Roswell-fanfictions

fan-fictions sur la serie Roswell
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 par amitié

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: par amitié   Mar 5 Juil - 12:06

c'est une fanfic d'une internote elle va m'en envoyer d'autres j'en è dja 3 d'elle je lé publie o fur et a mesure

Par amitié (1ère partie)

C’est après le dernier épisode de la saison deux « le départ ». il y a quelques modifications : Alex est bien mort mais dans un vrai accident de voiture, ce n’est donc pas Tess qui l’a tuée et elle n’a pas fait le pacte avec Khivar. Michael reste toujours pour Maria mais sinon Tess, Isabel et Max partent laissant Liz seule et désespérée


Quelques mois plus tard, Liz servit 2 clients au crashdown et retourna au comptoir laver des verres. Un verre se cassa quand Michael et Maria entrèrent au crashdown en courant et vinrent vers elle
Les clients tournèrent le tête vers eux
L-Ce n’est rien , ne vous inquiétez pas
Les clients retournèrent à leur conversation
L-Qu’est ce qui vous arrivent ?
Ma-Ils arrivent, Michael l’a senti
L-Et ben qu’est ce que vous faites encore là ?
Ma-Viens avec nous
L-Non mon service n’est pas fini
Mi-Allez Liz !!!
L-Non allez y sans moi, je vous attends là
Ma-Il nous faut une voiture
L-Je vous prête celle de mes parents !!!
Ma-Le shérif m’a retiré mon permis
L-Depuis quand ?
Ma-Ce matin
L-Et toi Michael tu ne peut pas conduire ?
Mi-J’étais avec Maria quand ça s’est passé
L-J’ai compris vous me cachez quelque chose et je veux savoir ce que c’est…Tout de suite
Mi-La voiture de Maria est au garage et…
L-Et… ????
Ma-Et Max veut que tu sois avec nous
L-Qu’est ce que Max viens faire là dedans ?
Mi-Bon ok, on te dit. Hier, j’ai vu Max dans un rêve, il me disait qu’ils allaient bientôt revenir et qu’il fallait que tu sois avec nous
L-Michael ça va faire 6 mois qu’ils sont partis, ça fait autant que je rêve tout les soirs que demain ils seront à une table et qu’on sera tout en train de rigoler ensemble. Si je me fiais à mes rêves ça ferait déjà bel durette qu’ils seront là
Mi-Mais ce matin, je me sentais différent et depuis 1 heure je me sens appeler
Ma-Allez Liz !!!!!
L-J’ai pas fini mon service
Ma-Demande à Sam de te remplacer pour la fermeture
Liz allait leur donner une autre excuse mais elle n’eut pas le temps car déjà Maria l’a poussé vers Sam une serveuse
5 minutes plus tard, Liz, au volant, Michael et Maria se dirigeaient vers la grotte. Liz serrait tellement fort le volant que ses doigts blanchissaient. Quand Liz arrêta le moteur, Michael et Maria descendirent
L-Je vous attends là
Ma-Liz….
L-Non, il n’y a pas de Liz ou de je ne sais trop quoi d’autres. Je reste là, un point c’est tout
Michael entraîna Maria à l’intérieur de la grotte. Liz posa sa tête sur l’appuie-tête derrière elle et contempla le ciel étoilé. Elle espérait que Michael ait raison et qu’ils reviendraient pour les revoir tous assis au Crashdown sirotant leur Tabasco. Elle fut tirée de sa rêverie par Michael qui criait son nom et qui venait vers elle
Mi-Liz, tu vas coté passager, c’est moi qui conduis
L-Qu’est ce qu’il a ?
Mi-Ne discute pas
Michael poussa Liz qui se plaça du coté passager
L-Tu peux m’expliquer ?
La portière passager s’ouvrit et Maria plaça un petit garçon sur les genoux de Liz. Liz le regarda quelques secondes puis posa son regard sur Michael
L-C’est qui, lui ?
Mi-Ton fils
L-Mon quoi ?
Mi-Ton fils Liz !!!Il s’appelle Kévin.
Le petit garçon gazouillait dans les bras de Liz et lui souriait.
L-Mais….
Michael démarra quand Maria fut à l’arrière. Maria mit sa tête près de celle de Liz
Mar-Il est mignon, hein ?
Liz se contentait de le regarder sans un mot
Mar-tiens c’est de leur part.
Liz saisit la lettre et lut ce qui avait marqué sur l’enveloppe
« Pour Liz »
Liz déposa la lettre sur le tableau de bord et mit autrement Kévin qui s’était mis à pleurer
L-pourquoi il pleure ?
Mar-Il a peut être faim
L-T’es marrante toi, Maria. Où veux tu qu’on trouve de la nourriture pour bébé à cette heure ci ?
Mar-Michael tu pourras t’arrêter chez Madame Dally, elle a eu un bébé dernièrement, elle pourra nous dépanner.
Mi-Pas de problème
Maria tendit sa main vers Kévin qui hurla encore plus.
Mi-Tu lui fais peur, ne te montres pas, il se calmera peut être.
Maria se recula et quand Kévin ne la vit plus, il s’arrêta de pleurer.
Mi-J’avais raison, c’est toi, revins pour voir.
Maria s’avança vers Liz et Kévin qui se remit à pleurer
Mi-Recaches toi
Maria soupira puis se remit au fond de son siège. Kévin arrêta de pleurer et regarda Liz avec des gros yeux.
Mi-Il t’a adopté, on dirait, Liz
Liz ne répondit pas. Elle était absorbée par les yeux de Kévin, ils étaient bleus avec des reflets mauves, un très beau mélange.
Mi-Liz ?
Maria tapota sur l’épaule de Michael pour lui dire de la laisser, il obéit. Kévin fit un gros sourire à Liz. Liz ne se rendit pas compte que la voiture s’était arrêtée et que Maria et Michael n’étaient plus là, ce n’est que quand la porte arrière s’ouvrit, que Liz tira son attention des yeux de Kévin
Mar-On a des couches, des lingettes, des biberons, du lait pour bébé, et des vêtements de rechange, bref un vrai stock pour affronter un bébé une nuit et une journée
Maria ferma la portière et Michael monta à l’avant
Mi-Et en prime, un canard en peluche
Michael tendit le canard à Liz qui le prit et qui le déposa sur le tableau de bord.
L-Je peux rentrer chez moi avec un bébé
Mi-On va chez moi, on vous mettra tous les deux dans ma chambre et Maria et moi, on prendra la canapé
Ma-Ou sinon il y a chez moi de libre, ma mère n’est pas là
Mi-Et ben voilà c’est réglé, on te dépose Liz chez moi, et Maria et moi on va chez elle, ça vous va ?
Ma-moi oui, Liz ?
L-Ouais, ouais
Ils arrivèrent chez Michael cinq minutes plus tard. Liz sortit de la voiture avec Kévin
Ma-Va dans la maison, il ne manquerait plus qu’il attrape froid, toi avec
Liz prit le canard en peluche et la lettre puis entra dans l’appartement à Michael. Elle le déposa dans le coin du canapé pour ne pas qu’il tombe puis tira son manteau. Kévin la regardait toujours avec des gros yeux en souriant. Puis Maria et Michael entrèrent avec les affaires pour Kévin.
L-Par quoi il faut commencer ?
Kévin se mit à quatre pattes et entreprit de descendre du canapé
L-ah non toi tu restes sage
Liz le prit dans ses bras puis s’approcha des affaires. Elle prit le lait en poudre
L-Maria tu peux le prendre ?
Maria le prit et Kévin commença à pleurer
Mi-Décidément il ne t’aime pas, passe le
Michael le prit mais Kévin ne s’arrêta pas pour autant de pleurer
Mi-Liz, je crois qu’il faudrait que tu le prennes,
L-et qui préparera son biberon ?
Ma-Moi
L-bon d’accord, viens là toi.
Liz reprit Kévin qui au bout d’un moment se tut
Mi-il t’aime bien on dirait, tu es la seule personne qui réussit à arrêter de le faire pleurer
L-ouais
Liz partit sur le canapé avec Kévin. Maria s’occupa du biberon avec Michael. Au bout d’un moment, Liz se leva et partit chercher une serviette de bains qu’elle déposa sur la table et y installa Kévin. Elle le changea
L-ça déjà plus confortable hein ?
K-Ga
Liz ria toute seule
L-on se comprend tous les deux hein ?
K-Ga.
Liz lui souria puis le prit dans ses bras. Maria vint s’asseoir près d’elle avec un biberon. Kévin tendit ses mains vers le biberon
Ma-On dirait que c’est ça qu’il attend, tiens
Liz prit le biberon puis le donna à Kévin. Kévin téta la tétine avec envie. Quand il eut fini, Liz le donna à Michael pour aller chercher un vêtement de rechange. Quand elle revint, Michael le tenait à bout de bras et Maria était pliée en deux.
L-Qu’est ce qui se passe ?
Mi-Je te le rend
Liz le prit et regarda Michael s’en allait. Elle comprit en voyant le derrière de sa chemise. Michael revint avec une chemise propre sur le dos.
L-Tu veux le reprendre ?
Mi-Non merci.
Liz lui souria et partit changer Kévin. Une demi heure plus tard, Liz téléphona à ses parents pour lui dire qu’elle dormait chez Maria. Puis Michael et Maria s’en allèrent. Elle alla dans la chambre de Michael et regarda Kévin qui entre une barricade de cousins et d’oreillers dormait profondément.
Dans la voiture, Michael se retenait de rire mais Maria elle non
Mi-arrêtes ce n’est pas drôle
Ma-oh si t’aurais du voir ta tête quand il t’a vomi dessus
Maria se calma au bout d’un moment
Ma-On va peut être la retrouver
Mi-J’espère
Maria et Michael se sourirent.
Dans l’appartement, Liz regardait toujours Kévin qui se réveilla. Liz alla près de lui
L-Eh ben qu’est ce qui t’arrive ? On n’est pas bien installé peut être ?
Liz le prit dans ses bras et Kévin se calma
L-C’était du cinéma coquin, va
Liz le recoucha et resta près de lui jusqu’à qu’il s’endorme. Puis elle alla prendre la lettre et revint près de Kévin. Elle l’ouvrit et la lut
« Liz
Ce qu’on a à te demander est une importante responsabilité. Nous voudrions, Tess et moi, que Kévin devienne ton fils. Sur Antar, sa vie est menacée, nos vies sont menacées. Si on a fait appel à toi c’est qu’on sait que tu prendras soin de lui.
Il s’appelle Kévin et il est né le 16 octobre à 15H26 exactement.
Max et Tess »
Liz referma la lettre les larmes aux yeux puis s’allongea près de Kévin et s’endormit. Le lendemain matin, Liz fut réveillé par un gazouillement de Kévin.
L-Bonjour toi. Tu as bien dormi ?
Kévin lui répondit par un sourire. Liz lui prit sa main, et y déposa un baiser
L-Tu veux bien que je deviennes ta maman pendant un temps ?
Nouveau sourire
L-Tu verras tu seras le plus heureux des bébés. Allez viens on va te changer et te donner à manger.
Liz se leva et prit Kévin dans ses bras. Après l’avoir changé, Liz lui donna son biberon. Quand Michael et Maria arrivèrent, Kévin riait aux éclats sur le canapé devant Liz qui lui chatouillait le corps.
L-Ah vous êtes là ? Tenez je vous le confie, je dois aller faire quelque chose.
Liz l’embrassa sur la joue puis se leva. Elle salua Michael et Maria et s’en alla. Elle revint deux heures plus tard
L-Je suis de retour
Liz alla près de Maria qui regardait la télévision
L-Où est Kévin ?
Ma-Avec Michael, il lui fait prendre un bain. C’est le seul truc qu’on a trouvé pour le calmer. Où t’étais ?
L-Chez mes parents
Liz se leva et se dirigea vers la salle de bains.
Ma-Et ??
Liz éclaboussa Kévin qui était dans son bain et qui s’amusait avec le gant puis le prit dans ses bras en l’entourant d’une serviette
L-Et je crois qu’on a des courses à faire pour ce petit bébé
Mi-Tu le gardes ?
L-Oui
Liz embrassa Kévin sur le front. Après que Kévin soit rhabillé, tous montèrent dans la voiture, Liz à l’arrière. Kévin était sur ses genoux et s’amusait avec les doigts de Liz. Puis il toucha le poignet de Liz et son bandage
K-Ga ?
Liz retira son poignet et se pencha un peu pour lui dire à l’oreille.
L-Plus jamais je ne le referai, je te le promets.
Liz le mit sur le dos et lui chatouilla le ventre. A l’avant, Michael et Maria se sourirent. L’avenir ne se montrait plus si noir que ça.

vous en pensez koi??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephyse
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1680
Age : 31
Localisation : Candyland
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: par amitié   Mar 5 Juil - 13:08

j'adore, je l'avais déjà lu mais c'est super de la redécouvrir

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bric-a-brac.easyforumpro.com/index.forum
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: par amitié   Mar 5 Juil - 13:17

je mè la suite

Par amitié (2ième partie)


5 ans plus tard, Liz habite avec Kévin à Los Angeles. Maria et Michael sont mariés, ils habitent pas loin de chez Liz, et Maria est enceinte de 4 mois.
Liz se dirigeait à grand pas avec un petit garçon par la main vers l’école St Exupéry. Arrivé devant le portail, Liz se mit à sa hauteur
L-Tu m’as compris, tu ne jettes pas de nourriture sur les autres qui sont à la même table que toi, d’accord ?
K-C’était pas moi qui avait commencé
L-Pourquoi tu étais le seul à n’avoir pas de yaourt sur tes habits, alors ?
Kévin baissa la tête
L-Fais pas la tête, mais ne recommence pas. D’accord ?
K-Oui
L-Bien allez file en classe, je passe te prendre à 16h. J’ai droit un bisou ?
Kévin embrassa Liz puis entra dans l’école et se dirigea vers sa maîtresse. Liz le regarder s’éloigner quelques instants
-Liz…
Liz se releva doucement puis regarda ses interlocuteurs
L-J’ai besoin de m’asseoir là… Vous venez d’arriver ?
K-Maman…maman, il y a ma maîtresse, elle veut te parler
L-J’arrive, Kévin, j’arrive
Comme Liz ne bougeait toujours pas et restait regarder ses interlocuteurs, Kévin prit la main de Liz et la tira vers une jeune dame qui attendait près de portail
L-Bonjour !
M-Bonjour Mademoiselle Parker
L-Si c’est pour ce que Kévin a fait hier, il a compris et ne recommencera plus
M-Non, c’est pour vous parler des progrès de Kévin. Pourrions nous voir ce midi à l’heure qui vous convient ou si vous préférez ce soir à la sortie des classes ?
L-Euh non, ce midi me convient. A quelle heure ?
M-A 12h30, ça vous va ?
L-C’est parfait et ben à ce midi, alors
M-A tout à l’heure
K-Tu me donnes un bisou pour bien travailler
Liz embrassa Kévin puis l’ébouriffa
K-Mais…
L-Tu ne vas plus plaire à ta petite copine maintenant, je suis désolé. Allez file. A ce soir, Kévin
K-A ce soir Maman
Liz vérifia qu’il entra dans le hall puis se retourna doucement. Elle souffla un bon coup puis se dirigea vers ses interlocuteurs
L-euh…vous avez une voiture ?
-Ils en ont une, mais je montes avec toi
L-Comme tu veux, vous êtes garé où ?
-Au coin de la rue
L-Vous n’avez qu’à aller la chercher, je vous attends là
Deux personne sur trois partirent
L-Monte, je conduis
Liz monta du coté conducteur puis mit le contact. Quand elle vit une voiture lui faire des appels de phare, elle se mit en route.
L-Alors ça s’est bien passé là bas ?
-On a gagné
L-Ravi de te l’entendre dire. J’ai oublié Mel. Attends 5 min
Liz sortit un téléphone portable de son sac, composa un numéro et mit l’haut-parleur. Une voix d’homme se vit entendre.
H-Agence bio moléculaire, bonjour
L-Steph, c’est Liz, tu peux me mettre en ligne avec Mel, stp
H-Tu as encore des problèmes avec Kévin ?
L-Non pour une fois c’est pas lui
H-C’est bon, tu l’as
L-Merci Steph. Mel ?
M-Oui, qu’est ce qui t’arrive Liz ?
L-C’est pour te prévenir que je serai en retard d’une heure ou deux.
M-Prends tout ton temps. Et prends soin de Kévin
L-Je vais t’étonner mais ce n’est lui qui est en cause. Je dois aller chercher des vieilles connaissances à l’aéroport et après je reviens
M-D’accord à tout à l’heure
Liz raccrocha
-Agence bio moléculaire ? Youah. Eh tu as dit des vieilles connaissances ? A l’aéroport ?
L-Ben oui, j’allais pas lui dire que je revois 3 extra terrestres après 6 ans d’absence. Mel me comprends mais si je lui dit ça elle va m’interner. J’appelle Maria
Liz composa un autre numéro et mit l’haut-parleur. Un homme répondit
H-Allo ?
L-Michael c’est Liz. Tu me croiras si tu veux mais j’ai des amis communs dans ma voiture, tu vois de qui je veux parler ?
Mi-Eux ??
L-Oui, eux d’ailleurs, j’ai une fille à côté de moi
Mi-Isa ??
L-Dans le mile. J’arrive dans 10 min chez vous. Maria aura le temps de se préparer, tu crois
Mi-Elle fera ce qu’elle pourra. On vous attend
L-Ok à tout de suite
Liz raccrocha puis regarda sa passagère
L-Alors, tu dois savoir quelque chose par rapport à Maria et Michael. D’abord, ils sont mariés depuis presque 1 an et demi, et Maria est enceinte de 4 mois mais elle ressemble déjà à une baleine, ne lui dit pas que je t’ai dit ça, elle me ferait griller sur place. Ils habitent pas loin de chez moi……
Liz parla de chose et d’autres pendant 10 minutes puis se gara devant chez Michael. Elles attendirent que Max et Tess arrivent à leur hauteur puis elle montèrent les escaliers
L-Bon Tess et Max, je dois éclaircir des points avec vous. Alors déjà, Michael et Maria se sont marié depuis un an et demi et Maria est enceinte de 4 mois. Mais je ne lui dites pas qu’elle ressemble à une baleine, elle n’apprécierait pas. C’est à peu près tout ce que vous devez savoir
T-Et toi ?
L-Moi, je suis célibataire et j’ai élevé Kévin comme vous me l’aviez demandé de le faire. Ça te va comme réponse, Tess ?
T-ouais, désolé
L-Parfait
Liz frappa à une porte puis entra sans attendre la réponse
L-Michael, Maria c’est nous
3 heures plus tard, Max, Tess et Isabel avaient racontés comment ils avaient battus Nicolas et Khivar. Quand midi sonna, Liz se leva d’un coup
L-Kévin !!! Je vous laisse. Michael pas besoin d’aller chercher Kévin ce soir, j’y vais
Mi-Ok
L-Je serai pas avant 16h30, mais je rentre tout de suite. A plus tard tout le monde
Liz quitta l’appartement
Max-Et Liz ? On a parlé de vous et de nous mais on n’a pas parlé d’elle
Mar-Elle a fait comme Michael et moi, elle a survécu. Mais je crois c’est celle qui a souffert le plus.
I-qu’est ce que tu veux dire par là ?
Mar-Liz a souffert avant d’arriver où elle en est aujourd’hui, c’est tout ce que vous devez savoir, c’est à elle de le dire si elle en a envie. Mais moi je meure de faim, je vous invite au restaurant, ça vous va ?
Vers 16 heures, Liz était devant l’école et attendait que Kévin sorte. Elle attendit une dizaine de minutes avant de le voir apparaître. Il tenait la maîtresse par la main et avait encore les yeux rouges. Liz s’accroupit, Kévin alla dans ses bras
L-Qu’est ce qui s’est passé ?
Ce fut la maîtresse qui répondit
M-Après notre rendez vous, j’ai raccompagné Kévin à la cantine. Au dessert, il s’est reçu un pot de yaourt sur son pull et depuis il pleure en disant que vous allez vous fâchez. Mais ce n’est pas de sa faute
L-Rassurez vous, je ne vais pas le gronder. Allez au revoir
M-Au revoir mademoiselle Parker, à demain Kévin
Kévin sanglota contre l’épaule de Liz. Liz le garda dans ses bras pour aller jusqu’à la voiture puis le déposa sur le siège arrière. Avant de retourner chez Maria, Liz s’arrêta chez elle pour prendre des vêtements propres pour Kévin. Elle les mit dans un sac puis redescendit. A l’arrière, Kévin pleurait toujours
L-Kévin arrêtes de pleurer, c’est passé, je ne vais pas me fâcher. Tiens ton canard
Liz fouilla dans le sac puis en sortit un canard en peluche qu’elle donna à Kévin. Kévin le prit et se mit à sucer son pouce comme à chaque fois qu’il est triste ou en colère.
5 min plus tard, Liz arriva chez Maria. Elle stoppa la voiture puis en sortit. Elle prit son sac, le cartable de Kévin ainsi que le sac de vêtements propres puis ouvrit la portière arrière
L-Kévin, allez sors, tu vas prendre un bain et moi je vais nettoyer ton pull et ton manteau.
Kévin sortit de la voiture et commença à monter les marches. Liz s’arrêta au 2ième étage et fit asseoir Kévin sur ses genoux
L-Kévin, ne fais pas la tête. Parles moi
K-tu ne vas pas te fâcher ?
L-Mais non, ce n’est pas de ta faute ce qui s’est passé.
K-Je suis fatigué…j’ai envie de dormir
L-Je te portes jusqu’à chez Maria et après on va te faire prendre un bain et tu pourras aller dormir, d’accord ?
K-Oui
Liz sortit un mouchoir de sa poche et essuya les yeux de Kévin avec. Kévin remit son pouce dans sa bouche et mit sa tête sur la poitrine de Liz qui après l’avoir embrassé sur les cheveux, recommença à monter les marches avec Kévin et les sacs dans les bras.
L-Tu ouvres la porte, Kévin
Kévin détacha ses bras autour du cou de Liz puis appuya sur la poignet et ouvrit la porte. Michael qui vit Liz porté Kévin dans ses bras alors que d’habitude, Kévin est le premier à entrer dans l’appartement, vint à leur rencontre
Mi-Qu’est ce qu’il a ?
L-Je vous expliquerai dans quelques minutes, je peux utiliser ta douche
Mi-ouais vas y
L-merci, tu peux tirer mon sac et le cartable de Kévin, ça commence à peser
Michael retira les affaires des bras de Liz puis elle partit en direction de la salle de bains. ½ heure plus tard, Liz venait de coucher Kévin qui s’endormit comme une masse quand Max entra dans la chambre
Max-Liz…
L-Entre mais ne fais pas de bruit, il vient juste de s’endormir
Il eut un silence que Liz rompit
L-Donne moi juste 2 jours pour lui expliquer et après vous pourrez le reprendre
M-Liz…
L-2 jours c’est tout…Il sait déjà que je ne suis pas sa mère et que vous reviendrez mais je dois lui parler de ce qui va se passer après. Je demandes juste 2 jours
M-Liz, si tu veux plus de 2 jours, tu peux. On comprendra et ce sera mieux
L-Non, deux jours ça ira, plus on retarda plus ce sera dur pour lui
M-Et pour toi ?
L-Pour moi aussi, mais je commence à avoir l’habitude de perdre les personnes que j’aime. Viens on sort
Liz et Max sortirent de la chambre
Le soir, Liz rentra chez elle avec Kévin, Max et Tess. Vers minuit, Kévin se réveilla
K-MAMAN !!!
Liz se leva, et alla dans le chambre de Kévin puis elle s’assit sur son lit après avoir allumé la lumière de chevet. Kévin se blottit dans les bras de Liz qui se mit à le bercer
L-Qu’est ce qui t’arrive ?
K-Maman !!!!
L-Chut c’est fini, c’est fini Kévin. Allez rendors toi
K-tu reste là ?
L-Oui
Kévin se remit dans ses draps et Liz le borda. A la porte, Tess et Max regardaient le scène puis retournèrent dans leur chambre. Dans le chambre, Kévin ouvrait de temps à l’autre, les paupières pour s’assurer que Liz était toujours là. Quand au bout de 10 minutes, Kévin n’ouvrit plus les yeux, Liz s’en alla.
Vers 2 heures du matin, Kévin entra dans la chambre de Liz mais ce n’était pas Liz qui s’y trouvait mais Max et Tess. Kévin repartit aussitôt et se dirigea vers la chambre d’ami mais il ne trouva pas Liz. Il alla dans le salon mais la encore, Liz n’y était pas. Kévin prit peur et hurla
K-MAMAN !!!!MAMAN !!!!
Liz accourut aussitôt
K-MAMAN !!!!
Liz le prit dans ses bras où Kévin s’accrocha de toutes ses forces lâchant son canard
L-Qu’est ce qui t’arrive Kévin ? Qu’est ce qui t’arrive ?
K-T’étais plus là !!!J’ai peur !!!
L-Je suis là maintenant, allez chut calme toi
Liz se retourna sentant une présence derrière elle, c’était Max et Tess
Ma-Qu’est ce qu’il se passe ?
L-Rien de grave retournez vous coucher
Max s’accroupit et ramassa le canard qu’il tendit à Kévin mais celui ci resserra ses bras autour du cou de Liz. Liz le prit à sa place
M-A demain alors
L-A demain
Max retourna dans la chambre et referma la porte. Liz alla sur le canapé et installa Kévin sur ses genoux puis le berça. Kévin mit son pouce dans sa bouche et ferma les yeux entendant la voix douce de Liz le rassurant. Au bout d’un moment, Kévin s’endormit. Liz se leva et alla le coucher puis à son tour alla se coucher. Elle venait de fermer les yeux quand elle entendit la porte de sa chambre grincer, elle ouvrit les yeux et vit Kévin le canard tombant dans une main et l’autre dans sa bouche. Liz s’assit sur son lit, Kévin vint près d’elle
L-Qu’est ce qui t’arrive ?
K-Je veux dormir avec toi, j’ai peur des gens qui sont dans ta chambre.
L-Il ne faut pas avoir peur d’eux, ils ne vont pas te faire du mal.
K-J’ai pas envie de dormir dans mon lit, je veux dormir avec toi
Liz soupira puis capitula
L-Mais c’est juste pour cette nuit. Allez grimpe
K-Ouais !!!
Liz laissa entrer Kévin puis rabattit les couvertures
L-Allez ferme les yeux
A 7H 30, le réveil de Liz sonna. Elle l’éteignit aussitôt puis se leva. Quand Liz eut fini de se préparer, elle réveilla Kévin. Vers 8H30, ils se dirigeaient vers l’école. Devant le portail, Kévin posa une question à Liz .
K-Maman, c’est qui les personnes qui sont à la maison ?
L-Tu les connais mais je t’expliquerai tout ça ce soir, d’accord ?
K-D’accord
Kévin entra dans l’école et Liz partit à son travail
A l’appartement de Liz, Max se réveilla et alla dans la cuisine. Il trouva un mot de la part de Liz.
« Max et Tess,
Je suis partie emmener Kévin à l’école. Je ne rentrerai pas ce midi. Si vous mangez ici, vous n’aurez qu’à fouiller un peu et vous trouverez quelque chose de bon. Mais je vous demande une chose, ne soyez plus là à 16 H et ne rentrez pas avant 17 H 30. C’est pour parler à Kévin, ce sera plus facile si vous n’êtes pas là.
Liz »
A 16 H, Liz attendait Kévin devant l’école. Ce fut le premier de sa classe à sortir, il avait un grand sourire
K-Maman, j’ai eu un A en mathématique, c’est bien hein ?
L-C’est très bien. Je vais voir ta maîtresse. Tu m’attends là.
Liz alla vers la jeune femme, Liz lui dit que Kévin ne sera pas là demain puis avec Kévin se dirigea vers la voiture
A 16 h30 après avoir fait quelques courses, Liz et Kévin entrèrent dans l’appartement
L-Va m’attendre sur le canapé, j’arrive
K-Je peux regarder la télé ?
L-Un tout petit peu
10 min plus tard, Liz arriva dans le salon, Kévin regardait un dessin animé. Liz prit la télécommande et éteignit la télé puis elle se plaça devant Kévin
L-Il faut qu’on parle, Kévin

alors?,vous en pensez koi??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarissaP
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Mar 5 Juil - 14:14

Je l'ai déja lu quelque part, mais j'adore!
Revenir en haut Aller en bas
Ephyse
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1680
Age : 31
Localisation : Candyland
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: par amitié   Mar 5 Juil - 14:16

il est trop mignon ce petit Kevin

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bric-a-brac.easyforumpro.com/index.forum
MarissaP
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Mar 5 Juil - 15:42

oh ça oui alors! j'adore ce p'tit bout de chou!
Revenir en haut Aller en bas
vic
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Mar 5 Juil - 16:43

Elle est vraiment bien jadore
La suite stp
Revenir en haut Aller en bas
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: par amitié   Mar 5 Juil - 18:40

la voila

Par amitié (3ième partie)


10 min plus tard, Liz arriva dans le salon, Kévin regardait un dessin animé. Liz prit la télécommande et éteignit la télé puis elle se plaça devant Kévin
L-Il faut qu’on parle, Kévin
Après une heure de discussion
K-Je suis obligé d’aller avec eux ?
L-Oui
On sonna à la porte, Liz s’essuya les yeux puis cria à leur intention que c’était ouvert. La porte d’entrée s’ouvrit et Kévin regarda qui s’était puis se leva et partit dans sa chambre mais en passant devant Max et Tess qui venaient d’entrer
K-JE VOUS DETESTE
Liz prit sa tête entre ses mains puis se leva à son tour
L-Je reviens
M-Liz, tu peux lui donner ça ?
L-Non, vous lui donnerez vous même. Ce sera préférable
Liz leur souria puis se dirigea vers la pièce où Kévin avait disparu. Max et Tess entendaient la conversation
L-Kévin
K-je les déteste
L-Non, tu ne peux pas dire ça. Tu ne les connais pas, moi je les connais et ils sont gentils
K-Les deux ?
L-Oui les deux
K-M’en fous. J’ai pas envie de les connaître, je ne les aimes pas
L-Eux ils t’aiment et puis, tu apprendras à les connaître et à les aimer
K-Tu resteras avec moi ?
L-Non, tu seras seul avec eux.
K-Tu m’as dit qu’ils pouvaient pas me faire du mal, pourtant tu t’en vas et j’ai pas envie
L-Ce n’est pas parce que tu seras avec eux qu’on ne se verra plus. Mais pour le moment, tu viens m’aider à faire à manger ?
K-C’est quoi ?
L-Des frites ou du la purée avec du jambon. Tu préfères quoi ?
K-De la purée
L-Bien chef. Mais je ne veux pas de tes mains sales dans ma cuisine, file les laver
Kévin souria puis se leva et alla dans la salle de bains. Quelques secondes après qu’il est disparu, il revint.
K-Maman, pourquoi ils m’ont abandonné ?
L-Ils ne t’ont pas abandonné, si ils m’ont confié un petit garçon de plusieurs mois qui n’est autre que toi, c’est pour le protéger mais ça tu le sais déjà. Essuie tes larmes, on doit faire une purée
1 heure et demi plus tard, alors que Tess et Max discutaient dans le salon, Kévin et Liz s’occupaient du souper
L-Kévin va leur dire qu’on mange, je met la table
K-On peut pas faire le contraire ?
L-Non file.
Kévin soupira puis y alla. Il s’approcha du canapé puis timidement tapota sur l’épaule de Max
K-On mange
M-On arrive
Max et Tess se leva, Max tendit sa main vers Kévin qui partit en courant dans sa chambre. Liz déposa la marmite sur la table quand et Max Tess entrèrent dans la pièce
L-Où est Kévin ?
M-Il est parti en courant dans sa chambre
L-Vous n’avez qu’à vous installer où vous voulez mais pas sur le coussin, c’est le place de Kévin pour qu’il soit à la même hauteur que nous
Liz sortit de la cuisine puis revint avec Kévin dans les bras. Elle l’installa sur sa chaise, lui mit sa serviette autour du cou puis l’attira vers la table. Liz prit son assiette, lui mit de la purée puis la reposa. Ensuite, elle prit celle de Max et de Tess et fit pareil
L-Vous en voulez d’autre ?
T-Non merci
M-pareil pour moi
L-Comme vous voulez
Liz leur tendit le jambon après avoir pris une tranche pour Kévin qu’elle coupa en petits morceaux
L-Alors tu veux quoi aujourd’hui ?
K-Un triste
Tess et Max se regardaient ne comprenant pas ce que Liz et Kévin disaient
L-Non, on va faire un heureux
Liz fouilla dans le frigo et en sortit une bouteille de Tabasco puis elle en mit dans l’assiette de Kévin
L-et voilà il est joli comme ça non ? Vous ne trouvez pas ?
Liz montra l’assiette à Max et à Tess, ils virent une tête avec un grand sourire formé par le Tabasco
M-Il est très joli
Liz reposa l’assiette et Kévin commença à manger. Liz mit le Tabasco entre Tess et Max puis s’assit et mangea son yaourt
T-Tu ne manges pas de la purée ?
L-Non, le soir, un yaourt ça me suffit
Le repas fut silencieux. Quand Tess ou Max posaient des questions, Kévin leur répondait par un haussement d’épaules.
Alors que Liz faisait la vaisselle, Kévin arriva avec des feuilles et des crayons de couleurs
L-Kévin pourquoi tu ne vas pas dans le salon faire du dessin ?
K-parce qu’ils y sont
Liz s’assit et força Kévin à la regarder
L-Je vais aller vider la poubelle et toi tu vas aller dans la salon
K-Non
L-On ne discute pas
Liz se releva, retira ses gants et prit les crayons ainsi que les feuilles dans une main et dans l’autre la main de Kévin
L-Max, tiens
Liz lui donna les feuilles et les crayons
L-Attention
Liz prit Kévin dans ses bras et l’installa sur le canapé
K-Non
L-Si, je vais vider les poubelles
M-Tu veux qu’on t’aides ?
L-Oui, surveillez Kévin et ça ira
Liz remit Kévin sur le canapé qui était revenu près de Liz puis s’en alla. Kévin se cala dans le canapé et pleura en mettent son pouce dans sa bouche
K-Je veux ma maman
Pendant ce temps, Liz venait de vider les poubelles quand elle s’écroula en pleurs. Puis elle sentit deux mains sur ses épaules, elle releva la tête et essuya ses larmes
L-Michael qu’est ce que tu fais là ?
Mi-J’ai été viré de chez moi, Isabel et Maria voulaient parler entre elles. Qu’est ce qui t’arrive ?
L-Un petit coup de blues
Mi-Explique
L-Je sais plus quoi dire à Kévin
Mi-Dis lui la vérité
L-Je lui ai toujours dit la vérité mais je suis à cours d’idée pour lui dire qu’il va vivre avec Max et Tess, j’ai utilisé tout mon sac. Je me suis toujours préparé à qu’il s’en aille mais je n’ai jamais imaginé dans le scénario qu’il allait m’aimer
Mi-C’était prévisible, non ? Tu as été sa mère pendant 5 ans
L-Adoptive, sa mère adoptive
Mi-Peut être mais pour lui ce sont les liens de cœur qui comptent et pas les liens de sang
L-Ça devrait être le contraire. Regardes toi, tu préfères tes vrais parents à Hank
Mi-Tu devrais savoir que je suis un mauvais exemples. Pour moi, Hank n’a jamais été mon père et mes autres parents, je ne les ais jamais connues alors je les aime mais si ça se trouve ils sont pires que Hank. Prends plutôt Isabel et Max comme exemple. Ils aiment les Evans comme si c’étaient leurs vrais parents. Pour Kévin c’est pareil
L-Et comment je dois faire maintenant ? Lui dire que je ne l’ai jamais aimé, que ce n’était qu’un travail, c’est faux et je ne veux pas commencer à lui mentir
Mi-Allez viens, on trouvera une solution
L-Tu pourras prendre Tess et Max chez toi quand Kévin ira vivre avec eux. Je ne pourrais pas m’empêcher de me lever la nuit si Kévin se réveille. Je pourrais prendre Isabel ici mais avoir Max et Tess ce sera trop dur
Mi-D’accord
Michael aida Liz à se relever
L-Est ce que ça se voit que j’ai pleuré ?
Michael passa sa main devant le visage de Liz
Mi-Plus maintenant
L-Merci
Michael et Liz remontèrent. Quand Liz ouvrit la porte, Kévin lui sauta dans les bras. Liz regarda Max puis Tess et enfin Michael
L-Et là, je suis sensée faire quoi ?
Michael mit sa main sur le bras de Liz puis haussa les épaules ne sachant pas quoi répondre, Liz lui fit un sourire forcé puis s’en alla
T-Où elle va ?
Mi-Laisse là un peu respiré, ok, Tess ?
T-Désolé
Michael s’assit sur un fauteuil
Ma-Qu’est ce que tu fais là ?
Mi-Les filles m’ont viré, elle voulaient parler entre elles
Puis le silence s’installa, on entendait les éclats de rire de Kévin puis la voix de Liz. Au bout d’une dizaine de minutes, la voix de Liz se fit plus forte, c’était pour eux
L-Vous voulez du café ?
Tout le monde hocha la tête. Quelques minutes plus tard, Liz revint avec du café, des tasses, du Tabasco et une cafetière
T-Où est Kévin ?
L-Dans sa chambre il dort
Ma-On n’a pas pu lui donner son jouet
L-Vous lui donnerez demain quand il se sera calmé
Mi-Qu’est ce que vous faites demain ? On aurait pu aller à la fête foraine
Liz allait répondre quand Michael lui fit un signe de la tête. Kévin se trouvait près de Liz, les poings sur ses yeux
Mi-Qu’est ce qui t’arrive, Kévin ?
Kévin monta sur les genoux de Liz et s’installa confortablement
K-J’arrive pas à dormir. Maman, pourquoi je vais pas à l’école demain ?
L-Tu vas à la fête foraine c’est aussi bien, non ?
K-Avec toi ?
L-Non avec Max, Tess, Maria, Michael et Isabel
Liz avait installé une couverture sur les pieds de Kévin qui luttait pour garder les yeux ouverts
K-Pourquoi tu ….
L-Chut, reposes toi
Kévin ferma les yeux et s’endormit. Liz releva la tête
L-Vous irez à la fête foraine mais sans moi. Ce sera mieux pour Kévin et pour vous. Excusez moi, je vais le couchez
Liz retira la couverture et se leva, Michael l’a suivi
Mi-Tu veux que je restes ou je peux rentrer
L-Non vas y, si tu ne peux toujours pas rentrer chez toi, il y aura un canapé de libre
Mi-Je retiens
Michael lui donna un baiser sur le front
Mi-A demain Liz, dors bien
L-Je vais essayer
Michael sortit de la chambre puis Liz entendit la porte d’entrée se fermer. Elle remit Kévin dans les couvertures puis sortit à son tour
L-Vous voulez un autre café
M-Non, ça ira. On va se coucher
Max et Tess se levèrent
M-A demain, Liz
L-Ouais à demain
Liz se laissa tomber sur le canapé et ferma les yeux quelques secondes avant que Kévin ne crie. Liz se releva puis alla dans la chambre. Elle alluma la lumière de chevet et vit que Kévin pleurait. Elle lui essuya les yeux puis s’allongea à côté de lui
L-Tu veux que je te racontes une histoire ?
K-Oui
L-Alors il était une fois un homme et une femme, ils s’aimaient mais il manquait quelque chose à leur bonheur, des enfants. Ainsi quand ils trouvèrent deux enfants sur le bord d’une rivière, ils furent heureux et les adoptèrent. Les deux enfants se nommaient Samantha et Benjamin. Mais ils ignorèrent que leurs enfants venaient d’un autre pays. Mais il n’y avait pas que Benjamin et Samantha qui venait de ce pays inconnu, il y avait un autre garçon, Sébastien qui lui avait été adopté par une autre famille. Pendant plusieurs années, les enfants se cachèrent de tout le monde, de leurs amis mais aussi de leurs familles pour ne pas les mettre en danger. Puis un jour tout a changé. Ils ont dévoilé leur secret
K-C’est quoi ?
L-Qu’ils venaient d’un autre pays et qu’ils étaient différent d’eux à cause de leurs origines et de leurs dons. Ils l’ont dit à deux filles, Flora et Lucie qui les ont aidés à échapper à des méchants. Mais par un jour où il pleuvait, une fille du même ages qu’eux est arrivé et ils ont compris qu’ils devait retourner dans leur pays.
K-ils sont partis alors ?
L-Oui et Flora ainsi que Lucie étaient très triste
K-Pourquoi ?
L-Parce que elles les aimaient très très fort
K-Comme Michael et Maria ?
L-Oui comme eux
K-et après ?
L-Je te laisse imaginer la suite. Il est l’heure dormir. Je te laisse la lumière ?
K-oui
L-dors bien, à demain
Liz s’en alla, elle passa devant la chambre de Max et de Tess qui avaient entendu l’histoire
Liz se réveilla vers 7H30, elle prit son café et au moment où elle allait passer dans la salle de bains, Kévin se réveilla. Liz y alla aussitôt .
K-Maman !!!
Liz le prit sans ses bras, il tremblait.
K-Il y avait un monstre avec des gros yeux qui voulait me manger
L-personne ne va te manger et puis ça n’existe pas les montres avec des gros yeux ?
K-Avec des petits alors ?
L-Non plus. Il est encore trop tôt pour toi, alors voilà ce qu’on va faire, tu vas te rendormir pendant que moi je vais me laver. D’accord ?
K-non
L-Comment ça non ?
K-Le méchant il va revenir, si il fait tout noir
L-Il ne reviendra pas mais si tu veux je peux laisser la lumière allumée ?
K-Je peux aller sur le canapé plutôt ?
Kévin la regarda avec des yeux implorants, et Liz avait du mal à ne pas craquer
L-bon d’accord
Liz ramassa le canard en peluche puis alla dans le salon. Elle installa Kévin sur le canapé et lui mit une couverture sur lui puis alluma la télé de façon à que seul Kévin entende et retourna dans la salle de bains. Quand Liz eut finie, Kévin s’était rendormi. Elle éteignit la télévision mais au moment de rentrer dans la cuisine, Kévin se réveilla. Liz alla à ses côtés
K-Il est revenu, on veut me manger
Liz l’installa sur ses genoux
L-Ce n’était qu’un cauchemar, c’est fini, il est parti le monstre
Kévin commença à pleurer
L-Ne pleure pas, je te jures que c’est fini, je te le jures Kévin. Personne ne va te manger
Liz se mit à le bercer, et pensa que c’était sûrement la dernière fois qu’elle pourrait le bercer sentant son cœur battre contre le sien. Au bout d’un moment Kévin cessa de pleurer
L-Allez on va te préparer un bon chocolat chaud avec des biscottes, tu en veux ?
Kévin hocha la tête. Liz ramassa les chaussons de Kévin puis le tenant toujours contre elle les lui mit et allèrent dans la cuisine. Alors que Kévin mangeait ses biscottes en parlant à Liz, Tess et Max entrèrent dans la cuisine
T-Bonjour Liz, bonjour Kévin
M-Bonjour
L-Bonjour bien dormi ?
T-Ça allait
L-Je vous sers un café ? Avec du Tabasco ?
T-Pour moi oui
L-Et toi Max ?
M-Moi aussi
Liz leur servit un café
L-Vous voulez du pain, des biscottes, ou autre chose ?
M-Non merci
Tess secoua la tête en regardant Kévin qui s’était refermé comme une huitre. Liz se rassit et attendit que Tess la regarde puis lui murmura
L-Le cadeau
Tess lui souria puis se leva. Quand elle revint, elle se mit à la hauteur de Kévin
T-Tiens c’est pour toi
Tess déposa le cadeau sur la table mais quand elle retira ses mains, Kévin passa son bras mettant par terre, son chocolat et le cadeau
K-J’EN VEUX PAS !!!!
Kévin descendit de sa chaise et courut jusqu’à dans sa chambre
L-Kévin non !!! Je reviens
Liz prit le cadeau et s’en alla également. Kévin était dans un coin de sa chambre, Liz alla près de lui


A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cloe76
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Mar 5 Juil - 21:34

j'adore meme si j'aime pa Tess la suite vite
Revenir en haut Aller en bas
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: par amitié   Mar 5 Juil - 22:33

la voila

Par amitié (4ième partie)

Liz prit le cadeau et s’en alla également. Kévin était dans un coin de sa chambre, Liz alla près de lui.
K-Je veux pas de son cadeau
Elle l’entoura d’un bras, et Kévin se cala contre elle
K-Je veux pas qu’elle devienne ma maman
L-Elle a toujours été ta maman et le sera toujours quoi qu’on dise et quoi qu’on fasse
K-C’est pas juste
Liz ferma les yeux, sentant les larmes revenir. C’était exactement ce qu’elle pensait. Elle l’embrassa sur les cheveux puis se releva
L-Tu t’habilles, je vais nettoyer la cuisine.
Kévin se releva également, avant de partir, Liz déposa le cadeau sur le lit puis alla dans la cuisine que Max nettoyait
L-Laisse Max, je vais finir
M-Comme tu veux
Max s’en alla, Liz se baissa et ramassa les derniers morceaux de verre. Elle les mit dans un sac puis prit le torchon pour nettoyer le reste de chocolat. Juste au moment où elle allait se relever, elle sentit deux petits mains s’accrocher à son cou
L-Tu te tiens bien ?
K-Oui
Liz se releva, soutenant Kévin d’une main. Elle déposa le torchon dans l’évier puis s’avança vers la table
L-Tout le monde descend
Kévin tira ses mains et Liz se retourna
L-Il manque les chaussettes mais sinon, c’est parfait. Allez ouste direction salle de bains
Liz le remit par terre puis alla avec lui, dans la salle de bains. Puis il se dirigèrent dans la chambre de Kévin. Liz lui mit les chaussettes
L-Tu vas me chercher tes chaussures
Kévin s’en alla et revint avec ses chaussures. Liz l’aida à les mettre puis lui fit ses lacets auquel Kévin avait un peu de mal.
L-Et voilà tu es prêt
K-Tu viens avec moi hein ?
Kévin lui attrapa une mèche de cheveux.
L-Non, tu sera seule avec eux
K-Pourquoi ?
L-On a déjà parlé de ça, Kévin. Il faut que tu passes du temps avec eux pour les connaître.
K-Et j’ai pas envie ?
L-Tu le fais pour moi
K-Mais…
On sonna à la porte
L-QUELQU’UN PEUT OUVRIR ?
Max-OUI
L-MERCI
Liz reporta son regard sur Kévin qui commençait à pleurer
K-Mais j’ai pas envie de les connaître
L-Il le faut et puis tu vas t’amuser au parc
Isabel et Maria entrèrent à ce moment là
L-Et regardes, il y a Michael et Maria, tu les connais eux
K-Oui mais il n’y a pas toi
Liz sentit de nouveau les larmes venir, elle respira un bon coup puis lui souria
L-J’ai une idée, quand tu rentreras, tu me raconteras tout ce que tu as fait comme ça, ça fera comme si j’ai été avec toi. D’accord ?
K-Oui
Liz lui souria puis lui essuya ses larmes
L-T’es trois fois plus beau quand tu ne pleures pas, allez files faire un dernier pipi avant de t’en aller
Kévin s’en alla. Liz ferme les yeux faisant tout son possible pour ne pas pleurer, quand elle sentit deux mains sur ses épaules, elle se releva d’un coup pensant que c’était Kévin mais non, c’était juste Maria
M-Ça va aller ?
L-Oui. Mais toi et Michael…
M-C’est bon Michael m’a expliqué. Ils viendront habiter à la maison, ce soir
L-Merci, tu pourras venir habiter ici si tu en as envie Isabel
I-Non, ça va aller
L-Comme tu voudras.
Kévin revint et tint la main de Liz fortement dans les siennes
L-Bon et ben c’est parti
Ils sortirent tous de la chambre, Liz sentait au fur et à mesure qu’il avançait vers la porte, les mains de Kévin serrait encore plus fort sa main. Arrivée devant la porte,
I-Tu es sur que tu ne veux pas venir avec nous ?
Liz baissa les yeux vers Kévin qui la regardait avec des yeux implorants, Liz releva la tête tout en la secouant
L-Non, je peux pas Mel m’a donné un travail important
Kévin fit la moue
I-Comme tu veux
Liz jeta un coup d’œil à Tess qui comprit le message. Elle prit une main de Kévin qui la retira d’un coup et vint se cacher derrière Liz en se retenant à sa jambe. Liz lui décrocha les bras puis se mit à sa taille
L-D’accord, tu ne veux pas prendre sa main, comme tu veux. Mais tu prendras celle de quelqu’un d’autres. Il n’est pas question que tu traverse les rues ou que tu te ballades dans le parc seul, je me suis fait bien comprendre ?
Kévin avait ses mains sur les bras qui le tenait par la taille
K-Oui
L-Bien, alors amuse toi bien
Liz l’embrassa sur la joue puis se releva. Elle ouvrit la porte et tous sortirent sauf Kévin qui glissa sa main dans celle à Liz
L-Toi aussi Kévin
K-Tu descend avec moi ?
Maria ne laissa pas le temps à Liz de répondre, elle l’entraîna avec elle
Mar-Mais oui, elle va descendre avec toi (à Liz) tu le sais plus que quiconque que Kévin est une tête de mule
L-T’as gagné Maria
Liz descendit avec les autres. Arrivé devant les voitures. Liz lâcha la main de Kévin
L-Je vais chercher son siège auto
Kévin voulut la suivre mais Michael le retint par le col. Liz revint et installa le siège dans la voiture à Max
K-Je voulais pas aller dans celle là, je voulais aller avec Michael et Maria
L-Tu iras une autre fois. Allez monte
Kévin monta dans la voiture et Liz vérifia qu’il avait bien attaché sa ceinture. Puis elle l’embrassa sur les deux joues.
L-A ce soir Kévin
Liz sortit de la voiture et referma la porte.
L-Vous feriez mieux d’y aller, sinon dans une heure vous serez toujours dans les files d’attente.
Les autres hochèrent la tête
L-Et puis, vous êtes peut être des grandes personnes mais amusez vous bien
Ils montèrent dans les voitures. Liz regarda celle de Max où à l’arrière, Kévin pleurait en agitant sa main. Quand les deux voitures disparurent, Liz remonta dans son appartement. Elle passa sa matinée, à regarder des photos de Kévin. Elle regrettait sa décision par rapport à Mel, elle avait pris quelques jours de congé mais elle aurait du aller travailler comme ça elle aurait peut être pensé à autre chose. L’après midi, elle fit un peu de ménage mais même ça, lui rappelait Kévin alors elle retourna dans sa chambre, regarder les photos de Kévin en se rappelant les raisons de ces photographies. Vers 16h, Liz entendit des coups contre sa porte, elle éteignit la télévision et alla ouvrir. Kévin s’accrocha à sa jambe en pleurs. Liz le prit dans ses bras
L-Qu’est ce qui t’arrive mon ange ?
K-Il…Il me veut me…manger
L-Qui ??
Mais Kévin recommença à pleurer, ce fut Tess qui répondit
T-A la sortie du parc, il y avait un homme qui portait un costume de ce genre
Tess lui montra un prospectus où un monstre avec des gros yeux s’y trouvait
L-Ok j’ai compris
Liz alla sur le canapé où elle installa Kévin dessus et se mit devant lui. Les autres entrèrent et s’approchèrent d’eux.
L-Tu te rappelles Kévin de ce que je t’ai dit ce matin, que personne ne va te manger ?
K-Oui
L-Eh ben c’est toujours la cas. Je vais te dire un secret mais il faudra le dire à personne d’accord ?
K-Oui
Kévin se tourna vers les autres
K-Vous devez pas écouter, parce que c’est un secret
L-Mais ils savent déjà le secret,
K-Ah bon…c’est quoi le secret ?
Liz essaya de garder son sérieux mais à voir la tête de Kévin et ceux des autres, elle avait un peu du mal
L-Les monstres avec des gros yeux ne mangent jamais les enfants sans qu’ils soient bien dodus
Liz se mit à chatouiller Kévin partout et Kévin se mit à rire. Quand Liz arrêta, les pleurs de Kévin avaient disparus
L-ça va mieux ?
K-Oui
L-Alors voilà ce qu’on va faire, je fais t’aider à faire ton sac et toi tu vas me raconter ce que tu as fait, ça marche ?
Liz lui montra sa main, Kévin tapa dedans
K-ça marche.
Kévin montra la sienne mais au moment où Liz avait tapé dessus, il la retira et ria aux éclats
L-C’est toi le monstre. Allez files, je te rejoint dans quelques minutes.
Kévin s’en alla puis revint en courant et embrassa Liz sur la joue
K-Je t’aime maman
L-Allez files
Kévin s’en alla. Liz le regarda s’éloigner puis leva les yeux vers Max et Tess qui avaient dire quelque chose par rapport à ce que Kévin avait dit et ce qu’elle avait répondu. Liz se releva et les devança
L-Vous aurez voulu que je lui dise quoi ? Que je l’aime ? Oui je l’aime et alors ça va changer quelque chose ? Non il va partir. Et puis de toute façon, il sait que je l’aime, ça fait maintenant cinq ans que je le lui dit. Maintenant c’est à vous de le lui dire. C’est normal vous l’aimez, parce que c’est votre sang mais il ne le sait pas. Ce n’est pas parce que je lui ai dit qu’il va obligatoirement m’écouter. Pareil dites lui que vous aviez pensé à lui sur Antar parce qu’il ne le sait pas. Ça fait cinq ans, que c’est moi qu’il voit au dessus de son lit quand il fait un cauchemar, c’est dans mes bras qu’il va quand il a un chagrin, mais à partir de maintenant ce sera vous, Tess et Max.
Personne ne parla, Liz s’arrêta sur Tess et comprit ses pensées
L-Si Tess. Je sais ce que ça fait d’être séparer de l’homme qu’on l’aime. Ça fait mal, ça vous amène en enfer. Personne ne peut imaginer ce que ça fait véritablement sans l’avoir vécu soi-même. Toi tu regrettes peut être ta décision qui date de cinq ans mais moi je tiens à te remercier de m’avoir confier Kévin. Sans lui, je serai morte, c’est peut être ce que tu aurais voulu mais toi et Max vous en avez décidé autrement. Maintenant excusez moi, je vais l’aider à faire son sac
Liz s’en alla et entra dans la chambre de Kévin qui était allongé sur son lit
L-C’est pas l’heure de dormir, allez debout
Kévin se releva. Pendant que Liz mettait des vêtements dans un sac de voyage, Kévin racontait sa journée. Quand Tess entra dans la chambre, Kévin recommença
K-Et à midi, on a mangé une glace à la pistache
L-Elle était bonne ?
K-Oui
L-Tu vas chercher tes crayons et tes feuilles pour le mettre dans ton cartable
Kévin s’en alla
T-Il a l’air d’aller mieux
L-Normal, il croit que je vais avec vous chez Maria
T-Tu ne viens pas ?
L-Non, je reste ici
T-Non, viens. Comme tu l’as dit tout à l’heure, c’est toi qui a été à ses côtés, il ne comprendra pas si tu n’es pas là ce soir, viens s’il te plait
L-Bon d’accord mais je ne reste pas dormir et dès qu’on est chez Maria, c’est toi et Max qui vous en occuperont
T-Mais tu sera là si on a besoin ?
L-Oui mais j’interviendrai le moins possible.
Kévin revint avec des crayons et des feuilles qu’il glissa dans son cartable puis il prit la main de Liz
K-On va faire le tien, maintenant ?
Liz s’adressa à Tess tout en regardant Kévin
L-Tess va demander aux autres quand on peut partir et revint me le dire
Tess s’en alla, et revint quelques secondes plus tard
T-Quand tu veux.
L-Très bien, alors dis leur qu’on arrive dans une minute
Kévin reposa sa question tout en entraînant Liz dans la chambre de cette dernière. Liz se laissa faire puis elle le fit asseoir sur le lit
L-Kévin, on ne va pas faire mon sac, on ne fais que le tien. Je vais avec toi, chez Maria mais je repartirai ensuite
K-Avec moi ?
L-Non, toi tu resteras avec Tess et Max
K-Non, je ne veux pas
L-Mais tu n’as pas le choix. Je ne suis pas ta mère, elle, elle l’est. Allez viens
Liz se leva et se dirigea vers la chambre de Kévin qui se mit devant la porte. Liz le poussa sans trop de mal et entra dedans.
K-Non…Maman, non…
Dans le salon, tout le monde était assis et entendait Kévin pleurer
T-Comment elle fait ?
Maria croisa le regard de Michael qui hocha la tête
Mar-Je reviens
Maria entra dans la chambre
Mar-Tu veux que je t’aide Liz ?
L-Euh…Ouais amènes le cartable
Liz se battait avec Kévin pour laisser ses affaires dans la sac. Maria prit le cartable mais au moment où elle allait sortit, Kévin lui prit son cartable et lui donna un coup de pied
L-Non, Kévin
Liz prit Kévin dans ses bras et l’allongea sur le lit lui immobilisant les membres
L-Arrêtes, t’es pas un gentil garçon quand tu es comme ça.
K-Mais j’ai pas envie de partir
L-je sais, mais c’est pas la faute de Maria, elle n’a rien fait
Liz lâcha Kévin qui se mit en boule et pleura de plus belle. Liz alla à côté de Maria
L-Ça va ?
M-Mais oui
L-Je suis désolée
M-Eh ça va, Liz, personne n’est mort
L-Ouais mais…
M-Allez viens par là.
Maria la prit dans ses bras
M-Tu ne voudrais pas que je reviennes avec toi ce soir ?
L-Non, ça ira. Et puis quand je partirai, je ne veux pas que toi ou Michael, vous me reteniez sinon je vais craquer et j’ai pas envie que Kévin me voit comme ça. Et aussi, pas besoin de venir ici, je ne vais pas faire de conneries comme il y a cinq ans, j’ai juste besoin de temps
M-D’accord
Maria reprit le cartable et aida Liz à remettre ses affaires dans le sac de voyage puis elle l’amena également. Liz s’assit par terre puis tira Kévin de sous le lit
L-Allez on y va.
K-Non, je veux rester avec toi. Je le referais plus mais me laisse pas avec elle
L-Chut
Liz le prit dans ses bras et sortit de la chambre. Kévin resta calme mais au moment de passer la porte d’entrée, Kévin essaya de s’en aller
K-Mon canard, j’ai oublié mon canard
L-Non je l’ai mis dan ton sac
Liz sortit de l’appartement. Elle laissa Michael fermer et Max prendre le sac de voyage tandis que Isabel prit le cartable puis elle commença à descendre les escaliers
K-Non, Maman, je veux pas y aller
L-Chut
Kévin arrêta de gigoter dans les bras de Liz et mit ses bras autour de son cou
K-Veux pas y aller…maman, ramènes moi à la maison.
Kévin posa sa tête sur l’épaule de Liz et pleura de plus belle. Maria qui était à côté d’eux, prit la main de Liz
Mar-Ça va ?
Liz ne répondit pas. Il n’y avait pas de mots assez juste pour exprimer ce qu’elle ressentait. Pour le deuxième fois de sa vie, elle voyait l’homme qu’elle aimait mais le plus dur, c’était que c’était avec la même personne qu’il y a presque 6 ans, TESS. Liz se contenta de regarder devant elle, ne jetant de regard en arrière, de peur de faire demi-tour et de remonter dans son appartement avec Kévin pour s’y enfermer.
K-Veux pas aller chez Maria, maman. Je veux rester avec toi. S’il te plait maman…MAMAN
L-Chut
K-MAMAN !!!!
Liz l’embrassa sur le front puis descendit les trois dernières marches. Quand elle se retrouva dehors, elle sentit Kévin resserrer ses mains. Elle ouvrit la portière de la voiture de Max puis y installa Kévin qui la retenait par le bas. Elle lui prit ses mains et lui murmura
L-Je suis juste derrière. On se retrouve chez Maria mon ange
Liz l’embrassa puis ferma la portière. Max venait de mettre le sac dans le coffre
Max-Tu es sur que tu veux pas retarder ? On peut attendre
Liz secoua la tête chassant ses larmes par la même occasion
L-Non, plus on retardera, plus ce sera dur. Le plus tôt sera le mieux. Bon on y va, on ne va pas rester ici ?
Mar-Oui ma puce
Maria lâcha la main de Liz qu’elle sentait triste puis monta avec Isabel dans la voiture de Michael. Liz prit la sienne pour pouvoir partir quand elle le voudrait.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarissaP
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Mar 5 Juil - 22:43

la suite?je ne m'en souviens plus tellement...alors la suite!La suite!
Revenir en haut Aller en bas
vic
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Mar 5 Juil - 23:10

vraiment bien!!!
La suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Ellie
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Mer 6 Juil - 1:05

génial la fic!!

je suis sûre que je l'ai déjà lu mais je ne me rappelle plus ou et je ne me rappelle plus de tout les détails alors envoie vite la suite pour que je me rappelle comment sa fini!!
Revenir en haut Aller en bas
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: par amitié   Mer 6 Juil - 13:17

voici la suite

Par amitié (5ième partie)

Maria lâcha la main de Liz qu’elle sentait triste puis monta avec Isabel dans la voiture de Michael. Liz prit la sienne pour pouvoir partir quand elle le voudrait.
D’habitude, il fallait à peine cinq minutes pour aller de Liz à chez Maria mais aujourd’hui il y avait de la circulation et il fallut un quart d’heure d’attente. Liz et Tess enrageait de cette circulation et en même temps l’appréciait. Pour Tess, le chemin lui parut trop court parce qu’elle ne pouvait parler à Kévin sans qu’il pleure de plus belle cachant ses paroles et trop long parce que Kévin n’avait pas arrêté de lui donner des coups dans le dos donc quand Max arrêta la voiture, Tess en fut soulagée. Pour Liz, c’était tout autre chose. Le chemin lui parut court parce qu’elle ne put pleurer et long parce qu’elle devait s’empêcher de pleurer pour Kévin. Elle faisait tout son possible pour ne pas lâcher une larme c’est pour ça que quand elle stoppa la voiture près de celle de Max et que Kévin se mit sur ses genoux en lui tenant le cou et en disant Maman, elle ne put s’empêcher de laisser couler une larme qu’elle essuya aussitôt
L-Kévin, je t’aime. Peu importe ce que je fais te dire ou te faire tout à l’heure, je t’aime. Ne l’oublie jamais. Allez il faut y aller
Liz sortit de la voiture avec Kévin dans les bras puis le déposa à terre et lui prit sa main
K-Maman ?
L-oui
K-Moi aussi je t’aime
L-oh mon cœur
Liz s’agenouilla et le prit dans ses bras
K-Tu pleures ?
L-Non et toi non plus tu ne pleureras pas, d’accord ?
K-Oui maman
Liz l’embrassa puis se releva et se dirigea vers les autres. Ils montèrent tous dans l’appartement de Maria et de Michael et prirent un café pendant que Kévin faisait du coloriage. Vers 18H, Liz et Maria allèrent préparer à manger ce qui permettait à Tess de s’occuper de Kévin.
Après manger, Kévin partit voir Liz qui faisait la vaisselle avec Maria
K-Maman ??
L-Mais qu’est ce que tu fais là, toi ? Va vite prendre ton bain
K-Tu viens avec moi ?
L-Je peux pas, demandes à Tess d’aller avec toi
Kévin fit la moue
L-Allez files
Liz l’éclaboussa avec de l’eau. Kévin partit en courant en rigolant. Maria regarda Liz
M-Ça va aller ?
L-Ça ira mieux quand je serai chez moi
M-Tu appelles si tu as besoin de quelque chose
L-ouais
Liz et Maria venait de finir la vaisselle quand Kévin commença à appeler Liz qui serra le torchon pour s’obliger à ne pas bouger
M-Tu devrais peut être y aller
L-Maria s’il te plait, je fais tout pour que ça se passe le mieux possible alors ne complique pas les choses, s’il te plait et laisse moi faire, ne critique pas ma façon sinon je crois que je vais péter un cable
Tess arriva en courant dans la cuisine
T-Liz, viens c’est Kévin, il pleure
L-Qu’est ce qui s’est passé ?
T-Je ne sais pas, il ne répond pas quand je lui demandes
Tess prit la main de Liz et l’entraînant dans la salle de bains où Max essayait de calmer Kévin. Liz prit sa place et vit Kévin au fond de la baignoire en criant Maman à tue tête. Liz le mit debout et l’entoura dans une serviette puis le prit dans ses bras pour le déposer sur une chaise
L-Ne frottes pas tes yeux
K-Mais ça pique
L-Attends
Liz prit les mains de Kévin dans une des siennes pour éviter qu’il continue à se frotter les yeux avec puis prit une autre serviette et tira la mousse des yeux de Kévin
L-Ouvre les yeux
Kévin ouvrit les yeux puis les cligna plusieurs fois de suite
L-C’est mieux ?
K-Oui
Kévin lui souria puis regarda Tess
K-T’es méchante toi
L-Kévin !!! Elle n’est pas méchante mais la prochaine fois, elle mettra sa main devant tes yeux pour éviter que la mousse n’aille dedans. D’accord Tess ?
Liz regarda Tess
T-Oui
L-T’étais ou ?
T-Je venait de finir de lui rincer
L-je vais chercher son pyjama
T-non laisse j’y vais
Tess s’en alla et Liz commença à sécher Kévin puis lui mit le pyjama que Tess venait de ramener
K-J’aime pas celui là
L-Raleur
K-J’ai droit un chocolat ?
L-oui, allez ouste
Ils sortirent de la salle de bains, Kévin avait les yeux rouges et tenait fort le pull de Liz
Mar-Qui veut un café ?
T-Moi oui
L-Pour moi ce sera un petit
K-Un chocolat
Kévin lui fit un gros sourire, lui montrant toutes ses dents
Mar-Eh ben je vais préparer tout ça
Mi-Non laisse j’y vais
Michael partit dans la cuisine tandis que les autres s’installèrent dans le salon. Il y avait une place à côté de Tess mais Kévin prit un coussin et vint se mettre aux pieds de Liz. Liz se prit la tête et soupira
L-Kévin, il y a une place sur le canapé vas y
K-Non sinon je vais pas faire des dessins
Mi-Attention c’est chaud
Michael leur servit leur boisson puis s’assit à côté de Maria. Kévin but une gorgée de son chocolat puis se mit sur les genoux de Liz
L-Kévin !!!
Kévin s’installa plus confortablement
K-je suis fatigué
L-Vas au lit alors
K-Non parce qu’après tu vas partir et j’ai pas envie que tu me laisses là
L-Et pourtant
K-non !!!
L-on avait dit pas de pleurs. Allez descend, tu vas aller au lit et Tess viendras te raconter une histoire
K-Non toi
L-Tess
Kévin descendit des genoux de Liz puis alla embrasser tout le monde et s’en alla dans sa chambre aménagé pour lui.
L-Tess, c’est à toi d’y aller
Tess se leva mais s’arrêta devant Liz
T-Tu peux venir avec moi, s’il te plait ?
Liz regarda Tess et vit dans ses yeux de l’amitié envers son égard
L-D’accord
Une demi heure plus tard, Liz et Tess revinrent et Liz se rassit sur le fauteuil
L-A partir de maintenant je ne suis plus là
I-Comment ça ?
L-Si Kévin se réveille et que je suis encore ici, c’est à toi, Max et à toi Tess d’y aller pas à moi. D’accord ?
Liz regarda Max qui hocha la tête puis regarda Tess qui secoua la tête
T-Non
L-Pourquoi non ?
T-je ne suis pas prête
L-Tu crois que moi je l’étais ? Il y a encore cinq ans je ne pensais qu’à mourir, je ne savais pas m’occuper d’un bébé mais j’ai appris comme toi tu apprendras. Si il se réveille c’est à toi d’y aller ; c’est compris ?
T-Oui
L-Parfait
Liz but une tasse de café sentant sa gorge sèche, elle était désolée de parler comme ça à Tess et à Max mais il le fallait. Liz venait de finir sa tasse et de la reposer que Kévin se réveilla
-Maman….
Liz se contrôla pour ne pas bouger. Tess regarda Liz puis se leva
-Maman…non t’es pas ma maman…maman
Liz se leva, prit son sac et se dirigea vers la porte. Max la rattrapa par le poignet. Liz le retira vivement
Max-Reste
L-Je….
K-Maman…
L-Je peux pas…désolé
Liz poussa Max et commença à descendre les escaliers, se retenant de pleurer. Il ne lui restait plus que 2 étages à descendre avant de pouvoir laisser libre cours à son chagrin
K-Maman pars pas
Liz se retourna, Kévin était à une dizaine de marches au dessus d’elle. Il avait un pyjama rayé et dans sa main il tenait son canard en peluche. Il courut rejoindre Liz qui le prit dans ses bras
K-Maman, pourquoi tu me laisse avec elle ?
L-C’est ta mère, ta vraie mère, Kévin
K-Non, c’est toi ma maman, pas elle
Liz s’assit sur une marche, Kévin se tenait toujours à elle par le cou
L-Kévin tu te souviens de ce que je t’ai dit il y a 2 jours ?
K-Que tu aurais aimé être ma maman
L-Oui, c’est à ce moment là. Je t’ai dit aussi que pendant 5 ans je t’ai élevé comme si tu étais mon fils, tu te rappelles ?
K-Oui même qu’après t’a pleuré
L-Et je t’ai toujours dit que un jour ou l’autres tes vrais parents reviendront te chercher, et ben ce jour là c’est aujourd’hui. Alors maintenant tu vas retourner chez Maria et tu vas faire un gros dodo
K-Mais elle sait pas chasser les méchants
L-Tu lui apprendras
Liz se releva et déposa Kévin sur une marche
L-allez il est l’heure d’aller au lit
K-Tu ne me racontes pas la fin de mon histoire ? celle de tout à l’heure n’était pas bien
L-Non tu demanderas à ta maman de le faire, elle la connais. Allez au revoir mon amour
Liz serra une dernière fois Kévin dans ses bras puis s’écarta de lui et courut dans les escaliers. Ses bruits de pas ne couvraient pas les pleurs de Kévin. Liz entra dans sa voiture et démarra au quart de tours
Le lendemain, Tess se réveilla et alla directement dans la chambre à Kévin, il dormait toujours. Tess alla dans la cuisine où Maria préparait un café
T-Bonjour Maria
Mar-Ah bonjour Tess, je te sers un café, il vient juste d’être fait
T-oui
Une heure plus tard, tout le monde était réveillé sauf Kévin qui se réveilla une demi heure plus tard.
Mar-Ah mais c’est la marmotte qui vient de se réveiller
Maria était dans la cuisine et essayait les bols de ce matin. Kévin s’installa à une chaise, il faisait la grimace
Mar-Tu veux un chocolat avec du Tabasco ?
Kévin ne lui répondit pas, Maria s’installa à côté de lui. Kévin se décida à lever la tête
K-Quand maman elle va revenir me chercher ?
Mar-T’es pas bien ici ?
Kévin secoua la tête
Mar-Pourquoi ?
K-maman n’est pas avec moi
Mar-Tu vas la revoir bientôt
K-Quand ?
Mar-Bientôt
Kévin soupira et tourna la tête vers Tess qui le regardait du salon
K-Et elle c’est quand elle s’en va ?
Mar-Kévin !!!
Kévin haussa les épaules, Maria lui toucha le bras, mais Kévin ne releva pas la tête
Mar-Bon je te sers un chocolat avec tes biscuits préférés ?
Kévin haussa de nouveau ses épaules,
Mar-On va prendre ça pour un oui
Maria lui servit un chocolat puis lui donna des gâteaux. Au bout d’une demi heure, Kévin n’avait touché à rien
Max-Il n’est pas bon ton chocolat ?
Max venait d’entrer
K-M’en fous du chocolat, je veux ma maman
Max se mit à sa hauteur
Max-Tu veux revoir Liz ?
K-Oui
Max-Mais tu ne peux pas, elle travaille
K-C’est pas vrai, le samedi, elle ne travaille jamais, tu mens
Kévin écrasa les gâteaux et s’en alla de la cuisine en courant. Maria allait le suivre mais Michael l’en empêcha
Mi-Non laisse, il a besoin d’évacuer un peu
Maria hésita puis comprit que Michael avait raison et retourna dans la cuisine. Dans la chambre, Kévin était par terre et gribouillait toutes les feuilles. Il pleurait. Au bout d’un moment il arrêta et s’habilla puis il glissa sa tête à l’extérieur et vit que personne ne le surveillait. Il mit ses chaussures ne faisant pas ces lacets et se dirigea vers la porte d’entrée. Il venait d’ouvrir la porte sans faire de bruit et commençait à descendre les escaliers quand il entendit la voix de Tess
T-Kévin n’est plus dans sa chambre
Kévin se mit à courir dans les escaliers mais il fut vite rattraper par Michael
Mi-Où tu vas toi ?
K-Laches moi, je veux rentrer, maman est triste, j’ai envie de ma maman
Michael le maintenait par la taille et le souleva
Mi-Allez on remontes
K-NON, JE VEUX PAS !!!!LACHES MOI
Mi-Chut, tu vas réveiller les voisins
K-M’en fous, lâches moi, Michael
Michael et Kévin arrivèrent à l’appartement, Michael le déposa et le maintint par le col
K-MAMAN, VIENS ME CHERCHER !!!!
Maria s’accroupit et mit Kévin contre elle
Mar-Je paries que tu as faim
K-Non, je veux maman
Mar-Allez viens
Maria porta Kévin et l’installa à la table. Michael ferma à clé la porte et rejoignit tout le monde. Il y avait Maria et Tess de chaque côté de Kévin ce qui ne l’enchantait guère. Maria lui servit des spaghettis, son plat préféré
Mar-Tu veux du Tabasco ?
K-Non
Kévin prit sa fourchette et encore une fois, ne toucha pas à ce qu’il avait en face de lui
I-Tu devrais manger ça va refroidir
Kévin haussa les épaules, Tess lui prit la fourchette des mains et prit un peu de spaghettis
T-Ouvres la bouche
K-Non c’est pas bon
Mar-Mais c’est ton plat préféré ?
K-Plus maintenant
Maria allait répliquer mais Michael lui prit sa main
Mi-Laisse quand il aura faim il mangera, on ne tient pas longtemps la grève de la faim à son age, elle dure une journée et ça passe
Maria approuva. Arrivé au dessert, il y avait de la glace
Mi-Tu veux de la glace à la pistache ?
K-Non
Mi-T’en pis pour toi, mais t’en mieux pour moi, j’en aurai plus
Kévin haussa les épaules. Pour le goûter et le dîner, ce fut pareil. Kévin ne mangea pas. Le lendemain, il refusa de se lever.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vic
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Mer 6 Juil - 18:31

la suite stp
Revenir en haut Aller en bas
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: par amitié   Mer 6 Juil - 22:47

va falloir attendre demain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarissaP
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Mer 6 Juil - 22:51

oh Kévin! Ce que je peux l'adorer ce petit!
Il déteste Tess c'est peut etre pour ca que je l'adore!
Revenir en haut Aller en bas
vic
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Mer 6 Juil - 23:19

Je suis d'accord avec toi Kévin est trop mignon et Tess m'énerve toujours autant!!!
En tout cas vivement demain
Revenir en haut Aller en bas
Ellie
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Jeu 7 Juil - 1:27

c'est clair que c'est liz qui a élever kévin, il sait reconnaitre les mauvaises personnes (en occurance tess..)

dommage qu'il ne semble pas s'entendre avec max....

mais bon... j'espère que max et liz vont revenir ensemble (comme cette fic est dans la section dreamer les chances sont grandes)

anyway, j'ai trop hâte à demain pour pouvoir lire la suite!!

dit, lizevans, penses-tu pouvoir mettre la suite en début d'après-midi parce que je travaille de 4h45 du soir à 3h demain matin(si j'ai de la chance, si sa fait comme la dernière fois je ne suis pas rentrer avant 5h...) alors je ne pourrais pas la lire en rentrant....
merci!!
Revenir en haut Aller en bas
vic
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Jeu 7 Juil - 1:31

je ss completement dacord ac toi c a dir ke Liz et Max se remettent ensemble , ke Tess se casse une bonne fois pour tte ca ns fera d vacances!!!
Jatends la suite ac impatience!!! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Ellie
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Jeu 7 Juil - 1:34

je sais!!

kévin ce découvre des pouvoirs en fessant exploser tess!!! Evil or Very Mad

tess morte, sa serait trop hot!!
Revenir en haut Aller en bas
vic
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Jeu 7 Juil - 1:56

je vois que tu adore beaucoup Tess!!lol
De plus je m'imagine assez bien Kevin tuant Tess:le pur bonheur koi!!!
Revenir en haut Aller en bas
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: par amitié   Jeu 7 Juil - 9:12

Par amitié (6ième partie)
3 jours plus tard, après le dîner, Michael et Maria regardaient Isabel qui essayait de faire manger Kévin
Mi-On ne peut pas le laisser comme ça. Je pensais que c’était passager mais là, ça va faire quatre jours maintenant. Je vais appeler Liz
Michael quitta le couloir et alla prendre le téléphone dans le salon. Tess était dans les bras de Max et pleurait. Maria composa le numéro de Liz. Pendant ce temps, Liz était dans le lit de Kévin et pleurait toute les larmes de son corps et de son cœur. La sonnerie du téléphone le tira de ses souvenirs. Au bout de le 3ième sonnerie, le répondeur se mit en marche. Le message avait été enregistrés par Liz et Kévin deux semaines plus tôt
L-Bonjour, vous êtes bien chez Liz Parker
K-Et Kévin Parker
L-Nous ne sommes pas là pour le moment alors laissez nous un message après le bip et nous vous rappellerons
Le bip émit le voix de Maria retentit dans l’appartement
M-Liz c’est Maria, je sais que tu es là, décroches stp…Bon Michael et moi on arrive chez toi, tu nous ouvre la porte sinon on la défonce et je ne rigole pas en disant ça. A tout de suite.
5 min plus tard, on sonna à la porte. Liz ne prit pas la peine de se lever pour aller ouvrir, si c’était Michael et Maria, ils savaient où était le clé de secours. Quelques secondes plus tard, la porte s’ouvrit. Liz ferma les yeux et fit semblant de dormir en espérant que quand ils verront qu’elle dort, ils s’en iront mais ils firent tout le contraire. Michael ouvrit les rideaux laissant la lumière de jour pénétrait dans le chambre et Maria alla secouer Liz
Ma-Liz je sais que tu ne dors pas
L-Allez vous en, j’ai envie d’être seule
Mi-Liz c’est important, il faut que tu nous écoutes. C’est Kévin, il…
L-parlez en à Tess, c’est sa mère
Ma-Biologique oui mais pour Kévin c’est toi sa mère pas Tess. Il croit que tu l’as abandonné. Il est au lit, il n’en sort plus et pour couronner le tout, il refuse de s’alimenter il perd des forces. Il faut que tu viennes
Maria ne laissa pas Liz répondre, elle l’a sorti du lit et l’entraîna au dehors. Michael referma derrière elles, les rejoignit dans le voiture puis démarra. Dans la voiture, Liz était à l’avant à côté de Michael. Maria lui tenait la main puis lui toucha le front
Ma-C’est la lune qui me donne cette impression ou tu es un peu blanche et en plus tu as de la fièvre ….Non, Liz, ne me dis pas que toi non plus tu n’as pas mangé ? C’est ça ? Mais Liz tu avais dit que tu ne ferais pas de conneries
L-Je n’en ai pas fait
Mi-Ah ouais, et ne pas manger ce n’est pas une conneries peut être ?Kévin fait comme toi, on lui dit que c’est pas bien et toi tu lui montre l’exemple, ah ben bravo
L-Comment voulais tu que je lui montres ce qu’il ne faut pas faire alors qu’il n’étais pas avec moi ?
Mi-Je ne sais pas moi, vous communiquez peut être par pensées
L-Arrêtes de dire des conneries Michael
Arrivés chez Maria, Liz voulut faire demi-tour mais Isabel ouvrit le porte avant qu’elle n’est pu faire un geste
I-salut Liz, entre
Liz entra poussé par Maria. Liz vit Tess sur le canapé devant un café
T-salut. Il est dans la chambre avec Max
L-Ah merci
Liz se dirigea vers la chambre et s’arrêta sur le pas de la porte. Max essayait de faire manger Kévin mais en vain
M-Allez Kévin ouvre la bouche
K-Non, je veux ma maman
Kévin se retourna vers la fenêtre et ferma les yeux. Liz alla de l’autre coté du lit, à l’opposé de Max. Max lui souria puis s’en alla. Liz caressa le visage de Kévin
L-Mon ange…
Kévin ouvrit les yeux, Liz lui souria
K-Maman
L-Chut…Je parie que ce petit ventre a faim alors voilà ce qu’on va faire, je vais aller réchauffer la soupe que tu refuses d’avaler et toi tu vas rester là
K-Ou alors je peux venir avec toi
L-Tu pourras marcher ?
K-Oui
L-Alors on y va
Kévin se leva. Liz avait dans une main l’assiette et dans l’autre la main de Kévin. Ils passèrent devant les autres étonné de voir Kévin debout. Kévin s’assit sur une chaise et regarda Liz réchauffer la soupe avec un grand sourire. Quand la soupe fut chaude, Kévin s’assit sur les genoux de Liz et commença à la manger. Puis quand l’assiette fut vide, Liz lui donna un yaourt qu’il mangea à moitié puis elle reposa Kévin sur la chaise
L-pourquoi tu ne voulais plus manger ?
K-pourquoi tu m’as abandonné ?
L-je ne t’ai pas abandonné. On savait tout les deux que un jour ton papa et ta maman reviendront te chercher et que tu iras vivre avec eux et ben ce jour là, est arrivé. Alors à partir de maintenant, je ne serais plus ta mère mais ton amie alors tu ne m’appelleras plus Maman mais Liz, d’accord ?
K-Non, c’est TOI MA MAMAN PAS ELLE !!!!
Kévin descendit de sa chaise
K-JE TE DETESTE
Kévin partit en courant de la cuisine. Liz le regarda s’en aller puis se passa de l’eau sur le visage et rejoignit les autres
L-Voilà , veillez bien sur lui. A partir de demain, vous pourrez aller dans mon appartement chercher les vêtements de Kévin et ses autres affaires . Je quitte provisoirement Los Angeles, je retournes à Roswell. Ce sera plus facile si je ne suis pas dans les parages
Max-Mais…
Liz ne fit pas attention à l’interruption de Max et continua
L-Maria tu pourra t’occuper des plantes de mon appartement. (Liz posa son regard sur Max et Tess puis sur Isabel) L’un de vous pourra aller habiter chez moi si il en a envie, il est réglé pour plusieurs mois.
Mar-Et ton travail ?
L-Mel est d’accord, elle m’a donné un congé indéterminé. Voilà c’est tout alors je vous souhaite bonne chance et à bientôt
I-Attends, Liz pourquoi tu pars ?
L-Je vous l’ai déjà dit ce sera plus facile pour Kévin si je ne suis pas dans les parages
T-Tu ne lui dit pas au revoir ?
L-Non, c’est déjà assez dur comme ça pas besoin d’en rajouter. Vous l’embrasserez de ma part
Max-Mais…
L-Arretes Max, c’est déjà dur même trop dur autant que pour lui que pour moi. Tu crois que après votre départ, ça a été facile et ben tu te trompes. Avant d’avoir Kévin je ne vivais plus. J’ai été admise plusieurs fois à l’hôpital pour tentative de suicide mais je n’ai jamais réussi à mourir. A chaque fois ça loupé et maintenant, j’en suis heureuse mais avant non. Une semaine avant que Kévin arrive, je sortais tout juste de l’hôpital. Personne n’arrivait à me donner envie de vivre, ni mes parents, ni Michael, ni Maria, Kyle et les autres ni même les médecins, les psys. J’ai perdu une année scolaire avec mes conneries. Puis Kévin est arrivé dans ma vie et je me suis raccroché à lui pour me donner un but. Je me disais qu’il avait droit à une vie meilleure que la mienne, qu’il avait droit à une mère adoptive avant que ses parents ne reviennent. Je ressemblais à tes parents Max. Je me moquais de qui il avait comme parents et d’où il venait, je l’aimais comme il était. Pour pouvoir satisfaire nos besoins, je devais avoir un travail, j’ai pris des cours par correspondance pour avoir un diplôme. Pendant 3 mois, jour et nuit, je travaillais, je confiais Kévin à Maria pendant 1 heure ou deux puis je m’occupais de lui, et quand il dormait, je recommençais à travailler. A la fin de ses 3 mois, j’ai eu mon bac avec mention. J’ai cherché un travail et tout ce que j’ai trouvé, c’est un boulot de femme de ménage dans l’entreprise scientifique où je travaille maintenant. Je ne gagnais pas beaucoup d’argent et le peu que je gagnais aller pour Kévin, pour ses vêtements, ses couches, le nourriture qui était chère pour moi et le peu qui me restait je le mettais pour mon appartement au dessus de l’entreprise. Mais ce n’était même un appartement, il n’y avait qu’une pièce avec un lavabo et un fauteuil. Puis un jour j’ai trouvé un autre boulot, il ne payait pas beaucoup plus que celui de femme de ménage mais il me le fallait quand même. Je l’ai eu alors j’ai décidé d’aller voir Mel la patronne pour démissionner, mais en passant, un jeune employé m’a posé une question et j’ai su y répondre. Mel a entendu, elle a refusé ma lettre de démission et elle m’a fait passé un test pour voir mon niveau puis au fil des mois, j’ai gravi des places et maintenant je gagne bien ma vie mais c’est pareil, tout ce que je gagne va soit pour Kévin et son avenir ou pour mon appartement que j’ai maintenant. Tout ce que j’ai fait, je l’ai fait pour Kévin et uniquement pour lui. J’avais tout juste 18 ans quand Maria m’a mis Kévin sur les genoux et que Michael m’a dit que c’était mon fils. La vie n’a pas toujours été rose depuis qu’il est la. J’ai d’abord perdu mes parents, pendant 2 ans j’ai rompu les ponts avec eux puis on s’est réconcilié. C’est grâce à Kévin si je suis toujours en vie mais crois moi, j’ai eu envie plusieurs fois de baisser les bras mais je ne l’ai pas fait, encore pour lui. Je ne sais pas ce qui s’est passé dans cette grotte il y a 5 ans mais vous m’avez mis sur le fait accompli, toi et Tess
I-Liz…
L-J’ai pas fini Isa. Tout ce que j’avais c’était un gamin d’une dizaine de mois qui commençait à marcher et une lettre me disant de l’élever, son nom et sa date de naissance. Je ne voulais pas m’attacher mais c’était au dessus de mes forces. J’avais beau me dire que c’étais ton fils Tess, je n’arrivais pas à le détester malgré tout ce que tu m’avais fait. Ce n’étais pas de sa faute. Maria pourra en témoigner, quand il n’était encore qu’un fœtus dans ton ventre Tess, tout ce que je voulais c’est qu’il meure, toi avec. Si j’ai accepté de l’élever ce n’est sûrement pas par amour, mais c’était parce que j’ai touché le fond avec mes tentatives de suicide mais aussi parce que j’avais compris que Max ne m’aimerait jamais comme il t’aime, alors si je devais faire quelques chose pour lui, c’était élever son fils parce qu’il l’aimait. Alors pendant un an, j’ai vécu dans le petit appartement minable au dessus de l’entreprise ce que je vous dit là, personne ne l’a su. Michael et Maria était à l’autre bout du pays, je leur disais que tout aller bien, que l’appartement était spacieux même trop pour moi toute seule. Pendant un an, je leur ai mentis et juste quand ils sont revenus, j’ai loué l’appartement de maintenant et depuis je l’ai. A Kévin je ne lui ai jamais menti à part pour la raison que vous me l’aviez confié, je lui ai dit que c’était pour le protéger mais je ne sais pas si c’est la vérité. Je lui ai toujours dit que vous reviendrez le chercher. Il y a un an, je lui ai donné une photo de vous deux que Kyle avait puis je lui ai dit qu’il pouvait m’appeler Liz et non Maman, mais il n’a pas arrêté pour autant et il a déchiré votre photo. Pour le fête des mères, il m’a fait un dessin que je n’aurai jamais voulu avoir dans les mains, je l’ai montré à Maria et je parie tous ce que vous voulez qu’elle aussi avoir préfère ne jamais le voir
Maria hocha la tête
Mar-Il y avait lui et Liz heureux dans un cimetière au dessus de vos tombes
L-Je l’ai aussitôt déchiré et je lui ai expliqué une fois de plus qu’il ne devait pas vous détester mais il ne m’a jamais écouté. Au fond de moi j’espérais que vous reviendrez vite et en même temps ne jamais revenir
T-pourquoi ?
L-Pour lui prouver que vous l’aimez et qu’il doit vous aimez en retour et ne jamais revenir parce que ça fait mal. J’espère que j’ai été une bonne mère pour lui et en même temps un bon père, ça n’a pas été facile mais maintenant c’est à vous deux que reviennes ces rôles alors aimez le. Vous trouverez sur la table les papiers de Kévin
Liz se leva
L-a bientôt
Liz leur fit un signe de la main puis se dirigea vers la porte. Mais Kévin courut vers elle et s’accrocha désespérément à sa jambe
K-pars pas. Je te déteste pas c’est pas vrai, mais pars pas Maman
Liz, malgré elle, souria à travers ses larmes. Elle décrocha les bras de Kévin puis se mit à sa taille
L-Allez courage, Kévin. Tu te rappelles le jour où ta dent de devant ne voulait pas s’en aller ?
K-Oui
L-Et ben aujourd’hui, c’est pareil. Elle ne voulait pas partir parce que qu’elle aimait bien ta bouche et avait plein de petites copines à l’intérieur. Tu as pris ton courage à deux mains et on est parti au dentiste. La dent, elle ne voulait pas partir mais elle a été obligé et ben pour moi c’est pareil. Je ne veux pas partir mais je suis obligée
K-et toi pourquoi tu veux pas partir ?
L-parce que je t’aime fort, tiens. Et à la place de ta dent, une autre à pousser et a pris sa place, en ce moment c’est pareil. Moi je vais partir, et une autre maman va prendre ma place. Tu comprends ?
K-oui, mais la dent je l’ai gardée et toi je vais te garder ?
L-Je serai toujours là si tu as besoin mais plus en temps que mère mais en temps qu’amie. Tess, tu peux venir ?
Tess se leva et se plaça comme Liz
L-Donne moi ta main
Tess tendit sa main, Liz la prit puis y glissa celle de Kévin. Kévin essaya de l’enlever mais Liz les serra ensemble
L-Kévin, voilà ta nouvelle maman, c’est elle que tu appelleras maman et non moi, quand tu feras des cauchemars, c’est soit elle ou ton papa qui viendras, Max viens stp,
Max se plaça près de Liz et de Kévin. Liz continua
L-ton papa. Je continue. Quand tu auras un chagrin, c’est dans leurs bras que tu iras te consoler, si tu es malade, c’est eux qui te soigneront, D’accord ?
K-Oui mais
Liz mit son doigt sur la bouche de Kévin
L-bien et je ne veux pas qu’on m’appelle en catastrophe pour me dire que tu ne veux plus manger, t’as compris ?
K-oui
Liz embrassa Kévin
L-Tess, prends le dans tes bras et tiens le fort
Tess prit Kévin dans ses bras et le serra contre elle. Liz embrassa Kévin une dernière fois
L-Au revoir Kévin et sois sage. Au revoir tout le monde
Liz ouvrit la porte, sortit de l’appartement et referma aussitôt la porte pour ne pas entendre Kévin pleurait.
K-Maman….Maman………
Kévin se débattait dans les bras de Tess
T-Chut……
K-Maman reviens…Maman
T-Max te peut le prendre dans tes bras, je fais le lâcher
Max prit Kévin dans ses bras et l’emmena dans la chambre. Il le coucha puis lui raconta une histoire. Quand il eut fini, Kévin ne dormait toujours pas et pleurait.
K-Elle est pas bien ton histoire. Maman, elle raconte des plus belles.
Kévin se retourna. Max l’embrassa puis sortit de la chambre
Le lendemain, Max, Tess et Kévin ainsi que Michael montait les marches pour aller à l’appartement de Liz. Dès que la porte s’ouvrit, Kévin lâcha la main de Michael et courut à l’intérieur
K-Maman, je suis rentré…Maman
Kévin parcourut tout l’appartement à le recherche de Liz puis il se jeta dans les bras de Michael
K-Elle est où Maman ?
Mi-Derrière toi
Michael et Maria devaient forcer Kévin à oublier Liz en tant que mère, ils avaient du mal mais Liz le leur avait demandé. Kévin se retourna puis regarda de nouveau Michael
K-Pas elle, ma vraie maman
Mi-Elle est partie, Kévin
K-et elle revient quand ?
Mi-je sais pas
Michael reposa Kévin puis avec Max et Tess, se dirigea vers la cuisine. Sur la table se trouvait plusieurs papiers et une enveloppe. Max l’ouvrit
« Pour Max et Tess,
Voilà les papiers de Kévin, il y a son carnet de santé et ses bulletins scolaires, il a un peu des difficultés en maths surtout avec les soustractions, il a besoin qu’on l’aide. Si il manque des papiers, ils sont dans ma chambre au 1er tiroir de ma commode. Donnez le petit papier à Kévin si vous n’êtes pas allergique au poil du lapin sinon vous le ramenez au magasin de la route principale »
Max regarda Tess qui hocha la tête, Max continua
« Voilà, je ne vais pas écrire un roman, tout ce que j’avais à vous dire c’est de bien vous occuper de lui. Je pense que les premiers temps ne seront pas faciles autant pour vous que pour lui mais ne baissez pas les bras
Amicalement
Liz »
Max referma le lettre et s’approcha de Kévin qui pleurait sur les genoux de Michael
K-pourquoi elle est partie ? Hein Michael pourquoi ?
Max-Kévin
K-C’est de votre faute si elle est plus là, je vous déteste
Max-Tiens
Max tendit la lettre à Kévin qui la donna à Michael pour qu’il l’a lise
Mi-Non tu sait lire tout seul
Kévin fit une moue puis reprit le lettre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lizevans
Isabel
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 32
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: par amitié   Jeu 7 Juil - 9:13

Kévin fit une moue puis reprit le lettre
« Kévin,
Si ça ne va vraiment pas et que même dans les bras de ta maman et ton papa, c’est pareil demandes au petit lapin qui est sous ton lit de te consoler.
Bisous
Liz ton amie »
Kévin descendit des genoux à Michael et revint quelques minutes plus tard avec un petit lapin tout blanc dans les bras
K-il est joli, hein ?
Mi-Oui
K-Il y avait ça à coté de la porte
Kévin tendit une enveloppe à Michael qui la saisit.
Mi-C’est pour vous
Michael donna l’enveloppe à Max puis partit avec Kévin dans la chambre. Max l’ouvrit
« J’ai oublié de vous donné ceci. Il y a un compte pour Kévin, et un autre pour vous deux Tess et Max. Je pense qu’il y a assez pour acheter un appartement et vivre plusieurs mois sans problèmes d’argent. Il y a un autre pour Isabel pour comme vous vivre quelques mois sans problèmes.
Amicalement
Liz »

fin de la 5èm partie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarissaP
Invité



MessageSujet: Re: par amitié   Jeu 7 Juil - 11:31

la suite!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: par amitié   

Revenir en haut Aller en bas
 
par amitié
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Ne dépendre de personne" : Amitié ?
» Le règlement d'amitié & discussion autour d'une photo
» Fabrication de bracelets d'amitié
» amitié rose .....chez Martine 290
» mini album maison : les pages de notre amitié

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roswell-fanfictions :: Fan-Fictions :: Dreamer-
Sauter vers: