’y a pas de pouvoirs sur Antar ! C’était avec des armes que je battais comme des épées mais il n’a jamais été question de pouvoirs.
L-Mais…
Liz ne comprenait plus rien, Max le comprit et lui expliqua
Max-Sur Antar, personne n’a de pouvoirs, mais il n’y a que ceux qui en ont sur la Terre qui peuvent vivre sur Antar. Tu aurais pu, mais pas Maria. Tu comprends ?
Liz acquiesça et tourna la tête vers la tombe de Douglas que les fossoyeurs commençaient à remplir de terre. Elle prit une profonde respiration et regarda Max.
L-Il faut que j’y aille…
Puis elle s’en alla sans attendre la réponse de Max. De toute façon, elle ne voulait pas le revoir avant d’avoir fait le point. Elle rentra chez elle. Ses filles étaient chez ses parents, elle était donc seule. Elle savait qu’elle aurait du être avec elles mais elle n’avait jamais aimé les voir pleurer. Et puis, elle n’était pas prête à faire face à toutes les connaissances de Douglas qui voudraient lui raconter leurs souvenirs. Elle voulait prendre un bain, pleurer, dormir, pleurer et de nouveau dormir. Après avoir pris un bain, elle s’allongea sur le canapé et regarda la télévision. Dessus, il y avait une photo de leur mariage. Liz pleura avant d’aller ouvrir un placard et de sortir des cassettes et des Dvd. Pendant deux jours, elle les regarda. C’était tous des films sur eux. Leur mariage, leurs voyages de noces et entre amoureux, la naissance de Tiffany, celle de Jade, leurs premiers jours, leurs premiers pas, leurs premiers mots. Elle avait également regardé les photos qu’ils avaient. Liz sursauta quand elle entendit le facteur glisser des lettres dans la boite puis elle regarda de nouveau la télévision. C’était leur mariage, quand tout le monde souhaitait leurs vœux à la caméra. Elle sourit quand elle vit Maria, un peu pompette, leur dire tous ses vœux de bonheur, sous l’œil vigilant de Michael. A son tour, Michael leur souhaite ses vœux, leurs parents également, puis vint le tour de Max.
Max-Tu sais déjà tout ce que je veux que tu aies avec Douglas, alors pas besoin de le répéter, mais je veux vraiment que tu sois heureuse. Hé Douglas, je te souhaite une vie heureuse avec Liz. C’est une femme exceptionnelle !
Puis ça passa à d’autres personnes. Liz arrêta le Dvd et repensa à ce que Max lui avait dit. Même si c’était il y a plus de 6 ans, elle avait l’impression que c’était hier « Vis pleinement ta vie…ce n’est pas à toi que je vais apprendre qu’on peut perdre tout d’un coup ?......Alors vis l’instant présent et moque toi de ce que peux penser le voisin ! C’est ta vie et pas la sienne ! D’accord ?? » Liz ferma les yeux et pensa à Douglas. Elle n’avait pas eu des nouvelles de Jim, enfin elle pensait car quand quelqu’un venait la voir soit elle dormait profondément, soit elle voulait être seule. Elle savait que Maria était venue, son père aussi. Il lui avait glissé un mot dans la boite pour lui dire qu’elle manquait à ses filles. Elle ne savait toujours pas comment elle allait faire pour subvenir à leurs besoins. Elle et Douglas n’avaient jamais roulé sur l’or même si Douglas était un médecin. Liz faisait parfois des extras au Crashdown pour arrondir les fins de mois mais ils étaient parfois à découvert à la banque. Aujourd’hui, les extras ne suffiraient pas, loin de là même. Il fallait qu’elle trouve un autre travail pour pouvoir payer le loyer, l’électricité, les courses…Pleins de choses. Liz soupira puis alla relever le courrier. Il y avait des mots de condoléances, Liz y répondait puis elle collait un timbre qu’elle avait falsifié avec ses pouvoirs. C’était la première fois qu’elle le faisait mais elle n’était pas d’humeur à se rendre au bureau de poste et entendre et surtout attendre que les personnes aient fini de se raconter les derniers potins de Roswell. De plus, Liz les mettait à la porte le soir, quand le facteur passé, il les prenait. Liz plaça ses cartes sur la table de la cuisine et regarda les enveloppes.
L-Facture, facture, pub…oh encore une facture !
Liz soupira puis fronça les sourcils quand elle reconnut l’écriture de Douglas sur une des dernières enveloppes. Elle déchira l’enveloppe et sortit la lettre d’une main tremblante. Elle posa les autres lettres sur la table puis s’assit. Elle déplia la lettre et eut les larmes aux yeux dès la première ligne (hé oui, c’est une sensible, lol)
« Ma chère Bethie,
Je vais être absent pendant plusieurs jours. Je ne suis jamais parti à une conférence sur les nouvelles technologies, mais je suis parti me faire opérer du cœur…Je suis désolé de t’avoir menti mais j’avais tellement honte. Je ne sais pas quand je rentrerais…Je vais être opéré par un ami de la fac, c’est un cardiologue. Ma maladie s’appelle une cardiomyopathie hypertrophique, je ne fais pas te faire un cours là-dessus alors si tu veux savoir ce que c’est il va falloir que tu ailles voir Alfred. Lui non plus ne le savait pas. En fait, personne ne le savait. Là, je suis à Clovis, mais il va falloir que je me rende à Portales pour me faire opérer. C’est à moins d’une demi-heure. Je ne veux pas que tu te rendes là-bas, occupes toi de nos filles et dis leur que leur papa les aime très fort. Sinon, je souhaite m’excuser pour beaucoup de choses. Mais avant, j’espère que tu as trouvé en Max un ami comme tu en avais besoin dans ces dernières semaines, excuse moi de ne t’avoir rien dit. Je voudrais aussi que tu m’excuses d’avoir été désagréable avec toi mais j’avais peur de ma maladie et aussi de te perdre. Je suis désolé de t’avoir fait mal par mon comportement mais avec les médicaments, j’étais souvent fatigué pourtant je n’ai jamais cessé de t’aimer. Je ne peux pas t’écrire une plus longue lettre mais je te demande deux choses. Premièrement, c’est que dès tu as fini cette lettre, je veux que tu amènes les filles faire des examens en leur disant ce que j’ai comme maladie, et deuxièmement, je veux que tu le dises aussi à mes parents et à Elena pour qu’ils fassent également des examens. Cette maladie est héréditaire…Je m’en excuse encore !
Je t’aime de tout mon cœur !
A bientôt Bethie d’amour ! (Je sais que tu n’aimes pas ce surnom mais il me semble tellement vrai, tout ton être n’est qu’amour !)
Douglas »

Liz relit une deuxième fois la lettre puis elle se leva en vitesse mais chancela alors elle se rassit. Elle respira profondément et calmement puis elle se leva et partit mettre ses chaussures. Elle monta dans sa voiture et démarra en trombe. Elle se rendit chez ses parents et monta quatre à quatre les escaliers extérieurs puis entra dans l’appartement. Elle vit Tiffany sur le canapé qui regardait un dessin animé mais qui avait l’air de ne pas l’inspirer. Tiffany la regarda et un sourire béat apparu. Tiffany se leva et tout en courant vers Liz, elle cria des « maman ». Liz l’attrapa et la serra dans ses bras.
L-Mon amour ! Tu m’as tellement manqué !
Tiffany s’écarta un peu et posa ses deux mains sur les joues de Liz où quelques filets de larmes étaient
T-Où tu étais ?
L-A la maison…Je devais trouver des solutions pour ta petite sœur et nous deux !
T-Tu t’en vas plus, hein ?
L-Non…Je te le promets !
Liz l’embrassa pleins de fois puis la déplaça pour la caller sur sa hanche.
L-Où ils sont grand-mère et grand-père !
T-Grand-père il est dans le grenier, et grand-mère fait prendre le bain à Jade !
L-Tu viens on va les voir !
Tiffany acquiesça mais resta dans les bras de Liz. Cette dernière se dirigea vers la salle de bains. Elles se croisèrent dans le couloir !
N-Liz ! Enfin !
Liz lui fit un petit sourire puis se laissa embrasser par sa mère
N-Tu nous as fait tellement peur !
L-je sais, je suis désolée ! Alors ma puce !
Jade lui faisait des gros sourires depuis que Liz était apparue dans son champ de vision. Mais là, elle lui tendait ses bras.
L-Tu as fini le bain ?
Nancy secoua la tête,
N-Il reste le shampooing !
L-Tu viens ?
Nancy acquiesça et elles retournèrent dans la salle de bains. Nancy y redéposa Jade qui sautillait de joie, elle adorait l’eau. Liz se baissa et posa Tiffany mais dès que Liz s’accroupit pour s’occuper de son autre fille, Tiffany s’accrocha par derrière à elle, mettant ses mains autour du cou. Liz embrassa ses mains puis regarda sa mère.
L-Il m’a envoyé une lettre…Tiens…
Liz lui tendit la lettre qu’elle avait toujours dans sa main, elle était un peu chiffonnée. Nancy la prit et commença à la lire alors que Liz prit un peu de shampooing et savonna la tête de Jade. Elle la rinça puis la sortit du bain au même moment où Nancy finissait de lire.
N-Quand vas-tu aller à l’hôpital ?
L-Je sèche Jade et on est parti !
T-On va voir tonton Alfred ?
L-Un peu…
Liz commença à sécher la petite en sentant Tiffany qui lui serrait une de ses jambes. Puis elle l’habilla tout en lui faisait pleins de petits bisous et de chatouilles. Elle la prit dans ses bras et toutes sortirent de la salle de bains, juste au moment où Jeff descendait.
J-hé ma fille !
L-Bonjour papa !
Elle lui fit une embrassade puis elle installa Jade sur le canapé pour lui mettre ses chaussures alors que Jeff lisait la lettre de Douglas. Nancy aida Tiffany à mettre également ses chaussures
...


Dernière édition par le Lun 5 Juin - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Lun 5 Juin - 15:13

...
J-Je ne sais pas quoi dire, Liz !
L-Tu ne peux rien dire papa ! Maintenant, je veux juste savoir si mes filles ont cette maladie ou pas ! Tu viens Tiffany ?
T-Oui !
N-Tu veux que je vienne avec toi ?
L-Si tu veux mais vite !
En moins de temps qu’il faut pour le dire, Nancy mit ses chaussures et après avoir repris la lettre de Douglas, elle rejoignit Liz qui venait de finir d’attacher les petites. Liz monta et démarra après s’être attachée. Elle avait tellement mal au ventre qu’elle avait l’impression qu’elle allait vomir, elle sursauta quand elle sentit sa mère posait sa main sur son avant-bras.
N-Je suis sure que tout va bien se passer…
Liz lui fit un sourire crispé puis se concentra sur la route. Arrivées à l’hôpital, elles partirent à l’accueil et Liz demanda de voir Alfred qui arriva une dizaine de minutes plus tard.
T-Tonton !
Tiffany lui sauta dans les bras
A-Oh la la, je commence à devenir vieux !
Tiffany lâcha un petit rire puis quand il la reposa, elle partit se coller à Liz. Alfred s’approcha de Liz qui réussit à lui faire un sourire
L-On peut parler un instant ?
Alfred acquiesça, Liz se baissa
L-Je veux que tu restes sage avec grand-mère, d’accord ?
Tiffany acquiesça même si dans ses yeux, des larmes commençaient à se former
L-Je ne reste pas longtemps !
Liz l’embrassa puis s’éloigna avec Douglas. Jade les regarda s’éloigner
N-Tu viens, on va les attendre là ?
Tiffany la suivit vers des sièges. Elle fixa sa mère et son parrain, ce dernier lisait la même lettre que ses grands-parents avaient lu mais elle ne savait pas ce que c’était. Tiffany lâcha un petit soupir puis tourna la tête quand Nancy lui caressa sa joue
N-Tu vois, maman est revenue ?
T-Mais pas papa !
Puis elle regarda de nouveau sa mère, elle allait dans les bras d’Alfred. Tiffany ne fut pas contente, sa mère ne devait aller dans les bras de personne sauf de Douglas. Elle vit Alfred se séparer de Liz puis ils revinrent près d’eux. Il prit Jade dans ses bras et tendit la main à Tiffany
T-Non !
Puis Tiffany partit se coller à Liz, cette dernière regarda sa mère qui haussa les épaules, Liz se baissa
L-Tu va aller avec tonton faire des petits tests et après tu reviendras ! Allez va !
Tiffany regarda Alfred qui lui sourit, elle haussa les épaules et le suivit. Liz s’assit près de sa mère
L-Pour lui aussi, il était parti pour une conférence…Je n’arrive pas à comprendre pourquoi il mentait à tout le monde ?
N-Il t’a dit qu’il avait peur
L-je sais…mais, je suis sa femme…Toi et papa, vous vous dites tout ! Nous aussi d’habitude !
Nancy posa une main réconfortante sur son épaule. Liz posa sa tête sur l’épaule de sa mère et attendit le retour de ses filles. Une heure plus tard, Liz repartait chez ses parents avec sa mère et ses filles. Elle aura les résultats demain, Alfred faisant avancer le processus. Elle avait accepté de dormir chez ses parents, ne voulant pas se retrouver seule ce soir. Elle téléphona aux parents et à la sœur de Douglas qui allaient faire des examens dès le lendemain, puis elle appela Jim qui avait laissé un message.
J-nous avons eu les résultats de l’autopsie…C’est accidentel, il a fait une crise cardiaque.
L-Il avait une maladie au cœur, il devait se faire opérer à Portales
Jim lui confirma que c’était bien sur la route qui menait à Portales qu’il avait été retrouvé. Liz raccrocha et pleura. Un énorme poids venait de lui être enlevé de ses épaules, elle n’avait jamais aimé mentir à ses filles mais ne savant pas comment annoncer à une fillette de 5 ans que son père s’était suicidé, elle avait préféré suivre le mensonge de Jim. Mais aujourd’hui, ni Jim, ni elle, ne leur avaient menti, Douglas voulait vivre mais il était quand même monté au ciel, en quelque sorte de force. Liz sortit du bureau à son père et rejoignit sa mère dans la cuisine. Le lendemain, elle amena ses filles au parc. Elle appréhendait énormément cette sortie mais elle n’allait pas rester cloîtrée chez elle toute sa vie. Elle s’assit et les regarda s’amuser. Elle sursauta quand elle entendit Max l’appelait. Elle se retourna et le vit avec une poussette double, les jumeaux d’Isabel étant à l’intérieur.
Max-Je peux m’asseoir ?
Liz acquiesça et regarda de nouveau ses filles.
L-Tu fais du baby-sitting ?
Max-Ouais…Isabel se repose pendant que Ethan est avec Jesse.
Liz eut un petit sourire. Elle savait qu’elle devrait s’excuser pour la dernière fois mais ses excuses lui restaient au travers de la gorge. Max avait eu raison quand il lui avait dit qu’elle n’était pas en état d’avoir cette conversation mais elle était triste. Douglas était mort en se suicidant, à ce moment là, et elle se retrouvait avec deux enfants en bas âge et quasiment sans ressources. Elle avait envie de se défouler sur quelqu’un et Max était là. Mais elle voulait aussi mettre les choses au clair. Avec Max, l’occasion de discuter de son départ ne s’était jamais présentée et avec le stress qu’elle avait en elle, Liz avait enfin réussi à lui poser la question. Liz reprit conscience que Max était toujours là quand il prit la parole
Max-Je crois que je ne pourrais jamais te convaincre que je le faisais pour en finir avec Antar. Nos parents nous avaient amené ici, sur Terre, pour qu’on ait une autre vie mais qu’un jour, on les aide à arrêter la guerre.
L-Mais tu es toujours en contact avec Xénio !


A suivre…


Ps1: Pendant tout ce mois de juin, le sparties risquent d'être assez courtes...Epreuves obligent! Désolé!
Ps2: Une cardiomyopathie hypertrophique, c'est la maladie que souffre Viviane dans FBI, portés disparus!. J'ai finalement gardé la maladie plutôt qu'insérer un problème extraterrestre!
Revenir en haut Aller en bas
Virginie Parker Evans
Liz
avatar

Nombre de messages : 1122
Age : 30
Localisation : *~* On a stage *~*
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Lun 5 Juin - 22:42

j'étais imlpressionée quand j'ai lu le nom de la maladie Razz mais j'avoue que ne suivant pas FBI portés disparus ou juste occasionnellement, j'ignorais de quoi il s'agissait...
et bien voilà, ce n'est pas extra-terrestre...
Néanmoins... je n'aime pas la fin, ca n'augure rien de bon... J'ai l'impression qu'ils tournent en rond ces deux là, sans jamais admettre quoique ce soit...
j'attends donc la suite avec impatiente et pour plusieurs choses évidentes il me semble
je comprends qu'il n'y ait pas de partie ou peu pendant le mois de juin...
après tout, on a pas vraiment le temps de lire non plus (même si lire est plus facile que écrire Razz)
bref, vivement la usite tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misslizzy01.skyblog.com
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Lun 5 Juin - 22:49

continue comme ca
vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Dim 11 Juin - 19:42

Salut!
je ne connais pas non plus la maladie mais elle me semblait la "bonne". Voilà la suite!!

Partie 8 :

L-Mais tu es toujours en contact avec Xénio !
Max-C’est vrai, mais ce n’est qu’un ami…Presque un frère…Il m’a sauvé la vie !
Liz le regarda finalement. Max continua
Max-Comme Douglas a sauvé la tienne. Tu ne pourras jamais l’oublier
L-C’était mon mari et c’était le père de mes enfants ! Comment voudrais-tu que je l’oublie ?
Max-Je n’ai jamais dit que tu devais l’oublier…
Liz regarda devant elle, elle sentait ses larmes lui venir
L-il avait une maladie, une…cardiomyopathie hypertrophique…Peut être que Tiffany et Jade l’ont, c’est héréditaire…Il est mort parce qu’il a fait un malaise au volant, il a perdu le contrôle et il est parti dans le décor…
Max voulut poser sa main sur son bras pour lui apporter son réconfort, mais il doutait que Liz apprécie ce contact.
Max-Tu leur as fait faire des exams ?
L-Oui, j’attends les résultats. Je n’arrivais plus à attendre devant le téléphone, j’ai préféré sortir avant de rendre mes parents fous.
Liz eut un petit sourire
Max-Tu viens me voir si elles sont malades…Je les soignerais !
Liz lui sourit ouvertement même si deux larmes coulèrent. Elle aurait aimé que Douglas ait cette idée-là, d’aller voir Max et que ce dernier le soigne mais Douglas n’aimait pas les choses anormales, dont les extraterrestres, même surtout les extraterrestres. Liz soupira puis elle regarda la poussette. Elle se leva et partit voir les jumeaux. L’un d’eux était réveillé, elle le prit dans ses bras et repartit s’installer.
L-Ils ressemblent à Isabel.
Max-Ouais !
Puis ils se tairent, Liz s’amusant avec, Dean, le petit tandis que Max les regardait. Puis Tiffany et Jade revinrent. Jade monta sur les genoux de Max tandis que Tiffany regarda Dean. Elle lui fit un petit sourire
L-Il va falloir qu’on y aille.
Max-Tu m’appelles si il y a un problème !
Liz acquiesça puis elle replaça Dean.
L-Allez on y va, Jade !
Jade fit la moue puis fit un bisou un peu mouillé à Max et donna sa main à Liz. Max s’en alla également. Quand Liz rentra chez elle, le téléphone sonnait. Elle décrocha en vitesse
L-Allo…Oui, Alfred….C’est vrai ??...Merci !! Et les parents de Douglas ?...Oh…Et sa sœur ?...C’est bien…D’accord, merci beaucoup !
Liz raccrocha et partit serrer ses filles dans ses bras. Elles n’avaient rien, comme Elena et comme la mère de Douglas, quant au père, il avait des essoufflements mais rien de grave. Liz appela ses parents mais aussi Max pour le rassurer.

Deux semaines passèrent, Liz rentra chez elle avec un énorme mal de tête. Elle trouva Jade écoutant attentivement Max qui lui lisait une histoire.
L-Max, mais…!
Jade descendit du canapé et partit faire un câlin à Liz qui la prit dans ses bras
L-bonjour ma chérie !
Elle lui fit un gros câlin puis regarda Max
L-Qu’est ce que tu fais là ?
Max-Maria ne pouvait pas rester, sa mère l’a appelé en lui disant qu’elle avait une place de libre au médecin !
L-Elle va bien ?
Max-Oui, ne t’inquiètes pas. Elle attend juste avec impatience de savoir si elle attend un ou deux bébés !
Liz eut un petit sourire
L-Où est Tiffany ?
Max-Dans la chambre, elle boude !
L-Pourquoi ?
Max-Elle a fait une petite crise…Je crois qu’elle a besoin de parler à quelqu’un !
Liz leva les yeux au ciel, elle reposa Jade qui repartit près de Max tandis que Liz se dirigea vers la chambre des petites. Elle trouva Tiffany, allongée sur son lit dos à la porte, elle l’entendait pleurnicher mais Liz vit surtout une chambre où plus aucune chose n’était à sa place. Liz referma derrière elle et partit s’appuyer contre le mur. Elle attendit quelques secondes avant de prendre la parole
L-Qu’est ce qui s’est passé ?
T-C’est pas mon papa !
L-Max ?
T-Oui, ce n’est pas mon papa ! Il a pas droit de me gronder !
L-Si tu fais des bêtises, il a droit de te gronder ! Tu en as fait ?
Tiffany haussa les épaules
L-Dis moi ce qui s’est passé ?
T-C’était tata Maria qui devait nous garder, pas lui !
L-Je croyais que tu aimais bien Max ?
Tiffany haussa une nouvelle fois les épaules, Liz s’approcha d’elle et lui caressa ses cheveux
L-Ma puce ?
T-Veux qu’il s’en aille et qu’il nous laisse !
L-Pourquoi ?
T-Parce que !
Liz leva les yeux au ciel, elle s’assit sur le lit
T-Je ne veux pas qu’il devienne mon papa !
L-Qui t’as dit qu’il allait le devenir ? Max est juste un grand ami
Tiffany garda le silence.
L-Maintenant, je veux que tu te lèves, que tu sèches tes larmes et tu ailles lui demander pardon ! Après tu reviendras dans ta chambre et tu la rangeras !
Tiffany se retourna
T-Pourquoi je dois aller lui dire pardon ? J’ai rien fait, c’est lui ! Il m’a grondé alors que j’avais rien fait.
L-Tu en es sure ?
Tiffany garda le silence mais baissa les yeux
L-Alors ?
T-Je lui ai dit qu’il était méchant et que je ne l’aimais pas !
L-Tu vois bien…Allez debout !
Tiffany lâcha un gros soupir et attendit que Liz se lève pour en faire autant. Elle suivit Liz en dehors de la chambre
L-Allez va !
Tiffany regarda Max puis Liz qui lui sourit. Liz haussa les épaules et se dirigea vers Max qui arrêta une nouvelle fois de lire.
T-Pardon…
Max décala Jade et approcha Tiffany de lui
Max-Tu le penses vraiment ?
Tiffany regarda Liz qui attendit sa réponse, elle regarda de nouveau Max
T-Oui ! Je suis désolée…
Tiffany baissa la tête et resta silencieuse. Max lui releva le menton
Max-Ce n’est pas grave…Tu t’assois avec nous ?
T-Non, il faut que je range ma chambre !
Tiffany s’en alla dans sa chambre. Max la regarda s’éloigner puis tourna les yeux vers Liz.
Max-Ça va ?
Liz acquiesça
L-Tu veux bien rester manger là ce soir ?
Max-D’accord…
Liz lui sourit puis s’en alla se changer avant d’entrer dans la cuisine. Ce soir-là, Liz se laissa tomber sur le canapé et attendit que Max revienne de la chambre des filles, il était de corvée de lecture. Justement, il venait de tourner la dernière page.
Max-…Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.
Max releva la tête et vit Jade qui dormait paisiblement dans son lit, il tourna la tête vers Tiffany qu’il savait toujours réveillé. Il se leva, se baissa pour déposer un baiser sur le front de Jade et alla vers Tiffany
Max-Tu me fais encore la tête ?
T-Non…
Max-Alors pourquoi tu ne me parles plus ?
T-Je suis fatiguée…
Max-Bon…A demain alors !
Max l’embrassa et s’en alla. Il partit s’installer près de Liz
L-Ça s’est bien passé ?
Max-Je crois vraiment que Tiffany a besoin d’aller voir quelqu’un…Elle a besoin de parler sans qu’elle fasse du mal avec ses paroles à quelqu’un.
L-Je sais…
Max-Tu vas bien toi ?
...
Revenir en haut Aller en bas
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Dim 11 Juin - 19:44

...
L-Je suis fatiguée, un peu déprimée mais ça va…Heureusement que Tiffany et Jade sont là…
Liz lui sourit
L-Merci d’être resté ce soir. Tu sais, je suis désolée…pour l’attitude que j’ai eu ces derniers temps !
Max-Je comprends Liz, ne t’inquiètes pas !
Liz sursauta quand elle entendit un tonnerre
L-Je déteste ce temps…
Max-Personnellement, je l’aime bien quand je suis bien au chaud sous les couvertures !
Liz lâcha un petit rire. Un rire qui s’était fait rare depuis la mort de Douglas. Liz se retourna quand elle entendit une porte grincée, elle vit Tiffany sur le pas de la porte de sa chambre
T-Maman, j’ai peur !
L-Viens !
Tiffany courra jusqu’à Liz qui l’installa sur ses genoux. Tiffany se colla à elle, et se cacha le visage avec sa peluche quand un nouveau coup de tonnerre se fit entendre. Liz l’embrassa mais inconsciemment elle se rapprocha de Max. Tiffany lâcha un petit cri quand un autre retentit, beaucoup plus fort que les précédents.
Max-Il ne faut pas avoir peur des tonnerres !
T-Si ! Ils font beaucoup de bruit !
Liz tourna de la tête quand elle entendit Jade pleurnicher, elle mit Tiffany sur le canapé près de Max et s’en alla. Tiffany ferma les yeux quand elle entendit un autre coup de tonnerre, elle rouvrit les yeux quand elle sentit Max qui la prenait dans ses bras. Elle s’accrocha à son cou, mettant sa tête au creux.
Max-Tu sais ce que ma maman me disait quand il y avait du tonnerre et que j’avais peur ?
Tiffany secoua sa tête mais se crispa quand Max ouvrit une des fenêtres.
Max-Elle me disait que les éclairs c’étaient le flash des photos que quelqu’un qu’on aime énormément mais qui était monté au ciel prenait et le bruit après, c’était le clic d’une nouvelle photo…parfois l’appareil il ne marche pas alors la photo est plus longue à être prise
Tiffany s’écarta de Max
T-C’est papa qui prend des photos ?
Max-Pas toutes mais certaines d’elles, les autres se sont d’autres personnes qui sont montés au ciel et qui veulent elles aussi prendre leurs familles en photos. Tu comprends ?
Tiffany acquiesça mais replaça sa tête dans le creux du cou de Max.
T-Est-ce qu’il faut sourire ?
Max-Tu peux mais je suis sure que ton papa sera content de t’avoir en photo que tu souris ou pas !
Tiffany eut un sourire puis elle regarda le ciel et agita sa main jusqu’à qu’un nouvel éclair apparut. Puis elle regarda de nouveau Max
T-Tu crois que c’était papa, là ?
Max-Je crois que oui ! Allez, il faut laisser les autres photos à d’autres.
Max referma la fenêtre tout en gardant Tiffany dans ses bras. Puis il se dirigea de nouveau vers le canapé sans voir Liz qui avait suivi toute la scène de la chambre des filles, les larmes aux yeux. Max s’assit sur le canapé et installa confortement Tiffany sur lui
T-Est-ce que tu crois que papa s’est fait des copains là-haut ?
Max-Je suis certain que oui. C’est même pour ça qu’il te voulait en photo pour montrer comment tu es belle à tous ses amis !
Tiffany lui sourit puis lui donna un bisou sur la joue
T-Bonne nuit, Max !
Max-Bonne nuit, puce !
Tiffany ferma les yeux et s’endormit rapidement n’ayant plus peur des éclairs. Max se leva et croisa Liz qui sortait de la chambre, il lui sourit puis entra. Il mit Tiffany dans son lit et la borda. Puis il ressortit et vit Liz près d’une fenêtre. Il alla près d’elle
L-Elle était jolie ton histoire…
Max-Tes parents ne te disaient jamais ça ?
L-Je ne m’en souviens pas…Il faudra que je leur demande !
Liz le regarda et lui sourit.
Max-Il faut que j’y aille…Au revoir Liz !
Max l’embrassa sur la joue et s’en alla. Le lendemain, alors que Liz amenait ses filles à ses parents avant d’aller travailler, elles croisèrent Max. Tiffany s’élança vers lui alors que Jade faisait tout pour que Liz la pose. Mais Liz la garda dans ses bras. Max l’embrassa sur la joue et la chatouilla, puis il regarda Liz qui lui sourit. Il lui donna également un baiser sur la joue et regarda Tiffany, toujours dans ses bras
Max-Bien dormi ?
T-Oui ! Dis, on peut rester avec toi, aujourd’hui ?
L-Tiffany !
Tiffany haussa les épaules et regarda Max
T-Tu veux bien ?
Max-Vous alliez chez tes parents, Liz ?
L-Oui ! Et si je ne me dépêche pas, je vais finir par être en retard ! Allez on y va, Tiffany !
T-Non, je veux qu’on reste avec Max ! S’il te plait, maman !
L-Il a sûrement autre chose à faire !
Max-En fait, non ! je peux les garder si tu veux !
T-Allez maman, s’il te plait !
L-D’accord mais vous restez sages !
T-Youpi ! Merci maman !
Max reposa Tiffany et prit Jade alors que Tiffany partit faire un câlin à Liz. Puis elle donna sa main à Max, tandis que Liz courrait un peu pour arriver à l’heure à son travail.

A suivre…

PS: ce que Max dit à Tiffany, c'est ce que ma mère me disait quand j'étais plus petite quand ma grand-mère est morte et je trouvais que c'était l'endroit idéal pour le mettre!
Revenir en haut Aller en bas
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Dim 11 Juin - 21:23

merci beaucoup pour cette suite j'adore
j'ai adoré le moment entre max et tiffany c'était touchant
vivement une autre suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie Parker Evans
Liz
avatar

Nombre de messages : 1122
Age : 30
Localisation : *~* On a stage *~*
Date d'inscription : 04/04/2005

MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Lun 12 Juin - 17:33

Je dois avouer que j'adore l'histoire pour l'orage le tonnere et tout ça! C'est adorable, et puis ça permet de resserre le lien qui s'était plus ou moins défait entre Max et la petite! C'est normal qu'elle ait peur que quelqu'un prenne la place de son père...

sinon pour la maladie, je me demande si il n'y a pas la même dans les frères scott... enfin bref.

Je me demande bien ce que va être la suite de l'histoire car j'avoue n'ne avoir aucune idée. enfin si une petite bien sûr, mais sans plus! bon en période d'examen (surtout aujourd'hui) je ne vais pas me montrer trop prolixe... je me contenterai de :

Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misslizzy01.skyblog.com
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Dim 18 Juin - 11:46

Merci à toutes les deux!!

Voilà une autre partie (relativement courte, je sais et je m'en excuses, mais je vous promets que dans deux semaines, j'en mettrais une beaucoup mais beaucoup plus longue!!)

Partie 9 :

Un an et demi plus tard, Liz mit en boule une feuille de papier avant de se lever pour aller ouvrir la porte. Elle trouva Max
L-Hé Max !
Max-Salut Liz !
Ils se firent la bise et Liz laissa entrer Max.
Max-Tu fais des lignes d’écritures ?
Il regarda les feuilles qu’il y avait sur la table et par terre. Beaucoup d’entre elles étaient en boule
L-Très drôle, j’essaye d’écrire une lettre de motivation !
Max-Tu as quitté ton travail ?
L-Pas encore mais c’est en préparation…
Max-Pourquoi je croyais qu’il payait bien ?
L-Oui, il payait bien mais…
Liz s’arrêta
L-Tu veux un café ?
Max-un petit !
Liz s’en alla dans la cuisine et prépara du café.
Max-Alors, pourquoi tu quittes ton travail ?
Liz émit un soupir mais lui répondit
L-Je mets plus d’une heure trente pour aller de Roswell à Ruidoso ! Et quand tu calcules, les frais d’essence et de garderie trois fois par semaine, la moitié de ton salaire s’en va ! Je ne vois plus les filles ou quand je les vois, je suis fatiguée ! Et puis…
Max-Et… ?
Liz le regarda
L-Je n’aime pas mon patron !
Max-Il n’est pas sympa ?
L-Si justement, un peu trop même !
Max lâcha un fin soupir et s’approcha de Liz
Max-D’accord, je vais t’aider…Tu veux porter plainte contre lui ?
L-Non, je veux juste m’en aller de là-bas !
Max acquiesça et l’attira contre lui
L-Tu ne le dis à personne ?
Max-Promis !
Liz eut un petit sourire avant de se détendre dans les bras de Max. Elle sursauta quand elle entendit un réveil sonné, elle s’éloigna de Max
L-Il faut que j’aille chercher Tiffany à l’école et Jade à la crèche !
Max-Je peux venir avec toi ?
L-Bien sur !
Ils s’en allèrent de l’appartement. Arrivés à l’école, Liz et Max s’appuyèrent sur le capot de la voiture de Liz
L-Tu restes combien de temps ?
Max-Je ne sais pas encore…Il faut que je vois avec mon père !
Liz le regarda curieusement, Max lui cligna de l’œil puis ils entendirent la cloche sonnée. Des enfants sortirent de tous les côtés, allant se jeter dans les bras de leurs parents, Max vit au loin Tiffany qui tenait la main de Jade et qui discutait avec un petit garçon. Liz suivit son regard
L-C’est son amoureux
Max eut un sourire et l’agrandit quand il la vit l’embrasser sur la joue. Tiffany s’approcha du portail et regarda autour d’elle, elle sourit quand elle vit sa mère et Max. Elle courra un peu entraînant Jade avec elle. Liz se baissa et les serra toutes les deux dans ses bras
L-Bonjour mes amours !
Puis elle se releva et les laissa dire bonjour à Max.
Max-Alors vous avez bien travaillé ?
J-J’ai fait plein de dessins !
Jade était en deuxième année de maternelle tandis que Jade avait intégré la classe des Cours Préparatoires
L-Vous les montrerez à la maison, il faut qu’on y aille !
Tous rentrèrent à l’appartement. Liz réchauffa les cafés et prépara le goûter des petites pendant que Max regardait tout ce que Tiffany et Jade lui montraient. Liz les appela et tous s’assirent à la table. Alors que les filles mangeaient leur tartine de pain au chocolat à tartiner, Max les regarda avec amusement. Il tourna la tête quand il vit Liz se laisser tomber sur un fauteuil. Il alla près d’elle
Max-Un problème ?
Liz garda le silence
Max-Liz ?
L-Mes parents m’ont demandé de m’occuper du Crashdown et personne ne peut garder les petites !
Max-Je suis là !
L-Max ! Tu es arrivé aujourd’hui, tu dois aller voir ta famille !
Max-Mes parents s’occupent de Ethan et des jumeaux tandis qu’Isabel est parti avec Jesse à un dîner ! Et quant à Michael, il est devenu gaga avec Emilie !
Liz sourit, Emilie était la petite fille de Michael et de Maria, elle était juste craquante à croquer, et c’est vrai que Michael était aux petits soins avec elle.
Max-Je peux rester avec elles ce soir, je suis certain qu’on s’amusera ! C’est d’accord ?
Liz acquiesça et l’embrassa amicalement sur la joue.
Ce soir-là, quand Liz rentra du Crashdown, elle trouva Max endormi sur le canapé avec Jade et Tiffany qui s’étaient également endormies. Liz mit sa main devant sa bouche pour étouffer son petit cri quand elle remarqua que Max avait des traces de crayon sur lui. Elle s’approcha d’eux et admira le résultat. Elle lâcha un petit rire ce qui réveilla Max
Max-Je ne t’avais pas entendu rentrer…
Liz cacha un sourire
L-Heu…je crois que tu devrais aller te débarbouiller le visage…
Max se leva et s’en alla dans la salle de bains tandis que Liz prit Jade dans ses bras et l’amena dans sa chambre. Elle la mit en pyjama et la recouvrit de ses couvertures. Elle lui donna un baiser puis se releva juste au moment où Max arrivait avec Tiffany qui se réveillait doucement
T-Coucou maman…
L-Qu’est ce que tu as fait à Max ?
Tiffany eut un sourire malicieux et regarda Max qui l’embrassa sur le front
Max-Je me vengerais demain !
Tiffany sourit puis tendit ses mains à Liz qui comme pour Jade, la mit en pyjama et la coucha
L-Dors bien ma fille !
Liz l’embrassa et sortit, elle trouva Max qui tirait les derniers traits de crayon sur son visage
L-Je suis désolée…
Max-C’est de ma faute ! J’ai laissé Tiffany me maquiller et Jade a voulu sûrement faire pareil…Et Tiffany en a profité !
Liz lâcha un petit rire puis ramassa les dessins et les crayons éparpillés.
L-Merci de les avoir gardé ! Tu veux quelque chose à boire ou à manger ?
Max-Non, je vais y aller !
Liz l’accompagna à la porte et se releva pour l’embrasser sur la joue mais Max tourna la tête et Liz l’embrassa sur les lèvres. Liz s’écarta
L-A demain !
Max lui sourit et s’en alla. Liz referma derrière lui et décida d’aller se coucher. Le lendemain, elle alla déposer les filles chez ses parents puis s’en alla faire les courses. Elle rencontra Elena
E-Ça va Liz ?
L-Oui, oui ! Et toi ?
E-Je suis enceinte !
L-C’est vrai ?? C’est fantastique !
E-Et toi ?
Liz fronça les sourcils, elle ne comprenait pas la question de Elena
L-Pardon ?
E-Douglas ne voudrait pas que tu restes seule !
L-Elena ! On en a déjà parlé !
E-Je sais mais tu ne veux rien entendre. Tu ne dois pas rester seule avec les petites, elles ont besoin d’un père et toi de quelqu’un qui t’aime !
Liz leva les yeux au ciel
L-Je ne suis pas prête pour ça !
Elena secoua sa tête
E-Liz ! En un an et demi, tu as fermé ton cœur à tout le monde ! Il faut le rouvrir !
L-Peut être plus tard…Il faut que j’y aille ! Je vais être en retard !
Liz s’éloigna et s’en alla du supermarché en oubliant d’acheter la moitié de ce qu’il y avait sur sa liste. Elle alla chercher ses filles et partit les amener chez le psychologue. Un mois après la mort de Douglas, Jade avait compris que son père ne reviendrait jamais, elle était inconsolable et elle avait renforcé la tristesse de Tiffany. C’est à ce moment là que Liz avait décidé de suivre le conseil de Max et de les amener voir quelqu’un. Quelques mois plus tard, ça allait beaucoup mieux mais un an après la mort de Douglas, jour pour jour, elles avaient eu toutes les deux des moments de déprime alors Liz les avait ramené chez le psychologue. Aujourd’hui, elles allaient du nouveau mieux alors Liz pensait arrêter les visites si le psychologue était d’accord. Liz rentra en vitesse chez elle vider les courses puis revint juste à temps pour les reprendre. Aujourd’hui, on était samedi et Liz ne travaillait pas le vendredi après-midi ni le samedi ce qui lui permettait de passer du temps avec ses filles. Elles décidèrent d’aller au parc où elles restèrent toute la fin de l’après-midi. Quelques jours passèrent, Liz rentra de son travail alors qu’il était plus de vingt-et-une heure. Elle alla chercher ses filles chez Kyle qui était de passage à Roswell. Kyle avait ouvert son garage à Carlsbad et il vivait avec une femme de son âge. Quand Liz lui avait demandé comment ça allait, il lui avait répondu qu’ils mettaient leur premier bébé en route alors que tout allait bien. Liz lui sourit
L-Bonsoir Kyle…Je suis désolée d’être en retard, il y avait quelques problèmes sur la route…
K-Tu es sure que ça va ?

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Aube
Isabel
avatar

Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 01/04/2005

MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Dim 18 Juin - 19:03

Merci pour cette partie!! Vivement la prochaine!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Dim 18 Juin - 19:13

vivement la suite
quand est ce que liz va réalisé que max pourrait etre le père de ses enfants??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larilou
Isabel
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 29
Localisation : Stras
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Dim 18 Juin - 19:28

j'aime trop ta fic j'attend avec impatience la suite ^^ Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larilouu.skyblog.com
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Dim 18 Juin - 21:26

salut!
Merci à toutes les trois!!
Pour répondre à ta question, Lizevans, ca ne sera pas dans la prochaine mais ils vont se rapprocher!
Encore merci et à la semaine prochaine!
Bye
Isamax
Revenir en haut Aller en bas
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Ven 7 Juil - 0:34

héhé Je sais que j'avais dit "à la semaine prochaine" mais ayant loupé une épreuve, je n'étais pas humeur à écrire et puis aussi, j'avais d'autres épreuves à revoir. Et après les dernières épreuves, je suis partie direction Disneyland Paris avec certains de la classe. (Il n'y a rien de mieux pour décompresser et crier à en perdre la voix : résultat : extinction de voix Thumb down ) Bon enfin bref, je ne vais pas vous raconter ma vie mais là, il y a eu les résultats et j'ai réussi à avoir mon BAC!! Youou!! Bon allez maintenant, j'arrête vraiment de raconter ma vie et je met la suite. Une longue...Bonne lecture!!

Partie 10 :

L-Bonsoir Kyle…Je suis désolée d’être en retard, il y avait quelques problèmes sur la route…
K-Tu es sure que ça va ?
Liz voulut lui sourire mais elle alla pleurer dans ses bras
K-Hé Liz ! Qu’est ce qui t’arrive ?
L-je…
Mais Liz pleura de plus belle, Kyle la fit rentrer. Liz vit rapidement ses filles qui jouaient avec la fiancée de Kyle, mais elle ne put leur dire bonsoir parce que Kyle l’entraîna dans la cuisine
K-Alors ?
L-Je crois que j’ai besoin de vacances ! J’en ai marre !
Liz prit le mouchoir que Kyle lui tendait et se moucha.
L-Je suis fatiguée quand je rentre, je vois à peine les filles qui grandissent beaucoup trop vite et quand je l’ai vois, ça passe trop vite ! Il faut que j’aille faire les courses pour la semaine qui arrive, que je les amène au psychologue, que je regarde les factures qu’il y a eu pendant la semaine. Et il faut en plus que je travaille au restaurant pour arriver à joindre les deux bouts.
K-Alors prends quelques jours de vacances !
L-Je n’ai pas droit, et puis je sais que le patron, il ne voudra pas…
K-Allez, je suis sur que ça va s’arranger !
L-J’ai failli mourir ce soir…J’ai failli m’endormir au volant ! Je suis vraiment fatiguée…je me lèves à 5 heures du matin et parfois ce n’est pas avant minuit que je m’endors ! Je n’en peux plus !
Liz se moucha une nouvelle fois.
K-Et si tu dormais là ce soir ?
L-Non, il faut que je rentre…Merci quand même !
Liz se leva et partit chercher ses filles. Dès qu’elles furent dehors, Tiffany demanda à Liz
T-Pourquoi tu pleures, maman ?
L-C’est long à expliquer…Vous avez mangé ?
T-Oui ! Max !
Tiffany lâcha la main de Liz et partit se jeter sur Max qui sortait d’une épicerie avec un sac de nouilles. Jade lâcha l’autre main de Liz et suivit sa sœur. Liz prit son temps pour arriver près d’eux.
Max-Bonsoir Liz…
Max vit ses yeux rouges, il lui essuya une larme
Max-Qu’est ce qu’il y a ?
Liz se força à sourire
L-Pas maintenant !
T-Dis, Max, tu viens nous raconter une histoire ?
J-Oh oui !
Max-Si votre maman est d’accord, je n’ai rien contre !
Tiffany et Jade se tournèrent vers Liz
T-Dis oui maman !
Liz acquiesça. Tiffany et Jade sautèrent de joie. Elles partirent un peu en avant, laissant Max avec Liz
Max-Tu me dis ce qu’il y a ?
L-A la maison s’il te plait !
Max hocha la tête, et passa un bras autour des épaules de Liz, l’attirant contre lui. Il l’embrassa sur la tempe et ils continuèrent leur chemin. Malgré qu’ils s’étaient vus quelques fois, ils n’avaient pas reparlé une seule fois du rapide baiser. Arrivés chez Liz, Max partit coucher les petites alors que Liz prépara à manger pour Max et elle. Une demi-heure plus tard, ils s’installèrent autour de la table de cuisine et mangèrent en silence. Ce fut au café alors que Liz se trompa entre une tasse et un bol, qu’elle se mit de nouveau à pleurer. Max alla aussitôt près d’elle, il l’attira sur le canapé
Max-Chut, c’est fini…
L-Non…Qui se serait occupée d’elles si je m’étais endormie ! Qui ? Elles n’ont plus de papa et elles ont failli perdre leur maman !
Max-De quoi tu parles ?
Liz lui raconta ce qu’elle avait déjà dit à Kyle mais elle ajouta
L-Il m’avait retenu en disant que j’avais pris du retard au bureau. Il avait encore des propos dégoûtants, je suis partie en courant avant qu’il mette ses propos en exécution ! Je ne veux plus retourner là-bas, je n’en peux plus ! Mais je n’ai aucune lettre positive pour une demande de travail. Ils disent tous qu’ils ne recherchent pas une employée mais qu’ils gardent ma candidature si une place se libère ! Je veux dormir plus de 8 heures d’affilées, Max !
Max sourit et l’embrassa sur le front
Max-qui est ton médecin ?
L-C’était Douglas…
Max acquiesça
Max-Demain, on ira voir un médecin et on lui demandera de te faire un arrêt ! Mais pour le moment, tu vas aller soit prendre un bain pour te relaxer, soit aller directement te coucher ! Je vais finir de ranger la cuisine !
L-Un bain et dodo !
Max-Bien ! Ne t’endors pas !
Liz eut un minuscule sourire et s’en alla dans sa salle de bains. Une demi-heure plus tard, elle sursauta quand elle entendit Max frapper à la porte
Max-Liz ? Tu t’es endormie ?
L-Hein ? Oui…Enfin non…J’arrive !
Max sourit à travers la porte et s’en alla s’asseoir sur le canapé. Une dizaine de minutes plus tard, Liz sortit de la salle de bains avec une petite nuisette. Elle lui sourit
Max-Liz, je peux te parler quelques instants ?
Elle acquiesça et partit s’asseoir près de lui
Max-J’ai une solution
L-je t’écoute
Max-Demain, tu écris ta lettre de démission
Liz le coupa
L-Max, je n’ai aucun travail…Toutes les entreprises où j’ai envoyé des lettres de candidatures ont refusé ou n’ont pas répondu. Je te l’ai déjà dit ! Je ne peux pas quitter un emploi sans en avoir trouvé un nouveau !
Max-Je sais cela ! Mais si je te dis que je t’ais trouvé une place, tu voudras bien revoir ma proposition d’écrire une lettre de démission ?
Liz fronça les sourcils
L-C’est quoi que tu m’offres ?
Max-Une place de secrétaire !
L-Hein ?
Max-Mon père et Jesse sont d’accord de m’intégrer dans leur équipe d’avocat…Surtout que mon père compte prendre sa retraite pour s’occuper de ses petits enfants ! Et la secrétaire à mon père va bientôt déménager alors la place sera libre !
L-Félicitations !
Liz le serra dans ses bras, Max l’écarta de lui
Max-Tu veux bien être ma secrétaire ?
Max caressa la joue de Liz, laissant courir son pouce sur les lèvres de Liz
Max-Ne me réponds pas tout de suite, mais prends bien le temps d’y réfléchir. D’accord ?
Liz acquiesça et remarqua que Max ne quittait ses lèvres du regard, elle baissa les yeux également vers celles de Max. Elle les vit se retrousser pour former un sourire puis elle remarqua que les lèvres de Max s’approchaient de plus en plus des siennes. Elle savait qu’elle devait s’éloigner mais elle avait tellement envie de sentir les lèvres de Max sur les siennes, elle ferma les yeux. Max s’arrêta à quelques centimètres laissant à Liz la possibilité de s’éloigner mais ne la voyant pas bouger, il combla l’espace entre eux. Il appuya ses lèvres contre les siennes et mais demanda rapidement à approfondir le baiser, Liz entrouvrit ses lèvres et le laissa entrer. Elle posa une de ses mains sur son torse, l’autre jouait avec les cheveux de Max. Elle lâcha un petit cri de surprise quand elle sentit les deux mains de Max sur sa taille et l’attirant contre lui. Ils entendirent vaguement une pleurnicherie de Jade mais ils n’y firent pas attention jusqu’à que Jade pleura plus durement. Ils cassèrent le baiser, collant leur front
Max-Je vais voir ce qu’il y a…
Liz acquiesça, ne sachant quoi penser de ce baiser
Max-Bonne nuit, Liz !
Liz lui sourit puis répondit rapidement au baiser que Max déposa sur ses lèvres. Ils se levèrent et partirent dans deux directions différentes. Liz se glissa sous les couvertures mais elle ne put penser à ce baiser car dès que sa tête toucha l’oreille, elle tomba profondément endormie. Quant à Max, il recoucha Jade qui était persuadée qu’il y avait des monstres dans l’armoire et rajusta la couverture sur Tiffany qui ouvrit les yeux
T-Où est maman ?
Max-Elle est partie faire un gros dodo comme toi tu devrais en faire un !
T-C’est Jade qui m’a réveillé…
Max lui sourit et l’embrassa sur le front
Max-Fais de beaux rêves, puce !
Tiffany s’endormit un sourire aux lèvres. Max sortit de la chambre et partit voir Liz qui dormait paisiblement. Il referma la porte et partit appeler Alfred, il lui expliqua brièvement la situation mais sans parler du harcèlement et lui demanda le numéro d’un médecin qu’il connaissait. Dès qu’il raccrocha, il l’appela et le médecin viendrait chez Liz dès 9 heures. Max lâcha un petit soupir et se coucha sur le canapé, il pensa quelques instants aux baisers qu’ils avaient échangés. Il espéra que pour Liz, ce n’était pas un moment d’égarement mais que ça serait synonyme d’une relation. Il s’endormit sur cette idée. Le lendemain, il se réveilla et après s’être lavé, il partit réveiller les petites. Il les fit prendre leur petit-déjeuner souriant en voyant qu’elles étaient toujours un peu dans leurs rêves. Jade se frotta les yeux et but un peu de son chocolat
J-Quand maman, elle se lève ?
Max-Elle va rester à la maison aujourd’hui ! C’est moi qui vais vous amener à l’école !
T-Elle est malade ?
Max-Non, juste fatiguée…Allez dépêchez vous, on va être en retard !
Une demi-heure plus tard, Max déposa les petites à l’école et retourna chez Liz qui dormait toujours. A 9 heures précises, Max entendit le médecin frapper, il alla lui ouvrir et l’accompagna dans la chambre de Liz qui venait de se réveiller en entendant les coups contre la porte. Max les laissa et partit ranger la chambre de Tiffany et de Jade ainsi que la cuisine. Il s’essuya les mains quand le médecin sortit de la chambre.
Max-Comment va-t-elle ?
Médecin-Je l’ai arrêté pendant deux semaines mais avec possibilité de prolonger l’arrêt. Je lui ai administré un petit sédatif et je lui ai prescrit des vitamines ! Sa tension était relativement trop basse ! Et les énervements et évidemment les conflits sont à éviter !
Max acquiesça puis le paya et le reconduit à la porte. Puis il alla auprès de Liz qui semblait lutter pour ne pas dormir. Il s’assit sur le lit
L-Je déteste avoir cette impression…
Max-Laquelle ?
L-Ne pas pouvoir commander mes yeux, je déteste qu’on m’administre des sédatifs !
Liz ferma les yeux mais les rouvrit aussitôt
Max-Plus tu lutteras, plus ça sera dure ! Tu ne risques rien…Dors…
L-Tu restes là ?
Max-Kyle doit arriver dans une heure, il faut que j’aille amener ton arrêt à ton travail ! Mais sinon, je resterais avec toi…Ça te va ?
Liz acquiesça et ferma les yeux. Max lui remit une mèche derrière l’oreille et attendit qu’elle s’endorme pour s’en aller de la chambre. Une heure plus tard, Max s’en alla de l’appartement pour amener l’arrêt au patron de Liz. Au début de l’après-midi, il revint.
Max-Elle dort toujours ?
K-Elle s’est réveillée deux fois…Une fois pour aller aux toilettes et boire un peu et la deuxième car elle était persuadée que le téléphone avait sonné. Ça fait une demi-heure !
Max acquiesça et remercia Kyle. Il alla voir Liz mais elle dormait. Il déposa ses médicaments sur la table de nuit et sortit. Vers 16 heures, il alla dans la chambre et secoua Liz qui ouvrit les yeux
Max-Salut…
Liz lui sourit faiblement
Max-je vais aller chercher les petites à l’école, je ne serais pas long…Tu veux que j’appelle ta mère ?
Liz secoua la tête
L-Ça va aller…Merci pour tout, Max !
Max l’embrassa sur le front et s’en alla. Une dizaine de minutes plus tard, il revenait avec les petites qui sautèrent dans les bras de Liz en la voyant dans la cuisine devant une tisane
Max-Qu’est ce que tu fais debout ?
L-Je ne pouvais pas rester au lit toute la journée ! Ça va, je t’assure !
Liz embrassa Jade et Tiffany toute deux sur ses genoux
Max-Vous vous installez pour prendre votre goûter ?
T-Oui !
Tiffany et Jade descendirent des genoux de Liz. Plus tard, alors que Jade coloriait et que Tiffany faisait ses lignes d’écriture sous l’œil attentif de Max, Liz partit sur le canapé et s’endormit. Tiffany le vit
T-Max ? Est-ce que maman, elle est très malade ?
Max-Non, elle doit juste se reposer et tout ira bien !
T-Tu le promets ?
Max-Oui, pourquoi toutes ses questions ?
T-J’ai peur qu’elle veuille prendre des photos pour montrer à ses nouvelles copines de là haut !
Max fut surpris qu’elle s’en souvienne encore mais il préféra ne pas en parler et l’embrassa sur les cheveux puis lui murmura
Max-Maman ne va pas monter au ciel, elle vous aime trop !
...
Revenir en haut Aller en bas
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Ven 7 Juil - 0:35

...
Tiffany regarda Max et se tourna sur sa chaise pour aller se mettre face à Max.
T-Papa aussi nous aimait beaucoup mais on l’a obligé à monter alors qu’il ne le voulait pas ! Et je n’ai pas envie que pour maman ça soit pareil !
Max l’installa sur ses genoux et lui essuya une larme
Max-Tu penses à ton papa ?
T-Oui…Mais j’aime pas en parler avec maman, ça la rend triste ! Je n’aime pas quand elle est triste !
Max-Moi non plus, je n’aime pas quand elle est triste ! Tu veux parler de ton papa avec moi ?
Tiffany acquiesça et s’appuya contre Max.
T-Parfois je ne me souviens pas de lui et ça me rend triste…Lui il peut prendre des photos de moi et pas moi ! C’est pas juste ! Après, il va croire que je l’aime plus, mais ce n’est pas vrai ! Ça sera toujours mon papa !
Max-Je suis certain que ton papa sait que tu l’aimes !
Tiffany fronça les sourcils, insatisfaite de la réponse de Max, ce dernier lui sourit
Max-Je t’assure que c’est vrai ! On ne peut pas oublier deux petites filles comme toi et ta sœur, c’est impossible !...
Tiffany sourit quand Max l’embrassa sur la joue
Max-Vous êtes juste belles comme votre maman !
Tiffany se retourna vers Max qui dégagea son front de quelques mèches de cheveux
Max-Tu sais ce qui sera bien ?
Tiffany secoua la tête et s’essuya les yeux
Max-C’est qu’on se dépêche de finir ses lignes d’écriture et qu’on fasse un magnifique repas à maman !! Tu es d’accord ?
T-Oh oui !
Max l’embrassa puis la laissa retourner à sa place, Jade se leva à son tour et montra son dessin à Max
J-C’est pour maman !
Max-Il est beau ! Tu veux bien m’en faire un aussi ?
Jade sourit et s’en alla à sa place. Une heure et demi plus tard, Tiffany quitta Max et sa petite sœur pour aller réveiller Liz
T-Maman, on a fait le repas !
L-C’est vrai ?
T-oui, avec Max !
L-Qu’est ce que vous avez préparé ?
T-Des pommes de terre gratinées avec du steak haché ! Et en dessert on a fait une tarte aux pommes !
L-Ça a l’air très bon !
Liz se leva et suivit Tiffany. Cette dernière prit la main de Jade et l’entraîna dans la salle de bain pour aller se laver les mains, quant à Liz, elle regarda Max avec son tablier et ne put s’empêcher de sourire. Max sentit sa présence et se retourna, il suivit son regard
Max-C’était pour montrer l’exemple !
Max l’enleva et s’approcha de Liz
Max-Ça va ?
Liz acquiesça et partit se loger dans les bras de Max qui l’entoura.
L-C’est gentil d’avoir préparé le dîner !
Max-Installe toi, les petites vont arrivées !
Liz s’éloigna de Max et s’installa. Le dîner fut très sympathique, tout le monde riait. Arrivés au dessert, Max regarda Liz et ses deux filles, pour lui c’était ça une famille et il espérait que ça serait bientôt la sienne.

Le lendemain, pourtant, une dispute éclata entre Liz et Max. Les petites étaient à l’école alors ils s’étaient installés sur le canapé à regarder un film. Liz s’était endormie sur l’épaule de Max et quand elle s’était réveillée, ils s’étaient une nouvelle fois embrassés. Encore plus passionné et impatient que celui qu’ils avaient échangé l’avant-veille, Max s’était écarté ne voulant pas aller trop vite. Puis Max avait posé une question et ça avait été le départ de leur dispute
Max-Liz…Je veux savoir où on va !
L-Hein ?
Max caressa le visage de Liz, ses yeux étaient toujours fermés.
Max-Je veux savoir où tu veux qu’on aille avec ce qu’on est en train de faire !
Liz ouvrit les yeux et s’éloigna
L-Je ne sais pas ! On ne peut pas juste voir où ça nous mène ?
Liz se releva du canapé et augmenta d’un ton sa voix
L-C’est vrai ! Pourquoi toujours se poser des questions ? On ne peut pas juste faire ce qu’on a envie de faire et on verra bien ce qu’il en ressort !
Max-Tu veux une aventure sans lendemain ?
L-je n’ai jamais dit cela !
Max se leva aussi
Max-C’est vrai que tu ne l’as jamais dit ! Mais on dirait que c’est ce que tu veux !
L-Comment peux-tu le savoir ? Comment ?
Max soupira, il fallait qu’il se calme et que Liz aussi. Le médecin avait conseillé, mais vu le ton qu’il avait employé, Max dirait plutôt qu’il avait ordonné d’éviter les conflits. Il regarda Liz qui semblait bouillir sur place
Max-Ça ne sert à rien de s’énerver !
L-Je te signale au passage que c’est toi qui a commencé !
Max-J’ai quand même droit de savoir où va cette relation, non ?
L-Est-ce que tu pensais à notre relation quand tu couchais avec Tess ?
Max se prit la tête entre ses mains
Max-Tu ne vas pas ramener cette histoire sur le tapis ! Ou tu veux qu’on parle pour la énième fois de mon départ ?
L-Ouais parlons-en !
Max-NON !
Max vit Liz sursauter mais il se força à ne pas en tenir compte
Max-Tess est de l’histoire ancienne, quand vas-tu le comprendre ?? Je pensais que tu l’avais compris ! Comme pour mon départ, je devais le faire ! C’était loin d’être une option !
L-Je vais prendre l’air !
Liz se dirigea vers la porte
Max-Liz !
Mais elle ne l’écouta pas et continua son chemin. Elle mit sa veste et ouvrit la porte
L-Je vais chercher Tif et Jade !
Puis elle referma la porte. Max soupira et se laissa tomber sur le canapé
Max-Il n’est que trois heures !
Max secoua la tête détestant cette situation mais préféra ne pas aller à la suite de Liz. Au lieu de ça, il regarda l’émission qui passait à la télé. Quant à Liz, elle se rendit au parc et attendit. Les minutes passèrent, elles paraissaient pour Liz, interminables. Elle lâcha un soupir et regarda autour d’elle. Des mères et des pères étaient avec leurs bambins. Liz sourit quand elle vit Michael avec Emilie dans son porte-bébé. Michael se dirigea vers Liz et s’assit près d’elle sur le banc.
Mi-Salut…Comment ça se fait que tu es là ? Tu ne travailles pas ?
L-Euh non, je suis en arrêt !
Mi-Tu as des problèmes ?
Liz secoua la tête mais devant le regard acquisiteur de Michael, elle ajouta
L-Je suis juste fatiguée…
Michael acquiesça et se décala pour regarder Emilie. Liz sourit
L-Oui, elle est toujours là !
Michael haussa les épaules, sachant parfaitement qu’on se moquait de lui et de son attitude mais c’était sa fille, SA fille.
L-Elle est belle !
Mi-Normal, je suis son père !
Liz lâcha un petit rire
L-Ça va tes chevilles ?
Mi-Elles sont parfaites !
Liz lui sourit ouvertement
L-Je peux la prendre ? S’il te plait, Michael ! Je suis sa marraine !
Michel acquiesça, il détacha le porte-bébé et laissa Liz prendre Emilie.
L-Bonjour Emilie…
Liz l’embrassa sur sa joue potelée et la serra tout contre elle. Qui aurait pu croire que l’extraterrestre rebelle et souvent irresponsable, serait un papa poule avec sa fille ? Pas Liz en tout cas. Elle sourit et replaça la tétine qui était tombée
Mi-Je peux la reprendre ?
Liz lâcha un petit rire et regarda Michael
L-Laisse la moi au moins 5 minutes !
Mi-Désolé !
Michael lui fit un sourire timide et regarda un instant devant lui avant de regarder de nouveau Liz avec Emilie
Mi-Tu comptes rester célibataire le restant de ta vie ?
L-Ah non ! Pas toi ! Vous vous êtes tous ligués ou quoi ?
Mi-Qu’est ce que j’ai dit de mal ?
L-Devine !
Mi-Ce n’était qu’une question ! Ne le prends pas mal !
Liz soupira et regarda Emilie, elle avait hérité des yeux verts de sa mère mais c’était juste étonnant comme elle ressemblait à Michael
L-je suis désolée, c’est juste qu’en l’espace d’une semaine, tu dois être le septième ou le huitième qui me le demande !
Mi-Wow, tout ce monde ! C’est qui ?
L-Elena, mes parents, des collègues de bureau, Max et maintenant toi ! Mais je suis certaine que les trois-quarts de Roswell se posent cette question !
Mi-…Et alors ?
Liz le regarda lui faisant les yeux noirs mais Michael haussa les épaules
L-Je n’en sais absolument rien…je suis perdue ! Surtout avec Max autour !
Mi-Explique !
Liz hésita mais finalement, Michael l’aiderait peut être à faire le point.
L-Avec Max, on s’est embrassé et là, il me parle de relation !
Mi-Combien de fois, vous vous êtes embrassés ?
L-Je ne sais pas, je ne le note pas sur le calendrier !
Mi-Liz !
L-Désolée, je suis à cran…Cinq peut être plus, peut être moins !
Mi-Le premier ça date de quand ?
L-Je crois d’une semaine mais je ne suis pas sure ! Le premier s’était un accident enfin je crois…
Liz soupira et mit autrement Emilie
L-Je suis vraiment perdue et je suis fatiguée !
Mi-Tu es sure qu’il n’y a pas autre chose qui t’embête ?
L-…Non !
Liz essuya une larme
Mi-Et si tu parlais à Max de ce que tu penses ?
L-C’est pour ça que je suis ici ! Ça s’est terminé en dispute !
Mi-En fait, ton problème est assez simple ! Il suffit de savoir si tu veux avoir une relation avec Max !
Liz le regarda avec les yeux écarquillés
L-Et c’est sensé être simple ?
Michael acquiesça, Liz secoua sa tête
L-Tiens, je crois qu’Emilie veut être dans les bras de son papa !
Mi-Tu voudrais un bébé à pouponner ?
L-Tu vas trop vite là ! On ne sort même pas ensemble et tu veux déjà que j’aie un bébé ! Rétrograde Michael !
Mi-Ouais c’est vrai…Viens par ici, ma fille !
Michael réinstalla Emilie dans son porte-bébé et l’embrassa amoureusement sur le front
Mi-Est-ce que tu aimes Max ?
L-Oui…
Mi-C’est un oui catégorique ou plutôt un oui hésitant ?
Liz soupira et se leva d’un coup
L-Ok, Michael on arrête, tu ne m’es d’aucune aide !
Michael se leva également et se mit devant Liz
Mi-Il faut juste que tu saches si tu es prête à partager ta vie avec une nouvelle personne ? Est-ce que tu peux te dire que Douglas c’est fini, qu’il est mort et qu’il ne reviendra pas ?
L-Je…Oui…enfin je crois ! J’en sais vraiment rien Michael !
Liz recommençait à s’énerver
L-Il faut que j’aille chercher les petites à l’école !
Michael regarda sa montre
Mi-Il n’est que quinze heures et quart ! Tu as encore le temps ! On est à deux minutes de l’école !
L-Ah…
Liz se couvrit le visage de ces mains mais quand elle les retira, elle voyait trouble, Michael s’approcha d’elle la voyant chanceler
Mi-Je te raccompagne chez toi…J’irai chercher tes filles ce soir !
Liz acquiesça ne se sentant pas d’attaque à rétorquer.
Mi-Allez on y va !
Michael raccompagna Liz chez elle. Dès qu’ils passèrent la porte, Max alla près d’eux. Il remarqua le teint un peu palot de Liz
Max-Qu’est ce qui s’est passé ?
Mi-Elle a besoin de repos !
Liz compris le message de Michael et s’en alla dans sa chambre. La conversation continua dans la cuisine
Mi-Pourquoi elle est en arrêt ?
Max-Elle a une tension trop basse…
Mi-Tu caches quelque chose ! et ne le démens pas !
Michael s’assit détachant Emilie pour l’installer sur ses genoux
Max-Ce n’est pas à moi de le dire…
Max mit deux tasses de cafés et s’assit également
Mi-Qu’est ce que tu fous ? Va la voir, espèce d’idiot !
Max-Je crois qu’elle ne veut pas me voir !
Mi-Je crois ! Vous n’avez que ces mots là à la bouche ou quoi ? Allez va la voir ! Tu verras bien si elle te parle ou pas !
Max soupira mais obéit et s’en alla rejoindre Liz. Mais elle s’était endormie alors il repartit dans la cuisine.
Max-Elle dort…Tu pourras rester là le temps que j’aille chercher Tiffany et Jade ?
Mi-J’ai proposé à Liz d’y aller, tu n’as qu’à rester avec elle !
Max secoua la tête
Max-Si je n’y vais pas, Tiffany va penser au pire !
Mi-Comme tu veux !
Ils restèrent en silence prendre leurs cafés, interrompu par les bruits de succion d’Emilie. A l’heure prévue, Max s’en alla tandis que Michael s’installa sur le canapé, Emilie endormie sur lui
L-Tu veux l’installer dans l’ancien lit de Jade, tu pousses juste les poupées !
Michael regarda Emilie et acquiesça. Il partit la mettre dans le lit puis retourna près de Liz
Mi-Tu veux parler ?
L-Est-ce que tu es l’une de ses personnes qui pensent que j’ai épousé Douglas par intérêt et non par amour ?
Michael suréleva les sourcils, se demandant où Liz avait été cherché une idée pareille
Mi-Non…mais c’est le cas ?
Liz garda le silence un instant mais finit par secouer la tête
Mi-Tu as aimé Douglas mais tu n’as jamais cessé d’aimer Max, c’est ça ?
Liz acquiesça.
L-Comme j’avais dit un jour à Max, je ne pourrais jamais le détester et donc jamais cesser de l’aimer. Je vous aime les extraterrestres mais pour te dire la vérité, depuis que je vous connais et surtout que le FBI était à nos trousses, je cherchais de la sécurité et…Douglas m’en avait tellement donné. J’étais vraiment bien avec lui…C’est vrai que j’aime Max mais j’ai tellement peur de lui faire confiance et qu’il me trahisse une nouvelle fois ! Qu’il s’en aille ou qu’il mette une autre fille enceinte !!
Michael ouvrit la bouche mais Liz le coupa
L-Oui, je sais que c’est du passé ! Mais je n’arrive pas à tourner complètement la page. C’est bête, hein ?
Michael ne sut quoi répondre, il n’avait jamais été à sa place, et espérait qu’il ne le serait jamais.
L-Mon cœur me dit de tourner la page mais ma tête, elle ne veut pas écouter ! Je suis sensée faire quoi ?
Ils restèrent silencieux. Liz reprit
L-Elena dit que j’ai fermé mon cœur depuis que Douglas est mort…tu crois que c’est vrai ?
Michael répondit aussitôt
Mi-Oui ! Tu as fermé ton cœur mais tu t’es aussi renfermée sur toi-même ! Maria m’avait fait remarqué un jour que ton sourire et ton rire avaient disparu. Elle avait raison mais je suis certain que Max pourrait inverser cette situation.
Liz lui fit un petit sourire
L-J’aurais l’impression de trahir Douglas…Tout le monde me dit qu’il n’aimerait pas que je reste seule mais c’était moi sa femme et je ne sais pas du tout ce qu’il aurait penser !
Puis tout redevint silencieux jusqu’au retour de Max et des filles de Liz. Max regarda curieusement Liz et Michael, ces derniers se levèrent mais Liz se baissa pour dire bonjour à ses filles
T-Regarde maman, j’ai ma dent qui bouge !
Tiffany bougea une de ses dents de devant
L-La petite souris va bientôt passer !
T-Chic !
Puis elle partit dans sa chambre posée son cartable, Jade resta près de Liz
J-Moi aussi, je veux la petite souris pour moi !
Liz sourit et se releva
Mi-Je vais y aller…
L-Tu me laisses Emilie ?
Mi-Dans tes rêves !
Liz haussa les épaules avec un petit sourire, elle aurait aimé qu’il reste plus longtemps pour éviter d’avoir une discussion avec Max mais elle espérait que quand ils auraient une autre discussion, les petites seraient couchées et surtout endormies. Plus tard, Liz aida Tiffany à faire ses lettres tandis que Max joua avec Jade. Malheureusement en fin de soirée, Liz dut se rendre compte qu’il fallait bien qu’elle affronte Max. Elle sortit de la chambre des filles et rejoignit Max dans la cuisine. Lui non plus ne savait pas comment se comporter. Ils s’assirent
Max-On ne peut pas rester comme ça !

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
larilou
Isabel
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 29
Localisation : Stras
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   Ven 7 Juil - 0:56

wawawouuuw sa c'est d'la fic génialissime Very Happy hé encore bravo pour ton BAC thumleft thumright et pour Disneyland on t'en ve pas ta raison d'gueulé là-bas Mr. Green Mr.Red

vivement la suite trop impatiente de savoir ce qui va s'passéééééééé What a Face chui d'un éxité se soir... (normal pas encore eu mes resultat d'mon exam de Comptabilité Sad )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larilouu.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jamais deux sans trois...
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roswell-fanfictions :: Fan-Fictions :: Dreamer-
Sauter vers: