Roswell-fanfictions

fan-fictions sur la serie Roswell
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pile ou face?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Isamax27
Invité



MessageSujet: Pile ou face?   Mer 21 Déc - 15:02

Alors voilà une autre fic (oui, après c'est promis je me calme!! Laughing ). Elle s'appelle Pile ou face?. Dont voici le résumé:
Pile ou face ? Zan ou Max ? Liz doit choisir mais peut être que les évènements de la vie la poussera vers l’un ! Lequel ?
Voici la première partie: dites moi si je continue ou pas!! Bye
Isamax

1ère partie:

Liz descendit les escaliers du dehors tout en mettant son manteau et rencontra Kyle qui allait rentrer dans le Crashdown Café.
K-Où tu cours comme ça ?
L-J’ai oublié mon sac au supermarché. Ils ont appelé alors je vais le chercher !
K-Tu veux que je t’y emmènes ?
Liz secoua la tête
L-Mais merci quand même…A plus tard Kyle !
Liz s’éloigna alors que Kyle entra dans le Crashdown. Un peu plus tard, Liz sortit du supermarché avec son sac et se dirigea vers chez elle. En passant devant une rue sans issue, elle se sentit happer mais ne put crier, une main était sur sa bouche. Puis elle entendit une voix comme un murmure tout contre son oreille
-Ne cries pas…Je ne vais pas te faire du mal !
Liz acquiesça et elle sentit la main sur sa bouche s’en aller. Elle se retourna d’un coup pour regarder son agresseur de haut en en bas et ne put s’empêcher de sourire en voyant Max habillé très différemment de d’habitude
L-Max ? Mais…
Liz s’arrêta à un tatouage à l’épaule
L-tu n’es pas Max ?
Il secoua la tête
L-Tu es son double ? Zan ?
Il acquiesça et Liz avala difficilement sa salive
L-Tu…Tu es sensé…Tu sais que tu es sensé être…mort ?
Zan-Je sais !
L-Bien…mais là tu es vivant ?
Zan eut un sourire et acquiesça
L-Cool…Je crois que j’ai besoin d’un truc fort !
Liz s’appuya contre le mur d’arrière elle et regarda attentivement Zan. Il semblait beaucoup plus marqué par la vie que Max l’était, il était amaigri et très fatigué pourtant il avait souri.
L-Pourquoi c’est toujours sur moi que ça tombe ?
Z-Pardon ?
L-désolé…Ça ne te concerne pas…Je peux savoir pourquoi tu es là ?
Z-il faut que tu m’aides…
Liz le fixa gardant le silence, elle se revoyait quelques mois plus tôt avec le Max du futur.
L-mon aide ?
Zan acquiesça la regardant également avec attention. Elle représentait tellement pour lui, c’était son seul moyen d’y parvenir. Il sursauta en entendant une sonnerie, il cacha son sourire en la voyant sursauter en même temps que lui. Elle décrocha et soupira en entendant la voix de Maria au bout du fil
Mar-Liz ! Qu’est ce que tu fous ? Tu as dix minutes de retard et c’est la folie au Crashdown !
L-désolé Maria…J’arrive. J’y serai dans 2 minutes tout au plus !
Liz raccrocha sans laisser le temps à Maria de répondre quoi que ce soit et regarda Zan
L-il faut que j’y aille !
Z-mais…
Liz le coupa
L-Attends, je n’ai pas fini….Mes parents ne sont pas là ce soir, est ce que tu voudrais venir chez moi et on pourra discuter ?
Zan sembla hésiter mais finit par acquiescer
L-Tu sais où j’habites ?
Z-Non.
L-tu vois où se trouve le restaurant le Crashdown Café ?
Il acquiesça
L-C’est juste au dessus. J’y serai vers 20h30…D’accord ?
Z-Yo !
Liz sourit et s’éloigna en courant. Quand elle entra dans le Crashdown, elle s’en alla aussitôt dans les vestiaires où elle se changea puis elle retourna dans le restaurant pour se mettre aussitôt au travail. Maria qui s’était préparée à lui dire que ce n’était pas parce que ces parents étaient absent jusqu’à demain qu’elle pouvait se permettre d’être en retard mais en la voyant aussi travailleuse, elle se tut et travailla également. Vers 20h, Liz ferma les portes derrière les derniers clients et dix minutes plus tard, ce fut derrière le cuisinier et deux serveuses y compris Maria. Liz regarda dans la salle et eut un petit sourire en voyant que tout était bien rangé. Elle prit la recette d’aujourd’hui et partit la mettre dans le coffre de son père dans le bureau. Puis elle monta à l’étage, elle partit en vitesse dans sa chambre pour se changer. Elle sortit de sa chambre pour aller dans le salon et tomba sur la biographie de Marie Curie. Elle la connaissait par cœur mais ça lui évitait de penser à autre chose comme par exemple Zan qui allait arriver d’un instant à l’autre. Pourtant, elle ne put s’empêcher de sursauter quand elle entendit un coup contre la porte. Elle se leva, ouvrit la porte et s’écarter pour laisser entrer Zan.
Z-je ne suis pas arrivé trop tôt ?
Liz secoua la tête et partit éteindre la télévision. Elle fixa Zan qui semblait mal à l’aise, juste comme Ava l’avait été.
L-je n’ai pas eu le temps de manger…Tu as mangé ?
Zan garda le silence et regarda tout autour de lui
L-Zan ?
Il la regarda
L-Tu veux qu’on commande quelque chose ? Une pizza, un chinois ou autre chose !
Z-Euh…je ne sais pas…
L-Je reviens !
Liz s’en alla dans la cuisine et commanda deux pizzas puis elle revient dans le salon pour voir Zan fixer un puzzle qui ressemblait à une planète. Zan sentit sa présence et tourna la tête vers elle
L-Les pizzas vont arriver dans 10 minutes environ !
Zan acquiesça
L-Tu veux un cola ?
Zan acquiesça
L-Installe toi, je reviens !
Liz s’en alla mais avant de disparaître, elle jeta un dernier coup d’œil à Zan et ne put s’empêcher de sourire en le voyant hésiter à s’asseoir sur le canapé. Elle partit chercher deux colas et retourna dans le salon. Elle donna la canette à Zan et s’assit en face de lui
L-Je comprendrais si tu ne veux pas me répondre mais tu étais où ?
Zan la regarda sans comprendre
L-Ava t’a vu mort…Où tu étais jusqu’à maintenant ?
Z-Un peu partout, je ne voulais pas que Rath ou Vilondra me retrouvent…
L-Mais…
La sonnette de la porte d’entrée l’interrompit, elle se leva et s’en alla chercher les pizzas. Quand elle revint, elle retrouva Zan le regard dans le vide. Elle fronça les sourcils mais ne dit rien et partit déposer les deux boites sur la petite table du salon.
L-Je vais chercher des serviettes et un couteau.
Zan acquiesça et l’attendit. Quand Liz revint, elle s’installa devant lui et ils commencèrent à manger.
L-Alors ?
Z-J’ai besoin que tu m’aides à retrouver Ava…

A suivre... (si vous le voulez!!...)
Revenir en haut Aller en bas
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Mer 21 Déc - 18:38

la suite la suite la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Pile ou face?   Sam 31 Déc - 18:54

avec du retard!!....la suite!!
Isamax

2ème partie :

Z-J’ai besoin que tu m’aides à retrouver Ava…
Liz le fixa
L-Ava ? Mais…mais je ne sais pas où elle est partie !
Z-Justement tu vas m’aider à la trouver
L-Ah !
Zan mit un énorme bout de pizza dans sa bouche alors que Liz le regarda débitée
L-J’ai une question
Zan la regarda après avoir mit un autre bout
L-Pourquoi…Enfin en quoi, je te serais utile ?
Zan avala sa pizza avant de lui répondre
Z-Je ne sais pas où elle se trouve ! Mais avec toi, je pourrais le savoir !
L-Pourquoi ? Je suis humaine Zan !
Z-Mais plus entièrement…
Liz le coupa
L-Oui, je sais depuis que Max m’a sauvé !
Zan la regarda avec attention alors que Liz se leva pour aller s’asseoir à côté de lui
L-J’aimerais vraiment t’aider à retrouver Ava mais je ne vois pas comment je pourrais faire….Et puis comment tu sais que je ne suis plus entièrement humaine ?
Z-Ça m’est arrivé quelques fois de sentir mon double utilisé sa force et une fois, en septembre 1999, j’ai eu l’impression de m’en aller de mon corps pour aller dans le sien. J’ai vu qu’il était au dessus de toi et qu’il te soignait…
L-Mais comment ça se fait que Ava ne le savait pas ?
Z-Tu es la première à le savoir…Je n’en ai jamais parlé à personne puisque ça ne s’est jamais reproduit…
Liz acquiesça
Z-Je ne sais pas si ça va marcher mais on pourrait se connecter et j’arriverais peut être mieux à cerner l’endroit où elle crèche…où elle habite !
Liz sourit au rattrapage de Zan
L-Je sais que je me répète mais pourquoi ça marcherait avec moi. Tu devrais aller voir Max ou un autre…
Z-Une fois quand j’ai eu l’occasion de me connecter à Ava, j’ai vu et ressenti tout ce qui pouvait se passer quand elle se rappelait de toi. C’est là que j’ai appris qui tu était et j’ai également su qu’elle te respectait énormément. Je sais que tu ne juges pas à l’apparence mais tu attends de connaître davantage avant de porter un jugement
Zan se tut mais Liz ne vit toujours pas la raison alors elle lui demanda
L-Et ?
Z-Elle te respecte et je sais que vous vous êtes vraiment bien entendues et Ava te porte dans son cœur…
Liz retint un rire mais se permit de sourire
L-Donc tu penses que je pourrais t’aider à retrouver Ava ?
Zan acquiesça en finissant sa pizza. Liz remarqua qu’il fixait avec envie sa pizza que Liz avait à peine touché
L-Tu la veux ?
Zan la regarda puis acquiesça avec un énorme sourire. Liz éclata de rire en voyant Zan engloutir une autre pizza avec le même appétit que pour la première. Liz garda le silence jusqu’au que Zan ait fini sa pizza puis quand il avala la dernière bouchée, elle le regarda avec un petit sourire
L-Tu as encore faim ou ça va ?
Liz vit Zan rougir et une nouvelle fois, elle ne put s’empêcher de le comparer à Max. Il rougissait également mais il n’avait pas l’air si coupable ! Liz sourit à ses pensées mais chassa son sourire
L-Tu n’avais pas mangé depuis combien de temps ?
Z-Aussi bien ? Depuis une semaine sinon ça devait faire 3 jours que je n’avais rien dans mon ventre !
Liz lui sourit gentiment et attendit qu’il repose sa canette avant de lui poser une question qui lui brûlait les lèvres
L-Comment ça se fait que tu es en vie ? Ava t’a vu mourir…
Zan fixa un point invisible et répondit d’une voix vidé de toutes émotions
Z-Si je voulais vivre, j’étais obligé de faire croire tout le monde que j’étais mort…J’ai surpris une conversation entre Vilondra et Rath, ils étaient en train de programmer ma mort…Je savais la date, l’heure et même le lieu. C’était comme si je me suicidait, j’avais l’impression d’être complice de mon propre assassinat…Je voulais prévenir Ava de ce que je voulais faire mais j’avais peur pour elle.
L-Elle a eu mal, Zan…
Zan la regarda et Liz décela des larmes dans ses yeux
Z-Je sais mais j’avais peur pour sa sécurité. J’avais peur que Rath et Vilondra préparent quelque chose aussi pour elle si elle aurait su quoi que ce soit sur moi…
Zan se tut quelques minutes et Liz respecta son silence.
Z-Quand je me suis rendu compte que ça allait être le moment, je me suis préparé. J’ai fait croire à Rath, Vilondra et Ava que le camion n’avait pas pu freiné, comme Rath l’avait prévu
L-comment ça ?
Z-Rath peut commander l’esprit des gens…
L-Comme Ava !
Z-Non pas exactement…Ava modifie l’esprit des gens, ils font quelque chose contre leur gré mais ils ne s’en souviennent pas, Rath, lui, il commande l’esprit et sa victime se souvient de tout.
L-Oh…Mais c’est dangereux ?
Z-A long terme oui…
Liz acquiesça mais Zan remarqua qu’elle n’osait pas lui poser une question
Z-Qu’est ce qu’il y a ?
L-Toi aussi tu peux le faire alors ? Je veux dire…faire croire quelque chose à quelqu’un ?
Z-Oui mais pas longtemps…Pas comme Ava. C’est comme ça que je leur ai fait croire que j’étais mort.
L-Mais vous n’êtes pas relié entre vous ? Vous ne sentez pas ce qu’un autre ressent ?
Z-plus à présent…Quand on est né, on ressentait tout ce que l’autre vivait et au fur et à mesure, on ne sentait plus rien. Mais je ressentais à certains moments ce que Max ressentait.
L-Comme quoi ?
Liz devina un sourire sur le visage de Zan.
L-Après j’arrête de te questionner…C’est promis !
Zan acquiesça
Z-Parfois, je ressens le bonheur, la peine et la douleur de Max
L-Ça fait comment ?
Z-C’est souvent des petites picotements que j’ai
L-Mais comment ça se fait que Max ne ressent rien de ce que toi tu ressens ?
Z-Je les bloque ce qu’il devrait faire aussi
L-Vous pouvez bloquer vos sentiments ?
Z-Oui…Et on peut également bloquer les sentiments de nos doubles. C’est que faisaient Vilondra et Rath avec…
Zan regarda impatiemment Liz qui répondit
L-Avec Isabel et Michael
Z-Voilà…Ava n’a jamais ressenti les sentiments de Tess, elle, elle devait savoir les bloquer !
L-Elle a grandi avec Nasedo !
Zan acquiesça puis se leva
Z-Je vais m’en aller…
L-Où tu vas aller cette nuit ?
Z-J’ai posé mes affaires dans un entrepôt !
L-Mais ça fait longtemps que tu es ici ?
Z-Je suis arrivé hier soir…
L-Tu veux…tu veux dormir ici ce soir ? Mes parents ne sont pas là alors ils ne sauront rien !!
Zan sembla hésiter
L-Et ce n’est pas grave si tu ronfles !
Zan eut un sourire, Liz répondit à son sourire
L-S’il te plait…Je n’aimes pas rester seule quand mes parents ne sont pas là…
Z-Alors d’accord…
Liz sourit puis s’en alla chercher un oreiller ainsi que des couvertures et retourna dans le salon. Zan avait ramassé dans un coin les boites de pizza mais aussi sa canette. Liz lui donna le tout
L-Bonne nuit !
Z-Merci…A toi aussi
Liz lui sourit et s’en alla dans sa chambre. Elle mit son pyjama et se glissa sous les couvertures pour soupirer. Il n’était que 21 h 30 presque 22 heures et pourtant Liz était fatiguée. Liz ferma les yeux et commença à s’endormir. Mais vers minuit, elle se réveilla en sueur le visage décomposé de Max encore dans son esprit. Elle se leva pour aller boire un peu de lait dans la cuisine puis allait retourner dans sa chambre quand elle entendit des gémissements comme des cris de douleurs retenus, elle se dirigea vers le salon et découvrit Zan qui s’était entortillé dans une des couvertures, l’autre à terre. Elle s’approcha de lui et elle entendit plus clairement les gémissements
Z-Non…
Liz regarda un instant le visage de Zan avant de prendre la couverture tombée pour la remettre sur lui. Elle se releva et partit s’appuyer contre la cheminée. Elle se surprit à sourire devant lui. Le style de Max et de Zan étaient tellement différent, Zan ferait tâche à Roswell pourtant elle aimait son style, comme elle avait aimé la version punk de Tess, Isabel et Michael, même si les deux derniers n’avaient pas été très gentils avec Tess, c’était même peut être pour ça que Liz les aimait bien. Les cheveux de Zan étaient ébouriffés et Liz se douta que ça faisait longtemps qu’un peigne n’était pas passé à cause des nombreux nœuds. Ensuite, il y avait ces deux piercings un à l’arcade sourcilière, l’autre en dessous des lèvres et il y avait cette barbichette qui lui donnait un petit genre. Comme pour ses vêtements, il avait déchiré les manches de son tee-shirt et de sa veste ce qui avait permis à Liz de voir ses tatouages et ses muscles. Liz sourit une nouvelle fois puis s’en alla dans sa chambre où elle s’endormit profondément. Le lendemain, elle se réveilla vers 7 heures et trouva Zan toujours endormi par terre. Elle lâcha un petit rire et s’en alla se préparer pour se rendre ensuite au Crashdown pour ouvrir aux employés.

a suivre...
Revenir en haut Aller en bas
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Sam 31 Déc - 20:32

vivement la suite j'adore trop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Pile ou face?   Sam 7 Jan - 20:20

la troisième partie. bonne lecture!!!
isamax

3ème partie :

Elle lâcha un petit rire et s’en alla se préparer pour se rendre ensuite au Crashdown pour ouvrir aux employés. Quand elle remonta vers 8 heures, Zan venait de se réveiller
L-Bien dormi ?
Z-Ça allait…Et toi ?
L-Pareille…Tu viens prendre un petit déjeuner avec moi ?
Zan acquiesça avant de mettre ses chaussures et de suivre Liz dans la cuisine. Zan prit un copieux petit-déjeuner alors que Liz se contenta d’un café puis Zan partit prendre une douche et Liz lut le journal. Moins d’une demi-heure plus tard, Zan revint dans la cuisine et Liz releva les yeux de son journal
L-Qu’est ce qu’on doit faire ?
Z-On va déjà dans ton salon, ça sera plus confortable
Liz acquiesça et le suivit. Ils s’installèrent à terre, un coussin sous leurs fesses. Zan prit les mains de Liz qui ne put s’empêcher de les comparer à celle de Max. Les mains de Zan étaient plus fermes mais elles étaient aussi douces. Liz respira un bon coup et regarda Zan
Z-Maintenant tu te détends et tu me laisses faire le reste…
Liz acquiesça se disant que Max également faisait en sorte que Liz aie moins de responsabilité possible. Liz se força à se détendre malgré le fait qu’elle avait un portrait craché de Max dans son salon, elle ferma les yeux et respira profondément. Peu de temps après, elle se sentit faible alors elle serra plus fermement Zan qui lui pressa les mains puis elle vit une plage, un vendeur de glace et Ava. AVA !! Ils avaient réussi !! Mais Zan continua la connexion, Liz sentait leurs forces diminuées mais elle aussi voulait savoir où Ava se trouvait. Ils la virent rentrer dans un motel nommé « A la bonne » et enfin une plaque d’immatriculation de la Floride. Zan rompit la connexion
Z-On y est arrivé !! On a réussi !
Zan se leva et força Liz à en faire de même puis il la serra dans les bras avant de la faire tourner quelques instants. Liz lâcha un petit rire mais se força à retrouver son sérieux quand il la refit toucher terre.
L-Zan !
Z-Quoi ? Qu’est ce qu’il y a ?
L-Zan, on sait juste que Ava se trouve en Floride mais c’est grand la Floride ! Elle peut être n’importe où en Floride !!
D’un coup, le sourire de Zan disparut de son visage et Liz s’en voulut. Elle se rattrapa
L-Mais on peut s’aider d’Internet, je suis certaine qu’on pourra trouver l’adresse de ce motel et on y trouvera sûrement Ava !
Z-Tu as raison…Tu as Internet ?
L-Oui…Viens !
Liz se dirigea vers sa chambre et alluma son ordinateur. Zan prit un siège à côté d’elle et attendit que la connexion se fasse. Il vit Liz saisir une adresse puis une autre et il ne put s’empêcher de sursauter quand elle sauta sur son siège.
L-J’ai trouvé ! Le motel est nord de la Floride, à Jacksonville Beach ! On a trouvé Ava !!
Zan poussa un cri victorieux et tomba de sa chaise. Liz éclata de rire en voyant la tête de Zan puis l’aida à se relever. Elle imprima l’adresse et l’endroit où Ava devait se trouver
Z-On s’en va quand ?
Liz se retourna vers lui et retira son sourire
L-Zan, je ne pars pas avec toi !
Zan perdit une nouvelle fois son sourire
Z-Pourquoi ? Elle sera contente de te revoir !
L-Moi aussi mais je ne peux pas partir comme ça sans prévenir mes parents ! Il faut qu’ils me l’autorisent ! Et puis j’ai des choses à faire ici !
Z-Comme quoi ? Tu es en vacances !
Liz ouvrit la bouche mais trouva rien à dire. C’est vrai, elle était en vacances depuis hier pour deux semaines. Elle aurait le temps d’aller en Floride, aider Zan à retrouver Ava, même passer quelques jours avec eux avant de rentrer à Roswell.
Z-Tu sais que tu auras le temps !
Liz soupira et regarda l’écran de son ordinateur avec son point clignotant indiquant l’emplacement du motel.
L-Ce n’est pas aussi facile…
Z-Pourquoi ?
Liz soupira et se leva. Zan la suivit
L-Parce que j’ai des responsabilités ici ! Il faut que je travailles au Crashdown et je ne peux pas me permettre de quitter Roswell comme ça !
Z-Pourquoi ?
L-Parce qu’ils pourraient avoir besoin de moi !
Zan suréleva un sourcil et esquissa un sourire. Liz ferma un instant les yeux et passa ses mains dans ses cheveux
L-Bon c’est vrai quand ce moment, c’est dure mais…
Liz se laissa tomber sur le canapé
L-Mais c’est vrai que ça me ferait du bien de changer d’air !
Zan sourit et Liz eut une soudaine envie de l’embrasser. Elle regarda ailleurs et se concentra sur une fleur
Z-Quand tes parents reviennent ?
L-Dans l’après-midi…Je leur demanderais dès qu’ils reviendront !
Z-Yo !
Liz sourit et le regarda
L-Elle a changé Ava, non ?
Z-Yo…
Liz acquiesça et repensa à Ava, elle avait toujours ses cheveux roses et noires mais ils avaient poussés et elle avait gardé ses deux piercings, un était comme celui de Zan à l’arcade, l’autre c’était à la lèvre inférieur dans un coin. Zan tendit la main vers la télévision et mit une chaîne de rock. Liz sourit et passa le reste de la matinée à regarder des clips à la télévision avec Zan. Vers 15 heures, Liz entendit ses parents se garer dans la ruelle, elle soupira. Depuis que Zan était parti après avoir avalé un plat de lasagnes, Liz n’avait cessé de penser à une bonne façon pour avoir la bénédiction de ses parents pour aller en Floride mais aucune de lui sembler convenable et acceptable. Bon, elle avait appelé sa tante qui était d’accord de la couvrir sans poser aucune question mais il restait quand même à que ses parents soient d’accord. Liz lâcha un profond soupir juste au moment où son père entrait dans le salon
J-Bonjour ma chérie !
L-Bonjour…
Jeff fronça les sourcils et partit s’asseoir près d’elle
J-Il y a un problème ?
Liz le regarda et vit sa mère non loin derrière lui. Elle décida de leur dire la vérité
L-J’ai besoin de vacances…Des vraies vacances loin de Roswell…
N-Qu’est ce qu’il y a, Lizzie ?
L-J’ai juste besoin de vacances…
N-D’accord mais pourquoi ?
L-J’ai besoin de m’éloigner de Maria, de Max et des autres…S’il vous plait !
Liz se rendait compte qu’elle ne leur mentait qu’à moitié, elle avait besoin de s’éloigner de Max et de Tess, les voir se rapprocher était beaucoup trop dure. Elle intercepta un regard inquiet entre ses parents mais elle ne voulait pas les rassurer, elle voulait qu’ils acceptent. Son père soupira
J-D’accord…Je vais appeler ta tante
L-Merci papa, merci maman !
Liz les embrassa chacun son tour puis s’en alla dans sa chambre. Son père entra une dizaine de minutes plus tard
J-Elle est d’accord…il y a deux cars, un qui part dans la nuit ou un autre qui part demain un peu avant midi…
L-Je préférais prendre celui de cette nuit !
Jeff acquiesça puis s’en alla. Liz soupira et commença à faire sa valise. Sa mère frappa puis entra
N-ça va Lizzie ?
Liz acquiesça vaguement avant de continuer sa valise. Sa mère s’assit sur le lit
N-Je sais que tu es une jeune femme maintenant mais je m’inquiètes pour toi.
Liz posa un pull dans sa valise et s’assit près de sa mère
L-Je vais bien maman, j’ai besoin de respirer un autre air que Roswell
N-Mais tu nous dirais s’il y a quelque chose qui ne va pas ? Que ce soit au lycée ou ailleurs ?
Liz acquiesça et lui sourit en voyant des larmes se formaient dans les yeux de sa mère
L-Toi et papa je vous aime…
Liz enroula ses bras autour de son cou et respira son odeur
N-Nous aussi on t’aime Lizzie mais on s’inquiète pour toi…On voit que tu ne manges quasiment plus et on voit bien qu’il n’y a plus la même ambiance de travail entre toi et Maria…
Liz écarta sa mère d’elle
L-Justement, c’est pour ça que je veux m’en aller quelques temps
N-D’accord mais tu nous appelles s’il y a le moindre problème en Floride !
L-promis !
Sa mère l’embrassa avant de quitter la chambre. Liz continua sa valise puis descendit au Crashdown. Elle trouva celle qu’elle cherchait, Maria. Elle se dirigea vers elle
L-salut !
Mar-Hé Liz ! Comment tu vas aujourd’hui ?
L-ça va…Ecoutes Maria. Je vais partir quelques jours en Floride chez ma tante !
Mar-Lizzie ! Fuir n’a jamais été une solution et elle n’en sera jamais une !
L-Tu peux parler avec Michael ! Et puis je ne fuis pas, Maria ! Je veux changer d’air, il devient vraiment malsain !
Maria la regarda attentivement puis mit ses mains sur ses hanches
Mar-Déjà un, je ne fuis pas Michael et de deux, tu pars quand ?
L-Dans le courant de cette nuit !!
Mar-QUOI ??
L-Chut !
Liz regarda autour d’elles et s’aperçut que plusieurs clients les regardaient, elle ne put s’empêcher de rougir
Mar-Pourquoi ne pas avoir prévenu plus tôt ?
L-Déjà, j’ai décidé ça cette nuit et puis il fallait que mes parents soient d’accord.
Maria soupira et s’installa sur un tabouret près de Liz au comptoir
Mar-Tu es sure que c’est prudent de partir en ce moment ??
Liz la regarda et vit du coin de l’œil Max entré avec Isabel. Elle fixa son attention sur Maria
L-Maria, je ne suis plus une gamine et puis je te signale que si tu parles des skins, ce n’est certainement pas moi qu’ils cherchent !!
Maria ouvrit la bouche et la referma. Elle savait que Liz avait raison, elle avait juste peur pour elle
Mar-Tu sais quand même qu’il faut que tu en parles à Max !
L-POURQUOI ??
De nouveau, quelques clients se retournèrent et certains lâchèrent des soupirs. Mais cette fois-ci, Liz ne rougit pas même si elle sentait le regard de Max et d’Isabel sur elle. Elle baissa le ton
L-Pourquoi Maria ? Il n’est pas notre leader !
Une serveuse s’approcha d’elles
S-Les filles ! Est ce que vous pouvez baisser un peu le ton, vous allez faire fuir les clients !
L-et ben, si ils ne sont pas contents, ils savent où elle est la porte…comme toi d’ailleurs !
La serveuse ouvrit la bouche mais Maria la coupa
Mar-On va aller dehors ! Viens Liz !
Liz se laissa entraîner dans la partie privée, elles sortirent dans la ruelle
Mar-je peux savoir ce qui se passe ?
L-Rien !
Mar-Oh pitié Lizzie ! Ça se voit qui se passe quelque chose ! Tu n’es plus la même…
Liz soupira et s’appuya contre le mur avant de croiser ses bras sur sa poitrine
L-Je suis désolée Maria mais je ne vois pas pourquoi je devrais en parler à Max !
Mar-Parce que je n’ai pas du tout envie de passer les mêmes vacances que celles que j’ai passé l’été dernier !
Liz leva les yeux au ciel
L-désolée…J’ai vraiment besoin de vacances !

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Sam 7 Jan - 20:26

la suite la suite j'adore trop
liz va t elle prendre zan ou max??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pitchoun
Invité



MessageSujet: Re: Pile ou face?   Sam 7 Jan - 21:45

j'a-do-re a quand la suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Pile ou face?   Dim 8 Jan - 12:18

salut!!
merci à toutes les deux! La suite sera la semaine prochaine et ca sera la surprise qui Liz va choisir! Bye
Isamax
Revenir en haut Aller en bas
Iva behr
Invité



MessageSujet: Re: Pile ou face?   Dim 22 Jan - 18:20




Salu Isamax ta l'air super je suis nouvelle
je me nomme Iva behr

Et j'adore ta fanFics continue comme ca.

Questions: Est-ce que zan va tomber amoureux de Liz?
Revenir en haut Aller en bas
Isamax27
Invité



MessageSujet: Re: Pile ou face?   Dim 12 Mar - 0:54

Salut !
Je sais que ça fait plus de deux mois que je n’étais pas venue mais en l’espace de trois jours, ma vie est devenue un véritable enfer. Sad Alors j’ai préféré m’éloigner de beaucoup de choses et de me consacrer à ce que je voulais réussir (ou plutôt tenir ensemble : famille, école, amis et autres petits tracas…).
Je m’excuse pour cette absence mais maintenant, que le gros nuage noir même très et trop noir se dissipe peu à peu, je reviens !
Pour la fic, je la mets encore quelques jours en stand-by. Je n’ai eu quasiment aucun moment pour voir où j’en étais avec elle (ou les autres) et l’avancer. J’espère pouvoir la mettre à jour la semaine prochaine mais je ne promets rien…
Merci à celles qui ont donné leurs avis et encore désolé ! J’essayerais de passer demain et dans la semaine parce que je vois qu’il y a plein de nouvelles fics ! mais là pas le temps de les lire !!
Bye
Isamax27
Revenir en haut Aller en bas
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Jeu 7 Oct - 2:39

Hello !
Parce que je n’ai jamais aimé les fanfictions inachevées, j’ai enfin réussi à finir celle là après quoi…deux-trois ans d’attente ! Rolling Eyes

Outre le fait que quand j’avais arrêté de publier, j’avais des ennuis qui disons…prenaient un peu trop de place, j’avais perdu ma motivation. Plus j’avançais dans l’écriture et plus je me rendais compte que ça ne me plaisait pas, que ça n’allait pas dans la direction que je voulais au tout début. Je me rendais compte que « mon » Zan n’avait rien à voir avec le Zan de la série, mais qu’il ressemblait de plus en plus, à un Max, un petit peu plus rebelle qu’à l’ordinaire et encore….
Bref, voici la fin de mon histoire, bonne lecture.

Juste pour rappeler : ça se passe pendant la saison 2, quelques semaines après le retour de Max et de Tess de New York et aussi après l’épisode sur Noël mais avant l’histoire avec Laurie. Il y a juste un changement, c’est que Maria n’est pas au courant de la venue de Max du futur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: fin   Jeu 7 Oct - 2:43

Suite et fin :


L-désolée…J’ai vraiment besoin de vacances !
Maria se mit devant elle
Mar-je te comprends, ne t’inquiètes pas même s’il me manque certains passages pour te comprendre entièrement !
Liz se contenta de lui sourire
Mar-Tu me promets de prendre soin de toi ?
Liz acquiesça
Mar-Et tu m’appelles le plus souvent que tu peux !
L-C’est promis !
Maria prit Liz dans ses bras
Mar-Tu vas me manquer chica !
Liz la serra quelques instants puis elles s’écartèrent.
L-Tu ferais mieux de retourner travailler, je dois aller faire quelques courses ! Et puis, tu pourras m’excuser auprès de Carrie !
Mar-D’accord…
Maria entra par la porte arrière après avoir serré une nouvelle fois Liz dans ses bras. Liz quant à elle, elle sortit de la ruelle et se dirigea vers le supermarché pour acheter le nécessaire pour faire des sandwichs. Max lui courra derrière
Max-Liz !
Liz s’arrêta et se retourna.
Max-hé…Ça va ? Tu semblais énerver contre Maria et Carrie, non ?
Liz soupira
L-Ouais mais c’est bon maintenant…
Max-Où tu vas comme ça ?
L-Euh…au supermarché ! Il n’y a plus de pain de mie à la maison
Max-Du pain de mie ?
L-ouais pour faire des sandwichs…Max, je m’en vais de Roswell pour les vacances
Max-hein ?
Liz continua sur sa lancée sans faire attention à l’interruption de Max
L-En Floride, chez ma tante…
Max-Pour toute les vacances ?
L-je pense, je verrais avec elle mais je pense que oui…Je dois y aller !
Liz commença à s’éloigner, Max la rappela
Max-Attends Liz !
Liz s’arrêta et fit un tour de 90 degrés.
Max-Tu t’en vas quand ?
L-Cette nuit…Au revoir !
Liz regarda de nouveau le trottoir et recommença à marcher. Elle n’entendit pas Max lui dire
Max-Au revoir Liz…

Plus tard, Liz embrassa ses parents et monta dans le car qui allait la conduire jusqu’à Jacksonville Beach, avec un changement de car à Ruston, en Louisiane. Liz regarda autour d’elle mais ne vit pas Zan, elle haussa les épaules et s’installa à côté de la fenêtre. Zan l’avait prévu qu’il saurait si elle pourrait s’en aller ou pas et quand elle s’en irait. Mais il n’avait pas donné plus d’explications. Liz sourit une dernière fois à ses parents avant de les voir monter dans leur voiture. Liz regarda autour d’elle et sourit en voyant un petit garçon endormi dans les bras de son père. Elle regarda une nouvelle fois dehors et ne put s’empêcher de soupirer de soulagement en voyant Zan arrivé. Il venait de donner son ticket au contrôleur quand le chauffeur démarra et prit la route. Zan s’assit sur le siège avant Liz et se retourna
Z-tu sais quoi ? J’ai faim…
L-Tu sais quoi ? J’ai pensé à toi !
Liz lui donna son sac
L-mange ce que tu veux…
Z-merci Liz !
Liz lui sourit et mit sa tête contre la vitre et ferma les yeux. Un long trajet les attendait. Il y avait pour un peu plus de 13 heures de routes entre Roswell et Ruston, le changement de car et autant de Ruston à Jacksonville Beach. Il y avait une pause de quelques heures à Ruston mais Liz savait que ça allait être long. Liz entendit son prénom prononcée alors elle ouvrit les yeux et croisa ceux de Zan.
Z-Je peux venir à côté de toi ?
Liz allait lui demander pourquoi mais elle s’aperçut que le chauffeur ralentissait pour s’arrêter complètement devant une trentaine de personnes. Elle acquiesça préférant de loin avoir une personne à côté d’elle qu’elle connaissait plutôt qu’un parfait inconnu qui ferait du voyage un véritable enfer. Zan se leva et s’installa près de Liz qui reposa sa tête contre la vitre
Z-Bonne nuit…
Liz eut un petit sourire et ferma les yeux. Elle savait qu’elle ne dormirait pas, elle ne ferait que somnoler mais elle espérait que ça lui ferait du bien de quitter Roswell quelques temps. Elle lâcha un faible gémissement quand elle se cogna contre la vitre mais elle ne voulut pas ouvrir les yeux. Elle se concentra sur le faible son de la radio qu’elle entendait et se laissa bercer par du jazz. Au bout d’un moment, elle se releva un peu et changea de place. Au fur et à mesure des creux et des bosses, elle sentait sa tête glissait pour finir par s’appuyer sur l’épaule de Zan. Avant même qu’elle pensa à se relever, elle s’endormit profondément. Zan eut un petit sourire avant de tendre sa main pour sortir la couverture du sac de Liz. Il la recouvrit en faisant attention à ne pas la réveiller et ne put s’empêcher de remettre une mèche de cheveux derrière son oreille. Il se demandait qu’est ce qui avait séparé Liz de Max alors que quand ils s’étaient regardés, Zan n’avait vu que de l’amour. Zan avait vu leur au revoir et avait senti la peine de Max. Il sentait toujours sa douleur mais tout à l’heure, c’était vraiment intense et il ne voulait plus la revivre. Zan regarda un instant le visage de Liz puis regarda le noir à travers la vitre. De nombreuses heures plus tard, le conducteur appuya de plusieurs fois sur le klaxon en lançant une injure. Ce n’était pas l’injure qui réveilla Liz mais le klaxon. Elle releva vivement la tête se demandant l’espace de quelques minutes où elle était. Puis ça lui revint et elle reposa sa tête gardant ses yeux fermés, sur l’épaule de Zan qui sourit
Z-Ça va ?
L-Ouais !
Zan garda son sourire malgré le ton qu’avait employé Liz. Elle devait être comme lui, jamais de bonne humeur le matin surtout après avoir été réveillé aussi brutalement. Il du attendre quelques minutes avant que Liz reprenne la parole
L-désolé…
Z-Yo…
Liz sourit et se releva un peu
L-On est où ?
Z-Ça fait une demi-heure qu’on a passé Dallas !
Liz acquiesça et regarda par la fenêtre en relevant quelques instants le rideau. Il faisait jour et le paysage désertique semblait infini. Elle voyait parfois un poteau électrique comme ça au beau milieu de nulle part et se demandait qu’est ce qu’il y a faisait alors qu’il n’y avait personne à des kilomètres à la ronde. Elle soupira et rabattit le rideau. Elle se frotta les yeux puis regarda Zan qui jouait avec une de ses bagues. Il tourna la tête dans sa direction
Z-Yo !
L-Yo aussi !
Zan sourit et regarda devant lui quand Liz posa sa tête contre la vitre. Plus de trois heures plus tard, Zan secoua doucement Liz
Z-On est arrivé à Ruston !
Liz se releva et suivit Zan qui avait pris leurs bagages. Zan s’en alla mettre leurs affaires dans leur prochain car puis rejoignit Liz qui s’était appuyée contre un mur. Elle bailla.
Z-allez, je t’offre à bouffer
L-Je n’ai pas très faim !
Z-Je m’en moque, tu viens quand même !
Zan prit le poignet de Liz et l’écarta du mur. Il l’entraîna dans le premier restaurant ouvert. Il regarda le menu comme Liz. Une serveuse vint près d’eux
S-Vous avez choisi ?
Z-Deux formules de petit déjeuner !
Liz releva les yeux de son menu et ouvrit la bouche. Zan l’empêcha
Z-Merci !
Zan lui prit son menu et donna les deux à la serveuse qui s’en alla aussitôt.
L-je voulais juste un café !
Zan haussa les épaules et Liz soupira. Pourquoi elle était partie de Roswell déjà ? Ah oui, elle avait besoin de vacances. A ce moment-là, elle regrettait sa décision. Elle avait l’impression que passer quelques jours avec Zan valait de loin une soirée passée avec Pamela Troy et sa clique. Autrement dit, c’était affreux. Qu’est ce qu’elle avait hâte de montrer dans ce bus pour pouvoir dormir et aussi une grande hâte de retrouver Ava. Liz lâcha un profond soupir et s’appuya nonchalamment contre le dossier de sa banquette. La serveuse arriva quelques minutes plus tard avec deux formules qu’elle installa devant eux. Elle s’en alla en leur souhaitant un bon appétit. Liz mit ses mains autour de sa tasse de café et regarda Zan engloutir ses œufs. Zan s’essuya la bouche avec sa serviette et la regarda dans les yeux
Z-Il ne faut pas te rendre malade pour Max !
Liz but une gorgée de son café avant de lui répondre
L-Tu ne sais rien de ce qui s’est passé entre nous !
Z-C’est vrai…Dis le moi !
Liz lâcha un petit rire
L-Va en enfer !
Zan lui sourit, il posa sa fourchette
Z-C’est vrai ? Tu veux que j’aille en enfer ?
Liz ne répondit rien
Z-A près tout c’est vrai que tu y as amené mon double alors je pense que tu en es capable.


Dernière édition par Isamax29 le Jeu 7 Oct - 2:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Jeu 7 Oct - 2:44

Liz ouvrit la bouche et s’en alla d’un coup. Zan lâcha un petit grognement mais se leva et la suivit. Il la retrouva appuyer contre le mur du restaurant, pleurant. Il alla près d’elle
Z-Tu ne trouves pas qu’il y en a assez avec un qui broie du noir ?
Liz releva la tête et essuya à la va-vite ses yeux
L-Va t’en, laisse moi tranquille !
Il secoua la tête et s’approcha davantage de Liz
Z-C’est vrai que je ne sais pas ce qui s’est passé entre toi et Max ! Mais je sais que vous avez mal tous les deux !
Liz le regarda attendant la suite. Zan était à présent à quelques centimètres de Liz
Z-mais tu es en vacances Liz ! Tu peux laisser tes problèmes à Roswell !
L-Pour me les prendre en pleine face quand je reviens ?
Z-C’est vrai que ce n’est pas une bonne solution…Alors je te propose un deale ! Tu m’aides à retrouver Ava et moi, je t’aide à retrouver le sourire !…ça marche ?
Zan lui tendit sa main. Liz la regarda un instant puis leva les yeux au ciel avant de poser sa main sur celle de Zan. Zan sourit avant d’attirer d’un mouvement brusque Liz contre lui.
Z-Ça comprend aussi de manger ce qu’il y a dans nos assiettes alors en route Lisette !
L-Lisette ? Tu sais ce qu’il est arrivé à la dernière personne qui m’a appelé comme ça ?
Z-Non ! Mais je t’écoute !
L-C’était en primaire, elle a perdu quelques cheveux et s’est retrouvée avec des griffures sur le visage et une morsure à la main !
Zan lâcha un rire et Liz sourit
L-Alors je te déconseille vraiment de m’appeler ainsi !
Z-on verra….Lisette !
Zan mit son bras autour des épaules de Liz et la poussa gentiment vers l’entrée sans faire attention à son soupir. Il sourit et partirent s’asseoir à leur table.
Z-bon appétit !
Liz sourit. Qui aurait pu se douter que Zan savait être poli et aimable ? Elle n’avait jamais été à New York mais dans tous les films qu’elle avait pu voir, toutes les personnes étaient soit pressés de se rendre à leur travail ou chez eux soit c’était des délinquants qui ne pensaient qu’à voler et qui ressemblaient aux doubles des aliens qu’elle connaissait, c’est à dire de nombreux piercings, des tatouages et un langage similaire à celui de Zan. Elle regarda Zan et essuya les dernières larmes avant de prendre sa fourchette. Elle prit un bout de son bacon mais il était froid. Elle regarda Zan en se forçant à l’avaler. Zan lâcha un petit rire avant de passer rapidement sa main au dessus du plateau de Liz
Z-Ça sera meilleur chaud !
L-Merci !
Liz prit un autre bout de son bacon qui d’un coup lui semblait beaucoup plus appétissant. A la fin de leur petit déjeuner, Liz s’en alla aux toilettes se débarbouiller et se refaire une petite beauté parce que treize heures de car ça n’avait rien à voir avec un rendez-vous chez l’esthéticienne. Quand elle sortit des toilettes, Zan l’attendait près de la caisse, il lui sourit et ils sortirent
Z-Je vais me dégourdir les jambes, tu viens avec moi ?
L-Je suppose que je suis sensée accepter ?
Z-Tu supposes très bien Lisette !
Liz lâcha un petit grognement mais le suivit. Ils parcoururent les routes principales de Ruston regardant de nombreuses vitrines puis ils regagnèrent leur car. Ils s’installèrent côte à côté n’ayant pas beaucoup de place libre et attendirent le départ du car. Quelques heures plus tard alors que le car faisait route vers Jacksonville Beach et qu’il passait « Sauvez Willy » dans le car, Liz se retourna vers Zan
L-A ton avis, comment Ava va réagir ?
Z-Je ne sais pas et plus on s’approche, plus j’ai de l’appréhension
Liz acquiesça et regarda par la fenêtre, elle n’aurait jamais pensé que Zan pourrait avoir une boule dans le ventre comme les humains, elle pensait vraiment que c’était propre qu’aux humaines. Décidément, elle ne savait rien des New-Yorkais. Et peut être qu’elle avait tendance à comparer Zan à Max, elle savait que Max avait de l’appréhension quand il l’invitait à sortir ou même juste pour un devoir, mais elle pensait que Zan serait son contraire. Elle s’était trompée. Zan la fit sursauter
Z-A quoi tu penses ?
L-…A pleins de choses…
Z-A Max ?
L-En l’occurrence…Mais surtout aux évènements qui se sont passés dans ma vie ces dernières semaines…
Z-Je peux savoir ?
Liz le regarda
L-Je trouve que tu es vraiment curieux !
Z-C’est un de mes défauts…
Liz lui sourit avant de regarder de nouveau par la fenêtre
Z-Ava m’avait dit un jour qu’on battait le mal par le mal…
Liz ne vit pas le rapport avec ses problèmes, Zan comprit ses pensées
Z-Tu as parlé avec quelqu’un de Roswell ?
Liz secoua la tête
L-non, ça fait trop mal…
Z-justement…Ça te ferait moins de mal si tu en parlais à quelqu’un.
Liz le regarda. C’est vrai que ça lui ferait du bien. Ça lui avait du bien de parler à Max quand sa grand-mère mourrait alors, peut être que parler du futur de Max à Zan lui ferait aussi du bien. Elle lui parla à voix basse
L-Il y a des gens autour de nous !
Z-Et alors ? Je peux déjà imaginer ce qu’il pense de moi…
Liz sourit, c’est vrai qu’ils avaient vu beaucoup de monde se retourner sur leur passage. Zan avait un style très différent de celui de Liz
Z-Et si quelqu’un entend, ils penseront que tu es folle !
Liz lâcha un rire qu’elle étouffa avec sa main. Zan sourit heureux de l’avoir fait rire.
Z-je t’écoute patient Lisette !
Liz esquissa un sourire et regarda le paysage défiler devant ses yeux. Il se passa une heure où entre eux régnait un silence. Il n’était ni désagréable mais il n’était pas non plus agréable, il était juste là sans que ça dérange l’un d’eux. Liz finit par le briser
L-Avec Maria et Alex, on est partis voir une voyante…
Liz lui raconta en détail ce qui s’était passé du moment où elle avait appris son futur selon la voyante au moment où Max futuriste s’était envolé.
L-Depuis quand je vois Max, j’ai mal…surtout quand nos regards se croisent…Il ne dit rien mais je devine ses pensées…
Liz garda le silence essuyant une larme qui coulait sur sa joue. Elle le brisa de nouveau
L-Et là, il se rapproche de Tess parce qu’il croit que je ne l’aime pas et ça fait d’autant plus mal…
Liz laissa échapper un sanglot. Zan la regarda et ne sut que faire. Il n’avait pas l’habitude des scènes comme celle-ci. C’est vrai ! Ava n’avait jamais pleuré ni Vilondra ou alors si ça avait été le cas, il n’était pas dans les parages. Il se gratta le menton et regarda autour de lui. Personne ne les regardait, c’était déjà ça ! Il haussa les épaules mettant sa fierté de côté et attira Liz contre lui
Z-Allez viens Lisette !
Liz se laissa faire et pleura de plus belle en sentant Zan la serrer contre lui. Elle étouffa ses pleurs dans sa veste, Zan lui parla d’une voix calme mais aussi douce
Z-Je sais que Max a mal et je peux imaginer que c’est parce qu’il sait que tu caches quelque chose mais il ne sait pas quoi…Maintenant je comprends pourquoi j’avais l’impression de mourir à ce moment-là…
L-Et c’est de ma faute !!
Z-Non…C’est de la faute à Max de ne pas croire en toi…
Liz releva les yeux vers lui, Zan lui sourit
L-il croit en moi…il me l’a dit à Noel dernier…c’est juste que je ne lui donne pas toutes les pièces du puzzle….Je le voudrais mais je ne le peux pas…
Liz remit sa tête sur le torse de Zan et se tut. Quant à Zan, il était vraiment perdu. Il n’aurait jamais pensé qu’il était capable d’être attentif, et encore moins amical avec quelqu’un d’humain. Il lâcha un fin soupir avant de poser son bras autour de Liz et de suivre son exemple. Le reste du voyage fut parfois calme, parfois chahuteur mais souvent il avait été source de souvenirs échangés. Quand ils arrivèrent à Jacksonville Beach, il faisait nuit. Ils trouvèrent un hôtel, prirent une chambre à deux lits et essayèrent de dormir mais tous deux avaient l’esprit ailleurs. Quand les premiers rayons du soleil traversèrent les fins rideaux, Liz sortait de la douche
Z-ça fait du bien ?
L-Oh oui…Je t’ai laissé de l’eau chaude !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Jeu 7 Oct - 2:48

Zan sourit et Liz leva les yeux au ciel avant de répondre à son sourire, Zan pourrait en créer de l’eau chaude si vraiment il en avait besoin. Zan se tira du lit et s’en alla dans la salle de bains. Liz s’habilla et se coiffa. Elle venait de finir de se préparer quand Zan sortit de la salle de bain avec seulement une serviette enroulée autour de sa taille. Il rit en voyant le regard embarrassé de Liz et après avoir pris des affaires propres, il retourna dans la salle de bains. Plus tard, Liz paya leur petit-déjeuner puis ils s’en allèrent à la recherche de l’hôtel et surtout d’Ava. En fin de matinée, Liz appela d’abord sa tante pour la remercier puis ses parents pour les dire qu’elle était bien arrivée. Elle dut leur mentir quand ils demandèrent à parler à sa tante, elle leur dit qu’elle était partie faire quelques courses. Puis elle appela Maria
L-Maria, c’est Liz !
Mar-hé comment tu vas ? Le voyage n’a pas été trop long ?
L-Tout va bien. Ma tante t’embrasse et Alex aussi !
Mar-D’accord, je transmettrais…Tu me manques, déjà !
Liz eut un petit sourire
L-Moi aussi Maria, mais j’ai besoin de m’éloigner de Roswell quelques temps !
Mar-Je sais…C’est juste que Roswell paraît vide sans toi !
L-Tu sais quand même que je vais revenir ?
Liz entendit le petit rire de Maria, elle sourit. Zan lui fit signe de se dépêcher, elle acquiesça dans sa direction
L-Allez Maria, je vais te laisser…Je te fais de gros bisous !
Mar-A plus tard ma puce !
Liz raccrocha et partit près de Zan
L-Tu l’as vu ?
Z-non, j’ai juste faim !
Liz soupira puis le suivit dans le plus proche restaurant qu’ils trouvèrent. En fin d’après-midi, Liz entra dans l’hôtel « A la bonne » ayant marre de faire le piquet devant cet hôtel et alla à l’accueil, un vieil homme releva les yeux
L-Bonjour monsieur…J’aimerais savoir si une jeune fille faisant à peu près cette taille a une chambre chez vous !
Homme-Peut être bien…Peut être pas….
Liz leva les yeux
L-S’il vous plait, monsieur…Elle a les cheveux roses et noirs coupées au niveau des épaules, elle a deux piercings, un ici et l’autre là…
Liz lui montra sa lèvre et son arcade sourcilière. L’homme leva un sourcil
H-Et pourquoi vous voulez voir cette jeune fille ?
L-C’est une amie très importante pour moi…
H-Très importante ?
L-Monsieur s’il vous plait !
Il s’appuya contre le dossier de son fauteuil
H-Elle n’est pas encore rentrée…elle rentre souvent vers 23 heures !
L-Merci…Mais vous pouvez garder le secret, j’ai envie de lui faire la surprise !
Le vieil homme acquiesça avec un sourire, Liz sortit et retrouva Zan appuyé contre un lampadaire.
Z-Alors ?
L-Il m’a dit qu’elle était bien dans cet hôtel mais elle n’est pas là…Il ne sait pas quand elle rentre…
Zan lâcha un petit soupir et regarda Liz
Z-Lisette ?…Tu sais ce que j’ai envie de faire ?
L-oui ! Manger !
Zan sourit se rendant compte que Liz n’avait même pas soupiré quand il l’avait appelé Lisette et qu’elle commençait à le connaître
L-tu sais que je me demande où tu mets tout ce que tu manges !
Z-dans mes muscles !
Liz rit ouvertement et commença à s’éloigner. Zan la rattrapa
Z-Quoi tu en doutes !
Liz acquiesça avec un sourire mais n’en dit pas plus. Plus tard, un peu avant 23 heures, alors que Zan dormait, Liz se leva et sans faire du bruit, elle se prépara puis s’en alla. Elle se rendit à l’hôtel où Ava logeait et le vieil homme lui sourit.
H-Elle vient juste d’arriver, c’est la chambre 24 !
L-Merci !
Liz monta en vitesse les marches et s’arrêta au deuxième étage. Elle frappa à la chambre 24 et attendit quelques instants avant de voir Ava lui ouvrir la porte
L-Salut !
A-Liz !?! Mais…Entres !
Ava s’écarta pour la laisser entrer puis referma derrière elle
A-Qu’est ce qui t’amène ici ?…et puis d’abord comment tu m’as trouvé ??
L-Je te répondrais, je te le promets mais avant j’aimerais que tu me suives !
Ava fronça les sourcils mais acquiesça. Elle se leva et ensemble, elles sortirent de l’hôtel. Liz conduisit Ava jusqu’à leur hôtel puis arrivé devant leur chambre, Liz lui dit de ne pas faire du bruit. Ava acquiesça et elles entrèrent dans la chambre. Ava plaqua sa main sur sa bouche pour étouffer un cri et regarda Liz avec une incompréhension totale. Liz lui chuchota
L-Il est venu à Roswell en me demandant de l’aider pour te rechercher.
A-Mais il est…
L-Vivant ? Oh oui !…Je vous laisse, vous avez besoin de parler !
Liz ouvrit la porte, Ava alla près d’elle
A-Où tu vas ?
L-Me promener sur la plage…A plus tard…
Liz sortit et se rendit vers la plage. Elle se déchaussa et marcha quelques mètres en sentant ses pieds s’enfoncer dans le sable froid. Elle s’assit et regarda devant elle. Elle ne voyait pas grand chose à part des étoiles mais elle pouvait deviner l’écume des vagues. Elle ferma les yeux et prit une grande bouffée d’air marin. Elle ramena ses genoux contre sa poitrine et les entoura de ses bras pour se tenir au chaud. Elle posa son menton sur le haut de ses genoux et attendit toujours en gardant ses yeux fermés. Elle sentit un air plus froid que les autres et eut un faible frisson. Elle ouvrit les yeux et regarda autour d’elle, la mer avait monté. Elle sourit et se leva. Elle s’en approcha et laissa une vague recouvrir ses pieds. Un sourire apparut sur son visage mais bientôt des larmes perlèrent ses yeux et sans qu’elle puisse le retenir, elles coulèrent sur ses joues. Tout autour d’elle des couples se formaient, Maria et Michael, Tess et Max et maintenant Ava et Zan ! Et elle ? Elle était seule…alors qu’elle aurait du être avec Max et que ça aurait du être Tess qui devait être seule…Liz baissa la tête et regarda les vagues recouvrirent ses pieds. Elle essuya une larme qui descendait doucement dans son cou et regarda devant elle. Elle avança de quelques pas et s’arrêta quand ses genoux étaient sous l’eau. Elle avait l’impression que cette dernière lui coupait les jambes tellement qu’elle était froide. Elle soupira et commença à reculer, elle retourna près de ses chaussures et attendit que les minutes passent. Elle ne savait pas combien de temps était passé depuis qu’elle avait quitté la chambre d’hôtel mais elle avait l’impression qu’il faisait moins noir que quand elle était arrivée. Elle sursauta quand une couverture la recouvrit. Elle releva les yeux et découvrit Ava. Elle lui sourit puis regarda de nouveau devant elle. Ava s’assit près d’elle
A-Et Roswell ?
L-J’avais besoin de m’éloigner….Et toi, pourquoi tu as choisi la Floride ?
A-Je ne pouvais pas retourner à New York et puis j’ai toujours voulu me réveiller et avoir la mer en face de moi !
Liz lui sourit, c’était aussi ce qu’elle appréciait quand elle allait chez sa tante.
A-Pourquoi ton pantalon est mouillé ?
Liz leva les yeux au ciel
L-pour rien…
Liz la regarda et lui fit un minuscule sourire
A-Tu rentres ?
Liz acquiesça et se leva. Elle enroula plus serré la couverture autour d’elle et suivit Ava. Quand elles rentrèrent dans la chambre, Zan se retourna de la fenêtre
Z-Tu as pris un bain ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Jeu 7 Oct - 2:49

Il montra du menton le bas de son pantalon
L-…Juste mes pieds mais une plus grande vague m’a surprit ! Je vais me changer !
Liz entra dans leur salle de bains et se mit en pyjama. Ava frappa puis entra
A-euh, ça te gênes si on dort ensemble ? Je pourrais retourner à l’hôtel mais je suis fatiguée…Mais je le peux si ça te déranges !
L-Non, ça va…
Liz lui sourit et elles sortirent de la salle de bains pour se mettre sous les couvertures
Z-hé les gazelles !
A-La ferme Zan !
Z-Je me demandais juste s’il ne serait pas possible que je me mette entre vous deux !
Liz et Ava se regardèrent avant de rire
A-même pas dans tes rêves !
Ava tendit sa main et éteignit la lumière. Liz lâcha un petit soupir et s’endormit. Le lendemain matin, elle fut réveillée par Ava qui sautait sur le lit
A-Debout !!
Liz lâcha un grognement avant de rabattre ses couvertures sur elle. Ava les lui retira d’un coup sec
A-Allez debout ! Il est l’heure !
L-Quelle heure ?
A-huit !
Liz releva la tête et la regarda
L-il n’est que huit heures ??
Ava lui tendit le réveil avec un sourire
L-Tu es folle !
Liz se laissa tomber, Zan sortit de la salle de bain
Z-Je t’ai amené un verre d’eau…
Liz garda les yeux fermés
L-pourquoi ?
A-C’est le truc à Zan…Quand on ne se lève pas assez vite, il nous le verse !
Liz ouvrit les yeux et regarda Zan qui abordait un sourire victorieux avec son verre dans la main. Liz soupira et s’assit sur le lit
L-Pourquoi à huit heures ?
Z-Cool la coiffe !
Liz toucha ses cheveux et les imagina très bien. Elle avait une touffe, elle regarda Zan méchamment qui s’approcha d’une table où des croissants étaient posés. Il en prit un et prit une morsure avant de répondre à Liz
Z-Parce qu’on a plein de choses à faire !
L-Ah ouais ? Et quoi ?
Liz se frotta les yeux et les regarda tour à tour quand personne ne répondit. Elle soupira
L-Qu’est ce que vous avez préparé ?
Z Lève-toi et tu verras !…On t’attend en bas !
Zan se dirigea vers la porte mais il fit demi-tour et prit le panier rempli de croissant
Z-T’en auras si tu te dépêches !
Ava et Zan sortirent laissant Liz assisse au milieu de son lit. Liz soupira une dernière fois avant de sortir du lit et d’aller se préparer. Une demi-heure plus tard, elle descendit dans le bar de l’hôtel et trouva Ava et Zan devant un café. Elle se laissa tomber sur une chaise mais sourit en voyant un café chaud devant elle, un croissant à côté de la tasse
L-Merci…
Leur petit déjeuner fut silencieux puis quand Zan finit son dernier croissant, ils sortirent de l’hôtel et pendant toute la matinée, ils se promenèrent dans la ville. Pour le déjeuner, ils prirent à emporter et s’installèrent sur la plage. Pendant le repas, Liz souriait souvent, elle aimait quand Zan et Ava se chamaillaient. Plus tard, Zan se leva et commença à se déshabiller
Z-Je vais piquer une petite tête ! Tu viens avec moi Lisette ?
L-Non merci !
Z-Ava ?
Ava tourna la tête vers l’eau et acquiesça
L-Vous êtes dingue ! Elle est gelée !
A-Pour se réveiller, il n’y a rien de mieux !
L-pour attraper la crève aussi !
Ava regarda Zan et lui sourit. Ava se déshabilla, se mettant en sous vêtements et s’en alla avec Zan dans l’eau. Liz les regarda un instant les prenant pour des fous puis s’en alla mettre les restes de leur déjeuner dans la poubelle. Elle allait faire demi-tour quand deux mains la saisirent à la taille. Elle se retourna et découvrit Zan
Z-Lisette !
Liz eut un petit sourire, elle s’était habituée à ce surnom idiot
L-Qu’est ce qu’il y a ?
Z-Je suis certain qu’un petit bain te ferait le plus grand bien !
L-J’ai pris une douche ce matin !
Z-Ah…
Liz s’écarta de Zan mais avant qu’elle eut le temps de faire un pas, Zan l’attrapa et Liz se retrouva la tête en bas d’un côté, les jambes de l’autre perchée sur l’épaule de Zan. Elle lâcha un cri strident
L-Zan, je t’en prie, lâches moi !
Mais Zan se contenta de sourire et d’avancer vers la mer. Liz continua à le supplier tout en frappant son dos
L-Zan, s’il te plait, pose moi par terre !
Z-Laisse moi réfléchir…Mmmhhh…Non !
L-Zan !!
Liz essaya de se redresser mais elle n’y arrivait pas
L-Allez Zan ! Ne fais pas l’idiot !
Zan lança un sourire à Ava toujours dans l’eau et retira les chaussures de Liz
L-Zan…Arrêtes s’il te plait !
Z-patience Lisette !
Liz le frappa plus durement mais Zan ne la lâchait toujours pas. Liz vit qu’à présent, Zan avait les pieds dans l’eau et qu’il s’enfonçait de plus en plus
Z-Tu veux toujours que je te lâche ?
L-oui !
Z-Tu en es bien sur ?
L-Oui !
Z-Alors c’est d’accord !!
Liz se mit à crier quand Zan la lança dans l’eau. Elle se redressa aussitôt et vit Ava rire aux éclats tout comme Zan.
L-Vous allez me le payer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Jeu 7 Oct - 2:50

Elle s’élança vers Ava et la poussa dans l’eau. Bizarrement l’eau n’était pas froide comme elle l’était hier soir, au contraire, elle était chaude et agréable. Liz prit même plaisir à être dans l’eau. Mais bientôt, ils sortirent et retournèrent près de leurs affaires. Liz s’enroula aussitôt dans une serviette et s’assit en veillant à ce qu’aucune partie de son corps ne dépasse, Zan alla près d’elle et posa une main sur la couverture. Liz sentit la couverture se chauffait et quelques instants plus tard, Liz était entièrement sèche. Elle regarda Zan et lui sourit
L-Merci !
Zan lui sourit également et se releva pour enfiler ses vêtements. Ava et Zan s’assirent aussi et tout comme Liz, ils regardèrent l’eau qui venait et qui repartait sur le sable, tous perdus dans leurs pensées.
Z-Lisette, tu préfères des piercings ou des tatouages ?
L-Je t’arrête Zan ! Je ne vais pas me faire percer et encore moins tatouer !
Z-Pourquoi ?
L-Parce que sinon dès mon retour à Roswell, je vais me faire tuer par mes parents !! Et j’aimerais bien vivre quelques années de plus !!
Ava sourit tout comme Zan
Z-dommage, ça aura été mon cadeau !
L-Tu as déjà fait beaucoup Zan !
Puis ce fut de retour le silence. Plus tard, ils se dirigèrent tous vers l’hôtel d’Ava. Cette dernière devait vider sa chambre pour venir s’installer avec Liz et Zan, elle partagerait le lit de Liz. Arrivés près de l’hôtel, Ava s’arrêta
A-Avant d’aller vider ma chambre, j’aimerais vous montrer quelque chose ! Suivez-moi !
Ava entra dans une ruelle et ouvrit une porte de garage, elle alluma la lumière et se retourna vers ses deux amis qui étaient estomaqués. Dans ce garage, il y avait une voiture, un cabriolet rouge pour être exact
L-Ava ??
A-C’est…C’est un cadeau qu’on m’a fait !
Liz la regarda plus attentivement. Ce n’était pas qu’elle doutait de la sincérité d’Ava, c’était juste que ce n’était pas un cadeau bénin.
A-Vous savez le petit vieux à l’accueil ?
Ils acquiescèrent
A-Il a eu un attaque et il a failli mourir. Mais j’ai appelé les secours à temps et pendant qu’il était à l’hôpital, je me suis occupée de son hôtel. Quand il est sorti, il me l’a offerte en me disant qu’elle appartenait à son fils mais que même si il était mort, il n’avait jamais eu l’occasion et aussi le courage de la vendre. Il me l’a donné en me disant d’en prendre soin !
Ava eut un sourire embarrassé puis Zan grimpa à l’intérieur
Z-Elle est superbe ! On va faire un tour ?
A-on doit vider ma chambre ! Tu n’auras qu’à la conduire pour aller à votre hôtel
Z-Ça me convient !
Moins de trois-quart d’heure plus tard, toutes les affaires d’Ava étaient emballées et mis dans la voiture. Zan s’installa au volant, Liz à l’arrière. Ava prendrait la place passager dès qu’elle aurait fini de dire au revoir. Tout juste cinq minutes plus tard, ils étaient tous les cheveux au vent et le soleil sur leur visage, souriant à l’instant présent. Beaucoup plus tard, alors que Liz se préparait dans la salle de bains pour aller se coucher, Zan et Ava discutèrent
A-D’accord mais on attend qu’elle dorme !
Zan acquiesça et s’allongea sur son lit. Liz sortit de la salle de bains en baillant, elle se glissa sous les couvertures et se retourna vers Ava qui venait de rabattre les couvertures sur elle
L-Est ce que demain vous pourriez éviter de me réveiller avant 9 heures ?
Zan se contenta de sourire
L-Parce que je suis quand même sensée être en vacances !!
A-D’accord ! Bonne nuit !
Ils se souhaitèrent bonne nuit puis ils éteignirent la lumière. Liz lâcha un petit soupir et pensa à Roswell. Depuis qu’elle avait quitté la ville, elle n’avait pensé que une ou deux fois à Max et les autres. Bien sur, ils lui manquaient mais elle n’avait pas le temps de s’ennuyer avec Zan et Ava. Elle sourit avant de s’endormir. Une heure plus tard, Zan se leva et alla secouer Ava. Ils se levèrent et sans faire de bruit, ils ramassèrent leurs affaires et partirent les mettre dans la voiture. Zan revint dans la chambre et retira doucement les draps recouvrant Liz. Il posa sur elle la même couverture que pendant le voyage et la prit délicatement dans ses bras. Il entendit Liz lâcher un fin grognement mais n’y fit pas attention. Il descendit les escaliers et retrouva Ava qui venait de payer la note de l’hôtel, ils se dirigèrent vers la voiture et Zan installa Liz à l’arrière, puis il partit s’installer à l’avant.
Beaucoup plus tard, alors que le soleil pointait doucement le bout de son nez, Liz bougea dans son sommeil. Elle ouvrit doucement les yeux et croisa le regard d’Ava qui s’était retournée.
A-Yo !
Liz eut un petit sourire avant de refermer ses yeux lourds.
Z-Elle se réveille ?
A-doucement !
Liz les entendit discuter mais ses paupières semblaient trop lourdes pour les garder ouvertes. Elle lâcha un fin soupir et tendit l’oreille. Elle entendait un musique mais elle n’aurait pas su dire quelle style c’était et encore moins qui chantait, un bruit de moteur…attends un bruit de moteur ? Liz se releva d’un coup et regarda autour d’elle. Oui, elle était bien dans la voiture d’Ava mais elle ne se souvenait pas d’y être rentrée ! Elle regarda Ava qui regardait à travers la vitre ouverte puis elle regarda Zan qui croisa son regard dans le rétroviseur intérieur
Z-Réveil un peu brutal ?
Liz acquiesça reprenant peu à peu ses esprits. Elle demanda d’une voix pâteuse
L-Pourquoi on est dans la voiture ? Et puis, où on va ?
Z-New York !
Liz ouvrit doucement la bouche, Ava sourit.
A-On veut que tu vois où on a grandi !
Liz leva les yeux au ciel. Elle avait toujours voulu aller à New York pour voir ses buildings qui touchent les nuages, voir ses gens qui courent plus qu’ils ne marchent. C’était un rêve qu’elle ne pensait jamais devenir réalité ! Elle eut un sourire béat et s’appuya contre le siège en lâchant un petit bâillement
A-On t’a mis des vêtements dans le sac à tes pieds !
L-Merci !
Liz se baissa et le prit. Elle l’ouvrit et sortit les vêtements. Elle commença à se déshabiller en ne voyant pas le regard insistant de Zan. Ensuite, elle se coiffa à la va vite en passant ses mains dans ses cheveux puis elle s’avança vers l’avant de la voiture.
L-C’est encore loin ?
Z-Environ 3 heures !
Liz garda le silence un instant
L-Vous n’avez pas peur de revoir Rath et Vilondra ?
Z-On connaît leurs endroits…
Liz acquiesça et se tut. Elle sentit que Zan et Ava étaient un peu tendus alors elle respecta leurs silences. Les trois heures restantes de routes furent silencieuses, il n’y avait comme bruit de fond que la radio avec ses animateurs et ses musiques qui passaient. Quand ils pénétrèrent dans New York, Zan ouvrit le toit ouvrant permettant ainsi à Liz de regarder ses buildings faits de verre et d’acier. Liz s’appuya contre son dossier de siège et regarda en l’air. Un sourire éclatant apparut et sans qu’elle puisse s’en empêcher, elle leva ses bras vers le ciel comme si elle voulait attraper un nuage. Elle prit une profonde inspiration et constata que ça faisait vraiment du bien de quitter l’air de Roswell. Elle se laissa conduire et revient sur « terre » seulement quand Zan arrêta la voiture. Elle les regarda avec toujours son sourire éclatant
Z-On va croquer un bout !
Liz acquiesça et les suivit docilement. Là, à New York, Liz prenait la place de Zan et d’Ava. Elle était perdue comme ils l’avaient été dans sa maison. Ils prirent leurs petits-déjeuners sur une terrasse d’un café puis ils allèrent montrer à Liz les différents endroits de New York. Quand midi sonna, ils étaient en plein milieu d’un avenue et en l’espace de quelques minutes, l’avenue qui était déjà bien remplie, se bonda d’un seul coup. Liz perdit aussitôt de vue Zan et Ava se faisant bousculer de tous les côtés. Elle se hissa jusqu’au mur du bâtiment le plus proche et s’y plaqua. Elle regarda avec méfiance et peur toutes ses personnes qui passaient devant elle sans la voir. Puis elle sentit une main prendre la sienne et fut soulagée de voir Zan. Il lui fit un petit sourire puis l’entraîna contre lui.
Z-tu étais perdue Lisette ?
Liz ne répondit rien. C’était la vérité mais si elle parlait, elle allait pleurer.
Z-Allez viens, je meurs de faim !
Il l’entraîna avec lui et ils rejoignirent Ava.
A-Ça va ?
Liz acquiesça sans lâcher la main de Zan qu’elle tenait fermement comme si sa vie en dépendait. Ava lui sourit puis ils cherchèrent un petit restaurant. Le soir, alors qu’ils étaient dans le même restaurant que le midi et qu’ils attendaient leur dessert, Liz s’excusa et alla aux toilettes. Elle alluma le jet d’eau et s’appuya contre le lavabo, elle lâcha un profond soupir en regardant l’eau s’écoulée et repensa à l’après-midi. Elle avait collé soit Ava soit Zan mais jamais elle ne s’était éloignée d’eux de plus d’un mètre et encore un mètre c’était beaucoup ! Elle mit ses mains sous l’eau puis s’aspergea son visage, elle se regarda dans la glace et eut la surprise de voir Zan avec un sourire
Z-ça va ?
Liz se retourna et acquiesça. Zan arracha du papier et s’approcha de Liz pour le lui donner. Liz le prit et s’essuya son visage dégoulinant.
L-Merci !
Z-A ton service, Lisette ! En fait, on a pris deux chambres pour cette nuit !
L-oh…Où ?
Z-Ici tiens !
Liz écarquilla les yeux. Manger dans un grand hôtel-restaurant était une chose mais y dormir en était une autre.
Z-C’est pas tous les jours qu’on est à New York !
Liz eut un petit sourire et se sentit rougir
L-Tu sais que ce sont des toilettes pour les femmes ?
Z-Ouép ! C’est même pour ça que j’étais sur de te trouver là…
L-D’accord mais tu n’es pas une…
Le dernier mot de Liz mourut sur les lèvres de Zan qui se pressaient contre celle de Liz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Jeu 7 Oct - 2:51

Zan se plaqua contre Liz qui était à présent collé au mur. Il profita de la surprise de Liz pour laisser sa langue voyager dans la bouche de Liz et il passa une de ses mains sous le débardeur de Liz qui lâcha un petit cri de surprise étouffé dans sa bouche. Zan mit fin au baiser puis mit ses deux mains autour du visage de Liz et attendit qu’elle ouvre les yeux. Il lui un sourire diabolique
Z-Voilà pourquoi je me trouvais dans les toilettes des dames….
Puis il s’en alla laissant Liz sous le choc. Cette dernière regarda la porte s’immobilisait puis resta quelques minutes de plus dans les toilettes le temps de reprendre ses esprits et décida de rejoindre Ava et Zan. Le reste du repas furent comme à l’habitude, très chahuteur entre Ava et Zan. Liz ne put une seule fois croiser le regard des deux. Comment elle avait pu laisser se produire ce baiser ?? Comment ? Si elle était venue avec Zan, c’était tout d’abord pour retrouver Ava et qu’ils forment un couple et aussi pour faire le point avec sa vie. Mais maintenant, tout était à l’envers, Ava et Zan semblaient être plus des amis quasiment un frère et une sœur plutôt qu’un couple et quant à la vie de Liz, elle était encore plus chamboulée qu’auparavant. Liz y pensait toujours, allongée dans son lit à côté d’Ava. Elle lâcha un fin soupir qui parvint aux oreilles d’Ava qui se souvint de la rapide conversation qu’elle avait eu avec Zan avant et après qu’il la rejoigne dans les toilettes
A-Zan, il faut qu’on parle
Zan la regarda
A-Est ce que tu l’aimes ?
Zan garda son silence
A-Je ne devrais même pas te dire ça mais Liz est mon amie et je sais quand ce moment, elle est perdue alors si tu veux essayer quoi que ce soit avec elle, soit sympa ne lui fait pas mal.
Zan sourit puis se leva et l’embrassa sur la joue
Z-Merci Ava !
Puis il était parti pour revenir à peine 5 minutes après.
A-Alors ?
Z-Je lui ai dit…
A-et qu’est ce qu’elle a répondu ?
Z-Je sais pas !
Ava fronça les sourcils
A-Allez quoi, Zan !
Z-Je suis parti après l’avoir embrassé !
Ava secoua la tête mais ne dit rien. Il fallait juste espérer que Liz ne parte pas en courant.
Ava eut un sourire et alluma la lampe de chevet
A-Liz ?
Il n’y eut aucune réponse pourtant Ava pouvait sentir qu’elle ne dormait pas
A-Je sais que tu ne dors pas !
Liz tourna la tête vers elle et se contenta de la fixer
A-Ça va ?
Liz secoua la tête
L-Je suis perdue…
A-A cause du baiser ?
Liz la regarda plus attentivement
A-Je sais ce qui s’est passé dans les toilettes…tu veux en parler ?
Liz acquiesça et s’installa autrement. Sur le dos ne pouvant pas regarder Ava
L-Je ne sais pas quoi y penser…je veux dire, il est sensé être avec toi !
A-hé Liz !
Liz la regarda
A-Tu te rappelles la fois où on avait parlé de Max et de Zan ?
Liz acquiesça et Ava continua
A-A la différence de Max, je t’avais dit que Zan avait toujours l’air de chercher autre chose peut être que c’est en toi qu’il l’a trouvé !
Ava se tut et regarda Liz qui semblait perdue dans ses pensées. Elle reprit
A-Je n’étais pas l’âme sœur de Zan hier et je ne le suis toujours pas aujourd’hui ou demain. Zan et moi, on sait qu’on est des amis…et juste des amis
L-mais tu l’aimes ?
A-Oui, je l’aime mais pas comme tu penses. Quand tu es venue me chercher à l’hôtel et que tu es partie, on a beaucoup discuté et on s’est rendu compte qu’entre nous deux, il n’y aurait rien d’autre que de l’amitié, voir de la fraternité.
Un silence s’installa, Ava décida de le briser au bout de cinq minutes
A-Tu devrais peut être en parler directement avec lui…Il est dans la chambre voisine !
Liz releva un instant les yeux vers Ava, ouvrit la bouche mais la referma. Elle tourna la tête vers la porte, se leva et sortit de la chambre. Elle se dirigea à petits pas vers la porte à côté et prit une profonde respiration. Elle frappa et attendit. Puis elle entendit la voix de Zan qui lui disait d’entrer. Elle appuya sur la poignée sentant son cœur battre à tout rompre dans sa poitrine et entra. Zan était assis sur le lit et sourit en voyant Liz entrer. Il se leva et s’approcha d’elle
Z-Il y a un problème Lisette ?
L-Non !…enfin je ne sais pas…
Liz soupira et partit s’asseoir sur le lit.
L-J’aimerais savoir ce qui va se passer ?
Z-Quand ?
L-entre nous je parle !
Z-Oh !
Zan s’approcha de Liz et s’assit près d’elle.
Z-Tu voudrais qu’il se passe quoi ?
Liz le regarda et le vit sourire, elle secoua la tête
L-J’en sais rien mais…
Zan tendit sa main vers le visage de Liz et remit une mèche derrière son oreille. Liz regarda attentivement Zan et le vit s’approcher d’elle, de son visage.
Z-C’est à toi de choisir.
L-Je…
Au fur et à mesure que Zan s’avançait vers Liz, cette dernière se cambrait pour finalement se retrouver allongée sur le lit, Zan au dessus d’elle.
Z-Tu as un seul mot à dire et je me recule…
Zan regarda attentivement Liz qui secoua la tête et releva la tête pour poser ses lèvres sur celles de Zan. Ce dernier ne se fit pas prier, il approfondit le baiser et en quelques instants, Liz perdit la notion du temps, mais aussi le contrôle de son corps. Quand elle reprit tous ses esprits, les bras de Zan l’entouraient fermement mais tout en douceur. Liz pensa à cette nuit où Zan l’avait fait tomber dans un monde utopique où sa peau semblait brûler à chaque effleurement venant de Zan, elle avait eu l’impression qu’à l’intérieure d’elle-même, elle était un volcan en éruption. Jamais elle n’avait senti avec Max autant de sensation, elle se rappelait qu’elle avait l’impression d’être ailleurs, mais avec Zan c’était juste une expérience exceptionnelle. Liz ferma les yeux tentant de faire abstraction aux sensations que Zan pouvait lui procurer avec sa respiration qui arrivait dans le creux de son cou. Finalement Liz s’endormit alors que Zan se réveillait. Il pouvait deviner les courbes de Liz et tout en silence, avec ses pouvoirs, il ramena le drap sur eux. Il savait que dès que le jour se lèvera, Liz serait de nouveau pudique. Il avait également peur qu’ils restent au lit plus tard qu’Ava et que cette dernière décide d’aller voir ce qu’ils faisaient. Il referma les yeux et pensa à cette nuit. Liz l’avait tellement surpris. Au début, elle était pudique, presque timide pour qu’à la fin, elle prenne les devants et l’amène dans des sensations uniques. Il n’avait jamais connu cela avec Ava et il ne serait jamais douté que se puisse être une simple terrienne qui lui procure ses sensations. Il ferma les yeux et ne les rouvrit que quand il la sentit bouger dans ses bras. Il attendit quelques instants pour la voir se retourner dans ses bras. Elle avait toujours les yeux fermés, il pouvait sentir qu’elle reprenait doucement conscience. Quand elle ouvrit les yeux, Liz tomba sous le regard de Zan qui la fixait. Elle se racla la gorge et se mit autrement
L-Euh…Je voulais savoir…ce qu’on…Enfin, je voulais savoir ce qu’on allait dire Ava ?
Zan eut un petit rictus
Z-ce n’est pas ses problèmes ! C’est notre vie !
Liz réfléchit à sa remarque et acquiesça. Elle se tut et laissa courir furtivement son doigt sur le torse de Zan qui l’arrêta. Il reposa sa main mais à son tour, il passa au dessus du corps mais également du drap, sa main et sembla dessiner les courbes de Liz. Il vit Liz fermer les yeux et sourit. Il aimait ce corps et ce dernier semblait l’apprécier également. Liz rouvrit les yeux et ses joues rossèrent.
Z-Ce n’est pas que je n’ai pas envie de recommencer mais il va falloir se lever avant qu’Ava ne débarque.
Liz acquiesça et tout en finesse, elle se glissa hors des couvertures et se mettant tout de suite accroupit, elle regroupa ses affaires et les enfila, sous le regard amusé de Zan. Ce dernier se leva et se moquant de sa nudité, partit dans la salle de bains. Liz resta quelques instants sur place, accroupie mais elle se releva et partit sur le lit. Elle alluma la télévision et attendit. Quand Zan revint, ils s’en allèrent au petit déjeuner et le prirent avec beaucoup de rires. Ava les rejoignit une demi-heure plus tard et participa également aux blagues. Plus tard, alors que Zan était parti faire une course, Ava posa mille et une questions à Liz
A-Alors qu’est ce qu’il s’est passé ? Vous êtes un couple ? Comment a été ta nuit ? Ca t’a fait quoi ?... …
Liz en perdit le fil et pensa à Maria. C’était normalement à elle qu’elle aurait du en parler, c’était elle qui aurait du savoir ce que cela faisait d’avoir une relation sexuelle mais surtout avec un alien. Liz regarda Ava qui semblait impatiente d’entendre ce que Liz allait lui dire. Liz sourit et lui raconta tout en détail.
Liz-Mais je ne sais pas ce qui va se passer maintenant…Je n’aurais jamais pensé faire ca dès le premier soir…
A-Il était doux ?
Liz fut surprise par cette question et repensa à cette nuit
Liz-C’était assez bizarre…Il était doux tout en étant impatient…Il était doux à certains moments pour que l’instant d’après, il soit un peu brute et me…
Liz rougit mais continua
Liz-et qu’il me fasse découvrir d’autres sensations. C’était…au-delà de toutes mes…
Liz rougit davantage
Liz-Tu vois ce que je veux dire ?
Ava acquiesça et elles continuèrent à en parler jusqu’à que Zan revienne.
Zan-On bouge ?
Ava acquiesça
Ava-Liz, ce n’est que ca ne ta va pas mais autant j’étais une intrus à Roswell, autant c’est toi qui l’est à New York. Alors je te propose qu’on fasse une après-midi de shopping pour qu’on te refasse ta garde-robe !
Liz-Mais…
Zan la coupa
Zan-C’est un ordre !
Zan saisit sa main et l’entraina dans une boutique. Plus de trois heures plus tard, Liz sortit d’une autre boutique avec Ava alors que Zan les attendait à la voiture. Quand il vit Liz avec une mini-jupe qui lui arrivait à la moitié des cuisses et un débardeur rouge éclatant, il savait qu’il avait choisi le bon cadeau. Il attendit qu’elles montent dans la voiture pour lui donner un petit sac.
Zan-C’est pour toi Lisette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Jeu 7 Oct - 2:51

Liz l’ouvrit et découvrit à l’intérieur, un bracelet en cuir. Alors qu’elle allait le mettre, elle remarqua une inscription à l’intérieur. Elle regarda plus attentivement et sourit à la vue de son surnom : Lisette. Elle le mit et regarda Zan. Il la regardait dans le rétroviseur
Liz-Merci !
Zan acquiesça et regarda de nouveau la route. Les jours passèrent à une vitesse folle, Liz s’était faite à la vie New Yorkaise. Elle était plusieurs fois sortie la nuit avec Zan mais aussi Ava et elle aimait cette ville qui vivait 24 heures sur 24. Bien sur, à la différence de Zan, elle était un peu au ralenti le lendemain mais elle ne s’en plaignait pas. Depuis que Zan et Ava l’avaient aidé à changé de style, elle n’avait pensé une seule fois à Max et aux problèmes qu’il pouvait y avoir à Roswell. Elle avait appelé plusieurs fois ses parents mais aussi Maria pour les rassurer. Un soir, après être sortie avec Ava, Liz rentra dans la chambre qu’elle partageait avec Zan pour le découvrir assis sur un fauteuil avec seulement la lampe sur la table de chevet allumée. Elle s’approcha de lui et eut un petit sursaut de surprise quand Zan l’entraîna sur ses genoux.
Zan-Lisette, faut qu’on parle !
Liz se crispa ; Zan le sentit
Zan-Pas de nous…Mais il faut qu’on parle de Roswell.
Liz fronça les sourcils, Zan continua
Zan-Tu as laissé ton portable ici et tes parents ont appelé plusieurs fois. Je pense qu’il est temps qu’on te ramène à Roswell
Liz-Et que je reprenne le cours de ma vie…
Liz essaya de se dégager mais Zan la retint
Zan-Je n’ai jamais dit ça…Ecoute depuis que je suis sensé être mort, les moments que j’ai passé avec Ava mais surtout avec toi sont les meilleurs de ma vie.
Liz eut un petit sourire. Elle se retourna vers Zan et l’embrassa. Zan préféra mettre fin au baiser
Zan-Je veux finir ! et je sais que Ava sera d’accord alors il ne manque plus que le tien mais que dirais tu si on faisait le trajet jusqu’à Roswell et que je m’installe dans un vieil entrepôt ?
Liz-Tu veux t’installer à Roswell ?
Zan-Yo ! Enfin si t’es d’accord ?
Liz agrandit son sourire
Liz-Mais cela veux dire que notre relation va rester secrète ? Si quelqu’un nous voit, ils vont croire que tu es Max…Et je ne le veux pas…Je veux sortir avec Zan !
Zan-On verra au moment voulu…Mais là, j’ai envie de toi et rien que toi !
Zan se releva et gardant Liz dans ses bras, il alla jusqu’au lit où ils découvrirent ensemble d’autres sensations.

C’est ainsi que plus tard, le lendemain, Ava était au volant de sa voiture alors Liz et Zan étaient à l’arrière, profondément endormis. Zan se réveilla après deux heures de route, il regarda Ava
Zan-Tu veux que je te remplace ?
Ava secoua la tête. Zan regarda alors Liz. Cette dernière avait posé sa tête sur l’épaule de Zan et lui tenait fermement le bras. Zan eut un petit sourire et se réinstalla confortablement. Alors qu’ils avaient fait les trois-quarts du chemin et que Liz avait pris le volant, il régnait un silence pesant. Liz stressait de plus en plus et même le soutien de Zan ou d’Ava ne l’aidaient pas. Alors qu’ils étaient à trois heures, voire quatre, de Roswell, Liz s’arrêta près d’un motel.
Liz-On s’arrêta là pour cette nuit ?
Ava acquiesça et sortit de la voiture. Zan également et saisit la main de Liz. Après avoir réservé deux chambres, payées d’avance, Zan entraîna Liz dans une chambre, laissant à Ava l’autre. Sitôt la porte fermée, Liz sentit les lèvres de Zan dans son cou. Elle se détacha de Zan et le regarda
Liz-Fais moi oublier ma peur !
Zan acquiesça et se rapprocha de Liz qui déboutonnait déjà son haut. Alors que Zan dormait profondément, Liz se leva, s’habilla et partit à la fenêtre. Il n’y avait que trois voitures et la route était déserte. Mais Liz était loin de penser à la circulation, elle pensait à Roswell mais surtout aux habitants. Dans à peine quatre jours, elle reprenait le lycée. Quand elle avait appelé ses parents, ils voulaient qu’elle rentre au moins samedi pour se remettre dans le bain et bien que Liz aurait préféré rester le plus longtemps possible à New York, elle savait qu’elle devrait revenir à Roswell. Liz soupira, tourna la tête et sourit. Il semblait si paisible et lui apportait tellement de bien fait. Elle savait que le fait qu’il soit le jumeau de Max était une des raisons mais elle n’oubliait pas qu’ils étaient différents. Autant, être avec Max avait été agréable, autant, être avec Zan c’était comme si Liz découvrit une autre monde qu’elle n’aurait jamais pu connaître avec Max ou avec un autre homme. Liz regarda de nouveau la route, et soupira. Zan et Ava allaient aménager dans un entrepôt à l’écart de la ville et dès que son emploi du temps lui permettrait, Liz les rejoindrait. Mais pour les deux prochains jours, Liz resterait avec eux et profiterait le plus possible d’Ava mais aussi et surtout de Zan. Liz tourna la tête quand elle entendit Zan bouger. Elle avait l’impression que pour lui aussi, ce voyage lui avait fait du bien. Il ne faisait plus de cauchemar et il semblait serein. Elle regarda une dernière fois au dehors puis se déshabilla et retourna dans le lit. Aussitôt, elle sentit le bras de Zan sur son ventre qui l’attira vers lui et l’embrassa sur l’épaule. Liz ne put s’empêcher de sourire et se retourna. Il lui sourit et la serra plus fermement. Finalement, Liz s’endormit dans les bras de Zan. Pour les heures restantes de route, se fut de nouveau Liz qui conduisit les emmenant dans une zone anciennement commerciale mais qui depuis quelques années, était surtout visitée par des clochards et des squatteurs. Zan et Ava choisirent un entrepôt à l’écart des autres et toute la journée, ils s’installèrent. Quant à Liz, elle resta dans la voiture, les regardant s’activer mais n’arrivant pas à les aider. Alors qu’Ava était partie dans une pièce qui serait sa chambre, Zan rejoignit Liz qui s’était allongée sur la banquette arrière. Il se fit une place et s’installa derrière elle.
Zan-Tu viens voir notre chambre?
Liz eut un petit sourire. Ça lui faisait bizarre de se dire qu’elle allait en quelque sorte avoir deux chambres. Liz s’appuya sur lui
Liz-Je n’ai pas envie de rentrer chez moi ! On était tellement bien tous les trois !
Zan-On a encore deux jours rien que pour nous ! Allez grouille !
Zan se leva et entraina Liz avec elle.

Lundi matin, Liz se prépara en silence, prit un petit déjeuner en compagnie de ses parents puis s’en alla prendre le bus. Arrivée au lycée, elle partit à son casier et réfléchit aux derniers jours passés. Après avoir dépensé les deux jours restants avec Zan et Ava, Liz était retournée chez ses parents où elle avait raconté ses vacances inventées. Son retour n’avait été que mascarade. Elle avait appelé ses parents vendredi dans l’après-midi pour leur dire qu’elle arriverait samedi au début de l’après-midi. Après leur avoir offert le cadeau acheté en Floride, Liz leur avait donc raconté ses vacances. Ensuite, le dimanche, Liz avait dormi une bonne partie de la matinée pour ensuite passer l’après-midi dans ses bouquins. Liz poussa un profond soupir et prit quelques livres juste au moment Maria arrivait.
Mar-LIZ !!! Viens dans mes bras !
Maria prit Liz dans ses bras, ne lui laissant pas le temps de réagir puis elle s’écarta. Liz en profita pour fouiller dans son sac et en sortit un petit cadeau qu’elle tendit à Maria
Liz-Tiens, je sais que tu en étais jalouse
Maria ouvrit et découvrit un petit médaillon en forme de surf
Mar-Merci beaucoup ! Mais maintenant, je veux tout savoir !! Comment c’était ? Et puis, le plus important, est ce que tu as rencontré des beaux garçons ?
Juste à ce moment-là, Max et Michael arrivèrent et aussitôt, Liz se sentit mal à l’aise. Maria le comprit et allait changer de sujet quand Max l’interrompit
Max-Bonjour Liz…Tu as passé de bonnes vacances ?
Liz-Oui, très bien…Et vous ?
Max-C’était tranquille !
Liz-C’est bien…
Liz changea de position mais rien n’allait. Elle remit une mèche derrière son oreille et se racla la gorge.
Liz-Bon, je vais aller en cours.
La journée se passa tranquillement tout comme la soirée où Liz reprit peu à peu ses marques pour son travail de serveuse. Il était plus de vingt trois heures quand Liz s’installa sur sa chaise longue sur son balcon. Elle ouvrit son journal et commença à écrire
« Après deux semaines d’absences, je me remets à écrire. Quand j’ai quitté Roswell pour aller avec Zan rejoindre Ava, je n’aurais jamais pensé que j’allais vivre autant d’événement en peu de temps. Autant voir le double de Max en vie était assez perturbant mais revoir Ava l’était également. J’ai vu, ressenti mais également dit des centaines de choses que je ne sais pas par où commencer. Déjà, je suis partie à New York…C’est tellement grand comparé à Roswell mais aussi chez ma tante, en Floride. Tant de lumières, tant de buildings, tant de …tout…Roswell me paraissait déjà petit mais là, cette ville qui m’a vu grandir mais qui m’a fait aussi souffrir, me parait juste ridicule… Et puis New York m’a fait m’épanouir. Zan et Ava m’ont font découvrir un autre monde où un rien peut faire un tout. Ils m’ont fait découvrir qu’un style vestimentaire pouvait me rendre plus forte mais surtout plus heureuse. Je n’aurais jamais pensé que quitter mes vêtements habituels pouvait être aussi plaisant. Aujourd’hui, je me sens un peu mal à l’aise dans mon pantalon en toile et mon petit chemisier à fleur et ce soir, au Crash c’était encore pire... Ils m’ont également fait découvrir le bonheur…enfin surtout Zan et ses caresses. Je m’étonne moi-même d’écrire des choses comme celles-là mais c’est tellement vrai. Zan m’a ouvert un monde que je n’aurais jamais soupçonné… Aujourd’hui, j’ai découvert une autre drogue que la science et ce soir, rien que de ne pas sentir Zan à mes côtés, je ressens un manque. Je n’aurais jamais pu penser que cela puisse être possible. J’aime Max et je l’aimerais à jamais mais j’ai l’impression que sans Zan, je ne pourrais pas survivre. Zan est l’opposé de Max d’où mon amour qui est différent pour les deux. La première fois où Zan m’a embrassé, j’étais juste perdue mais la nuit où on a fait l’amour restera à jamais gravée dans ma mémoire. Non parce que j’ai perdu ma virginité, mais parce que j’ai eu l’impression que mon corps allait exploser avec autant de sensations qui le parcouraient. Aujourd’hui, mon esprit est plus ouvert et j’aime quand je fais l’amour avec Zan dans des endroits qui, il y a un mois, me paraissaient impensable.

Quand Zan m’embrasse, à chaque fois, c’est comme une nouvelle expérience. Et je me rends compte que jamais de ma vie je n’avais reçu des baisers comme ceux-ci, jamais aussi fougueux, jamais aussi passionné… et j’aime…

Je dois aller chez lui…chez nous demain soir et je trépigne d’impatience. J’ai l’impression d’être un gamin devant une boutique de bonbons ou de jouets. Mais j’ai tellement peur que les autres le découvrent… J’ai peur de leur réaction…

Je vais aller me coucher en pensant à Zan et ses caresses…Hâte à demain ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Jeu 7 Oct - 2:51

Deux mois et demi plus tard, Liz sortit de la salle de cours et s’en alla rejoindre Alex au niveau des vélos.
Alex-Hey !
Liz lui sourit et ils commencèrent à s’éloigner du lycée, Liz à pied et Alex pédalant tout doucement.
Alex-J’ai entendu dire que tu avais séché le cours de gym…
Liz lâcha un petit rire
Liz-C’est exact… C’était juste la poutre et je n’y arrive jamais… J’ai tellement peur… et puis je préfère les jeux en équipe que ceux individuels.
Alex-Je te comprends parfaitement mais maintenant j’aimerais savoir ce qui t’arrive, Tu me sembles plus joyeuse ! Je pourrais savoir ce qui t’es arrivé pendant mon absence ?
Alex était rentré de son voyage il y a un bon mois et il avait vu le changement.
Liz-Toi et Maria, vous seriez les deux premiers à le savoir mais j’ai encore besoin d’un peu de temps…
Alex-Tu ne me donneras pas un petit indice ?
Liz le regarda et sourit. C’était Alex, son meilleur ami et pourtant, elle doutait parfois de lui. Elle avait tellement peur de sa réaction, peur de ne pas être comprise. Pourtant elle lui répondit
Liz-Je ne peux pas encore te le dire mais…
Le portable de Liz sonna, elle regarda son correspondant et sourit
Liz-Il faut que j’y aille, Alex mais je voudrais juste que tu saches que je suis heureuse que tu sois revenue et j’ai l’impression que tu vas vraiment mieux… Je t’aime tellement !
Liz le serra rapidement dans ses bras manquant de le faire tomber de son vélo mais disparut du champ de vision d’Alex. Ce dernier sourit, heureux de voir Liz sourire à nouveau puis rentra chez lui. Quant à Liz, elle arriva à leur entrepôt. Elle ouvrit la porte et y vit Ava qui était affalée sur le canapé, Liz entra et alla s’asseoir près d’elle
Liz-Yo…Où est Zan ?
Ava-Yo ! Il s’essaye à la mécanique… Tu restes jusqu’à quand ?
Liz-Demain aprèm…après je dois aller travailler !
Liz s’en alla rejoindre Zan et comme c’était prévu, elle resta jusqu’au samedi. Une nouvelle semaine se passa et alors que Liz retombait doucement sur Terre, elle vit Zan au dessus d’elle qui regardait fixement le ventre de Liz.
Liz-Qu’est ce qui se passe ?
Zan leva les yeux vers Liz et sourit. Tout en restant silencieux, il prit la main de Liz et déposa celle-ci sur le ventre de Liz puis il se connecta à Liz. Cette dernière plongea son regard dans celui de Zan et attendit. Quelques secondes plus tard, Zan se mit à sourire tandis que Liz avait quitté le regard de Zan pour fixer son ventre.
Liz-Oh mon dieu ! Mes parents vont me tuer !!
Liz sauta du lit et attrapa le premier vêtement qu’elle trouva. Alors qu’elle essayait d’attacher les agrafes de son soutien gorge, Zan se laissa tomber sur le lit et la regarda. Elle venait de finir d’ajuster ses bretelles tout en cherchant du regard le reste de ses sous-vêtements quand Zan soupira et déclara
Zan-Tu comptes grandir un jour ?
Liz fit une pause et se retourna
Liz-Pardon ???
Zan mit ses deux mains derrière sa tête et la regarda dans les yeux
Zan-Je t’ai demandé si tu comptais grandir un jour ?
Liz-Je…Je ne comprends pas le sens de ta question…
Zan-Elle est simple pourtant…Alors ?
Liz avala sa salive et regarda Zan mais garda le silence. Elle avait l’impression de fondre devant le regard de Zan. Ce dernier prit la parole
Zan-Depuis qu’on est arrivé à Roswell, tu as changé… Tu n’es même plus celle que tu étais quand je t’ai vu la première fois ! Tu as peur de tout et de rien !!
Liz-Mais je…
Zan la coupa et se leva
Zan-Grandis, Liz et vis vraiment ta vie. Faut que tu commences à faire tes propres choix, à penser à toi et à ce que tu veux et non à ce que les autres veulent pour toi. Maintenant je veux juste savoir si tu veux toujours être avec moi ou tu préfèrerais que ce soit Max ? Elle est assez simple comme question ou c’est encore trop compliqué pour toi ?
Zan s’en alla de la chambre et disparut du champ de vision de Liz. Cette dernière se laissa tomber sur le lit et regarda fixement la porte. Quand elle entendit l’eau coulée, elle fondit en larmes. Elle se donna quelques instants avant qu’elle ne se lève, finisse de s’habiller et s’en aille de l’entrepôt. Elle erra de nombreuses heures ne sachant où se rendre pour réfléchir à la situation. Jamais Zan ne lui avait parlé ainsi, jamais il n’avait haussé la voix, jamais il n’avait eu des propos aussi durs et Liz ne savait pas quoi en penser. Quand Liz rentra chez elle, elle mangea avec ses parents et partit s’enfermer dans sa chambre. Elle passa une nuit où elle repensa encore et encore aux paroles de Zan. Finalement quand son réveil sonna, elle eut l’impression de n’avoir dormi que deux heures. Quand elle arriva au lycée, elle déposa quelques affaires dans son casier et s’en alla directement dans sa classe sans passer aux casiers de Maria ou d’Alex qui devaient peut être l’attendre. Elle entendit à peine la cloche sonnée signifiant le début du cours, elle vit pourtant le reste du groupe entrer et prendre place en la regardant fixement, elle ne réagit pas quand le prof commença son cours. Les paroles de Zan résonnaient encore et encore dans sa tête. Elle aimait Zan mais elle aimait aussi Max. Elle aimait ce que Zan avait fait d’elle et pour elle mais elle n’arrivait pas à imaginer ce que serait la réaction des autres. Liz regarda autour d’elle, Tess avait pris place de Max et tous deux semblait rire. Peut être que c’était finalement ça son destin. Elle devait aider d’abord Max puis Zan à combler un vide pour pouvoir vivre pleinement leur amour avec leur destiné. Puis elle regarda Maria, elle s’était mise à côté de Michael. Bien que ce ne soit pas non plus de tout repos leur relation, elle aurait aimé être à sa place. Au moins, elle n’aurait pas eu le souci du destin, puisque Isabel et Michael se considéraient comme frère et sœur, et non comme amant. Liz lâcha un soupir et écouta quelques instants le cours. Comme c’était un chapitre de l’histoire des Etats-Unis, qu’elle connaissait par cœur, Liz repensa une énième fois à Zan. Est-ce qu’il pensait à elle, autant qu’elle pensait à lui ? Elle l’espérait mais elle en doutait. Hier matin, avant qu’elle ne fasse l’amour avec Zan, tout allait bien, elle profitait du moment présent. Puis après des sensations qui même si elle les connaissait à présent bien, lui paraissaient toujours nouvelles, elle apprenait qu’elle était enceinte de lui. Liz toucha son ventre, elle ne savait même pas de combien de semaines ou même de mois, elle en était. Est-ce qu’une grossesse avec un extraterrestre est identique à une grossesse avec un humain ? Est-ce que son corps d’humaine allait pouvoir survivre à cette grossesse ? Liz était plus que perdue et elle ne savait pas à qui parler de ses doutes et de ses craintes. Et puis, Liz n’était même pas sure de pouvoir garder ce bébé, elle savait que ses parents allaient la forcer à avorter. Elle n’avait que 17 ans et elle savait que pour ces parents, avoir un enfant à cet âge était impensable. D’autres questions vinrent remplacer les précédentes. Est-ce qu’elle-même voulait ce bébé ? Elle n’en savait rien. Zan, lui, avait semblé heureux de le savoir mais est ce qu’il le sera toujours quand elle aura ses premières nausées, ses envies en plein milieu de la nuit, puis quand le bébé sera née, les couches, les biberons à tout heure du jour et de la nuit. Liz se surprit à sourire en imaginant Zan avec le bébé ensevelis sous un tas de couches sales et de biberons vides. Puis elle perdit le sourire, le bébé était loin d’être né, elle-même n’était pas sure de survivre à cette annonce d’abord, puis à cette grossesse si tout de fois, elle pouvait aller jusqu’au bout. Pourtant Liz continua ses pensées en rêvant à une future vie avec un bébé. Parfois, l’avenir lui paraissait réjouissant et l’instant d’après, tout lui paraissait terne et sans espoir. Elle passait du sourire, presque au rire pour ensuite avoir une boule dans la gorge et retenir des larmes. Elle se voyait heureuse avec Zan et son bébé et ses amis autour d’eux pour ensuite s’imaginer dans la rue, seule avec le bébé, alors qu’il pleuvait averse. Les prochaines heures de cours passèrent rapidement où Liz avait toujours les mêmes pensées malgré ses efforts à penser autre chose. A midi, elle essaya de participer aux conversations mais elle était complètement ailleurs. Alex le remarqua et lui chuchota à l’oreille
Alex-Ça va ? Tu n’as pas l’air en forme ?
Liz-Oh c’est rien…J’ai…J’ai eu une dispute ce matin avec mes parents et je n’ai pas envie de rentrer pour entendre la même chose !
Alex-Et si on se faisait une soirée comme avant ? Toi, Maria et moi devant des films en se racontant les derniers potins du lycée ? Si tu préfères, on peut regarder les diapos de mon voyage, tu es partante ??
Liz acquiesça et sourit à Alex. Pourtant, malgré les efforts d’Alex et de Maria, Liz resta dans ses pensées toutes la soirée pensant à Zan, à elle et à leur bébé.

Le lendemain, ils partirent tous les trois vers le lycée, en riant d’une bêtise faite durant la soirée.
Alex-Ça serait bien si on pouvait recommencer les soirées comme avant ??
Mar-C’est vrai, ça me manque…
Liz-Je confirme mais maintenant on a chacun notre boulot et les horaires ne correspondent pas…
Mar-Et en plus avec les tchécoslovaques !
Liz acquiesça et pensa à Zan. Depuis ces dernières semaines, pour ne pas dire ces derniers mois, Zan faisait parti de sa vie au même titre que ces amis et elle n’arrivait pas à imaginer sa vie, sans Zan… et sans leur bébé. Il fallait qu’elle en parle à Alex et Maria avant de l’annoncer au reste du groupe. Alors qu’elle entendait d’une oreille Maria et Alex qui discutaient du dernier exercice de physique, Liz imagina une façon douce de l’annoncer. Au fur et à mesure, elle sentait le stress monté et n’y tenant plus, elle vomit derrière un arbre. Maria et Alex accoururent aussitôt
Alex-Et ben, Lizzie, qu’est ce qu’il t’arrive ?
Liz s’essuya la bouche avec le mouchoir que lui tendait Maria puis releva la tête vers eux.
Liz-C’est rien, ça doit être les chamalows grillés. J’ai voulu faire ma gourmande ce matin, je n’aurais pas du. Allez on y va. On va finir par être en retard et j’aimerais bien me rincer la bouche avant d’aller en cours.
Maria acquiesça puis ils s’en allèrent, pressant le pas. Ils pénétrèrent dans l’enceinte du lycée et alors que Maria et Alex partirent à leur cassier, Liz s’arrêta aux toilettes. Elle se rinça la bouche et se regarda dans le miroir. Elle trouvait qu’elle avait un teint un peu pale et quelques cernes bien visible. Elle regarda son ventre et posa sa main dessus. Elle avait menti à ses amis, elle n’avait jamais mangé de chamalows ce matin mais elle ignorait si son vomissement c’était du au stress ou alors si c’étaient déjà les nausées. Liz soupira puis sortit pour rejoindre ses amis appuyés sur son casier
Mar-Ça va aller ?
Liz-Mais oui, j’espère juste qu’en biologie, on ne va pas me demander de disséquer une grenouille. J’ai l’impression que mon estomac ne le supportera pas.
Alex-Je te remplacerais, on est ensemble. !
Liz acquiesça et vida son sac puis ils allèrent dans leurs classes respectives. Sitôt assisse, le cours commença. Liz prit son téléphone et commença à écrire un sms discrètement. Elle recommença plusieurs fois, ne trouvant pas les mots qu’il fallait puis finalement, elle décida d’être directe. Elle envoya « Je te veux TOI » à Zan puis posa son téléphone sur la table et tenta de participer au cours. Les heures passèrent et plus le temps passé, plus Liz doutait. Elle avait bien eu l’accusé de réception mais elle n’avait toujours aucune réponse. En littérature, Liz fixait avec attention son téléphone tout en sentant le regard de Max et de Tess, et parfois de Michael, sur elle. Elle se concentra sur le cours quelques minutes et telle une bénédiction, son portable émit un bip. Elle sursauta alors que le prof se retourna
Prof-Mademoiselle PARKER !! Les portables sont à éteindre en cours, ils ne sont tolérés qu’aux pauses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Jeu 7 Oct - 2:52

Se moquant de sa remarque, Liz ouvrit le message venant de Zan. Ce sms ne contenait qu’un seul mot mais pour Liz c’était un soulagement, ce « Viens » était la continuation d’une nouvelle vie. Elle commença à ranger ses affaires alors que le prof approchait d’elle
Prof-Je peux savoir ce que vous faites ?
Liz ferma son sac et se leva. Le prof se mit au travers de son chemin alors que dans la salle régnait un silence pesant
Prof-Je veux une réponse.
Liz s’arrêta
Liz-Je dois m’en aller.
Prof-Non ! Retournez vous asseoir.
Liz avala difficilement sa salive, elle savait que si elle continuait, elle ne pourrait pas faire marche-arrière pourtant elle contourna le prof et ouvrit la porte.
Prof-Mademoiselle Parker, si vous passez cette porte, c’est l’exclusion qui vous attend !
Liz regarda une dernière fois le prof puis partit en courant sous le regard incrédule de ses amis et de ses camarades de classe ainsi que du professeur qui lui hurlait des menaces. Quand elle se retrouva dans la rue, Liz accéléra l’allure pour retrouver au plus vite auprès de Zan. Elle entendit son téléphone sonnée mais sachant que ce n’était pas Zan, elle s’en moqua et parcourut les mètres restants. Quand elle entra dans l’entrepôt, elle le vit avachi sur le canapé, elle jeta son sac et lui sauta dessus
Zan-Yo !
Pour toute réponse, Liz l’embrassa avec passion, impatiente se moquant de son essoufflement à force de courir. Elle sentit Zan totalement consentant alors elle approfondit jusqu’à que Zan la fasse reculer.
Zan-Avant de faire quoi que ce soit, va éteindre ton portable avant que je l’explose.
Liz tendit l’oreille et s’aperçut que son téléphone sonnait, elle quitta Zan et le chercha dans son sac. Avant de l’éteindre, elle regarda rapidement et vit qu’elle avait 15 appels en absence, 6 messages sur sa messagerie vocale et une dizaine de sms. Elle lâcha un profond soupir, l’éteignit puis retourna près de Zan
Zan-Tu es très demandée !
Liz-C’est surtout les ennuis qui arrivent !
Liz se mit à califourchon sur Zan et le regarda droit dans les yeux
Liz-Et si on s’en allait de Roswell ?
Zan fronça les sourcils puis secoua la tête
Liz-Pourquoi ?? C’est toi-même qui as dit que je suis différente, ici à Roswell ? Là-bas personne ne me connaitra et se permettra de me juger sur les choix que je peux faire !
Zan-Mais pour aller où ?
Liz-Ailleurs… On peut rester dans les environs mais je n’ai plus envie d’être épiée à chaque mouvement que je peux faire…Je veux vivre ma vie telle que je le veux, avec toi, et le bébé.
Liz prit la main de Zan et la posa sur son ventre
Liz-Pour lui… ou pour elle…
Liz se pencha vers lui et captura les lèvres de Zan puis elle lui murmura avant de reprendre ses lèvres
Liz-Aime nous !
Zan ne se fit pas prier, déshabillant Liz en quelques mouvements puis il la fit basculer sur le canapé et rapidement dans un autre monde.

Un peu plus tard, Zan caressait le ventre de Liz qui se contentait de lui sourire quand Liz eut un grimace de dégout, se dégagea et s’en alla rapidement. Quand elle revint, Zan lui mit une couverture sur les épaules.
Liz-Ça va se passer comment ma grossesse ?
Zan haussa les épaules, Liz continua
Liz-Tu sais quelque chose ? Tu es sure qu’on est compatible ?
Zan-Tu n’es plus totalement normale ! Je te rappelle que tu as des pouvoirs !
Liz-Ouais…Mais en gros, cette grossesse c’est l’inconnu !
Zan acquiesça
Liz-J’ai un peu peur…
Liz regarda Zan qui lui sourit
Zan-Yo !
Liz répondit à son sourire et s’appuya sur lui.
Liz-J’ai pas envie de rentrer chez moi…J’ai pas envie de répondre à leur question !
Zan-C’est quoi qui se passe ?
Liz poussa un profond soupir et lui raconta
Liz-Quand j’ai vu ton message, je suis partie du cours. Le prof a dit que si je sortais, ça serait l’exclusion. A cette heure, tout le lycée est au courant, ainsi que mes parents et il y a même peut être des policiers à ma recherche ! Je vais peut être faire la une du journal !
Zan esquissa un sourire
Zan-Envoie un message pour dire que tu vas bien !
Liz hocha de la tête et partit prendre son téléphone et revint près de Zan. Elle l’alluma et aussitôt, son portable s’énerva. Elle avait 10 messages de plus, elle les écouta. Il y a Max, Maria, Alex, Kyle, le shérif, ses parents, tous hurlaient leur inquiétude mais aussi leur mécontentement. Les sms reflétaient le même état d’esprit. Liz envoya un message unique à tous. « Je vais bien, je reviens bientôt ». Au bout de quelques secondes, les appels recommencèrent, Liz éteignit de nouveau son téléphone et profita de Zan, puis d’Ava quand elle se réveilla.

Liz prit une profonde respiration et poussa les portes de Crashdown. Aussitôt, son père accourut et lui donna une gifle. Liz resta stoïque pendant son sermon
Jeff-Tu me déçois Liz ! Je ne pensais pas que je t’avais élevé de cette façon. On était mort d’inquiétude. Tu quittes un cours et on ne te revoit plus pendant 3 jours. Tu peux imaginer dans quels états, on se trouvait, ta mère et moi ?? Non, tu t’en moques !
Liz-Je t’ai envoyé un sms…
Jeff-Et tu trouves qu’il était réconfortant ?? Tu ne disais pas où tu étais, avec qui tu étais et pour combien de temps tu partais ! On ne t’a jamais interdit de sortir mais apparemment, nous aurions dû ! Tu es privée de sorties et de voir quiconque jusqu’à nouvelle ordre. A partir de maintenant, tu iras au lycée et tu travailleras au Crashdown ou tu feras tes devoirs dans ta chambre. Ta mère ou moi, nous t’amènerons au lycée et nous reviendrons te chercher. Le lycée sera prévenu et pour ton information, tu es exclue du lycée pendant une semaine… Pour le moment, tu vas aller rassurer ta mère et tu iras dans ta chambre.
Liz acquiesça et s’en alla. Elle sentit le regard de Maria sur elle, ainsi que celui de Michael en cuisine et des clients mais n’y fit pas attention. Elle trouva sa mère dans le salon, en train de regarder les albums photo. Sa mère la prit dans ses bras en pleurant puis Liz se dégagea et partit dans sa chambre. Elle s’allongea sur son lit et pensa aux derniers jours où Zan, Ava et elle, n’avait fait que regarder les prospectus à la recherche d’une chambre de bébé et d’un prénom. Mais pour le moment, rien n’était défini. Liz décida de lire son cours d’histoire pour s’occuper l’esprit.

Les jours passèrent, et Liz put retourner en cours. En revenant, elle avait été convoquée au bureau du proviseur qui l’avait sermonnée, à croire que ceux de ses parents ne suffisaient pas. Partout où elle était, elle sentait le regard des clients, des élèves, des professeurs et de ses amis, qui se demandaient tous ce que la parfaite Liz Parker avait pu faire. Maria avait essayé de lui parler mais comme son père l’avait prévenu, un professeur y mit un terme. Liz s’assit au fond de la classe et regarda la salle de classe se remplir. Ses amis arrivèrent dans les derniers et prirent les places restantes. Liz avait plusieurs fois voulu leur dire la vérité mais elle manquait de courage. Pourtant ce jour-là, tout s’accéléra. Depuis que Liz n’avait plus le droit de sortir, elle avait réussi à développer avec l’aide de Zan et d’Ava, la communication par pensée. Au début, Liz était exténuée après les essais mais au fur et à mesure, elle s’était perfectionnée et elle pouvait discuter comme bon lui semblait avec Zan. D’ailleurs, au bout de quelques minutes de cours, elle avait déjà engagé la conversation
Liz-J’ai juste eu une nausée au déjeuner mais sinon, ça va…Ça s’est calmé et j’apprécie.
Zan-Bon courage ! Sinon, j’ai oublié de te le dire ce matin, mais Ava est au point. On testera ce soir en grandeur nature !
Liz-J’ai hâte…
Zan-Je peux l’imaginer. Mais il faudra bien que tu le dises à tes vieux !
Liz-Je sais…Je veux juste attendre un peu…Il est toujours très énervé !
Zan-Yo ! Je te préviendrais quand Ava aura commencé !
Liz-OK…Tu me manques…
A la différence de d’habitude, Zan garda le silence
Liz-Zan ? Tu es toujours là ?
Zan-Ecoutes Lisette, je te laisse. Bye !
Zan se déconnecta, laissant Liz dans le doute. Elle tenta de rétablir la connexion entre eux mais Zan refusa, tout comme Ava. Liz refit une nouvelle tentative mais elle eut « porte close ». Elle tenta de suivre le cours mais ses efforts furent vains devant son énervement. Plus les minutes passées, plus Liz avait du mal à maitriser sa colère. Liz regarda sa montre, il restait encore vingt minutes avant l’intercours, elle soupira mais sut qu’à cet intercours, elle s’en irait du lycée. Elle allait mettre son père dans une colère folle et elle irait surement dans la pension promise mais elle sentait qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. Cela se confirma quelques minutes plus tard, quand elle sentit un amas de pouvoir traverser son corps. Elle remarqua que les 4 aliens se regardaient avec inquiétude, Max intercepta le regard paniqué de Liz et la fixa du regard. Liz détourna le regard et dès que la cloche sonna, elle fut la première à sortir. Max la rattrapa et l’entraîna vers une salle vide.
Max-Qu’est ce que tu as senti ?
Liz-Rien…Il faut que j’aille en cours.
Liz voulut sortir mais Max la repoussa de la porte, les autres rentrèrent
Max-Arrêtes de mentir, j’ai vu que tu l’as senti, comme nous… Mais on ne sait pas ce que ça signifie !
Liz-S’il te plait, Max, laisse moi partir. Il faut que j’y aille !
Tess-Avec qui tu couches ?
Liz-Quoi ?
Tess-J’ai dit : avec qui tu couches ?
Liz fronça les sourcils, Tess continua
Tess-Je sais que ce n’est pas avec Kyle, alors avec qui ?
Liz garda le silence, Tess s’approcha de Liz et toucha son avant-bras. Liz sentit la connexion se faire alors elle la rompit et envoya Tess à plusieurs mètres d’elle.
Liz-Tu me touches encore une fois et tu ne te reconnaitras plus dans une glace !
Tout le monde garda le silence et là, personne n’empêcha Liz de s’en aller. Tess se releva
Tess-Comment elle a pu apprendre à contrer une connexion ?
Max partit à la poursuite de Liz, curieux de savoir la vérité, toute la vérité. Les autres lui emboitèrent le pas.

Liz arriva à l’entrepôt, à bout de souffle, la tête qui tournait et une envie de vomir de plus en plus grande. Elle tenta de faire abstraction à ces maux mais la douleur eut raison d’elle, elle vacilla, déboussolée puis elle sentit les bras d’Alex qui la soutenait.
Alex-Qu’est ce qui t’arrive ?
Liz voulut se détacher mais Alex la serra plus fermement.
Alex-Doucement
Liz-Il faut que j’y aille. C’est pas normal.
Alex-Attends, je vais appeler les autres, on t’a perdu à un moment. J’ignorais que tu courrais aussi vite…
Liz eut un petit sourire et attendit. Elle sentit Alex desserrer sa poigne, se concentrant sur son appel. Liz en profita pour s’échapper de son emprise et entra dans l’entrepôt. Aussitôt, elle vit Ava à terre, inconsciente alors que Zan tentait d’esquiver les coups d’un garçon et d’une fille. Ces deux personnes se retournèrent quand Alex entra dans l’entrepôt en criant
Alex-Liz !! Non, mais tu…
Liz avala difficilement la salive en reconnaissant Rath et Valandra. Elle regarda Zan qui tomba lourdement sur le sol. Liz sentit la main d’Alex sur la sienne mais elle se dégagea
Liz-Qu’est ce que vous voulez ?
Rath-Oh ! Regarde Lonnie, c’est la petite terrienne.
Rath et Lonnie se sourirent et Lonnie s’approcha de Liz qui se força à ne pas bouger.
Liz-Qu’est ce que vous voulez ?
Lonnie-Rien ! On va bientôt le recevoir…
Lonnie sourit ironiquement et s’approcha davantage. Elle s’arrêta quand elle vit les autres rentrés.
Lonnie-Les doubles au complet.
Elle recula vers Rath qui força Zan à se relever, Zan hurla de douleur. Liz voulut faire un pas mais Alex la retint
Liz-Lâche moi !
Alex-On ne le connait pas…
Liz se contenta de hocher la tête et se dégagea d’Alex
Max-Liz ?
Tess-C’est avec lui ?
Liz regarda Tess avec un sentiment de haine indéfinissable. Tess se mit à rire
Tess-Tu n’as pas pu en avoir un, tu te rabats sur l’autre ? Pitoyable !
Tess se retrouva de nouveau à plusieurs mètres de son lieu d’origine, elle se releva et partit près de Lonnie.
Lonnie-C’était quoi ça ?
Tess-Elle a appris à développer ses pouvoirs…Zan a du l’aider !
Rath posa sa main sur le cou de Zan et serra. La main de Rath prit une couleur rouge puis Zan retomba à terre, inconscient
Rath-Traitre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Jeu 7 Oct - 2:52

Max fixa à tour de rôle, Tess, Zan, Liz, il était perdu. Zan était en vie alors qu’il était sensé être mort, Liz le savait mais n’en avait pas dit un mot à quiconque. Quand à Tess, elle ne ressemblait en rien à la personne qu’il croyait connaitre. Et une question ne cessait de lui traverser l’esprit : est ce que Liz et Zan sont vraiment un couple ? Vu le regard paniqué de Liz, Max devina la réponse mais, Max ne se souvenait pas d’avoir vu un moindre changement dans l’attitude de Liz qui aurait pu laisser le deviner. Mais en y réfléchissant davantage, Max trouva pleins de détails qui aurait du lui mettre la puce à l’oreille, il y avait le retour de sa bonne humeur, son aménagement des horaires de son travail, ses sorties du week-end, son détachement aux problèmes de skins, et les deux dernières semaines… Max fixa Liz, elle bouillonnait et semblait avoir du mal à garder son calme. Des petites étincelles vertes sortaient du bout de ses doigts, s’intensifiant au fur et à mesure. Max devina ses intentions et la devança. Il envoya avec force ses trois ennemis contre le mur opposé où ils retombèrent inconscients. Liz s’élança vers Zan et s’accroupit près de lui
Liz-Zan ?...Je t’en prie, Zan !!
Liz sentit les larmes piquées ses yeux, elle tenta de les ravaler mais en voulant la marque de brulure au niveau du cou, Liz éclata en sanglots.
Liz-Nooooooooonnnnnnnnnnnnn !
Dans l’entrepôt, un silence pesant s’installa peu à peu. Personne n’osa s’approcher de Liz ou de Zan, Maria alla près d’Ava tandis que Michael et Isabel se mirent près de Rath, Lonnie et Tess. . Alex prit son courage à deux mains et s’approcha de Liz, Max le suivit
Alex-Liz ?
Mais Liz ne l’entendait pas, n’entendait plus rien. Elle hurlait son chagrin recroquevillée près du corps de Zan. Max posa sa main sur le bras de Zan et établit une connexion qu’il rompit au bout de quelques secondes. Il secoua la tête envers Alex qui ferma les yeux. Maria arriva, soutenant Ava. Cette dernière s’assit près de Zan et se connecta à lui. Elle comprit le désarroi de Max, elle alla près de Liz
Ava-Viens, ils vont le mettre dans sa chambre…
Avec beaucoup de difficulté, Ava força Liz à se relever, Max et Alex le soulevèrent et suivirent Ava jusque dans une chambre. Ils posèrent Zan sur le lit où Liz s’y allongea également
Liz-Zan ?...Zan….
Liz regarda Max
Liz-Pourquoi il ne se réveille pas ? Soignes-le !
Ava-Il ne peut pas…Liz, ses organes internes ont été brulés…Il va mourir !
Liz reporta son regard sur Zan puis fixa Ava
Liz-Mais il n’a pas droit…Il m’a dit ce matin qu’il allait commencer à aménager la chambre ! Ava, s’il te plait !
Le regard de Liz était implorant mais Ava secoua la tête, les larmes aux yeux. Liz reporta son regard vers Zan, elle se rallongea à ses côtés, et mit sa tête dans son cou. Ava sortit de la chambre, Max, Alex et Maria la suivirent. Ils retrouvèrent Isabel et Michael surveillant Tess, Lonnie et Rath, toujours inconscient. A la vue de leur regard abattu, ils comprirent que quelque chose n’allait pas. Ava resta fixer son double et ses anciens compagnons avec une haine grandissante de secondes en secondes.
Isabel-Qu’est ce qu’on fait ?
Ava-J’ai bien mon idée mais je doute qu’elle vous plaise.
Tous gardèrent le silence se demandant si la solution d’Ava, leur mort, n’était pas la meilleure
Michael-On peut avoir des explications…
Ava acquiesça et se mit à leur raconter la venue de Zan à Roswell, le départ de Zan et de Liz à sa recherche, leur retrouvaille, leur voyage à New York, leur aménagement à Roswell, les venues de Liz, la découverte de ses pouvoirs et leur perfectionnement, à l’inverse, Ava leur omit de dire que Liz était enceinte de Zan. Elle arriva à l’arrivée de Rath et Valandra
Ava-Avec Zan, on regardait des catalogues quand ils sont entrés. On a su que ça n’allait pas être des retrouvailles joyeuses. A près tout, Zan était sensé être mort puisqu’ils l’avaient tué. Quand ils ont découvert que Zan s’était joué d’eux, ils se sont mis en colère et Zan et Rath se sont battus. Je ne pouvais pas intervenir, Lonnie me retenait. Rath a vite pris le dessus sur Zan et avec Lonnie, ils se sont mis à rire. Ils ont dit qu’ils allaient nous tuer, qu’on n’était que des tâches et qu’on serait de trop à leur retour sur Antar. Tess avait réussi à faire traduire le livre et qu’il ne manquait qu’un détail pour que le départ soit annoncé et qu’ils pourraient partir. Apparemment, c’était une question d’heures.
Max-C’était quoi le détail ?
Ava regarda Max
Ava-Elle devait parvenir à tomber enceinte de toi…Elle aurait été accueilli en héros sur Antar
Michael-Et nous ?
Ava-Vous ne faisiez pas partie de voyage puisqu’il y avait déjà Lonnie et Rath…Tess savait que Max la suivrait encore plus facilement si elle était enceinte et qu’il allait enfin oublier Liz, cette stupide terrienne comme Tess l’appelait, et l’aimer telle qu’elle le méritait…Zan s’est relevé, il a frappé Rath. La dernière chose que je me souviens c’est Lonnie qui a posé sa main sur moi et après c’est le vide.
Michael-Et Zan ?
Max et Ava se regardèrent
Ava-Il meurt…Et personne ne peut le soigner…
Max se leva et partit en direction de la chambre
Isabel-Où tu vas ?
Max-Je ne peux pas le soigner mais je peux au moins faire en sorte que ce soit moins douloureux.
Max quitta Isabel du retard et entra dans la chambre. Il hésita en voyant Liz endormie mais finalement, il alla se mettre près de Zan et se connecta à lui. Il fit en sorte d’avaler la douleur puis se déconnecta. Personne n’avait bougé et s’était mieux ainsi. Il allait s’en aller quand il vit un prospectus de pub sur la table de nuit, il le prit et comprit enfin les paroles de Liz. Max retourna près des autres avec la pub pour obtenir confirmation. Il la tendit à Ava
Max-Et ça c’est quoi ?
Ava prit le magazine et se mordit la lèvre
Ava-Liz allait vous le dire mais elle avait peur
Max-Elle est vraiment enceinte alors ? La chambre qu’elle parlait tout à l’heure, c’était celle pour un bébé ?
Ava-Oui… Liz l’a su il y a deux semaines. Au début, elle a paniqué, elle pensait que ses parents n’allaient jamais l’accepter, vous non plus. Après elle a eu un déclic et elle est venue ici.
Max-C’était quand elle avait disparu ?
Ava-Oui, elle était ici et on regardait des magazines comme celui-ci…Normalement, ce soir, je devais faire croire à ses parents qu’elle était avec eux alors qu’en vérité, elle aurait du être ici. Elle s’était fixée comme objectif de le dire à vous mais aussi à ses parents pour la fin de semaine. Elle devait aussi leur annoncer qu’elle quittait la maison pour venir vivre avec Zan. Elle appréhendait énormément...Son père l’avait menacé, si elle faisait le moindre faux-pas, elle irait en pension.
Le silence s’installa, tous abattus par les événements de l’après-midi. Le silence fut perturbé par la sonnerie de portable de Zan. Ava sursauta et eut un triste sourire.
Ava-J’aurais du commencer à cette heure là la mascarade auprès des parents de Liz…
Ava éteignit la sonnerie alors que les autres allèrent chercher le leur. Ils avaient tous plusieurs messages de leurs parents et du proviseur. Ils se regardèrent et comprirent qu’il fallait leur dire la vérité, toute la vérité. Max appela le shérif et lui indiqua l’endroit où ils se trouvaient, la situation dans laquelle ils se retrouvaient. Le shérif avait pour mission de réunir tous les parents au Crashdown pour leur dire la vérité. Max, Ava et Alex s’en allèrent aussitôt. Maria voulut aller auprès de Liz mais elle se retrouva devant une porte close, elle fit demi-tour attristée.

Les heures passèrent. Michael venait une nouvelle fois, d’endormir Rath, Lonnie et Tess avec ses pouvoirs ne voulant en aucun cas avoir affaire à eux, quand la porte de l’entrepôt s’ouvrit. Max entra en premier suivi par Alex et d’Ava et d’enfin de leurs parents. Isabel alla aussitôt dans les bras de sa mère, tout comme Maria.
Amy-Tu peux compter sur les doigts d’une main les fessées que tu as eues depuis que tu es née mais je t’assure que si tu me refais un coup pareil, Maria tes fesses seront rouges.
Maria rougit et apprécia doublement les bras de sa mère autour d’elle. Les parents allèrent s’asseoir où ils pouvaient et attendirent. Jeff, le père de Liz, cherchait désespérément Liz du regard et repensa aux révélations que Max venait de lui faire. Sa petite fille était enceinte, son bien le plus précieux était enceinte et il n’avait rien vu venir. En y réfléchissant davantage, il aurait du comprendre en voyant le dégout de Liz pour la nourriture du Crashdown, Nancy avait été dans le même état lors de sa grossesse. Mais ce qui effrayé le plus Jeff, ce n’était pas qu’elle était enceinte, d’un extra-terrestre qui plus est, c’était le fait qu’elle allait perdre le père de son enfant et Jeff avait peur de la perdre, elle aussi. Jeff avait écouté les explications de Max puis d’Ava sans broncher. Au début, il avait cru à une plaisanterie, qu’ils ne faisaient que couvrir Liz dans sa bêtise retardant ainsi le moment où il amènerait Liz en pension. Mais alors Max lui avait montré ses pouvoirs, il n’avait pas d’autres choix que le croire. Jeff serra plus fermement Nancy dans ses bras et attendit.

Pendant ce temps, Liz se réveilla et regarda Zan. Elle se releva un peu pour l’embrasser sur les lèvres, les yeux de Zan frémirent puis s’ouvrirent faiblement
Zan-Yo…
Liz devina un sourire puis une grimace de douleur sur le visage de Zan. Liz sentit une boule se former dans sa gorge, elle tenta de la ravaler
Liz-T’as pas droit… T’avais dit que tu resterais avec moi pour toujours…
Zan-Plus…force…Max…Là
Chaque mot prononcé semblait lui faire mal
Liz-Mais je ne veux pas Max, je te veux TOI !
Zan sourit faiblement puis tendit la main vers la joue de Liz où une larme s’écoulait mais à bout de force, elle retomba.
Zan-Toi…Moi…Lui…
Zan montra du doigt le ventre de Liz.
Zan-C’est nous…Unique…Lisette
Liz prit la main de Zan et la serra
Liz-Tu n’as pas droit de partir alors que tu es le seul qui a réussi à me faire accepter ce stupide surnom.
Zan eut un triste sourire et pressa faiblement la main de Liz
Liz-On n’a pas encore décidé de la chambre et du prénom…Tu ne peux pas partir, je t’en prie, bat toi !
Liz l’embrassa, Zan y répondit faiblement. Liz s’écarta, elle vit Zan lui sourire puis il ferma les yeux.
Liz-Zan ?...Zan…
Zan eut un sursaut puis Liz sentit la main de Zan devenir molle et sans force. Liz le secoua violemment mais Zan n’eut aucune réaction, les larmes coulèrent et sans qu’elle puisse le retenir, Liz poussa un cri déchirant qui résonna dans tout l’entrepôt. Pour Liz, c’était une nouvelle fois, un monde qui s’écroulait, un rêve qui prenait fin prématurément. Submergée par le chagrin, elle entendit à peine la porte s’ouvrir et ses amis entrés ainsi que leurs parents, elle vit tout juste au travers de ses larmes, Max qui touchait Zan et qui secouait la tête en direction des autres alors qu’elle fixait le corps inerte de Zan. Elle sentit deux bras l’encercler pour la séparer du corps de Zan. Liz se débattit mais arrêta tous mouvements en voyant le corps de Zan se transformé en poussière. Elle poussa un autre cri tout aussi déchirant et rien des mots de réconfort de son père, ni des caresses de sa mère, n’apaisa sa peine. Liz sentit une main sur sa tempe puis les ténèbres se refermèrent sur elle.

Quand Liz ouvrit les yeux, elle reconnut sa chambre malgré la pénombre et la douleur la submergea de nouveau. Elle sortit du lit avec difficulté et partit sur son balcon où elle regarda les étoiles. Elle les trouva différente, elles ne semblaient pas briller comme lors des cours d’astronomie qu’elle avait pu donner à Ava et à Zan. Liz porta la main à son ventre et regarda sa chambre. Est-ce que ses parents savaient pour le bébé ? Et ses amis ? Sans Zan, elle ne se sentait pas capable d’affronter leurs remarques et leurs regards. Est-ce que même, ils allaient la laisser le garder et l’élever ? Liz ne le savait pas et elle ne voulait pas réfléchir. Ne voulant pas perdre le risque de perdre un autre amour, Liz retourna dans sa chambre et le plus discrètement possible, elle mit quelques affaires dans sa valise. Elle griffonna un mot d’excuse, prit ses quelques économies de pourboire, mit ses chaussures et s’en alla de chez ses parents, de Roswell…en deux mots de chez elle.



Ava quitta le Crashdown et se dirigea vers l’entrepôt. Malgré les évènements qui s’y étaient passée, il y a déjà plus de 6 mois, Ava n’avait pas réussi à le quitter. Ava poussa un profond soupir et comme d’habitude, malgré l’agréable soirée qu’elle venait de passer, elle pensa à Liz qui avait belle et bien disparue. Quand Jeff lui avait montré le mot de Liz, elle avait tenté de la joindre par télépathie mais sans résultat. Après le départ de Liz, Max était rentré dans une colère folle à l’égard de Tess, Rath et Lonnie et les avait envoyés sur Antar, en exil et les privant de leur pouvoir. Max avait aidé Ava pour essayer de rentrer en contact avec Liz. Même si le résultat n’avait pas été au rendez-vous malgré leurs efforts, Ava et Max s’étaient peu à peu liés d’amitié, voulant tous les deux la même chose : le retour de Liz. Ava avait pris peu à peu la place de Tess au sein du groupe. Elle avait même pris l’apparence de Tess quelques jours pour pouvoir circuler dans Roswell. Puis du jour au lendemain, Tess était redevenue Ava avec son attitude, ses piercings, ses tatouages, sa couleur de cheveux, bref, elle-même sous le regard ébahi des habitants de Roswell qui découvrait une nouvelle Tess beaucoup plus aimable et accueillante que la précédente. Ava avait commencé à aller au lycée mais au bout de 2 jours, elle avait jeté l’éponge comprenant qu’elle avait près de 6 ans de cursus scolaire à rattraper. Elle avait alors acheté des livres et s’y était mise d’arrache pied. A présent, il lui restait entre un et deux ans, suivant les matières, et elle pourrait aller au lycée. En attendant, elle travaillait pour le père de Liz avec Maria et Michael. Le père de Liz lui avait même proposé de s’installer chez eux mais Ava appréciait trop son indépendance pour accepter la proposition. Ce soir-là, bien que la soirée ait été une nouvelle fois attristée par l’absence de Liz, l’anniversaire d’Ava, soit de Tess, s’était bien passé. C’était la première fois qu’Ava était à l’honneur et elle avait adoré souffler les bougies et ouvrir ces cadeaux. Ava chercha les clés dans sa poche mais en arrivant devant la porte, elle découvrit qu’elle était entrouverte. Se préparant qu’un inconnu s’y trouvait, elle entra silencieusement et la vit. Liz, allongée sur le canapé. Ava alla aussitôt près d’elle et lui tapota sur ses joues
Ava-Liz ?...Liz !
Mais Liz n’eut aucune réaction, alors Ava se connecta à elle. Quand elle ne vit qu’elle était juste évanouie, Ava soupira de soulagement puis appela les secours. En les attendant, elle serra sa main et envoya un message à ses amis et aux parents de Liz.

Une heure plus tôt, Liz soupira de soulagement en reconnaissant le panneau de bienvenue de Roswell. Elle manqua de tomber mais finalement à bout de force, elle se laissa tomber par terre. Elle ferma les yeux, sentant le sommeil prendre le dessus mais elle se força à rouvrir les yeux et se releva avec difficulté. Elle réussit à marcher une vingtaine de minutes de plus puis se sachant en sécurité, tout devint noir autour d’elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Jeu 7 Oct - 2:53

Deux jours plus tard, Liz ouvrit les yeux et fit Ava au dessus d’elle avec un médecin. Elle referma les yeux, la lumière du jour lui faisait mal puis elle entendit la voix du médecin
Médecin-La perfusion lui rend ses forces mais il faut la forcer à manger. Si elle ne le fait pas, son bébé risque de mourir, et elle aussi. Aidez-là.
Liz entendit une porte se fermer puis elle sentit la main d’Ava sur sa joue
Ava-Liz…Tu es réveillée ?
Liz se força à ouvrir les yeux et la regarda
Liz-Je…je veux plus…
Ava-Liz… Je sais que tu es fatiguée mais Zan t’aimait. Il ne voudrait pas que tu te tues et que tu laisses mourir votre enfant
Liz-Je…je sais pas….C’est dure…il me manque trop…
Les larmes coulèrent sur ses joues, Ava les essuya et lui sourit.
Ava-On s’est fait beaucoup de soucis, tu sais. Où tu étais partie ??
Liz fit un minuscule hochement des épaules puis referma les yeux.
Ava-Les autres doivent arriver d’ici 5 minutes.
Liz-Pas envie.
Ava-Tu veux bien boire un petit peu ?
Liz secoua la tête et s’endormit. Ses amis et ses parents arrivèrent quelques minutes plus tard mais Liz ne se réveilla pas malgré leurs appels.
Ava-Elle est restée éveillée quelques minutes puis elle s’est rendormie. Elle n’a rien voulu me dire.
Jeff-Le médecin a dit que si elle reprenait assez de force, elle pourrait rentrer à la maison dès la semaine prochaine mais elle devra rester alitée le reste de sa grossesse.
Puis tout redevint silencieux. Liz rouvrit les yeux, une heure plus tard. Elle regarda autour d’elle mais il n’y avait personne, elle reposa sa tête sur l’oreiller et se rendit compte qu’elle était perfusée. Elle regarda quelques instants le goute à goute et tourna la tête quand la porte s’ouvrit. Son père entra et aussitôt, Liz se crispa. Sans un mot, il referma la porte derrière lui et s’approcha d’elle. Il posa son gobelet de café sur la table de nuit et s’assit tout au bord du lit. Au fur et à mesure de son silence, Liz sentit le stress monté et se demanda ce qui allait se passer. Jeff la regarda enfin, les larmes aux yeux.
Jeff-Ne disparaît plus jamais comme tu l’as fait !
Liz acquiesça
Jeff-Pourquoi ?
Liz avala sa salive espérant par la même occasion, faire disparaitre la boule qui commençait à se former.
Liz-J’avais peur…
Jeff-Mais pourquoi ? … Ni moi, ni ta mère ne t’aurions demandé d’avorter… et encore moins après la mort de Zan
Liz cligna des yeux, sentant les larmes venir. Jeff prit sa main et la serra
Jeff-Où tu étais ?
Liz se contenta d’hocher les épaules, Jeff poussa un soupir mais n’insista pas.
Jeff-Comment tu te sens ?
Liz-J’ai envie de rentrer à la maison…
Liz eut un triste sourire
Jeff-Tu vas rentrer mais pas tout de suite…Tu vas d’abord reprendre des forces pour toi et pour ton bébé… Et après, tu pourras rentrer mais tu devras rester au lit. Tu ne pourras que te lever pour aller aux toilettes et prendre des douches…
Liz acquiesça comprenant rapidement qu’elle pouvait perdre son bébé si elle faisait le moindre effort violent.
Jeff-On va commencer par manger.
Jeff approcha le plateau repas de Liz qui fit des efforts pour manger malgré son manque d’appétit. Les jours passèrent où finalement Liz reprit des forces. Les seules personnes qu’elle avait vues pendant son hospitalisation étaient ses parents et Ava, elle avait refusé toute autre visite. Comme prévu, Liz rentra chez elle et put retrouver la familiarité de sa chambre.

Max se faufila en haut de la terrasse et la vit paisiblement endormie, un magazine people à la main. Il la regarda de longues minutes puis s’installa autrement tout en pouvant la regarder à son aise. Il fixa la lune et oublia le temps qu’il passait. Il reprit conscience de la fraicheur de la nuit, quand il entendit la porte de la chambre s’ouvrir. Il se fit le plus discret mais sut qu’il était repéré quand quelqu’un ouvrit la fenêtre. Il vit apparaitre la tête de Jeff
Jeff -Je savais que je te trouverais là. Tiens…
Jeff lui tendit une tasse de café que Max accepta avec bonheur. Pendant ce temps, Jeff sortit le rejoindre
Jeff -Il est bon ?
Max acquiesça le savourant.
Jeff-Pourquoi tu viens là toutes les nuits ??
Max tourna la tête vers Liz puis de nouveau Jeff
Max-Elle ne veut pas parler à l’un de nous…J’ai besoin de savoir comment elle va…
Jeff-Physiquement, elle prend du poids mais commence déjà à en avoir marre d’être alitée alors que ça fait à peine deux semaines qu’elle est sortie de l’hôpital…
Max sourit tristement
Jeff-Elle a entamé son septième mois depuis deux jours…
Max-Et sinon ?
Jeff-Elle refuse de parler de Zan ou de son départ… si c’est à ça que tu penses.
Max acquiesça puis se décida d’être honnête avec lui
Max-Elle me manque. Je sais que vous n’avez jamais approuvé notre relation mais je tiens réellement à elle.
Jeff-Ce n’est pas que je n’ai jamais approuvé votre relation, c’est juste que depuis son entrée au lycée, elle était si distante, elle m’échappait et je ne comprenais pas pourquoi. Elle passait tout son temps libre avec toi et j’ai eu peur… Aujourd’hui que je comprends pourquoi et je trouve que tu m’hérites tout mon respect et ma confiance, tes amis aussi…
Max-Apparemment, on n’a plus celle de Liz.
Ils restèrent silencieux quelques minutes puis Max rendit sa tasse à Jeff.
Jeff-Demain avec ma femme, on doit sortir de la ville, on comptait demander à Ava si elle pouvait rester avec elle mais pourquoi tu ne viendrais pas ?
Max acquiesça vivement, heureux d’avoir enfin une opportunité de parler à Liz
Jeff-Sois là demain pour 8h…
Jeff sourit à Max puis retourna dans la chambre
Jeff-Bonne nuit, Max
Max-Bonne nuit, monsieur Parker !
Jeff referma la fenêtre. Max resta encore quelques minutes puis retourna chez ses parents.

Comme prévu, Max se présenta chez les Parker à 8 heures tapantes. Jeff lui sourit et l’invita à rentrer.
Jeff-Elle dort toujours, en général, elle se réveille vers 8h30 voir 9h00 suivant l’heure à laquelle, elle a réussi à s’endormir ! On t’a mis sur la table tout ce qu’elle pourrait avoir besoin, mais normalement, elle a déjà tout à portée de main. On te laisse aussi notre numéro de portable, si tu as le moindre souci, n’hésites pas à appeler !
Max acquiesça puis Jeff et Nancy s’en allèrent. Max s’installa sur le canapé et attendit, la boule au ventre. Il regarda différents magazines mais il n’arrivait pas à se concentrer et accueillit avec bonheur l’appel de Liz
Liz-Maman !! ouhouh !!
Max sourit en faisant griller les toasts ainsi que chauffer le thé puis se dirigea vers la chambre de Liz. Il frappa puis entra avec le plateau-repas. Il vit le sourire de Liz disparaître en le voyant mais ne le laissa pas paraître
Max-Bonjour Liz !
Liz-Où sont mes parents ?
Max-en dehors de la ville, ils doivent revenir en fin d’après-midi.
Liz-Et Ava ?
Max-Elle travaille. Elle a dit qu’elle passera te voir avant le rush du midi !
Peu à peu, le visage de Liz se referma, comprenant qu’elle devrait passer la journée de Max. Max s’approcha du lit, s’y assit et déposa le plateau repas sur ses cuisses.
Max-C’est ta mère qui l’a préparé…Tu t’installes ?
Liz se redressa un peu et laissa Max le lui poser. Max lui sourit puis partit s’installer au fauteuil du bureau
Liz-Je sais manger toute seule.
Max-Je sais mais je préfère vérifier que tu manges tout ce qu’il y a. Bon appétit !
Max tourna la tête et prit un livre d’histoire, qui ne semblait pas avoir été ouvert depuis longtemps. Il le feuilleta quelques minutes en entendant Liz manger et soupirer de temps en temps. Il la regarda
Max-Tu reviens quand au lycée ?
Liz avala sa bouchée et but une gorgée de son thé.
Liz-Pour le moment, ce n’est pas au programme
Max-Mais tu vas y retourner ?
Liz-Je ne sais pas ! Je pense que oui…Ou alors, j’envisage des cours par correspondance.
Max-Pourquoi ?
Liz posa son toast qu’elle allait manger et regarda Max
Liz-Tu es venu là juste pour me faire un interrogatoire ou quoi ?
Max reposa le livre qu’il tenait et partit s’asseoir sur le lit. Liz eut un léger mouvement de recul
Max-Tu as peur de moi ?
Liz garda le silence quelques secondes puis secoua négativement la tête.
Liz-Je ne veux pas que tu me touches, c’est tout…
Max-Tu nous manques, Liz ! On aimerait bien savoir comment tu vas ? On pourrait croire que tu es toujours partie de Roswell, si on n’avait pas quelques infos venant d’Ava
Liz-Et tu voudrais savoir quoi ? Comme les autres ? Le pourquoi du comment ?? Mais c’est ma vie !
Max-On le sait, Liz ! Mais tu es notre amie et on aimerait bien comprendre pourquoi tu nous as caché ta relation avec Zan, tes pouvoirs, ta grossesse aussi longtemps ! Je croyais qu’il ne devait plus y avoir de secret dans le groupe…
Liz-Je ne disais rien pour les préserver.
Liz posa sa main sur son ventre bien arrondi.
Liz-Pour le moment, tout ce que je veux c’est avoir un semblant de vie normale…Je ne veux plus traiter avec des skins, avec Khivar et autre. Je veux juste parler layette et voir grandir mon enfant sans me demander s’il va y avoir une invasion de petits bonhommes verts dans les jours prochains.
Max-En gros, tu ne veux plus qu’on fasse parti de ta vie ?
Liz-J’ai besoin de temps…Je passe d’un statut de lycéenne à un statut de mère…Je suis perdue…
Liz se tut et Max garda le silence.
Liz-Maintenant, j’aimerais juste que tu sortes de ma chambre pour que j’aille prendre une douche.
Max acquiesça, prit le plateau et se dirigea vers la porte
Max-Tu m’appelles si tu veux quoi que ce soit…Aujourd’hui, je suis ton serviteur !
Ils échangèrent un triste sourire puis Max retourna dans le salon. Comme proposé, Max fut aux ordres de Liz et même s’il y avait toujours un sentiment de gênes, ils passèrent une journée sans encombre, où Max découvrit le côté mauvais joueur de Liz lors des parties de batailles navales. Ce soir-là, quand Max quitta la maison des Parker, il sut qu’il n’y entrera pas de nouveau de si tôt. Pourtant, il continua à venir le soir la regarder dormir, trouvant même parfois une thermos de café chaud préparé par Jeff. Il venait parfois avec ses cours, un livre mais parfois il était juste là, assis regardant les heures passées.

Cette nuit là, il était à peine 22 heures quand il s’installa. Il regarda Liz, son sommeil semblait agité mais depuis quelques jours, ça lui arrivait souvent. Ne s’inquiétant pas, il s’assit et commença ses exercices de Mathématiques. Il venait de finir le deuxième quand il entendit Liz gémir. Il tendit l’oreille et se décida à entrer quand Liz commença à appeler sa mère.
Liz-Maman…. Maman !...MAMAN !
Liz entendit la fenêtre de sa chambre s’ouvrir et vit Max entré. Il partit s’asseoir près de Liz
Max-Liz ?
Liz-Je veux ma mère…
Max-Elle est partie à Santa Fé avec ton père. Qu’est ce qu’il y a ?
Liz-Je veux ma mère…
Max toucha le front de Liz, il le trouva brulant
Max-Je vais appeler la mienne
Max prit le téléphone et composa le numéro de sa maison.
Liz-Maman…
Max-Maman, c’est moi ! Est-ce que tu peux venir chez Liz ? elle n’est pas bien…Merci
Max raccrocha et regarda Liz qui gémissait de douleur
Max-Ma mère arrive
Liz rouvrit les yeux
Liz-Zan ??
Max-Non…C’est Max…
Liz-Zan ?
Max-Shut….
Max posa sa main sur celle de Liz mais elle se dégagea. Max partit dans la salle de bains et revint avec une serviette mouillée qu’il m’y sur le front de Liz.
Max-Ça ne devrait plus être long avant que ma mère arrive. Je vais prévenir tes parents…
Il épongea le front de Liz tout en composant le numéro de portable de Jeff. Ce dernier l’avait prévenu qu’il devait s’en aller en urgence et qu’il serait de retour bien avant le réveil de Liz mais qu’Ava devait rester cette nuit.
Max-Bonsoir, monsieur Parker, c’est Max !...Je crois qu’elle accouche…Très bien.
Max raccrocha et regarda Liz qui serrait fermement le drap
Max-Ils prennent la route…Je reviens…
Max retira la serviette et partit la rincer pour retourner aussitôt près de Liz, qui étouffa un cri dans un oreiller. Il appliqua la serviette sur le front de Liz qui ouvrit les yeux
Max-Tu as besoin de quelque chose ?
Liz secoua faiblement la tête et prit une profonde respiration. Elle appréciait la serviette froide sur son visage alors qu’elle avait l’impression d’être en feu. Elle comprenait qu’elle était en train d’accoucher, une semaine avant le terme. A la dernière visite de la sage-femme, tout se présentait parfaitement selon ses termes, le bébé était un peu au dessus des normes mais comme Liz avait repris assez de force, cela ne devrait pas poser de problèmes et il ne devrait pas être question de césarienne, comme initialement prévu. Alors Liz se demandait pourquoi c’était si douloureux, elle avait l’impression qu’elle allait tourner de l’œil à chaque contraction. Liz expira et sentit une nouvelle contraction plus douloureuse que la précédente venir. Elle sentit à peine une main douce sur son front et une autre saisir sa main. Elle ouvrit les yeux et vit Diane, lui souriant
Diane-Tu me reconnais, Liz ? Je suis la maman de Max et d’Isabel
Liz hocha faiblement la tête
Diane-Je pense que tu as compris que tu allais mettre ton petit bout au monde.
Liz-Faut appeler le docteur…
Diane la coupa
Diane-Liz, il va falloir être forte mais on ne va pas pouvoir aller à l’hôpital.
Diane lui montra une de ses mains qui étaient parsemés de lumières vertes. Liz sentit les larmes lui montées aux yeux et ne réussit pas à les retenir. Diane se pencha et l’embrassa sur le front
Diane-Ça va aller.
Liz-Non ! Je veux ma mère ! Elle était avec moi pendant…
Diane mit son doigt sur la bouche de Liz
Diane-On n’a pas le temps d’attendre ta maman… Je sais très bien qu’elle était avec toi pendant les leçons d’accouchement mais on ne peut pas attendre.
Liz-J’attendrais !
Liz se dégagea de l’emprise de Diane, mais cette dernière remit ses mains sur les deux joues de Liz et la força à la regarder.
Diane-Liz ! Ecoutes-moi ! Avant que Max et Isabel arrivent dans ma vie, j’ai été sage-femme. Et même si ça commence à dater, je saurais t’accoucher. Alors je vais te demander de te mettre sur le dos et de me laisser faire. Tu es d’accord ?
Liz secoua la tête jusqu’à qu’elle sente quelque chose s’écouler. Ne la laissant pas réagir, Diane mit sa main sous la couette et toucha son entre-jambe mouillé
Diane-Tu viens de perdre les eaux.
Liz secoua la tête, Diane regarda Max
Diane-Max ! Va me chercher Ava, Liz aura besoin de son soutien.
Max acquiesça et s’en alla. Diane regarda de nouveau Liz qui secouait toujours la tête, Diane retira la couette
Diane-Allez Liz, on se met en position ! Philippe vient l’aider !
Liz vit alors Philippe, le père de Max et d’Isabel, s’approchait d’elle et la força plus qu’il ne l’aidait à se mettre sur le dos
Diane-Tu peux aller dans le salon, je t’appellerais à un moment
Philippe s’en alla
Diane-Tu as pensé à un prénom ?
Liz secoua la tête, les larmes coulant librement et sans retenue. Diane retourna s’asseoir près d’elle et les essuya
Diane-Liz, je sais qu’on ne se connait pas mais je ne te veux pas du mal…Je vais juste mettre ton petit bébé au monde mais pour cela, j’ai besoin que tu m’aides. Tu veux bien ?
Liz pressa sa main sous la douleur d’une contraction et celle-ci fini, Liz hocha la tête. Diane lui sourit et épongea les gouttes de sueur juste au moment où Ava rentra dans la chambre dans sa tenue de serveuse.
Ava-Max se charge de fermer le Crashdown.
Ava s’assit près de Liz qui saisit aussitôt sa main
Diane-Allez, toutes les trois, on va y arriver !
Diane releva les jambes de Liz et s’installa entre elles. Liz ne put retenir un cri de douleur quand une nouvelle contraction la surprit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Jeu 7 Oct - 2:53

Max sursauta quand il entendit le cri de Liz mais se força à ne pas remonter tant que le Crashdown ne serait pas parfaitement propre. Il regarda avec inquiétude Michael qui lui-même n’était pas à l’aise, il tourna la tête vers Maria qui astiquait la machine à milk-shake. Max trouva qu’elle était déjà bien propre mais n’en dit rien, comprenant qu’il fallait qu’elle s’occupe l’esprit, comme lui.
Max éteignit la lumière et rejoignit ses amis dans le salon des Parker, il regarda l’heure. Deux heures s’étaient écoulées depuis qu’il était sorti de la chambre, deux heures que le rangement du Crashdown était rythmé par les cris de Liz et les encouragements d’Ava et de Diane. Max s’assit sur un pouf s’appuya contre un mur pour regarder à son aise les personnes présentes. C’était les mêmes que le jour où Zan était mort. Sauf qu’aujourd’hui, c’était pour un heureux événement. Enfin il l’espérait. Il trouvait que plus le temps passé, plus les cris de Liz étaient déchirants et cela lui faisait peur.
Les minutes semblèrent des heures interminables, le stress était palpable et le silence pesant. C’était tout juste si quelqu’un osait se racler la gorge ou avaler sa salive. Tous sursautèrent quand la porte d’entrée s’ouvrit avec fracas découvrant Jeff et Nancy
Nancy-Comment ça se passe ?
Pour toute réponse, ils entendirent Liz hurler. Ses parents partirent aussitôt dans la chambre de Liz, Jeff revint une vingtaine de minutes plus tard
Jeff-Max ! Liz a besoin de toi
Max fronça les sourcils mais y alla aussitôt. Il frappa et entra
Ava-Le bébé ne se présente pas bien…
Max alla près de Liz, prenant la place de Nancy et se connecta à elle en la regardant. Elle transpirait à grosses gouttes et était à bout de souffle, elle semblait au bord de l’épuisement pourtant elle était capable de serrer la main d’Ava avec force. N’arrivant pas à établir une connexion, il prit la main de Liz, la posa sur le ventre et mettant ses mains sur celle-ci, il établit la connexion. Il vit le bébé qui avait du mal à respirer alors il se concentra et lui donna un peu de sa force, mais assez pour venir au monde. Puis il se déconnecta et caressa la main de Liz
Max-Courage Liz !
Puis Max sortit de la chambre et rejoignit les autres. Max reprit sa place et regarda le plafond ; il sentait sa journée de lycée et son travail avoir raison de lui mais il savait qu’il devait rester éveillé, au cas où. Kyle avait succombé à la tentation et somnolait sur l’épaule de son père malgré les cris de Liz. Max s’accorda deux minutes où il fit le vide dans son esprit et ferma les yeux.

Jeff revint de la cuisine avec du café et du thé puis retrouva sa position près du couloir, prêt à se lever pour rentrer dans la chambre. Il poussa un profond soupir et regarda l’heure, cela faisait plus de 7 heures que le travail avait commencé et cela lui rappelait la naissance de Liz qui avait duré plus de 11 heures. Quand il était rentré dans la chambre, il avait compris qu’il allait devenir grand-père et qu’il devrait assurer. Alors qu’il n’y croyait plus, il entendit le pleur d’un bébé et le rire nerveux de sa fille. Il croisa le regard de Max, lui sourit puis s’en alla. Il entra dans la chambre et vit une boule de nerf sur le corps de Liz qui pleurait de joie.
Nancy-C’est un petit garçon !
Jeff eut un sourire idiot et s’approcha de Liz
Diane-Je vous laisse couper le cordon !
Jeff acquiesça et coupa le cordon suivant les conseils de Diane puis il s’assit sur le bord du lit, l’observant à son aise
Jeff-Tu as eu le temps de lui trouver un prénom ?
Liz secoua la tête, fixant avec attention son fils.
Jeff-Je vais le prendre pour le nettoyer et je te le ramène…
Jeff partit dans la salle de bain avec Nancy et nettoya son petit-fils en le chouchoutant par la même occasion. Ils le mesurèrent et le pesèrent puis le ramèrent près de Liz. Ils virent sur son visage, un sentiment de bonheur et de soulagement. Diane retira les serviettes sales et d’un geste, Ava nettoya le reste. Jeff posa le bébé sur la poitrine de Liz et mit un drap par-dessus pour le protéger du froid.
Jeff-On va rassurer les autres, on revient mais pendant ce temps, essaye de lui trouver un prénom…
Liz acquiesça, en admiration devant son fils. Jeff sortit de la chambre et retourna dans le salon, où tout le monde les attendait.
Mar-Alors ?
Jeff-C’est un beau petit garçon, il est en pleine forme.
Max-Et Liz ?
Jeff-Fatiguée mais heureuse.
Nancy-Je vais préparer son premier biberon !
Jeff-Laisse les un peu se découvrir.
Isabel-On peut le voir ?
Jeff-On l’a laissé avec Liz pour qu’elle lui trouve un prénom. Mais après, on vous l’amènera.
Diane et Ava partirent s’asseoir sur le canapé fatiguées de leur nuit mais heureuses du travail accompli. Peu à peu, les pleurs avaient cessés, quand Jeff rentra de nouveau dans la chambre, Liz l’avait habillé.
Jeff-Tiens, on t’a préparé un biberon, il doit avoir faim après tout ses événements !
Liz installa différemment le bébé et lui donna le biberon. A aucun moment, ils ne se quittèrent des yeux. Jeff s’installa à côté de Liz et lui retira quelques cheveux toujours collés à son front
Jeff-Comment tu te sens ?
Liz eut un triste sourire
Liz-Si Zan avait été en vie, je t’assure qu’il aurait passé un mauvais quart d’heure !
Jeff lâcha un petit rire et regarda son petit fils qui finissait son biberon. Liz lui fit faire son petit rot et lui déposa un délicat baiser sur son front. Liz regarda son père les larmes aux yeux
Liz-Papa, je te présente, ton petit fils : Jaden Zan Parker !
Jeff-Il est magnifique.
Jeff le prit et attira Liz contre lui, la laissant pleurer.
Liz-Il me manque, il aurait du être là !
Jeff-Il est et le sera toujours à travers Jaden !
Liz acquiesça mais alors qu’elle regardait Jaden qui s’endormait, elle sentit les larmes coulées sans bruit. Finalement à bout de force, Liz s’endormit. Jeff attendit quelques minutes et s’en alla avec Jaden dans le salon. Tout le monde fut en admiration devant ce petit être endormi. A tour de rôle, chacun le prit dans ses bras et Jeff immortalisa ses moments là. Il était plus de 6 heures quand finalement, ils s’en allèrent chez eux.


Liz se leva et sans faire du bruit, alla chercher son fils. Elle n’arrivait pas à dormir et avait besoin de sentir sa présence. Ça faisait deux mois qu’il était né et Liz devait retourner au lycée dans quelques heures. Quand elle avait émis l’idée à ses parents des cours par correspondance, ils avaient refusés, prétextant qu’il fallait qu’elle voit du monde et Liz appréhendait énormément ce moment. Depuis la naissance de Jaden, Liz restait à la maison le chouchoutant un peu plus chaque jour. Elle n’avait pas repris son boulot au Crashdown et les seules sorties qu’elle s’accordait, étaient pour se promener avec Jaden. Peu à peu, ses amis avaient arrêtés de venir la voir, ne se sentant pas la bienvenue. Il ne restait plus qu’Ava mais depuis qu’elle avait repris les cours, ses visites étaient de plus en plus rares. Liz s’allongea sur son lit et colla Jaden à elle. Elle l’embrassa amoureusement sur le front et ferma les yeux, rassurée.
Liz se dirigea vers le lycée avec une boule au ventre. Elle avait loupé le bus ce qui n’était au final pas plus mal, cela retardait le moment où elle devrait affronter le regard de ses camarades. Comme elle s’en était doutée, quand elle passa les portes de l’enceinte du lycée, elle sentit le regard de ses camarades et de leur chuchotement. Elle vit Ava à son casier et s’approcha d’elle. Ava lui sourit et pressa sa main
Ava-Comment tu te sens ?
Liz-Je veux retourner près de Jaden…
Ava-La journée va passer vite !
Liz-J’espère…Je te laisse, je dois aller voir le proviseur.
Liz quitta Ava. Elle la croisa quelques minutes à la pause du matin
Ava-Alors ?
Liz-Je retrouve mes marques mais c’est encore plus dur que je l’imaginais.
Ava-Tu as quoi maintenant ?
Liz-espagnol !
Ava-Oh j’ai entendu dire qu’elle préparait un contrôle pour bientôt !
Liz-Youpi !
Ava lâcha un petit rire
Ava-Tu viens manger avec nous ce midi ?
Liz-Euh…Non ! Je me suis mis en externe comme ça, je rentre le midi chez moi…A plus tard !
Liz s’en alla dans sa classe et écouta d’une oreille le cours. Elle refaisait sa deuxième année alors que tous, y compris Ava, étaient en dernière année. Bizarrement, Liz ne s’en plaignait pas, elle savait qu’elle les verrait moins souvent, avec leurs révisions et leurs horaires différents des siens. Liz poussa un petit soupir et se décida de participer au cours.

Max quitta sa classe et la vit devant son casier regardant une photo. Elle semblait triste et devina qu’il s’agissait d’une photo de Zan ou de Jaden. Liz tourna la tête et croisa son regard, Max lui sourit. En réponse, Liz lui fit un petit signe de la main et s’en alla dans la direction opposé à lui. Max soupira et se rendit dans une autre classe. Les examens étaient dans à peine deux mois et il fallait qu’il mette les bouchées doubles pour obtenir son examen.

Max marchait en direction de la maison de ses parents quand il vit Liz avec Jaden dans le parc. Il prit son courage à deux mains et se dirigea vers elle.
Max-Bonjour Liz !
Liz ramena Jaden près d’elle puis leva les yeux vers Max
Liz-Bonjour.
Max-Je peux m’asseoir ?
Liz acquiesça et regarda Max s’asseoir.
Max-Comment se passe tes révisions ?
Max pointa du doigt, les livres étalés devant Liz
Liz-Très bien…C’est un peu dure de se concentrer avec ce beau soleil mais il le faut.
Max hocha la tête et regarda Liz tenant fermement Jaden qui essayait de s’en aller de ses bras
Max-Bonjour Jaden…
A son nom prononcé, Jaden releva la tête et éclata de rire. Max lui sourit
Liz-Et toi, l’université ?
Max-ça change du lycée mais les cours sont passionnants.
Jaden réussit à sortir des bras de Liz et rampa jusqu’à son doudou.
Max-Il est sage dis donc…
Liz-Ouais… Il n’a pas dormi pendant la sieste alors il commence à sentir la fatigue. Mais là, il va se poser 5 minutes avec son doudou, et c’est bon, il sera en forme pour faire des nouvelles bêtises.
Max regarda Jaden puis Liz et même si il se doutait de la réponse, il osa poser la question qui lui trottait dans la tête
Max-Je reste à Roswell jusqu’à la fin de la semaine, je pourrais te le garder comme ça tu pourras continuer tes révisions.
Liz secoua la tête aussitôt
Liz-Non merci…
Max-Liz ! Arrête !
Liz releva les yeux et croisa son regard
Max-On ne va faire aucun mal à Jaden ! Depuis sa naissance, tu as érigé un rempart autour de vous deux. Il y a seulement tes parents qui ont droit d’y entrer et c’est tout ! A Roswell, ça discute ! Depuis qu’il est né, personne n’a mis les pieds chez tes parents, ils ne laissent personne entrés. Et toi, tu as tout quitté. Le club de sciences, ton travail au Crashdown. Tu passes tes journées entre le lycée et Jaden. Ce n’est pas parce que tu es devenue une maman, que tu dois te couper du monde. Tu as droit de faire garder Jaden par une crèche !
En silence, Liz ramassa ses affaires dans son sac et se leva. Elle prit Jaden dans ses bras
Liz-Je dois y aller, ça va être l’heure de son goûter !
Max-Et voilà, encore une fois, tu fuis !
Liz ne fit pas attention à la remarque de Max et s’en alla. Max soupira puis s’en alla rejoindre ses parents.
Le soir, Max s’allongea sur son lit après avoir fermé ses livres de cours. Il ferma les yeux et grogna quand il entendit son portable sonné. Il regarda l’expéditeur du sms et se releva quand il se rendit compte que c’était Liz
Liz-« Viens chez moi, s’il te plait »
Max-« Ok »
Max se leva de son lit, mit ses chaussures et sortit par la fenêtre. En chemin, il se demanda ce que Liz pouvait bien vouloir lui dire alors qu’il était plus minuit. Arrivé chez les Parker, il gravit les escaliers et frappa. Il entendit des bruits de pas puis la porte s’ouvrit et Liz apparut dans un tee-shirt beaucoup trop grand pour elle
Liz-Entre.
Liz se décala et Max entra puis se figea. Liz referma la porte
Liz-Voilà, tu connais pourquoi il n’y a plus personne qui vient ici. Jaden a des pouvoirs.
Max tourna la tête vers Liz qui lui sembla plus fatiguée que cette après-midi. Liz partit s’asseoir sur le canapé et fut rejointe par Max
Max-Wow ! C’est coloré !
Liz eut un pauvre sourire alors que Max laissait voyager ses yeux. Les murs, les meubles et autres décorations étaient dans des couleurs, très flashie. Certains meubles avaient seulement une moitié de refaite, l’autre étant toujours d’origine
Max-Depuis quand ?
Liz-Le lendemain de ses 1 an ! Avant il laissait parfois des petites traces de doigts ou de mains argentés mais rien que je ne pouvais pas enlever. Là, ça me dépasse. J’avais commencé à redonner leurs couleurs d’origine avec mes pouvoirs mais aussitôt, Jaden recommençait et j’ai vite baissé les bras. Toutes les pièces sont touchées.
Liz poussa un profond soupir
Liz-Je ne sais pas s’il se rend compte de ce qu’il fait, il a l’air de prendre cela juste pour un jeu mais je commence à être fatiguée. Dès que je sors avec lui, il faut que je veille à ce qu’il ne change pas la couleur ou la texture d’un jeu, d’une fleur ou autre, c’est pour ça que je l’imites mes sorties.
Max-Je comprends mieux pour la crèche.
Liz acquiesça
Liz-Imagine leur réaction si à son réveil, ils découvrent la chambre en jaune poussin à la place d’un bleu pâle…
Liz et Max échangèrent un sourire complice.
Liz-Alors maintenant, imagines ça en ajoutant l’attaque des nounours !
Max-Hein ?
Liz lâcha un petit rire
Liz-Il donne vie à ses peluches et à ses jouets, surtout son doudou.
Max-Raconte.
Liz-La première fois que je l’ai vu, je venais de le mettre à la sieste mais il refusait de dormir. Je l’ai quand même laissé dans son lit et au bout d’un moment, les rires ont remplacés les pleurs. Quand je suis partie le voir, il avait amené toutes ses peluches et jouait à la bagarre avec eux.
Max-Il gagnait au moins ?
Liz-Max ! Ça n’a rien de drôle ! Mais oui, il gagnait.
Max lui sourit ouvertement
Max-Tu lui as découvert d’autres pouvoirs ??
Liz-Il aime bien garder son biberon au chaud…il le réchauffe quand il trouve qu’il devient tiède. Avec mes parents, quand il y a un petit plat, Jaden prend plaisir à le rendre brulant ou froid, comme ça mes parents doivent attendre ou le réchauffer. Avec moi, il a arrêté quand il s’est rendu compte que je pouvais le mettre à bonne température sans me lever. Il réchauffe aussi son bain pour en profiter un peu plus.
Liz sourit un instant puis le perdit et Max vit des larmes dans ses yeux
Liz-Pour le moment, ce ne sont que des petites choses mais j’ai peur pour lui. J’ai peur de ne pas savoir le protéger et qu’on me l’enlève. Je n’ai pas envie qu’il se retrouve dans une chambre blanche, comme tu l’as été.
Max s’approcha de Liz et l’attira contre lui
Max-Je te promets que ça n’arrivera jamais…Je te le promets…
Max serra plus fermement Liz qui se mit à pleurer librement, s’accrochant à Max comme à une bouée de sauvetage. Malgré la situation, Max fut heureux. Liz lui faisait de nouveau confiance et lui permettait de la serrer dans ses bras. Il avait l’impression que ça faisait une éternité qu’il n’avait pas senti le parfum de la vanille lui monter aux narines, la douceur de ses cheveux ou sa peau, la chaleur de son souffle contre lui. Il resta là de nombreuses minutes, laissant Liz évacuer sa peine trop longtemps retenue et se contentant de lui caresser ses avant-bras dans l’espoir de l’apaiser. Au bout d’un moment, Liz changea de place mais ne se détacha pas de Max. Ce dernier la regarda reprendre le contrôle de ses émotions puis la vit sourire
Max-Qu’est ce qu’il y a ?
Liz-J’entends ton cœur battre… Il bat fort et vite !
Max se contenta d’embrasser le sommet de la tête de Liz, ne voulant pas briser ce moment. Puis se fut le silence, chacun priant que Jaden ne se réveille pas. Max ferma les yeux et se laissa bercer par la respiration de Liz. Il s’endormit ainsi. Quand il ouvrit les yeux, il vit que Liz s’était également endormie. Ne voulant pas la réveiller, Max la prit délicatement dans les bras et l’amena dans sa chambre. Après il retourna dans le salon et s’assoupit rapidement et pour plusieurs heures. Il sursauta en entendant un pleur de Jaden et reprenant vite conscience de l’endroit où il se trouvait, il se rendit dans la chambre du petit.
Max-Bonjour Jaden…Tu me reconnais ?...Je vais te prendre dans mes bras et on va aller préparer le petit-déjeuner !
Jaden-Mam…Maman !
Max le prit dans ses bras et s’en alla dans la cuisine avec lui après avoir pris le nécessaire pour le changer
Max-Ta maman fait un gros dodo et si tu continues à pleurer, tu vas la réveiller.
Max le posa par terre, le temps de préparer le biberon de lait en suivant les indications de la boite puis le reprit et s’en alla dans le salon. Il allongea Zan sur le canapé qui continuait à couiner et lui tendit le biberon qui chauffa à point avec ses pouvoirs. Zan mit la tétine dans sa bouche et fixa avec attention Max qui se contenta de lui sourire. Puis Max entreprit de lui changer la couche avec quelques difficultés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Jeu 7 Oct - 2:54

Liz ouvrit paresseusement les yeux et prit conscience du monde environnant. Elle entendit le rire de Jaden et eut un moment de panique en se demandant avec qui, il était. Puis elle se souvint de la soirée et de s’être endormi dans les bras de Max. En silence, elle se changea, se passa un coup de brosse dans les cheveux et se dirigea vers les rires. Elle ouvrit un peu la porte et les regarda. Max et Jaden s’étaient assis par terre et se lançaient un ballon de baudruche ce qui provoquait l’hilarité de Jaden suivi par Max. Liz entra et se racla la gorge. Aussitôt Jaden se leva et marcha à pas pressés vers elle. Liz le prit dans ses bras et l’embrassa
Liz-Bonjour mon bébé. Tu as fait un gros dodo ?
Jaden se cacha la tête dans le cou de Liz, Liz l’embrassa une nouvelle fois puis partit s’asseoir sur le canapé.
Liz-Bonjour Max…Merci beaucoup.
Max se releva et alla s’asseoir près d’elle
Max-Bien dormi ?
Liz-Je crois que je n’ai pas aussi bien dormi depuis deux ans ! Il s’est réveillé à quelle heure ?
Max-Il était un peu plus de 7h30 ! Il faudra mieux que tu vérifies la couche, je ne suis pas certain de l’avoir bien mise ! Ça parait tout bête mais quand tu es devant, c’est autre chose.
Liz lâcha un petit rire et détacha Jaden d’elle. Elle vérifia la couche et se contenta juste de l’ajuster
Max-J’y dû m’y prendre à deux fois, voir 3 fois, avant de trouver que c’était à peu près correct ! J’ai failli appeler ma mère en renfort
Liz lâcha un autre rire
Max-Tes parents reviennent à quelle heure ?
Liz-Pour midi, ils sont là ! Pourquoi ?
Max-Je pourrais en profiter pour redonner leur couleur d’origine à votre maison !
Liz acquiesça
Liz-Je veux bien mais tu n’aurais pas autre chose à faire ?
Max-Si je te le propose c’est que ça ne me dérange pas !
Max et Liz se mirent à la tâche sous l’œil contrarié de Zan, qui voyait son œuvre se détruire. Sitôt fini, ils partirent s’asseoir sur le canapé
Max-C’est beaucoup mieux comme ça.
Liz acquiesça dans l’accord puis elle remarqua la tête boudeuse de Jaden
Liz-Mais ça ne plait pas à Jaden.
Max-Je crois aussi.
Liz et Max se regardèrent complices et passèrent le reste de la matinée, ensemble jouant avec Jaden. Les Parker revinrent alors que Liz préparait à manger pour eux trois. Jaden alla aussitôt dans les bras de Nancy qui rejoignit Liz
Nancy-Vous avez fait un travail génial.
Liz-C’est Max qui a tout fait ! Jaden n’était pas du tout content
Nancy reposa Jaden et aida Liz en cuisine.
Plus tard, Liz mit Jaden dans son lit et rejoignit ses parents et Max dans le salon, devant un café.
Jeff-Et alors, Harvard ?
Max-J’ai quitté Harvard depuis déjà deux mois ! Je suis parti rejoindre les autres à l’université de Las Cruses.
Jeff-Je n’en savais rien !
Max-Je n’ai pas aimé l’ambiance de Harvard et puis l’air du Nouveau Mexique me manquait ! Et toi, Liz, où tu vas l’année prochaine ?
Liz secoua la tête
Jeff-Elle ne veut pas aller à l’université !
Max fronça les sourcils mais n’insista pas. La conversation se tourna alors vers Jaden et ses découvertes.

Le lendemain, Liz habilla Jaden, après son bain, quand on frappa à la porte. Liz entendit sa mère y aller alors elle continua. Elle sursauta quand elle entendit la voix de Max
Max-Bonjour vous deux !
Liz-Hé Max !
Max s’approcha de Liz et l’embrassa sur sa joue
Max-Pendant les deux ou trois prochains jours, je te kidnappe
Liz-Pardon ?
Max-On s’en va à Las Cruses. Je suis certain que les autres seront ravis de te voir.
Liz-Non, je ne peux pas… J’ai mes révisions, j’ai 3 jours d’examen blanc à la rentrée !
Max-Il te restera une autre semaine
Liz-Je ne veux pas laisser Jaden
Max-Qui t’a parlé de le laisser ?? Pour y aller, il y a un peu moins de 4 heures de route, ça passera vite !
Liz-Est-ce que tu sais seulement tout ce qu’il faut quand tu pars avec un bébé ?
Max-Non mais dis-moi ! Qu’est ce qu’il n’entrerait pas dans un, voir deux, sacs ?
Liz garda le silence
Max-Si on part vers midi, on y sera pour le gouter. Et pendant ce temps, il pourra faire sa sieste.
Liz-Il lui faudra un lit !
Max-Je suis certain que je pourrais en trouver un ! Alors maintenant va préparer ses affaires. Je finis
Liz soupira mais y alla. Quand elle revint, Jaden était habillé et riait des chatouilles de Max.
Deux heures plus tard, Liz vit le panneau « Merci de votre visite », elle poussa un léger soupir. Depuis qu’elle était revenue à Roswell, c’était la première fois qu’elle sortait de la ville. Elle regarda à l’arrière et vit que Jaden dormait. Elle croisa le regard de Max
Max-Je te l’avais bien dit, non ?
Liz se contenta de sourire puis regarda la route défilée en silence. Peu à peu, elle sentit les larmes venir et après un dernier regard à Jaden, elle parla
Liz-Quand j’ai rencontré Zan pour la première fois, j’ai eu peur, j’étais même terrorisée à l’idée de m’en aller avec lui. Puis dans le bus, on a parlé de toi et ça faisait du bien de dire à quelqu’un la vérité sur Kyle et le toi du futur. Et encore plus à lui, à prêt tout, il était ton double… Après on a retrouvé Ava et j’ai cru être maudite !
Liz essuya ses larmes d’un revers de la main, mais des nouvelles les remplacèrent
Liz-A Roswell, je te voyais suivre ta destinée avec Tess et j’étais persuadée que Zan et Ava allaient suivre le même chemin. Quand Zan m’a embrassé la première fois, j’étais plus que perdue. Je ne savais pas du tout quoi en penser. Après tout s’est enchainée…Chaque jour qui passait, Zan me faisait découvrir un monde où il faisait beau de vivre et où j’étais enfin de nouveau heureuse. Il arrivait à me faire sourire, et même rire, là où toi tu n’y arrivais plus…et où tu me faisais pleurer. J’ai cru que j’allais exploser de joie, quand Zan m’a dit que lui et Ava allaient venir s’installer à Roswell. Puis j’ai pensé à toi, à vous et je savais que ça n’allait pas vous plaire. Alors je n’ai rien dit. J’aurais du…A près tout, le groupe n’aurait été que plus fort mais j’ai joué l’égoïste. Je voulais garder Ava et Zan pour moi toute seule le plus longtemps possible. Les semaines sont passées et il était de plus en plus évident qu’il faudrait que je vous le dise, surtout après l’arrivée de mes pouvoirs. Après Zan m’a annoncé que j’étais enceinte, et ce n’était même pas le fait que j’allais avoir un bébé qui me faisait peur, c’était le fait que j’étais obligée de vous dire la vérité , sur Ava, sur Zan et sur nous. Quand j’ai disparu pendant quelques jours, j’étais avec lui, on préparait l’arrivée du bébé. J’ai même voulu partir. Zan m’avait dit que depuis qu’il était venu à Roswell, j’avais changé alors je me disais qu’on avait qu’à quitter la ville, pour commencer une nouvelle vie loin des regards. Il n’a pas voulu et deux semaines plus tard, il est mort.
Liz s’arrêta quelques instants à ce souvenir douloureux.
Liz-A sa mort, j’ai voulu mourir… Je perdais une nouvelle fois tous mes repères et je n’avais plus la force de me relever. J’avais peur que vous m’obligiez à avorter…J’ai préféré fuir… Je suis partie à New York, là où ma relation avec Zan avait commencé…mais sans lui, c’était devenu hostile et trop grand pour moi. Alors je suis revenue à Roswell. Je savais que vous n’étiez jamais loin mais je ne voulais plus vous voir, non parce que je ne tenais plus à vous mais je ne voulais plus souffrir. Je n’avais pas envie que vous suiviez ma grossesse et le développement de Jaden parce que ça ne devait pas être vous mais Zan et seulement lui. Depuis que Jaden est né, j’ai détesté Zan de ne pas s’être d’avantage battu à deux occasions : à mon accouchement, c’était lui qui était le père et il n’était pas là pour accueillir son fils et l’autre fois, c’était quand les pouvoirs de Jaden se sont réveillés. Zan m’avait aidé avec les miens alors pourquoi il ne pouvait pas aider son fils ?
Liz se tut, laissant à Max le temps de comprendre et à elle, le temps de reprendre le contrôle d’elle-même. Pendant plus d’une heure, personne ne parla, chacun perdu dans ses pensées. Finalement Max s’arrêta à une station service
Max-Je vais nous chercher un café et je fais le plein !
Liz acquiesça et attendit. Il revint une dizaine de minutes plus tard avec un sac rempli de provision et deux cafés
Max-A chaque fois que je m’arrête dans une station service sur cette route, je ne peux pas m’empêcher de le dévaliser de ses bonbons ! Sers-toi !
Liz obéit et Max reprit la route. Quelques minutes plus tard, Max prit son courage à deux mains et se lança
Max-Quand j’ai vu Zan pour la première fois, que tu avais des pouvoirs et surtout que tu savais t’en servir, je vous ai détestés tous les deux pendant quelques secondes. Tu regardais Zan avec le même regard que tu avais autrefois pour moi et je me rendais compte que tu nous mentais depuis des semaines, voir même des mois. Après j’ai envié Zan, il avait réussi là où moi j’avais échoué. Il t’avait toi et Ava le supportait. Et puis, il est mort sans que je puisse le sauver et toi tu es partie. Je me suis détesté, je me disais que j’aurais du essayer d’avantage. J’ai voulu le venger mais il m’a été incapable de tuer Tess, Lonnie et Rath…
Max s’arrêta, mangea quelques bonbons puis reprit.
Max-Après tu es revenue mais je savais qu’on t’avait perdu. Pourtant j’ai insisté…Je venais te voir tous les soirs à ta fenêtre et je te regardais dormir. Un jour, ton père m’a demandé de remplacer Ava et c’est là que j’ai compris que tu avais mis une barrière entre nous. Après Jaden est né et chaque jour qui passait, tu t’éloignais un peu plus…jusqu’à faire comme si tu ne nous connaissais plus. Aujourd’hui, j’ai compris pourquoi mais si toi tu avais mal, nous aussi. On perdait une amie qui nous est très chère.
Max regarda Liz qui se contenta d’acquiescer, comprenant le point de vue de Max.
Max-Je sais que ça ne va pas se faire en un jour mais on pourrait redevenir un groupe d’amis. On sait tous que tu es devenue une maman mais comme je te l’ai déjà dit, ce n’est pas une raison pour se couper du monde. Jaden a besoin de voir d’autres personnes que toi et tes parents. Et puis avec nous, il pourra apprendre à maitriser ses pouvoirs et après il pourra aller à la crèche, voir d’autres personnes, d’autres enfants et d’autres jeux.
Liz-Je sais mais pas tout de suite…J’aime bien rentrer le midi chez mes parents et m’en occuper, ça recharge mes batteries pour l’après-midi.
Max-Je le comprends mais après comment tu vas faire ?
Liz-Après le diplôme ?
Max acquiesça
Liz-Je vais trouver un travail à domicile, comme ça, il restera avec moi et ça donnera plus de liberté à mes parents.
Max-Oh !
Ils gardèrent le silence puis ils parlèrent de choses futiles. Puis ils arrivèrent à destination juste au moment où Jaden se réveillait
Max-C’est un gros dormeur…
Liz-Ouais, et un gourmand comme son père
Liz le prit dans ses bras alors que Max se chargeait des sacs et se dirigèrent vers une maison
Liz-C’est chez toi ?
Max-Non, mon appartement est à 5 minutes d’ici. Ils avaient trouvé cette maison où il pouvait tous être ensemble et comme au début, j’étais à Harvard…Pour le moment, ils ne sont pas là mais ils devraient arrivés d’ici une heure. Ça leur fera une belle surprise
Liz lui sourit, stressée. Arrivés à l’intérieur, ils firent goûter Zan puis Max leur fit visiter la maison.
Max-Ce sont les filles qui se sont occupées de la décoration.
Liz-Je vois surtout le mélange d’Ava et de Maria.
Max-C’est vrai ! Isabel s’est concentrée sur sa chambre avec Alex.
Liz-Oh !
Max suivit le regard de Liz sur un cadre photo. Liz s’en approcha et sourit devant le pêle-mêle. Il y a une photo de Jaden devant son premier gâteau d’anniversaire, assis sur les genoux de Liz et tout autour de cette photo, les photos qui avaient été prises le jour de la naissance avec chaque personne du groupe.
Max-Tu vois, pour nous, tu fais toujours partie du groupe…
Liz acquiesça et embrassa sur la tempe, Jaden dans ses bras. Liz partit occuper Jaden pendant que Max regardait dehors, l’arrivée de ses amis. Quand il vit les deux voitures arrivées, il pressa Liz d’aller dans la cuisine et repartit dans le salon. Il vérifia d’un regard qu’il n’y avait rien qui supprimerait l’effet de surprise et prit une profonde inspiration. Max prit un paquet de bonbons dans ses mains et attendit qu’ils entrent
Michael-Hé ! Déjà de retour ? Et encore avec des bonbons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Isamax29
Tess
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 30
Date d'inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: Pile ou face?   Jeu 7 Oct - 2:55

Max-J’ai oublié les livres que j’avais le plus besoin ! Je passais juste vous faire un petit coucou.
Max se dirigea vers la cuisine avec son paquet de bonbons
Mar-Tu as pu voir Liz ?
Max s’arrêta sur le pas de la porte.
Max-J’ai encore mieux.
Max attrapa la main de Liz, caché derrière le mur et l’amena près de lui
Liz-Bonjour…
Liz leur fit un sourire timide. Max vit peu à peu les visages se figés, Maria fut la première à réagir. Elle lâcha un cri strident, Jaden eut peur et commença à pleurer. Max le prit dans ses bras et aussitôt, Maria s’élança vers Liz pour la serrer dans ses bras
Mar-Oh mon dieu ! Qu’est ce que ça me fait plaisir de te voir !!
Max s’éloigna avec Jaden, hurlant sa peur tandis que Liz fut serrée dans les bras de chaque personne présente puis elle repartit près de Max
Liz-C’est fini, Jaden ! Viens par là !
Liz le prit dans ses bras et réussit à le calmer.
Isabel-Tu restes combien de temps ?
Liz-Deux ou trois jours…Et Kyle ?
Ava-Entrainement de foot ! Et si on allait le rejoindre ? On lui fait salut et le temps qu’il finisse, on va dans le parc. Il fait beau alors autant en profiter !
Tous les regards se tournèrent vers Liz
Liz-Je n’ai rien contre ! Je dois juste aller prendre une ou deux choses pour l’occuper.
Liz s’en alla avec Jaden et revint avec un sac à dos puis ils s’en allèrent. Quand Kyle la vit, il se retint de la serrer dans ses bras, transpirant à grosses gouttes et se contenta de l’embrasser amicalement sur la joue puis il dut retourner à l’entrainement mais Liz ne manqua pas le baiser volé entre Ava et Kyle. Ava vit le sourire surpris de Liz
Ava-Ça ne fait pas très longtemps…
Liz acquiesça et lui sourit ouvertement
Ava-Allez, viens, les autres nous attendent.
Liz suivit Ava. Ils s’installèrent à l’ombre des arbres où Liz posa Jaden sur ses genoux, entouré de ses jouets. Ils discutèrent de beaucoup de choses, comme de Jaden et de ses pouvoirs, de l’université mais chacun évita le sujet de Zan et du comportement de Liz depuis sa disparition. Bientôt Kyle les rejoignit et la conversation s’orienta vers son entrainement. Liz perdit rapidement le fil et regarda Jaden qui fixait avec attention le ballon de Kyle. Au bout d’un moment, Jaden s’en approcha doucement et le prit pour retourner en courant vers Liz. En chemin, le ballon prit la couleur jaune fluo et diminua de taille.
Liz-Jaden ! Non !
Kyle-Laisse, j’en ai d’autres !
Liz-Mais il n’a pas à faire ça !
Kyle-Las Cruses est plus grand que Roswell. Personne ne fait attention à nous !
Jaden s’assit sur les cuisses de Liz et s’appuya contre elle, serrant son nouveau jeu contre lui. Liz l’entoura de ses bras
Liz-Je n’aime pas !
Mi-Et si on l’initiait au foot ? Il a l’air d’aimer les ballons et maintenant qu’il est à sa taille, il devrait aimer !
Liz acquiesça doucement et ils partirent jouer. Vers 20 heures, Liz regarda Jaden sur les bras de Maria et Ava qui essayait désespérément de lui faire avaler la cuillère de purée
Liz-Il est trop fatigué…Il ne mangera rien de plus…Je vais lui préparer son biberon. Ça, je sais qu’il le mangera…
Dix minutes plus tard, Zan buvait son biberon sur les genoux de Maria et regardant Kyle faire des grimaces puis le biberon fini, Liz alla dans la chambre. Elle s’allongea sur le grand lit, le temps qu’il s’endorme dans le sien mais finalement, elle s’endormit avant lui.

Max regarda la chambre où il entendait des balbutiements de Jaden, il croisa le regard de Maria
Mar- Ça fait du bien de la voir et surtout de lui parler.
Max acquiesça puis se fut le silence dans la chambre. Max attendit quelques minutes puis il entra dans la chambre. Il sourit puis s’approcha de Liz et rabattit la couette sur elle. Il l’embrassa sur le front, Liz poussa un léger gémissement. Max sortit de la chambre, il regarda le reste du groupe
Max-Elle s’est endormie…
Max se laissa tomber sur le canapé puis leur raconta ce que Liz lui avait dit durant le trajet. Chacun comprit la douleur de Liz et fut heureux qu’elle leur fasse de nouveau confiance.


Max se dirigea vers la chambre de Kyle où Liz et Jaden dormaient profondément alors qu’il était plus de 9h30. Il les regarda un instant sur le pas de la porte, Jaden s’était littéralement allongé sur Liz, il sourit puis partit s’asseoir sur le bord de lit. Il secoua délicatement Liz
Max-hé, hé…Liz !
Liz lâcha un petit grognement
Liz-J’ai pas envie, maman… Donne-moi encore 5 minutes…
Max lâcha un petit rire, ce qui fit ouvrir les yeux de Liz
Liz-Pardon…
Max-A quoi ça sert que je te trouve un lit, si il ne dort même pas dedans ?
Liz se frotta les yeux et regarda la forme endormie de son fils
Liz-J’avais fait un cauchemar. J’ai eu besoin de lui…
Max-Oh…Tu te lèves ? Le petit déjeuner est servi ! Jaden aussi
Liz acquiesça tandis que Max s’en alla dans la cuisine. Liz arriva quelques minutes plus tard avec Jaden dans les bras qui se réveillait doucement.
Liz-Je suis désolée de m’être endormie hier soir.
Max-Il n’y a pas de mal…Tu en avais surement besoin….
Liz s’assit gardant Jaden sur ses genoux
Liz-Allez Jaden, on ouvre les yeux…C’est l’heure !
Liz le secoua un peu plus puis ils prirent le petit déjeuner. Une demi-heure plus tard, ils sortirent de la maison et se dirigèrent vers le parc. Passés l’entrée, Liz laissa Jaden marcher et courir autour d’eux.
Liz-Je peux savoir où tu m’amènes ?
Max-C’est une surprise…
Liz-Un petit indice ?
Max secoua la tête et attrapa sa main
Max-Faut juste que tu me fasses confiance, d’accord ?
Liz acquiesça et regarda un instant leurs mains jointes
Max-On va prendre le raccourci !
Max bifurqua vers la gauche entrainant Liz avec lui et lui lâcha la main, la sentant mal à l’aise. Ils marchèrent une dizaine de minutes et arrivèrent devant l’université.
Liz-C’est ça ta surprise ?
Max-C’est surtout à l’intérieur !
Liz-Max, je n’ai pas envie d’aller à l’université, l’année prochaine ! Ce n’est plus ma priorité
Max-Je le sais mais laisse moi te montrer la totalité de la surprise et on reparle après ! Allez viens !
Liz prit Jaden dans les bras mais suivit Max en soupirant. Max lui montera les différents cursus que Liz pourrait suivre, les endroits agréables puis ils arrivèrent devant la surprise, une crèche dans l’enceinte de l’université.
Max-Tu n’auras qu’à le déposer avant d’aller en cours et le récupérer juste après. La crèche est ouverte de 6h30 à 20h, même jusqu’à 21h, les périodes d’examens. Et elle reste ouverte même pendant les vacances pour que les parents puissent travailler tranquillement. C’est seulement 20 dollars à la semaine et il demande juste de donner 2 heures de temps par mois pour les aider dans les tâches quotidiennes.
Liz-Max ! Tu sais très bien que pour le moment, la crèche c’est impossible.
Max-Et moi, je suis certain qu’en lui expliquant que, ici, à la crèche il ne doit pas utiliser ces pouvoirs, il comprendra. Il pourra les utiliser à la maison autant qu’il le veut…C’est un apprentissage que Jaden devra apprendre en plus par rapport aux autres enfants mais je sais qu’il y arrivera ! Hein Jaden ?
Jaden le regarda un instant avant fixer de nouveau les enfants et tous les jeux, derrière la vitre
Jaden-ça !!
Jaden montra du doigt la crèche et bougea jusqu’à que Liz doive le poser puis s’élança vers la
vitre. Liz alla aussitôt près de lui, Max également. Max s’accroupit
Max-Hé Jaden ! Tu veux aller dedans ?
Liz-Max !
Max-Laisse moi lui parler deux minutes !
Liz leva les yeux au ciel, Max força Jaden à le regarder
Max-Alors, dis-moi, tu voudrais aller dedans ?
Jaden-Voui !
Max-Mais attention, tu n’as pas droit de changer la couleur des jouets ou d’autres choses, tu as compris ?
Jaden hocha la tête, trépignant d’impatience, Max le prit dans ses bras et regarda Liz
Max-Tu veux bien ?
Liz-Est-ce que j’ai le choix ?
Max s’approcha de Liz et l’embrassa sur la joue
Max-Tu sais bien que oui mais ça ferait plaisir à Jaden…Alors ?
Liz-Oui mais pas longtemps !!
Max-Ok !
Liz-On rentre et on sort !
Max-Allez, viens !
Ils entrèrent dans la crèche et la visitèrent, pendant toute la visite, Jaden essaya de s’en aller des bras de Max pour aller près des jeux
Max-Allez, va alors !
Dès que Max le posa, Jaden s’élança vers les autres enfants. Max regarda Liz et vit ses larmes aux yeux
Max-Viens par là.
Max l’enlaça et entendit un pleur étouffé
Max-Il n’est pas loin. Tu vois, nous on va s’asseoir là. Il te verra et tu le verras aussi !
Max l’entraîna sur un siège et pendant l’heure suivante, ils regardèrent Jaden faire des va-et-vient pour leur montrer les nouveaux jeux.
Max-Tu vois, il sait se contrôler.
Liz acquiesça et installa Jaden sur ses genoux quand il revint
Liz-On va rentrer, mon bébé ?
Max-On va aller jouer au parc avec le ballon ! Kyle et Ava doivent y être !
Ils s’en allèrent sous les pleurs de Jaden et rejoignirent Kyle et Ava
Ava-ça s’est mal passé ?
Max-L’inverse ! Il ne voulait pas quitter la crèche !
Kyle-Je lui ai amené son ballon !
Après plusieurs câlins, les pleurs cessèrent et ils allèrent jouer. Max vit Liz s’en aller à l’ombre d’un arbre et s’asseoir contre son tronc. Max jeta un regard à Ava qui hocha la tête alors Max alla près de Liz
Max-Fatiguée ?
Liz-Affamée surtout !
Max et Liz se sourirent
Max-Kyle devait amener le pique-nique.
Liz acquiesça et le silence revint que Max brisa aussitôt
Max-Tu vois que tu pourrais mettre Jaden à la crèche. Il a bien aimé…
Liz-Max ! Je me répète mais je n’ai pas envie d’aller à l’université.
Max-Pourquoi ? Parce qu’il y a Jaden ! Mais tu as vu comme moi qu’il est heureux avec d’autres enfants, il va apprendre pleins de choses !
Liz-C’est moi qui ne supporte pas de ne pas l’avoir près de moi !
Liz se leva et fit quelques pas avant que Max la rattrape et voit ses larmes
Max-Liz ??
Liz-Je suis désolée mais Jaden est tout pour moi ! Je ne peux pas me passer de lui plus d’une demi-journée ! J’ai besoin de lui, j’ai besoin de le sentir près de moi, j’ai besoin de le voir, de sentir sa main dans la mienne ! Je ne peux pas, Max !
Max-Je crois qu’on a du travail alors pour les prochains mois. On va apprendre à Jaden de ne pas utiliser ses pouvoirs en public et on va t’apprendre à te passer de Jaden, le temps d’une journée complète.
Liz-Pourquoi tu ne veux pas comprendre ?
Max-Et toi ?? Liz, tu n’es plus toute seule…On est là pour toi…JE suis là pour toi
Max prit le visage de Liz entre ses deux mains et la lui releva. Avec ses pouces, il essuya ses larmes et l’embrassa sur le front.
Liz-Je ne veux plus souffrir, Max ! Je ne suis pas encore…
Max-Chut…
Max captura délicatement ses lèvres puis il s’éloigna
Max-Tu n’as pas à avoir peur de moi…Toi et Jaden, vous êtes en sécurité…Depuis que Tess, Lonnie et Rath sont partis, les skins ont disparus et la dernière fois que j’ai parlé à Larek, les planètes avoisinantes avaient réussi à prendre le contrôle de Khivar. Alors il ne devrait pas avoir de fin du monde dans les années à venir.
Liz-Et ton destin ? Ton peuple ?
Max-C’est nous-mêmes qui construisons notre destin…tu l’as oublié ?
Liz secoua doucement la tête, toujours entre les mains de Max.
Max-Et puis, je doute sincèrement que je sois dans les préoccupations d’Ava ! Je ne sais pas si tu l’avais remarqué mais elle et Kyle se sont rapprochés depuis quelques temps et sont devenus un couple
Liz-J’ai vu.
Max-Liz…Je sais que dans le passé, on a eu des différents mais si toi, tu as besoin de Jaden, moi j’ai besoin de toi. Je suis plus fort quand tu es à mes côtés
Liz-Je t’assure que je veux être forte et pouvoir vous soutenir si vous en avez besoin mais je suis toujours en train de me reconstruire.
Max-Alors laisse moi t’aider…
De nouveau, Max embrassa Liz. Au début, elle resta impassible avant d’y participer avec douceur, puis elle se recula et retira les mains de Max
Liz-Et si on allait préparer le pique-nique ? Je commence à avoir faim et je sais que Jaden est dans le même cas !
Max acquiesça et ils retournèrent près de l’arbre pour installer le tout. Ils mangèrent dans une ambiance bonne enfant, à la fin du repas, Jaden s’endormit sur les genoux de Liz alors que Max s’était mis derrière Liz et l’entourait de ses bras. Pendant toute la durée de cette sieste, Max sentit Liz sur ses réverses et surtout mal à l’aise avec les caresses et les baisers, qui se voulaient tous deux rassurants. Max croisa le regard d’Ava et comprit qu’elle avait la même impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://isamax27.freeheberg.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pile ou face?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pile ou face?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roswell-fanfictions :: Fan-Fictions :: Autres Couples-
Sauter vers: